AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2505071411
Éditeur : Dargaud (09/11/2018)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 304 notes)
Résumé :
Retour à Paris pour Antoine, Mimile et Juliette.
Le plan est simple : ramener Juliette auprès de sa mère, puis filer au Stade de France pour assister au match de rugby France-Australie. C'est du moins ce qui est prévu...
[...]
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (84) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  06 février 2019
Devant l'ambassade de Suisse, le collectif « ni yeux ni maître » a encore frappé. Costume, cravate, haut de forme, les papis anarchistes, sur un canot de sauvetage, réclament haut et fort l'asile fiscal. À grand renfort de flics et d'hommes de sécurité, ils se retrouvent tous au poste, Pierrot y compris. Ce dernier est alors interpellé par une jeune fliquette, Patricia, affectueusement surnommée Patate. Cette dernière clame à qui veut l'entendre que Pierrot était son éducateur lorsqu'elle était ado et que c'est grâce à lui qu'elle a réussi. Les copains anarchistes ne se gênent pas alors pour se moquer de Pierrot...
Mimile et Antoine arrivent à Paris, accompagnés de Juliette, pour assister au match de rugby opposant la France à l'Australie. Mais visiblement Sophie, la petite-fille d'Antoine, a d'autres projets. Elle a monté un coup pour que Antoine et son fils, qui ne se parlent plus depuis des années, essaient de renouer les liens...
L'on prend les mêmes et l'on recommence... Pierrot, toujours aussi remonté contre le système, Mimile, un peu à côté de la plaque et Antoine, un brin têtu et orgueilleux. Ajouter à cela une petite-fille, Sophie, qui se mêle de la vie de son père et de son grand-père, une Fanfan pimpante et militante, une Patate pas peu fière d'elle et de son éduc', Pierrot. Cet album se veut avant tout jouissif, enlevé et porté par des personnages hauts en couleurs et fort attachants. Pour autant, cela n'empêche pas Wilfrid Lupano d'écorner quelque peu l'image de la France et des Français, de l'attitude de l'Australie vis à vis des migrants... Graphiquement, Paul Cauuet, de par son trait semi-réaliste dynamique et sa palette de couleurs vive, apporte punch et panache à ce cinquième opus truculent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          740
Crossroads
  03 février 2019
Les Vieux Fourneaux semblent être partis pour une franchise à rallonge. Paradoxe ultime lorsque l'on évoque l'âge des protagonistes. Allez pas leur dire, hein, pas envie de prendre un méchant pavé sur le coin de la gueule !
Nul besoin qu'ils arborent un gilet jaune, leur naturel suffit à justifier une rébellion de bon aloi contre l'ordre établi.
Qui contre les flics, qui contre un rapprochement familial parfaitement inutile à ses yeux de miro, qui contre le traitement inhumain de migrants.
Cherchez pas de linéarité entre les albums, elle aurait tendance à faire illusion.
Non, ce qui séduit, réjouit, émoustille... c'est ce ton tantôt subversif, tantôt attendrissant, porté par un visuel aéré et grisant.
Les Vieux Fourneaux viennent d'écrire un nouveau chapitre insurectionnel pour le plus grand plaisir de nos zygomatiques.
Chauves must go on !!
Commenter  J’apprécie          740
manU17
  09 novembre 2018
Ils sont de retour et ils sont tous là, Antoine, Mimil, Pierrot, Sophie et Juliette ! Et le plaisir des retrouvailles est intact.
Nos Vieux fourneaux sont plus militants et déterminés que jamais. Il faut dire que l‘époque ne manque pas en sujets de mobilisation, réfugiés, migrants, indifférence des uns, bêtise des autres… Et puis comme toujours au coeur de tout ça, la famille, l'amour au sens large, sans distinction entre liens du coeur et liens du sang.
Les grandes lignes posées, on rit aux trouvailles des auteurs, aux répliques vachardes qui font mouche, frappées du sceau du bon sens. Réjouissances encore avec les scènes du coup de gueule de Fanfan ou du coup de folie de Mimil.
Un cinquième tome réussi, toujours aussi politique, social, émouvant et vraiment drôle.
Les Vieux fourneaux, Bons pour l'asile, je ne sais pas mais bons pour nos zygomatiques, c'est certain !

Lien : https://bouquins-de-poches-e..
Commenter  J’apprécie          542
Eve-Yeshe
  03 janvier 2019
Ma critique sera brève, pour une fois! mais l'enthousiasme est toujours là…
Encore un tome savoureux ! je m'éclate toujours autant avec ces vieux compères qui sont devenus les miens…
Laisser Juliette avec son Papoutch (son arrière-grand-père) et son grand-père pour qu'ils se rabibochent ce n'était pas peut-être pas l'idée du siècle mais cela donne lieu à des scènes comiques.
Pierrot qui manifeste devant une banque suisse avec ses complices et tout le monde se fait coffrer, d'où une garde à vue géniale qui permet de faire la connaissance de Patate…
Le tout sur fond de match de rugby au stade de France, sur fond de danses océanes…
Une mention spéciale pour la plaque de l'hôtel de Fanfan (ex île de la tortue) :
Dave HIOCK et Demi GRANTS
GLOBAL TRADE
INVESTISMENTS EXPERTISE

J'ai beaucoup ri encore et adoré! peut-être suis-je aussi bonne pour l'asile comme eux!
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
Commenter  J’apprécie          463
TheWind
  26 décembre 2018
Ils sont toujours aussi décapants ces Vieux Fourneaux !
Du militantisme intelligent et insolent, du mimilantisme surprenant et hilarant, des retrouvailles familiales bouillonnantes mais tout aussi touchantes, Les Vieux Fourneaux m'ont gâtée pour Noël.
Certes, ils sont sans doute bons pour l'asile mais faites qu'ils continuent à faire toujours autant de conneries, qu'ils donnent dans l'irrévérence avec toujours autant de talent, qu'ils jouent avec les mots avec toujours autant de finesse (..ou pas !). Bref, je les aime ces p'tits vieux croquignolants !
Commenter  J’apprécie          430

critiques presse (4)
Auracan   07 décembre 2018
Bons pour l'asile ne démontre en tous cas aucune baisse de régime par rapport à ses prédécesseurs mais s'avère davantage nuancé et touchant. Nul doute que les Vieux fourneaux ont encore de quoi surprendre.
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   23 novembre 2018
Le scénariste aborde une nouvelle fois des sujets de société, des sujets graves et actuels, comme les migrants. Et il le fait avec intelligence, tout en disant quelques vérités. Il nous montre quelques pans du passé de Pierrot. Et c'est une nouvelle dois intéressant, cela nous montre un peu plus le sale caractère de ce vieil anarchiste. C'est excellent !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   20 novembre 2018
Cinquième opus de cette saga d’octogénaires qui après la postérité cinématographique acquise avec plus d’un million d’entrées gravissent les dernières marches du pinacle du 9e Art, du moins de la section humour et troisième âge, forts d'un nombre à peu près équivalent d'albums déjà écoulés et pas que dans les maisons de retraite…
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   06 novembre 2018
Wilfrid Lupano écrit un scénario sur mesure pour son trio infernal, aux dialogues irrésistibles, à l’intrigue forcément compliquée, permettant à tous les protagonistes pour le moins attachants des « Vieux fourneaux » d’y effectuer un petit tour de piste pour notre plus grand plaisir.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
mosaique92mosaique92   28 février 2019
(L’île de la Tordue, immeuble de Fanfan qui abrite de vieux anarchistes, des étudiants et des migrants est redevenu un immeuble d’apparence bourgeoise avec plaque à l’extérieur : Dave HIOK & Demi GRANTS – Global Trade, Investments, Expertise.
Mimile cherche des explications auprès de Fanfan)

- Antoine m’avait parlé de l’île de la Tordue ; mais c’est pas du tout comme il m’avait dit.
- Houlà, non ! Fini, l’île de la Tordue.
- Mais c’est quoi Hiock machin ?
- Hiock and Grants ! Haha ! C’est une connerie. Viens, je vais te montrer.
(…)
- Mais pourquoi ce nom, Hiock and Grants ?
- Ah, ben ça, c’est tout bête… Des vioques et des migrants, tu vois, c’est écrit dessus, c’est comme le port-salut
- Dave Hiock et…. ??? Hahahaha !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          113
Eve-YesheEve-Yeshe   03 janvier 2019
On a réfléchi, et on s’est dit :quand c’est le Qatar qui rachète les musées, les plages privées et les clubs de foot, personne ne crie à l’invasion arabe. Tout le monde est content.

Donc ce ne sont pas les étrangers qui font peur, ce sont les étrangers pauvres.
Commenter  J’apprécie          272
ZilizZiliz   09 novembre 2018
- Eleveurs de flics ! Traître à la cause !
- Tu vas m'donner des leçons de militantisme, peut-être ?! La dernière fois que t'as manifesté, c'était pour le retour de Julien Lepers !
- Et alors ? Parfaitement ! Rendez-nous Julien Lepers !
(p. 8)
Commenter  J’apprécie          240
MoonBearMoonBear   28 décembre 2018
-...et tes derniers instants auront été à l'image de ta vie : contradictoires, spectaculaires et endiablés. Ironie du sort, c'est toi qui venais d'acheter cette console de jeux de merde. Tu t'es fait péter le toquant en remuant du derche plus que de raison avec des jeunes sur "I will survive", on ne pouvait pas te souhaiter une meilleure fin. Toute ta vie, tu t'es battue pour laisser de la place aux pauvres. Mais de là à laisser TA place, franchement, c'est faire du zèle. Adieu, Fanfan, notre sœur. Ce vide que tu laisses, te bile pas, on va le combler en faisant encore plus chier le monde. La lutte continue. Ni yeux ni maître !

-NI YEUX NI MAÎTRE ! MÊME PAS PEUR ! MÊME PAS MORT !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Florian07Florian07   29 novembre 2018
- J'ai pas droit à un coup de fil ?
- Chais pas.
- Quoi ? Non, mais je rêve ! Il connaît même pas la loi, celui-là !
- Ouuuh, ça commence à sentir la prolongation de garde à vue, ici.
- C'est ça, ouais. Fasciste.
- Ah bah voilà. On y est. Prolongation.
- Et après la prolongation, y a quoi ?!? Les tirs au but ? 'bruti !
Commenter  J’apprécie          150
Videos de Wilfrid Lupano (60) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Wilfrid Lupano
Retrouvez vos livres dans notre librairie en ligne ! :
Traquemage (Tome 3) Entre l'espoir et le fromage de Wilfrid Lupano et Degreff aux éditions Delcourt https://www.lagriffenoire.com/138978-achat-bd-traquemage-03-entre-l-espoir-et-le-fromage---t3.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
autres livres classés : migrantsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le singe de Hartlepool, de Lupano et Moreau

A quelle époque se situe l'histoire ?

1714
1814
1914

10 questions
34 lecteurs ont répondu
Thème : Le singe de Hartlepool de Wilfrid LupanoCréer un quiz sur ce livre
.. ..