AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782205168167
64 pages
Éditeur : Dargaud (21/08/2015)
4.17/5   155 notes
Résumé :
1882, la petite ville de Morrison, Kansas.

Tôt ou tard, tout le monde a besoin d'un homme comme Elijah Stern. Croque-mort de son état, secret et solitaire, il coule une existence calme au fin fond du Kansas, loin des cow-boys et pistoleros qui agitent l'ouest sauvage.
Mais quand il découvre que son dernier client a été assassiné, c'est un passé que beaucoup souhaiteraient oublier qui revient à la charge.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (43) Voir plus Ajouter une critique
4,17

sur 155 notes
5
15 avis
4
25 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
1 avis

marina53
  13 novembre 2015
Morrisson, comté de Coffey, Kansas, 1882. Stern, le croque-mort de la ville, se dirige, à bord de son chariot, vers le bordel tenu par Jenna. En effet, l'un de ses clients réguliers, Charles Bening, une figure locale très portée sur l'alcool, vient de mourir dans les bras de la jeune noire, Mindy. Alors que Stern s'occupe de sa dépouille, Melle Ward, la dame de compagnie d'Ada Bening, la veuve, vient l'informer que cette dernière souhaite s'entretenir avec lui. Après l'avoir questionné sur ses moeurs, elle lui confie un travail bien particulier: disséquer le cadavre de son mari et en prélever les organes. Elle veut en effet les conserver dans du formol, les photographier et montrer ainsi à tous les ravages de l'alcool. Stern accepte cette tâche et quelle n'est pas sa surprise de découvrir que Charles n'est pas mort naturellement mais qu'on l'a assassiné...
Le croque-mort, j'ai ! le clochard, j'ai ! L'assassin, j'ai ! Les frères Maffre ne nous mentent pas quant au contenu de ce premier album... en espérant que d'autres suivront car ce croque-mort, Elijah Stern, est, en dépit de son métier, vraiment attachant. Tout de noir vêtu, élancé, amateur de littérature, cet homme cache des blessures qui, au cours de cette enquête dont il sera mêlé involontairement, referont surface. Dans un contexte d'après-guerre, les blessures de chacun sont encore bien présentes. Sur un scénario bien rythmé, les frères Maffre nous offrent un album finement travaillé: une ambiance western parfaitement retranscrite, des personnages fouillés et des dialogues ciselés. le trait raffiné et les couleurs au ton ocre de Julien Maffre collent parfaitement à cette ambiance farwest.
Rendez-vous pris avec Stern...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          560
Crossroads
  22 avril 2016
L'histoire prend sa source dans le comté de Douglas, Kansas, an de grâce 1863. D'un côté, 400 bushwakers ivres de sang, de l'autre, 200 civils inoffensifs. Autant de victimes à mettre au crédit de cette armée irrégulière sudiste qui pratique le blitzkrieg.
Elijah Stern est croque-mort à Coffey.
Ce jour sera le dernier de Charles Bening retrouvé clamsé au bordel local. Étant donné la tronche et la moralité exacerbée de sa chère et tendre, rien d'anormal à ce qu'il fréquentât ce type d'établissement.
Point de légiste accompli en 1882.
C'est donc à Elijah qu'il échoira la dissection du défunt.
Sa découverte allait bouleverser la douce quiétude du patelin, sa morne existence itou.
Les croque-morts ont le vent en poupe ces temps-ci.
Undertaker déchire, tout simplement.
Stern, dans un registre totalement différent, n'a rien à lui envier.
De noir vêtu, l'allure dégingandée et une joie de vivre qui ferait passer Droopy pour le comique troupier du coin, voici Elijah Stern, personnage aux faux airs d'Elijah Wood vraiment attachant.
Ajoutez-lui une pléiade de seconds rôles cocasses et un scénar' original et fouillé, rien ne s'oppose, dès lors, à ce que vous découvriez ce personnage atypique dans un premier opus ravageur.
Le trait est précis, fin et élégant, un pur régal visuel.
Un encrage lumineux en parfait complément et l'on obtient ce qui se fait de mieux en matière de western chiadé et inventif.
Stern, une étoile est née...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          457
Ileauxtresors
  14 juin 2020
Avec cette série, les frères Maffre revisitent le genre du western à leur manière ! On retrouve beaucoup des ingrédients incontournables du genre : une petite ville aux rues poussiéreuses battues par les cavaliers, un shérif intransigeant, un saloon qui ne désemplit pas, ses filles de joie et son piano désaccordé… Mais à bien y réfléchir, l'intrigue évoquerait plutôt celle d'un roman policier. Et c'est un euphémisme de dire que le personnage principal n'a rien des cow-boys musclés qui règnent sur le Far West à coups de colt : Elijah Stern, longue silhouette dégingandée en costume noir, front dégarni, tout en angles et en ombres, traîne une mélancolie empreinte de mystère et… une passion pour la lecture. Notamment un auteur français pas très connu qui s'appelle Victor Hugo.
Qui est-il vraiment ? Croque-mort de son état, il est en réalité prêt à expédier toutes sortes de missions moyennant finances, n'hésitant pas, le jour où il découvre que l'homme qu'il est chargé d'inhumer a été assassiné, à s'improviser médecin-légiste et enquêteur ! Son enquête réveille un passé sanglant, lié aux atrocités de la guerre de Sécession.
Ce premier tome est très prometteur. L'enquête est captivante et on brûle d'en savoir plus sur le ténébreux Stern – quelle bonne idée de donner le premier rôle à un croque-mort ! Son goût pour la littérature suscite de nombreux clins d'oeil réjouissants aux "nouveautés" de cette époque. le dessin est très travaillé, sensible et élégant. le décor de western est plus vrai que nature et les personnages tous plus expressifs les uns que les autres. J'ai eu un faible pour Elijah Stern, mais aussi pour le fameux "clochard" qui révèle une sensibilité et une profondeur inattendues.
On en redemande ! Comble de chance, j'ai les autres tomes sous le coude…
Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          362
Titania
  05 janvier 2016
Il y a de la place pour autre chose que Rantanplan et Blueberry dans le Far West des BD !
Mais non, je l'aime bien ce chien pas très futé, je vois pointer la critique sévère de la ligue de protection des animaux, mais....
Stern c'est une autre dimension. On est au Kansas, 20 ans après la guerre de Sécession dont les cicatrices dans les coeurs sont toujours douloureuses.
Je vous explique, Elijah Stern, le héros, c'est le croque-mort, une profession bien utile en tous lieux, et particulièrement dans l'ouest profond en 1880, où la moindre querelle se règle avec des colts au milieu de la rue. Les choses n'ont pas trop changé depuis. Obama n'a pas tort, ses concitoyens sont légèrement impulsifs, et de nos jours, ils ont des armes automatiques !
Revenons à nos moutons ! Notre croque-mort, est plutôt original et mystérieux. Il lit Victor Hugo et jure en allemand.
Il fait son job calmement, respectueusement, il s'y connait un peu en médecine légale, et fait preuve d'humanité envers ceux qui n'ont pas de toit. Son sens de l'observation contribue à la manifestation de la vérité dans un coin du monde où on lynche plus facilement qu'on juge.
Vous voulez savoir pourquoi Charles Bening est mort bêtement, alors que son heure n'était pas arrivée, même si sa consommation d'alcool ne lui laissait pas grand avenir...Vous aimeriez savoir aussi qui a fait la peau de son beau frère, et de Mindy la prostituée.
La morgue est pleine, pas de chance, notre ami n'est pas payé au nombre d'inhumations, mais Stern réfléchit et trouve...Je sens que vous avez envie de savoir.
Les frères Maffre réalisent ainsi une BD magnifiquement dessinée, dans des tons d'ocre et de gris bleuté comme le mélange de la terre et de l'uniforme des Confédérés, pour une histoire originale et complexe avec un héros un peu détaché, avec un certain mystère qui nous donne envie de le suivre dans d'autres aventures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
tchouk-tchouk-nougat
  13 septembre 2015
Dans la charmante bourgade de Morrison au Kansas, Elijah Stern y est croque-mort et aujourd'hui il s'occupe d'une façon un peu particulière d'un de ses "clients". effectivement sa femme aimerait récupérer quelques organes afin de démontrer les dégâts de l'alcool. Mais notre croque-mort ne va faire que découvrir une cirrhose avancée mais aussi une cause du décès : asphyxie. ce qui fera réviser au docteur sa conclusion de mort naturelle...
Voici de nouveau un western atypique qui aura pour héros un croque-mort! Un héros qui a le physique de l'emploi voyez plutôt son allure : grand, mince, le front un peu dégarni, tout de noir vêtu... On dirait franchement un oiseau de mauvais augure. Pourtant au fond de lui Elijah cache des blessures d'enfance, un amour de la grande littérature et un esprit de fin limier.
Le scénario, bien que présentant une enquête assez classique, est travaillé avec beaucoup de finesse et avec des personnages très attachants. On adhère très vite à la petite bourgade typique des western avec son shérif, son saloon, son clochard et son croque-mort.
Elijah Stern est un personnage très intéressant cela sera donc un plaisir de le retrouver pour la suite de ses aventures, pour une nouvelle enquête.
Le dessin est très bien. le coup de crayon fin, sec et nerveux donne un rendu expressif et dynamique.
Les frères Maffre croquent morts et vivants avec grand talent! (oui je sais jeu de mot bidon! ^^). Les "undertakers" ont le vent en poupe pour notre plus grand plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172


critiques presse (5)
BullesEtOnomatopees   19 novembre 2015
Une excellente introduction à une histoire dont on ne peut qu’espérer que la suite soit du même niveau.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
ActuaBD   07 octobre 2015
Les frères Frédéric et Julien Maffre nous offrent une enquête brillante et subtile, magnifiquement dessinée, dans une Amérique de western rarement vue jusqu’ici.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   07 septembre 2015
Une très belle surprise, une des meilleurs lectures de cette rentrée, que je vous recommande fortement ! Une série qui va devenir une référence, vous verrez !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   27 août 2015
Le croque-mort, le clochard et l'assassin souligne avec brio la énième renaissance de la légende de l'Ouest version bande dessinée.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDGest   18 août 2015
Se joignant à des titres comme Undertaker ou Texas Cowboy, Le croque-mort, le clochard et l'assassin souligne avec brio la énième renaissance de la légende de l'Ouest version bande dessinée.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   13 septembre 2015
-Etes vous joueur?
-Non.
-Fréquentez-vous des prostituées?
-Non.
-Buvez-vous de l'alcool?
-Non. Pourquoi ces questions?
-J'aime savoir à qui j'ai affaire. Ne croyez-vous pas à l'importance des valeurs morales?
-Ca dépend des cas.
-Vous avez tort.
Commenter  J’apprécie          100
zazouxzazoux   29 septembre 2015
- Je ne connais toujours pas ton prénom
- ... Elijah.
- Elijah. C'était une soirée merdique, hein ?
- Trois ans que je suis ici, et je n'ai jamais eu de conversation assez prolongée pour qu'on me demande mon prénom. J'imagine que c'est toujours ça de pris.
Commenter  J’apprécie          80
CielvariableCielvariable   05 février 2019
...vous voulez dire quelques mots ?
Je peux ?
Il avait ses défauts, mais c'était mon ami.
Mon dernier ami.
Vous pouvez reboucher.
Commenter  J’apprécie          30
ColibrilleColibrille   23 décembre 2015
- Vous avez eu du flair sur le premier mort, bravo. Maintenant, si je vous revois tourner autour des prisonniers, je vous colle vingt dollars d'amende.
- Vingt dollars ?! Mais c'est ce que je gagne en un mois !
- Précisément.
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   23 décembre 2015
- Et c'est quoi les "Bushwackers" ?
- C'était une armée irrégulière du côté sudiste. pas d'uniforme, pas d'état-major, ça frappe un village et ça repart. Entre nous, c'étaient de belles saloperies.
- Parce que les Yankees étaient de petits saints peut-être ?
- Je n'ai pas dit ça. Mais si je me souviens bien, Lawrence c'étaient quatre cents hommes armés qui ont tué deux cents civils, sans oublier le pillage et sûrement pas mal de viols.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Frédéric Maffre (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Maffre
Rencontre avec les auteurs (Frédéric Maffre - Stern, Mathieu Burniat - TRAP, Tehem - Chroniques du Léopard, en sélection officielle, Paul Cauuet - Les Vieux Fourneaux), discussion avec Catherine Meurisse, les dédicaces... revivez cette deuxième journée du 46ème Festival International de la Bande Dessinée avec Dargaud
autres livres classés : croque-mortsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4143 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

.. ..