AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Nesmo (Illustrateur)
ISBN : 2344017941
Éditeur : Glénat (06/06/2018)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Ils sont 64 enfants, coupés du monde et surveillés de main de fer par les Césars. Le quotidien de Méto, Quintus et leurs camarades est régulé par des règles étranges et rigides. Aucun écart de conduite n’est toléré. Seule manière de survivre à ce quotidien : respecter le code de conduite, encore et encore. Lorsque Méto se voit confier la responsabilité de former le nouvel arrivant Crassus, il sait qu’il va devoir mettre les bouchées doubles pour ne pas être sanction... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Takalirsa
  02 juillet 2018
Je découvre l'histoire d'Yves Grevet avec cette adaptation BD et elle est plutôt effrayante. le quotidien des 64 (comme les pièces d'un échiquier) enfants est pesant de règles aussi rigides qu'injustifiées: il y a un horaire précis pour chaque activité, il faut compter jusqu'à 120 avant de commencer de manger et jusqu'à 50 entre deux bouchées, ils dorment dans des caisses en bois... Les activités sportives encouragent la compétition entre les garçons (ah tiens, pourquoi n'y a-t-il aucune fille?), quand elles ne sont pas franchement violentes telles "l'inche", sorte de jeu de ballon "horrible" en combinaison où tous les coups sont permis : dans cette scène de "combat acharné", les joueurs agissent de manière aussi sauvage que des animaux - et ils semblent apprécier cela. Un moyen de leur faire évacuer "une grande dépense d'énergie" (et une éventuelle frustration)? le graphisme, de facture classique, a le mérite d'accentuer, par sa structure régulière, la monotonie de cette vie.
Et voilà que débarque le petit Crassus, dont la formation est confiée à Méto (à part ce dernier, tous les personnages ont des noms romains : Quintus, Rémus, César, Tiberius, Marcus..? Ceci dit, "meto" est un verbe qui, dans cette langue, signifie : "Je mesure" ou "Je récolte"..?). Tout nouveau, Crassus pose beaucoup de questions et réveille les propres interrogations, mises en veille, du héros : sont-ils aussi heureux que leurs gardiens veulent le leur faire croire dans cette "maison du bonheur" ? Ceux-ci prétendent, film à l'appui, avoir sauvé les orphelins d'une situation particulièrement sombre. Mais peut-on se fier à ces images ressemblant fort à de la propagande ? Les enfants ont si peu de souvenirs ("avant : rien... ou presque rien...")... Méto doute, enquête quand tout le monde dort, se méfie de ses compagnons. Crassus lui-même ne prétend-il pas entendre "une voix pendant mon sommeil", qui lui a indiqué un passage secret ?
Ainsi les mystères sont nombreux dans le pensionnat prison... Que devient-on une fois trop grand pour y rester? Méto a croisé d'étranges créatures une nuit... J'ai également remarqué que les deux seuls professeurs représentés étaient estropiés : l'un est en fauteuil, l'autre est manchot... Ce premier tome, en plantant décor et situation, déclenchent donc de multiples interrogations ! Les couleurs, sombres, entretiennent la sensation de confinement. le scénario est concis et facile à suivre malgré la richesse de l'univers.
Un album prenant qui donne envie d'en savoir plus, d'autant plus que le héros fomente "une stratégie d'évasion" !
Lien : https://www.takalirsa.fr/met..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lirado
  12 juin 2018
Succès de librairie, récompensé par de multiple prix littéraire, Méto est une trilogie d'anticipation emblématique de la littérature jeunesse française depuis sa publication. Aujourd'hui elle bénéficie d'une adaptation en bande-dessinée qui permet à cette histoire de toucher un nouveau public et de faire découvrir l'univers inventé par Yves Grevet sous un aspect graphique.
Comme le roman, la BD nous plonge dans un huis-clos angoissant et terrifiant. On découvre à la fois les étranges coutumes de ces 64 garçons orphelins livrés aux diktats des Césars mais aussi le parcours d'un adolescent qui s'interroge sur son monde et ses règles.
L'ambiance sombre, carcérale et totalitaire de Méto est très bien mise en valeur par les illustrations de Nesmo mais aussi par les choix de couleurs ( dominance du marron, sépia et noire) du coloriste Christian Lerolle qui traduisent cette ambiance si particulière de la Maison dans laquelle évolue ces 64 garçons.
Lylian quant à lui, parvient à rendre l'esprit du roman, à en conserver les lignes importantes, comme il a déjà si bien su le faire sur ses précédentes adaptations de romans jeunesse ( La Quête d'Ewilan, Elleana).
Lien : http://www.lirado.com/meto-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Livheryn
  22 août 2018
Intriguée par cette couverture, je n'ai malheureusement pas trouvé dans cette BD quelque chose qui me donne envie de connaître la suite (que ce soit par le biais du roman ou de la BD). L'univers est intéressant mais le rythme est très lent et ne suscite par l'angoisse et l'oppression ressenties par les personnages. Je pense que c'est en partie dû au manque de dynamisme dans les dessins... Dommage.
Commenter  J’apprécie          00
troisouquatrelivres
  13 septembre 2018
L'adaptation graphique du roman pour adolescent d'Yves Grevet est une réussite ! Ce premier tome, très fidèle au roman, pose l'ambiance de la maison, cet endroit mystérieux où ne vivent que des garçons, soumis à des règles très strictes.
Le dessin est plus noir que ce que laissait imaginer le texte, plus réaliste aussi. L'atmosphère est véritablement oppressante,
Ce tome est une introduction à la trilogie, beaucoup de questions sont soulevées sans que l'on ait pourtant de réponse. L'intérêt est réellement piqué par le cliffhanger de la fin, qui laisse présager une suite plus mouvementée...
Une aventure qui pose les questions des règles et de la liberté.
Lien : https://troisouquatrelivres...
Commenter  J’apprécie          10
loowly
  05 septembre 2018
[...]Ce premier tome est totalement intriguant. Il plonge le lecteur dans un "monde" étrange et oppressant. Ces jeunes vivent en autarcie, ce qui peux rendre le lecteur claustrophobe. Chaque journée est millimétrée, ils suivent un "entraînement" dont on ne connaît pas le but. Seul Méto fini par se poser des questions sur cette vie qu'il mène à l'intérieur de cette "maison".
Une scène m'a marqué lors de leurs jeux de ballon, le "L'inche", sport très violent où les ballons sont tenus à même la bouche. Les enfants "combattent comme des bêtes", leurs combinaisons accentuent cet effet d'hommes-bêtes, ainsi que leurs postures. Ce sport est cruel, les blessures qu'ils portent après leurs matchs prouvent qu'ils ne sont pas tendres entre eux.[...] Ceci n'est qu'un extrait de mon avis la suite est disponible sur mon blog. ^^
Lien : http://madebyloowly.com/2018..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TakalirsaTakalirsa   02 juillet 2018
- Tu vas t'habituer, il le faut.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Lylian (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Lylian
L'Aventure Fantastique Tome 1 - Trailer
autres livres classés : totalitarismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

La quête d'Ewilan Tome1

Comment s'appelle le bar où se rendent Camille et Salim lors de leur arrivée à la cité d'AL-VOR ?

AL-VOR bar
La vache qui meugle
Chez Henri
Le chien qui dort

5 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : La Quête d'Ewilan (BD), tome 1 : D'un monde à l'autre de LylianCréer un quiz sur ce livre