AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732472301
Éditeur : La Martinière Jeunesse (09/02/2017)

Note moyenne : 4.42/5 (sur 77 notes)
Résumé :
Partie chasser pour subvenir aux besoins de sa famille, Feyre, 19 ans, abat un loup. Sans le savoir, elle a tué un immortel, créature redoutée par les humains. Et les conséquences ne se font pas attendre. Un être terrifiant se présente chez elle et lui ordonne de la suivre à Prythian, le royaume des immortels. Là-bas, Feyre découvre que son ravisseur n’a rien d’un monstre. Tamlin, c’est son nom, est un puissant seigneur Fae qui peut aussi bien prendre l’apparence d’... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (61) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
11 mai 2017
Olala, ce roman young adult a une réputation amplement méritée et tient ses promesses ! Une pépite ! Il ne faut pas avoir peur de sa taille, car les pages se tournent vraiment toutes seules. le début permet de directement rentrer dans l'action : c'est immersif et bien écrit. On découvre un monde avec des humains à la vie pauvre et misérable qui chassent pour survivre. Feyre, l'héroïne, fait tout pour subvenir au quotidien de sa famille. Comme dans « Cendrillon », elle est la bonne à tout faire : elle chasse, dépèce ses proies, coupe le bois, va au marché, s'occupe de la maison, etc. Hélas, sa famille ne rend pas honneur à ses efforts… Pire : au lieu de la remercier, ses soeurs l'insultent la traitent comme une moins-que-rien. J'avoue ne pas être restée de marbre lorsque j'ai été confrontée à famille égoïste et peu reconnaissante. Très rapidement, je me suis attachée à Feyre qui a vraiment toujours tout fait pour subvenir aux besoins de ses proches ou pour les protéger… Jusqu'à offrir sa propre vie ! En effet, Feyre est conduite de force par un Fae à Prythian, le royaume des Immortels… Bien qu'elle soit sa prisonnière, le propriétaire des lieux ne la considère pas ainsi et lui donne accès à l'ensemble du château. Tiens, cela ne vous fait penser à rien ? Et oui, il s'agit du conte de « La Belle et la Bête » revisité !… Mais en beaucoup mieux, je trouve. C'est le point fort de ce roman. Pourtant, on est loin d'une ambiance de princesse, car l'héroïne est une battante. Elle chasse, déteste les robes, a la langue bien pendue et ne se laisse pas faire. On est très loin du cliché de la belle adolescente toute douce et vierge… D'ailleurs, Feyre ne l'est pas : elle avait un compagnon pour assouvir ses besoins avant d'être emmenée chez les Faes. Vous l'aurez compris : c'est une femme atypique dont le caractère haut en couleur a su me conquérir.
Une fois dans le monde des Faes, il y a changement radical d'ambiance qui peut déplaire à ceux qui aiment l'action… le rythme est un peu plus lent, toutefois cela ne m'a pas dérangée, car cela permet au lecteur d'assimiler tous les éléments et de cerner les protagonistes. Ces derniers vont ainsi pouvoir apprendre apprendre à se connaître et se tester. On découvre peu à peu le palais, la malédiction, les pouvoirs magiques de ces Faes Immortels et le bestiaire. de plus, les moments d'échanges sont entrecoupés de rebondissements et de créatures maléfiques… En effet, cet univers féerique est peuplé d'un bestiaire sombre et mauvais qui hante la forêt et semble se rapprocher de plus en plus du palais. Les humains sont tout en bas de la chaîne alimentaire, si bien qu'il est très dangereux de sortir seul… Mais allez expliquer cela à Feyre qui est bien décidée à n'en faire qu'à sa tête ! J'ai adoré cette tension. Les passages dans les bois m'ont tous mis en alerte, car les êtres rencontrés étaient vraiment cruels. Je me demandais souvent comment les personnages allaient rebondir, s'en sortir, se découvrir ou s'aimer. D'ailleurs, j'ai trouvé la romance très mignonne et touchante. Je ne pensais pas trouver ce couple aussi crédible car, avouons-le, c'était vraiment mal parti ! Tellement que j'ai failli croire à un triangle amoureux ! Heureusement, ce ne fut pas le cas. La relation entre Feyre et Tamlin est taquine et pleine de nuances. Ce n'est pas une histoire d'amour toute simple. de plus, leurs conversations m'ont souvent arraché quelques sourires. Ils se cherchent…
Une troisième partie tranche radicalement avec le reste du récit et offre au lecteur un rythme époustouflant. Je n'ai pas pu lâcher mon roman tellement j'étais dedans… Wow, quelle ambiance ! On va faire la rencontre d'Amarantha, un antagoniste qui m'a beaucoup plu. Même si je trouve ses raisons de faire le Mal un peu faciles, elle ne laisse aucun répit aux personnages. On ne peut que la détester. Ses épreuves imposées sont toutes aussi horribles les unes que les autres et elle n'hésite pas à faire souffrir ceux qui se dressent devant elle. Une vraie sadique, comme on les aime ! C'est également dans cette partie où l'on va découvrir Rhysand, un personnage plein de mystère qui m'a fortement fait songer à Archibald de la saga « La Passe-miroir ». J'aime beaucoup ce genre d'individu ni bon ni mauvais qui ne pense qu'à ses petits intérêts et qui peut aussi bien sauver les autres ou leur mettre des bâtons dans les roues… Ces cent dernières pages sont tout simplement haletantes et géniales… On s'y croit. On vit les rebondissements. On en prend plein les yeux. On hurle…
Il y a vraiment trois ambiances différentes dans ce roman, cependant ce n'est pas pour me déplaire. À mes yeux, tout était bien dosé. J'ai tout aimé : les personnages travaillés, l'univers fantastique, la plume addictive et précise de l'auteure, les rebondissements, la malédiction, … J'accroche encore plus à cette saga que celle de « Keleana » (qui était pourtant très bien malgré ses quelques défauts) ! Quant à la fin, on peut dire qu'elle suffit plus ou moins à elle-même… Il n'y a pas de gros cliffhanger qui ordonne au lecteur de se jeter sur la suite… Cela dit, je l'aurais volontiers fait si le second tome était disponible en français, car j'ai été sous le charme de cet ouvrage ! Adeptes de young adult, de romance, d'action, de magie et d'héroïnes à fort caractère, foncez découvrir ce petit bijou !

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Fanniie
20 juin 2017
Feyre est la cadette d'une fratrie, même si ses soeurs Nesta et Elain sont les aînées, c'est elle la plus vaillante, la plus courageuse des trois. Il le faut, elle n'a pas d'autre choix, elle a promis à sa mère de toujours veiller sur ses soeurs et son père, et c'est ce qu'elle fait. Un jour alors qu'elle avait aperçu une biche lors sa séance de chasse, Feyre, croisa par la même occasion un loup géant. Malgré la peur qui l'a terrassée, elle prit son courage à deux mains, et elle abattu cet énorme loup. C'était sans savoir que le loup en question n'était autre qu'un Fae, un immortel. Et que ce meurtre de sang-froid allait la conduire à de gros ennuis.
Ce roman est une réécriture du conte « La Belle et la Bête » ? Vraiment ? En lisant ce livre je suis entré dans un tout autre univers et qui n'est en rien comparable avec ce conte auquel on dit qu'il s'inspire. L'histoire est tellement différente, que je n'ai même pas soupçonné une seconde que c'était tiré de là, bien que j'en ai vaguement entendu parler à la sortie du livre, mais vu que je ne l'ai lu que maintenant je n'en avais plus trop le souvenir de ce détail.
Ce qui est sûr, concernant ce roman, c'est que j'ai adoré découvrir ce nouvel univers dans lequel m'a emmené Sarah J. Maas, l'histoire qu'elle nous propose est très originale. Je suis même en train de me demander si je ne préfère pas cette version plutôt que la version originale, que l'on connaît déjà par coeur de la Belle et la Bête. Et la réponse est « Oui » sans hésitation. L'ambiance est calme, on avance pas à pas dans le récit, sans aucune précipitation ce qui permet à l'auteure de prendre bien soin de nous faire explorer tout en détails l'environnement, les personnages, les émotions ressenties etc … Cet ensemble permet une plus grande immersion dans cet univers que je trouve sublime.
À côté de ça, au niveau de l'intrigue on devine un peu qu'elle est l'enjeu majeur qui va en ressortir même si on doute tout au long jusqu'au moment où il y a confirmation de cette supposition. Il en va de même pour la réponse à l'énigme, auquel Feyre sera confrontée, que je trouve tellement évidente.
Du côté des personnages, leurs évolutions au fil des pages sont justes « Waouh ». Chaque personnage est important et semble être à leur place, pour vous dire que même certains méchants ont les aimerait presque, ça pourrait en étonner plus d'un(e) mais c'est la pure vérité, enfin je dis ça surtout pour un personnage en particulier qui semble bien mystérieux mais qui finit par nous surprendre.
En plus de cela nous avons droit à une jolie fin qui conclut parfaitement les péripéties auxquelles nos protagonistes ont dû faire face durant toute la durée du récit. Ce seul tome pourrait se suffire à lui-même, mais l'auteure en a décidé autrement et c'est tout à notre plaisir et j'en trépigne déjà d'impatience car je me demande comment va évoluer l'histoire, quels seront les obstacles, les épreuves que vont devoir de nouveau affronter Feyre, Tamlin et Lucien. Que de questions qui resteront sans réponses jusqu'à la sortie du prochain tome … Quel supplice !
En bref, une réécriture du conte « La Belle et la Bête » superbement réussi tant bien même qu'elle vous emportera dans un tout autre univers que celui qu'on connaît. Tout cela pour vous dire que ce livre est une belle découverte et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman et que je vous encourage à le découvrir également si cela n'est pas déjà fait ou si vous hésitiez encore à vous lancer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lectrice-Lambda
19 mai 2017
Un grand merci à Babelio car c'est grâce à leur fameuse Masse Critique que j'ai eu l'occasion de lire ce livre. Je remercie également les éditions de la martinière jeunesse pour cet envoi.
« Un palais d'épines et de roses » est le premier tome d'une trilogie de Sarah J. MAAS.
Nous faisons la connaissance de Feyre, une jeune femme vivant dans la misère avec son père et ses deux soeurs. Devant chasser toute la journée pour avoir de quoi nourrir sa famille, la jeune femme commet un jour l'erreur de tuer un Fae, un immortel.
Car son monde n'est pas comme le nôtre : divisé en deux parties par un mur, il sépare les humains des immortels. Les uns ne doivent pas pénétrer dans le royaume des autres. C'est l'une des nombreuses autres règles qui ont été éditées au moment du Pacte pour que toutes les espèces puissent cohabiter.
Seulement, en tuant un Fae, Feyre se doit de payer sa dette en devenant la prisonnière de Tamlin, un Grand Fae. S'attendant au pire, la jeune femme est plus que surprise lorsqu'elle se rend compte qu'elle ne vivra pas dans une prison ou dans des cachots, mais plutôt dans un château digne des plus beaux contes de fées. Pire : tout le monde la traite comme une invitée.
Ne comprenant plus ce qu'elle fait en ces lieux, Feyre va se rendre vite compte que de lourds secrets se cachent entre ces murs. Pourquoi Tamlin et les autres habitants portent-ils tous un masque ? Pourquoi la traitent-ils ainsi ?
C'est un livre qui a fait beaucoup parlé de lui sur la blogosphère. J'en ai lu des avis positifs à son égard et j'avais un peu peur de me lancer dans cette histoire, peur de ne pas aimer comme les autres, de passer à côté de ce récit, de m'ennuyer.
Ce fût tout le contraire !
Dès les premières lignes, nous sommes immédiatement plongé dans l'univers de Feyre. Son quotidien est difficile, froid et sans sentiment car pour elle chaque nouvelle journée est passée à survivre. On apprend petit-à-petit les bases de son univers qui est bien évidemment surréaliste et a donc ses propres règles.
En opposition au ‘monde des humains', nous avons celui des Fae, les immortels. Plus grand, plus riche, merveilleusement fantastique, il contraste de manière évidente avec l'univers dans lequel Feyre a évolué. Tout est beau, riche en couleur et en vie, mais aussi en danger. Chaque nouvelle découverte était une surprise, un émerveillement, une frayeur. Je ressentais absolument toutes les émotions par lesquelles passait Feyre en découvrant ce nouveau monde et cela faisait bien longtemps que je n'avais pas été aussi impliquée dans un roman fantasy.
Alors oui, « Un palais d'épines et de roses » est une réécriture de « La belle et la bête ». Avant de commencer ma lecture, je ne le savais pas et pourtant les références n'ont cessé de me sauter aux yeux, si bien que j'ai très vite compris où l'auteur a voulu en venir.
Un charmant jeune homme qui peut se transformer en un énorme loup et qui est sous le joug d'une malédiction qui l'empêche d'ôter le masque qu'il portait lors d'un bal. Il vit dans un château magnifique qui inclut un beau jardin de roses que son père avait offert à sa mère pour lui rappeler son amour. Je pourrais continuer encore et encore, mais je vous laisse le soin de découvrir les références lors de votre lecture.
Cependant, même si Sarah J. MAAS a voulu reprendre les éléments classiques de ce conte, elle a également pris un grand virage par rapport à l'histoire originale. Ici, le récit devient vite sombre et mystérieux. L'histoire contient énormément de secrets et plus on avance dans le récit, plus on se rend compte de la complexité et de la noirceur de cette intrigue. Les personnages qui campent les rôles des méchants sont vraiment sombres et toute cette horreur est parfaitement dépeinte à travers les yeux d'humains de Feyre.
Sarah J. MAAS a une plume addictive qui arrive à décrire avec beaucoup de facilité cet univers qui nous est étranger. Pas un seul instant on se sent perdu dans son monde, les descriptions réussissent à être toujours parfaitement dosées de sorte qu'elles ne soient ni trop imposantes, ni trop peu existantes.
La relation entre Feyre et Tamlin est vraiment intéressante à suivre. Dès les premiers instants, Feyre se conduit comme une véritable sauvage avec ce Fae qui l'a enlevé de sa famille. de son côté, Tamlin s'efforce à être cordial et poli. On sent que tous les deux ne supportent pas cette situation, mais qu'ils doivent faire avec. Entre les deux, nous avons Lucien, un Fae qui accompagne toujours Tamlin et qui joue les entremetteurs. Nous suivons donc avec beaucoup d'amusement les échanges entre ces trois personnages et j'ai pris énormément de plaisir à les suivre.
L'évolution de la relation entre Feyre et Tamlin est menée de manière subtile et délicate. Ils passent par beaucoup d'étapes avant d'arriver à un semblant d'intrigue amoureuse et j'ai particulièrement été touchée par le fait qu'ils soient avant tout respectueux des valeurs que chacun véhicule. Malgré son apparence, cette histoire est terriblement romantique et regorge de petits instants de tendresse et de beauté.
Il y a également beaucoup d'autres personnages qui gravitent autour, tous avec une présence plus ou moins importante. Ils ne sont pas tous gentils, loin de là, et certains profitent clairement de certaines situations pour intriguer de leur côté, comme Rhysand.
Ils ont chacun leurs histoires, leurs passés et leurs propres combats à mener et toute cette complexité rend l'univers encore plus fourni.
La fin est quant à elle vraiment surprenante.
Je ne pensais pas que la deuxième moitié du livre serait si palpitante et si riche en action. L'intrigue du récit avance beaucoup et de façon soudaine, nous rendant vraiment très accro à la dernière partie du livre. On a du mal à se détacher de l'histoire et l'on y revient très vite quand on doit laisser le livre de côté. Chaque chapitre à son importance et fourmille d'éléments qui nous aident à comprendre la fin, mais aussi d'autres qui présagent de nouvelles problématiques qui seront abordés dans les prochains tomes.
J'avoue, j'ai un petit pincement au coeur depuis que j'ai refermé ce livre. C'est vraiment une histoire qui me restera en tête et dont j'ai hâte de connaître la suite.

En conclusion, « Un palais d'épines et de roses » est une revisite vraiment plaisante, fantasy et sombre du conte de « La belle et la bête ». Sarah J. MAAS nous plonge dans son univers, nous rend dépendant de son histoire et nous fait ressentir une myriade d'émotions qui nous font passer des rires aux larmes. L'intrigue amoureuse dans ce livre est très présente, mais j'ai vraiment apprécié les différentes étapes par lesquelles vont passer les personnages, rendant leur relation plus légitime et plus mature que ce que l'histoire pouvait laisser présager.
Alors oui, même s'il y a quelques petits défauts, que l'auteur choisit parfois la facilité pour arriver à ses fins, je ressors de cette histoire véritablement conquise. Que l'attente va être longue avant d'avoir le second tome entre mes mains ! Un beau coup de coeur !
Un livre à lire absolument si vous aimez les univers fantasy, les romances et « La belle et la bête ».
Lien : http://lectrice-lambda.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marionrey
18 avril 2017
Un palais d'épines et de roses, c'est une réécriture de la belle et la bête. Il n'en fallait pas plus pour me convaincre, La belle et la bête étant une de mes histoires préférées au monde. Et en effet, nous retrouvons bien les bases. Feyre, une jeune fille, vit avec son père et ses deux soeurs dans une modeste chaumière. Ils sont pauvres, et c'est Feyre qui s'occupe de tout, notamment de ramener la nourriture en chassant. Un jour de chasse, elle abat un loup. Mais pas n'importe quel loup, il s'agit d'un Immortel. Car au delà d'un mur dans la forêt se trouve le royaume des Immortels, royaume des Fae et autres créatures possédant des pouvoirs. Il est séparé du monde des humains. On dit que des créatures épouvantables vivent dans ce royaume. Humains et Immortels, des années auparavant, ont signés un Traité de paix. Un soir, une de ces créatures viendra chercher Feyre. Son erreur d'avoir tuer un Immortel lui offrira deux choix imposés par la créature : soit elle meurt, soit elle part vivre chez les Immortels, à Prythian. Elle choisira de suivre cette bête à Prythian, mais alors qu'elle pensait finir prisonnière, elle se retrouvera finalement hôte, dans un énorme et magnifique palais. Celui qui la détient n'est finalement pas si méchant et si bestial qu'il en a l'air, et Feyre apprendra quelle malédiction affecte les habitants de la Cour du Printemps dans laquelle elle se trouve.
L'univers crée par Sarah J. Maas est très complet et surtout captivant. J'ai adoré Prythian, j'ai adoré la Cour du Printemps avec ses collines verdoyantes, son lac scintillant et sa forêt inquiétante. Les lieux décrits par l'auteure sont simplement sublimes. J'ai énormément aimé l'histoire des Immortels et les différentes Cours qui constituent tout leur territoire. Nous croisons la route de créatures absolument terrifiantes. Bref, un univers bien construit, mystérieux et plutôt sombre, j'ai moi aussi succombé au charme de Prythian.
En ce qui concerne les personnages, j'ai eu un petit coup de coeur pour l'héroïne, Feyre. Je la trouve loin des clichés souvent liés aux jeunes femmes dans les romans youg-adult. Ici, je l'ai trouvée franche, sans langue de bois, courageuse et soucieuse de veiller sur les siens à tout prix. Elle est loyale et ne se laisse pas faire. C'est un personnage auquel je me suis beaucoup attachée. Tamlin, son geôlier m'a aussi beaucoup touchée. C'est un Grand Fae et un Grand Seigneur, respectueux des gens qui le servent et très protecteur envers Feyre. Il n'est pas celui que l'on croit. La malédiction qui le touche lui et toute sa Cour le fait souffrir. Ce n'est pas un tyran, au contraire. La relation qui naît entre Feyre et lui prend son temps.
Il est vrai que toute la première partie du roman est assez lente. L'auteure prend énormément de temps pour poser le contexte et pour nous familiariser avec son univers et ses personnages. Si cela a pu en déranger certains, ça n'a pas été mon cas. Oui, il ne se passe pas grand chose dans cette première partie et pourtant je l'ai beaucoup appréciée. Tout se déroule progressivement. Nous suivons Feyre dans sa nouvelle vie, dans ce gigantesque château et dans la découverte de son nouvel environnement bien plus dangereux que le territoire des humains. La deuxième partie du roman vient considérablement dynamiser toute cette première partie plutôt calme. Et là, j'en ai pris plein les yeux. Je ne vous dévoilerai rien de l'intrigue bien-sûr, mais attendez-vous à faire la connaissance d'une souveraine impitoyable de chez laquelle il est très compliqué de s'enfuir. L'action s'enchaîne à grande vitesse et j'ai été assez étonnée de la violence de certaines scènes alors qu'il s'agit, à la base, d'un roman « jeunesse ». Mais j'ai été agréablement surprise. L'auteure ne ménage ni ses personnages, si ses lecteurs ! J'étais incapable de lâcher ce roman.
L'arrivée d'un personnage, Rhysand, Grand Seigneur de la Cour de la nuit, va amener quelque chose de très très intéressant au récit et dans les relations qui unissent les différents personnages. Beaucoup ont adoré ce personnage, je les comprends. Ça m'a pris du temps, mais j'ai moi aussi, fini par l'apprécier. On ne le voit vraiment pas beaucoup dans ce premier tome, mais je pense que c'est volontaire de la part de l'auteure. Elle nous met l'eau à la bouche pour nous le faire découvrir pleinement dans le second tome je pense. Un deuxième tome qui promet d'être extrêmement intéressant vis à vis de ce personnage qui chamboulera tout le court de l'intrigue à mon avis.
Vous l'aurez compris, Un palais d'épines et de roses est une pépite. L'auteure m'a totalement embarquée dans son univers peuplé de Fae et de créatures plus surprenantes les unes que les autres. Bref, je vous conseille ce roman à 1000% et je n'ai qu'une hâte, lire la suite !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BOOKSANDRAP
29 avril 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/04/29/un-palais-depines-et-de-roses-t1-sarah-j-maas/

Je remercie Babelio ainsi que les éditions de la Martinière Jeunesse pour l'envoi de ce roman dans le cadre de l'opération Masse Critique !

Contrairement à ce que la majorité des personnes ont ressenti durant leur lecture, je n'ai pas trouvé qu'il y avait énormément de longueurs.
J'ai justement trouvé que l'univers se mettait en place très bien, qu'on prenait le temps de nous présenter le palais, les légendes qui étaient tout autour. J'ai trouvé que l'action se déroulait tranquillement mais que même s'il ne se passait pas un milliard de choses, le récit restait rythmé et dynamique. Nous aussi on découvrait les alentours du palais en même temps que notre héroïne, nous aussi on apprends à connaitre l'univers et le monde des immortels et j'ai trouvé ça justement agréable que l'auteur prenne son temps et que ce soit au final, ni trop lent, ni trop précipité. C'est d'ailleurs grace à ça que j'ai réussi à me plonger dans l'histoire dés les premières pages.
Er si jamais durant votre lecture vous éprouvez ce sentiment que ça ne va pas assez vite à votre goût, n'abandonnez pas. le dernier quart du livre est bourré d'action. J'ai trouvé le déroulement un peu prévisible même si ça m'a quand même plu. J'ai aimé ce qu'il s'y passait, à chaque page tournée je me disais « vivement la prochaine ».

Le gros point positif de ce bouquin c'est sans conteste le côté réécriture de conte.
C'est ce qui m'a tout de suite séduite et attirée dans ce récit. On retrouve le schéma et pleins de petits clins d'oeil à l'histoire mythique de « La belle et la bête » et j'ai adoré ça. Bien que Feyre soit radicalement différente de Belle, elles gardent un point en commun qu'on ne peut pas nier : Une bonne grosse dose de courage et d'audace.
Feyre est une jeune femme que je trouvais parfois trop naïve, elle fonce tête baissée dans l'inconnu au lieu de réfléchir à deux fois à la suite des événements, c'est un côté qui peut en agacer certains, mais c'est aussi ce qui fait sa force de caractère, elle est nature. C'est un personnage malin, sauvage et pourtant extrêmement doux.
J'ai également adoré Tamlin. Je dois bien avouer qu'il m'a souvent fait penser à la bête du conte original. Bourru et entêté il est aussi tellement plus que ce qu'il laisse paraître. Au fil des pages on aperçoit son côté parfois sanguin mais aussi son côté sensible. Il est attachant et prévenant. Je l'ai trouvé vraiment mystérieux, fort et à la fois fragile, on a envie de le protéger par moments par peur qu'il ne se brise. L'auteur a fait un travail formidable avec ses personnages, on les apprécie tout de suite et ça a été difficile pour moi de les quitter je dois bien l'avouer. L'aspect réécriture de conte est pour moi parfaitement réussi. Ce bouquin est à la fois vraiment ressemblant au conte et à la fois complètement différent. Ce qui se passe dans ce livre, les actions qui s'y déroulent, ne sont en rien comparable à la Belle et la Bête et pourtant on reconnait certains codes. C'était hyper agréable de retrouver cette ambiance que j'apprécie tant.

J'ai également beaucoup aimé le fait que la romance ne prenne pas le dessus sur l'action.
C'est proportionnel dans ce récit. Rien ne surpasse l'un. Ce n'était ni trop ni pas assez vous voyez ? J'ai adoré voir la relation de Feyre et de Tamlin évoluer. J'ai aimé le côté amour impossible, j'ai aimé leur relation taquine, j'ai aimé que ce soit à la fois brut et terriblement romantique. C'était parfaitement dosé, c'était un cocktail parfait, explosif et sensuel à la fois que j'ai dévoré. Même si l'histoire reste sérieuse, certains passages son assez drôle, ce qui détend par moment l'ambiance un peu lourde qu'on peut retrouver.
Pour résumer, c'est une vraie bonne découverte. Je ne regrette absolument pas de m'être penchée dessus. Même si je n'accroche pas forcement avec le fantastique d'ordinaire, les créatures et tout ce qui s'y raccroche, ici ça a plutôt bien fonctionné, car il n'est pas question que de ça. Si vous êtes assez réticents mais qu'il vous fait quand même de l'oeil, je ne peux que vous conseillez d'essayer, vous n'avez rien à perdre et vous gagnerez peut-être un joli coup de coeur !
Et si le côté trilogie vous fait peur, sachez qu'on a quand même une fin en soi dans ce livre. On ne reste pas frustrée une fois qu'on l'a terminé. Il y a plusieurs choses en suspend bien sur qui nous donnent envie de lire la suite mais on a quand même une fin qui n'est pas ouverte et certaines de questions qui trouvent leur réponses. Vous l'aurez compris je suis très impatiente de lire le second tome ! ;)

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Anais511Anais51131 mars 2017
Non, c'était impossible. J'étais incapable de passer à l'acte. Ce n'était pas comme à la chasse. Ce n'était pas une question de survie. Je devais assassiner de sang-froid des innocents et perdre mon âme par ces meurtres. Mais (...) pour Prythian, pour Tamlin, pour leur monde et le mien... ces morts ne seraient pas inutiles, même si elles devaient me damner pour l'éternité. [...].
Des larmes ruisselaient sur mon visage, dans mon cou et sur le col crasseux de ma tunique. Alors qu'elle prononçait ces paroles, je savais que cette terre immortelle me serait désormais inaccessible, qu'en sauvant Tamlin, je me damnais. [...]
Encore un immortel, et nous serions tous libres. Un dernier coup à porter... [...]
Le serviteur me présenta le dernier poignard. J'allais le prendre quand le garde ôta le sac de la tête de l'immortel. [...]. Des yeux verts tachetés d'ambre se levaient vers moi.
Tout vola en éclat alors que je regardais Tamlin. [...].
Il était là, mon Grand Seigneur, mon bien-aimé, agenouillé devant moi.
-Je t'aime, lui dis-je avant de le poignarder en plein cœur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SaiwhisperSaiwhisper12 mai 2017
- Tout ira bien, répétai-je.
Le blessé ferma les yeux et je serrai sa main. Je sentis une chaleur à mes pieds et n'eus pas besoin de baisser les yeux pour savoir que le sang formait une mare autour de moi.
- Mes ailes, chuchota l'immortel.
- Vous les retrouverez.
Il fit un effort pour ouvrir les yeux.
- C'est juré ?
- Oui, chuchotai-je.
C'était a première fois que je faisais une promesse mensongère et je me haïssais. L'immortel esquissa un pâle sourire et referma les yeux. Mes lèvres tremblaient. J'aurais aimé avoir autre chose à lui offrir que des promesses en l'air.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SaiwhisperSaiwhisper11 mai 2017
- Qui est notre assaillant ?
- Les nagas... des immortels, des créatures d'ombre, de haine et de pourriture. Ils m'ont entendu hurler et ils vous ont flairée. Libérez-moi, humaine. S'ils m'attrapent ici, ils me mettront en cage. Libérez-moi vite et retournez auprès du Grand Seigneur.
Tout en jurant intérieurement, je posai mon arc à terre, saisis la corde et tirai mon poignard.
Mais au même instant, quatre silhouettes spectrales surgirent du couvert des arbres.
Quatre formes si sombres qu'elles semblaient avoir été taillées dans une nuit sans étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
aurianebrouardaurianebrouard02 mars 2017
Certains me recherchent sans jamais me trouver ;
J'en embrasse d'autre qui, ingrats, me foulent aux pieds.

Je semble préfère l'intelligence et la beauté,
Mais je bénis les audacieux et les têtes brûlées.

Mes soins sont presque toujours d'une douceur indicible ;
Dédaigné, je deviens féroce et presque invincible.

Chacun des coups que je porte est puissant,
Et quand je tue, c'est toujours lentement. ..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KateLineKateLine14 mai 2017
– Il existe un monde meilleur, Nesta. Il attend seulement que tu le découvres. Et si jamais je le peux, si la situation s’améliore et si le danger est écarté… je vous retrouverai.
C’était la seule promesse que je pouvais lui faire, mais elle se redressa avec assurance.
– Ne t’inquiète pas. Pour ma part, je ne crois pas que j’aimerais vivre au milieu des immortels, répondit-elle avec un léger haussement d’épaules. Tâche de nous donner des nouvelles quand il n’y aura plus de danger. Si c’est le cas, père et Elain pourront rester ici. Moi, je crois que j’aimerais découvrir le monde et ce qu’une femme est capable d’accomplir avec de la fortune et un nom.
Tout, pensai-je. Il n’existait pas de limites à ce que Nesta pourrait accomplir dès qu’elle aurait trouvé comme moi l’endroit qu’elle pourrait considérer comme sien et auquel elle appartiendrait. J’espérais avoir la chance de voir tout cela un jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Sarah J. Maas (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah J. Maas
? PLUS D?INFOS EN BARRE D?INFO ? Mets la HD, on y voit plus clair !
Toutes mes vidéos : http://bit.ly/1BgTU0u __________________________ Livres présentés dans la vidéo & chroniques : - Coeur de brindille, Yves-Marie Robin http://www.croquelesmots.fr/2015/05/coeur-de-brindille-une-fuite-travers.html
- Let the sky fall, Shannon Messenger http://www.croquelesmots.fr/2015/06/let-sky-fall-vous-laisserez-vous.html
- Watch dogs, John Shirley http://www.croquelesmots.fr/2015/06/watch-dogs-une-lecture-difficile.html
- La quête d'Ewilan, Pierre Bottero http://www.croquelesmots.fr/2015/06/la-quete-dewilan-pierre-bottero.html
- Perdue et retrouvée, Cat Clarke http://www.croquelesmots.fr/2015/06/perdue-et-retrouvee-ce-nouveau-cat.html
- Hollow City, Ransom Riggs - The assassin's blade, Sarah J. Maas __________________________ Pour me joindre/trouver :
Le BLOG : www.croquelesmots.fr FACEBOOK : Croque les mots ou la page perso Cassandra Croque les mots Le compte TWITTER : https://twitter.com/CroquelesMots LIVRADDICT : http://www.livraddict.com/profil/kyeira/ INSTAGRAM : _croquelesmots_
Par MAIL ? : croquelesmots@hotmail.com __________________________ N'hésitez pas à vous abonner pour suivre toutes mes vidéos, c'est gratuit !
N'oubliez pas de paramétrer votre Compte GOOGLE+ pour que je puisse vous répondre !
Je filme avec une SONY HDR-CX240 Je monte mes vidéos avec Sony Vegas pro 12
Bonnes lectures ! ?
+ Lire la suite
autres livres classés : la belle et la bêteVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Un Palais d'Epines et de Roses

Qui est le personnage principal ?

Ferye
Fyere
Alis
Feyre

5 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Un palais d'épines et de roses, tome 1 de Sarah J. MaasCréer un quiz sur ce livre