AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749940946
Éditeur : Michel Lafon (18/06/2020)

Note moyenne : 4/5 (sur 7 notes)
Résumé :
2002. Un an après les attentats du 11 septembre qui ont ébranlé le monde entier, la vie de Shirin est un enfer. Pointée du doigt, insultée, menacée, cette lycéenne d'origine iranienne n'a pour seules échappatoires que la musique et la breakdance.
Jusqu'au jour où elle rencontre Océan James. L'intérêt que lui porte le jeune homme la déstabilise... D'autant que les deux adolescents viennent de deux mondes que tout oppose.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
IdeesALire
  26 juin 2020
Nos horizons infinis est un roman attendu par beaucoup, fans de l'autrice ou non. Je n'avais pas accroché avec sa série Shatter me mais mon envie de lui donner une seconde chance m'a poussée à tenter le coup avec celui-ci. On fait le bilan !
PS : le roman présente une rep ownvoice avec une protagoniste musulmane et voilée, n'étant pas concernée je te laisse te renseigner auprès des personnes directement concernées pour savoir si cette rep est bien faite. J'ai vu pas mal de retours positifs tout de même.
Nos horizons infinis commençait bien : on se retrouve dans un roman contemporain qui nous emmène aux côtés de Shirin qui reprend les cours dans un nouveau lycée. La trame est classique pour un contemporain du genre, du moins si on enlève son contexte (le post septembre 2001) et la protagoniste que l'autrice nous propose : Shirin est une grande gueule, tantôt renfermée tantôt ouverte, et sait être cassante quand il le faut. Elle subit du racisme quotidien, qui s'étend des micro-agressions aux agressions physiques, et l'autrice ne mâche clairement pas ses mots concernant ce sujet ou d'autres traités dans le roman. C'est un personnage que j'ai adoré, qui oscille entre force et vulnérabilité sans jamais se laisser écraser.
Un autre point positif du roman est sans aucun doute sa fin, que j'attendais de découvrir avec impatience et que j'ai beaucoup aimée : elle est particulièrement réaliste même si certains la trouveront frustrante.

Mais voilà, si j'ai mis cette note c'est qu'il y a des raisons. La première est la romance, qui commence doucement dans le récit mais finit par l'envahir totalement, et tu le sais j'ai du mal avec les grosses déclarations et les sentiments dégoulinants… autant te dire que j'ai été servie. Les choses auraient pu marcher si le protagoniste masculin était intéressant, mais je l'ai surtout trouvé stupide et pas plus intriguant qu'une feuille de papier. Les conversations entre les personnages sont plates, sans piquant (ce qui est assez impressionnant vu comme l'héroïne a des répliques incroyables), et leurs interactions m'ont laissée de marbre. du début à la fin.
Le deuxième point, à mes yeux, est la façon dont est narrée cette histoire pendant ces 300 pages. L'autrice nous donne des informations super intéressantes sur Shirin, sa famille, son frère, ses hobbies…mais rien n'est vraiment approfondi. Que ce soit le breakdance qui passionne Shirin et qui sera rapidement abordé, ou sa relation avec son frère qui est amorcée sans être détaillée, j'ai fini par être assez frustrée qu'on se centre uniquement sur la romance. le récit se concentre sur Océan (le protagoniste) et lire environ 489148019183 fois qu'il est vraiment beau gosse et à quel point les deux persos se manquent… merci, mais stop. J'ai compris.

Concernant la traduction, plusieurs lecteurs ont souligné l'utilisation du n-word dans la VF alors qu'il n'est pas présent dans la VO et il me semble logique de te le dire puisque ce mot raciste n'a pas sa place dans un roman. La maison d'édition a promis de remplacer ce terme dans les prochaines impressions, ce qui est le minimum. Mais je t'avoue que je me pose des questions sur la qualité de cette traduction, maintenant…

Bref, une lecture mitigée pour ma part, importante et incroyable pour d'autres. Pour le coup, je te conseille de voir par toi-même ce que ça donne !
Merci à Michel Lafon pour l'envoi
Lien : https://ideesalire.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mesechappeeslivresques
  26 juin 2020
Après un énième déménagement pour Shirin, la jeune fille effectue sa rentrée dans son nouveau lycée. L'adolescente américaine, fille d'immigrés iraniens, porte un foulard par choix et non par obligation. Mais quelques mois après le 11 septembre, sa religion et sa couleur de peau engendrent une vive hostilité à son égard.
Face à ces insultes permanentes, Shirin érige un mur entre elle et les autres. Elle se réfugie dans la musique et après les cours, évacue sa colère dans le breakdance qu'elle pratique avec son frère aîné.
Puis, son chemin croise celui d'Océan un autre élève qui parvient peu à peu à briser sa carapace. Les deux adolescents viennent de deux mondes différents qui semblent incompatibles aux yeux de Shirin. D'autant plus que leur relation amoureuse va engendrer des répercussions xénophobes au lycée.
C'est la première fois que je lis Tahereh Mafi et j'ai été agréablement surprise. La narration est fluide et le sujet abordé est traité avec réalisme. Un roman qui ne manque pas d'intérêt notamment pour le point de vue de cette adolescente d'origine iranienne qui se situe dans la période post attentat aux Etats-Unis. Un récit qui révèle la violence des mots et des gestes qui en a découlé pour les américains musulmans, victimes de racisme au quotidien.
J'émets juste un bémol concernant la romance qui occupe à mon goût une place trop importante, peut-être parfois au détriment du reste. Mais, l'auteure parvient malgré tout à nous toucher avec cette histoire forte et j'ai trouvé le final très réussi.
Une lecture très addictive sur la tolérance, une thématique malheureusement toujours d'actualité. 
Lien : https://mesechappeeslivresqu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
pommerouge
  01 juillet 2020
Je remercie les Éditions Michel lafon pour cette lecture. J'avais déjà lu sous conseil de ma meilleure amie le premier tome de la saga insaisissable de Tahereh Mafi et j'avais adoré. du coup, quand j'ai vu ce nouveau titre de la même autrice qui sortait chez Michel lafon, j'ai directement eu envie de le découvrir.
Shirin est une jeune adolescente. Elle passe son temps à déménager, car ses parents changent d'endroit régulièrement, afin de trouver la meilleure habitation, le meilleur emploi, pour donner la meilleure vie possible à leurs enfants.
Mais Shirin n'arrive à s'intégrer nulle part. Où qu'elle aille, qu'importe le lycée, elle subit le raciste incessant des autres. Depuis que les tours jumelles il y a un an de ça ont été détruites par des terroristes, elle est la cible de beaucoup de haine.
Pourtant, dans cette mer de haine, elle va y trouver un rayon de soleil. Elle va faire la rencontre d'Océan. Tous les opposent. Mais étonnamment, ce dernier va s'intéresser à elle. Elle ne comprend pas pourquoi il lui parle, mais ce qu'elle ne sait pas encore. C'est que cette rencontre risque de lui changer la vie. Mais est-ce dans le bon ou le mauvais sens ?
Honnêtement, ce livre est une vraie beauté. J'ai adoré découvrir le personnage de Shirin. La première chose que je me suis dite dès les premières lignes, c'est que l'histoire était si bien écrite, qu'on ressent directement de la compassion pour elle. J'avais les larmes aux yeux dès le début, alors que je n'en étais qu'à quelques pages de ma lecture.
L'histoire est poignante et touchante. C'est le récit de deux adolescents qui sans s'en rendre compte vont les changer. On ne se rend pas forcément compte de l'impact qu'une rencontre peut avoir sur notre existence.
En bref, ce roman est une ode à la vie, à la joie, à l'espoir. C'est un message d'amour et d'espérance. Qu'est-ce qu'une simple rencontre peut changer à notre vie ? Tel est la question qui peut définir ce livre. Car la réponse est : tout. Tout peut changer. Que cela soit de façon négative ou positive. Une magnifique histoire, qui vaut clairement le détour !
Lien : https://lapommequirougit.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Milie_Baker
  29 juin 2020
Un bon roman sur l'adolescence, les premiers amours et surtout l'acceptation de la religion.
Shirin porte le voile et se fait agresser et se prend des remarques insultantes à longueur de journée, encore plus depuis les attentats du 11 septembre.
Si le problème soulevé est réel et digne d'être mis en avant dans un roman pour ado (et pour adultes aussi d'ailleurs), il est vite placé au second plan par l'histoire d'amour qui prend beaucoup d'importance au fur et à mesure de l'histoire.
Cependant, j'ai trouvé ce récit très juste, très réaliste et l'histoire d'amour n'est pas dans le ton des contes de fée "ils finirent heureux et eurent beaucoup d'enfant", bien au contraire. Océan et Shirin vont se retrouver face à des situations bien réelles, d'actualités et épouvantables, qui se déroulent dans la vraie vie. Leurs réactions et leurs solutions sont maladroites, mais justes, comme on peut l'attendre de jeunes de 17 ans.
"Nos horizons infinis" est une très belle histoire, qui parlera à touts les lecteurs et lectrices. Une histoire d'amour, une leçon sur le jugement et le harcèlement scolaire et un aperçu d'une Amérique injuste et brutale qui ne doit pas être tolérée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Eden1487
  30 juin 2020
Un roman délicat qui traite avec finesse de sujets importants.
J'ai adoré la romance. La fin un peu moins.
Lien : https://aucoindeden.blogspot..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
pommerougepommerouge   29 juin 2020
Mais ce que je pouvais dire n'avait plus aucune importance. On parlait de moi, on parlait pour moi, on dissertait à mon propos sans jamais me demander mon avis. J'étais devenue un thème de discussion ; une statistique. Je n'étais plus libre d'être seulement une ado, seulement un être humain, seulement de la chair et du sang ; non, on me sommait d'être plus que ça.
Commenter  J’apprécie          10
pommerougepommerouge   29 juin 2020
- J'ai l'impression qu'autour de moi tout le monde est mort. Comme si personne ne réfléchissait plus. Tout le monde semble se contenter de la pire des médiocrités. Je ne veux pas être comme ça.
Commenter  J’apprécie          10
pommerougepommerouge   29 juin 2020
Mon anglais avait beau n'avoir aucune trace d'accent. J'avais beau dire et redire à tout le monde que j'étais née ici, aux États-Unis, que l'anglais était ma première langue, qu'en Iran mes cousins se moquaient de la médiocrité de mon farsi mâtiné d'accent américain - rien n'y faisait. Tout le monde me croyait fraîchement descendue d'un bateau arrivé d'un pays lointain.
Commenter  J’apprécie          00
pommerougepommerouge   29 juin 2020
Ces injections régulières de poison administrées par des inconnus, c'était incontestablement ce que le port d'un foulard pouvait me valoir de pire.
Commenter  J’apprécie          10
pommerougepommerouge   29 juin 2020
Je me disais que si j'avais le malheur de parler ou de crier, ma colère allait m'attraper par les coins de la bouche et m'ouvrir en deux.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Tahereh Mafi (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tahereh Mafi
Tahereh Mafi at San Diego Comic-Con
autres livres classés : racismeVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Insaisissable

Qui est le personnage principal?

Juliette
Julie
Julia
Justine

8 questions
195 lecteurs ont répondu
Thème : Insaisissable, tome 1 : Ne me touche pas de Tahereh MafiCréer un quiz sur ce livre