AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2374480690
Éditeur : Xo Editions (18/10/2018)

Note moyenne : 4.28/5 (sur 32 notes)
Résumé :
[LIVRE RÉSERVÉ A UN PUBLIC AVERTI (ÉROTIQUE)]

- Tu en as envie, Dana. - Oui. - Tu sais que je le sais. - Oui. - Alors qu'est-ce qui te retient ? - Rien. Tout. Toi. À bientôt vingt ans, Dana se sent toujours aussi perdue. Elle ne supporte pas son corps, son image. Cobalt, lui, est un séducteur qui déborde de confiance. Dans le huis clos du centre médical où ils luttent contre leurs démons ? les troubles alimentaires pour elle, le cannabis pour lui ?, l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
Nat_85
  12 décembre 2018
Publié en octobre 2018 chez XO Editions, " Les coeurs aimants " est un roman à double plume de Anne Plichota et Cendrine Wolf, destiné à un public Young Adult.
Dana et son père ont quitté les hauteurs alpines aspirants à un nouveau départ au coeur de la ville de Lyon. En effet, à dix-neuf ans, la jeune femme souffre d'une dépression depuis le décès de sa maman il y a quelques années, qui a entraîné chez elle des troubles du comportement alimentaire. Après une scolarité difficile, Dana a malgré tout obtenu son BAC et réussi avec succès le concours d'entrée dans une école d'Art.
Simon Lenoir est convaincu qu'à travers ce déménagement une nouvelle vie s'ouvre à eux, et que les épreuves sont derrières. Papa poule, il est inquiet pour sa fille et prend toutes les précautions possibles lorsqu'il doit s'absenter ce jour-là pour sa première journée de travail dans une agence de graphisme lyonnaise.
Mais c'est dans un état d'inconscience qu'il retrouvera sa fille dans la salle de bain de l'appartement, sous le regard impuissant de Janvier, leur chat.
p. 22 : " Dana n'allait ni bien ni mieux. Dana était toujours malade. Et lui, sinistre aveugle, n'avait rien vu, n'avait rien su voir d'autre que ce qui l'arrangeait. "
De nouveau hospitalisée, Dana se maintient dans une attitude de déni, au plus grand dam de son père, déjà emplit de culpabilité. C'est alors qu'on lui propose d'intégrer le Centre Aurore, spécialisé dans l'accueil des jeunes en proie à des comportements à risques. Déjà privée de l'amour maternelle, elle vit tout d'abord cette énième hospitalisation comme un déchirement.
C'était sans compter sur l'accueil chaleureux de la pétillante infirmière du nom de Rose ! le centre propose de nombreuses activités pour aider ces jeunes à faire la paix avec eux-mêmes, comme le lui confie le relaxologue :
p. 49 : " Ton corps n'est ni un fardeau, ni un ennemi, Dana. C'est un outil, un merveilleux outil, un allié. "
C'est ainsi qu'entre les séances de relaxologie, d'expression corporelle, d'art thérapie et les rendez-vous avec la psychologue, Dana y rencontre Cobalt, séducteur dans l'âme, hospitalisé pour soigner sa dépendance au cannabis.
p. 76 : " - "Co" pour Corentin, "balt" pour Balthazar, lança-t-il soudain. [...] Corentin, c'est moi, reprit-il. Et Balthazar, c'était mon frère jumeau. "
Bien incapable de résister aux avances de la très séduisante et engageante Candice, il doit cependant admettre que la nouvelle venue ne le laisse pas indifférent... et réciproquement.
p. 149 : " Jamais elle ne s'était sentie aussi proche de quelqu'un qu'à cet instant. La communion par la douleur, une même et incommensurable souffrance qu'elle comprenait et face à laquelle elle se savait impuissante. "
Ne souhaitant ni l'un ni l'autre faire le moindre effort pour se lier aux autres pensionnaires, ils se retrouvent régulièrement à la même table au réfectoire. Dana tient à ne pas attirer l'attention de Cobalt sur ses troubles alimentaires, alors elle s'emploie à chaque fois à finir le contenu de son plateau. Et c'est ainsi qu'elle reprend petit à petit du poids et des forces.
Mais en travaillant avec la psychologue, elle prend conscience que ses troubles alimentaires remontent à bien avant l'accident de sa mère, et que son origine pourrait être le résultat des propres troubles de sa mère...
p. 184 : " Tes restrictions alimentaires, Dana... comment les expliques-tu ? "
Mieux dans son corps et mieux dans sa tête, la jeune femme se laisse aller à flirter avec Cobalt, malgré les mises en garde de Rose.
p. 297 : " - Parfois, on ne s'attache pas aux bonnes personnes, même si au fond de soi, on sait que cela n'a pas de sens ni d'avenir, fit Rose. "
Cobalt est-il finalement aussi sincère qu'elle l'espère ? de son côté, le jeune homme réussira-t-il à résister aux tentations, notamment aux incessantes insistances de Candice au détriment de sa relation naissante avec Dana ?
p. 200 : " Dana était douce, délicate, cérébrale, fragile. Rien de ce qui le séduisait d'ordinaire. Pourtant, elle lui plaisait intégralement. "
Ce roman Young Adult est à la fois contemporain, tragique mais plein d'espoir ! C'est la rencontre de deux écorchés de la vie, qui vont, de par leur rencontre, apprendre à faire la paix avec un passé douloureux, dont ils doivent se déresponsabiliser. Loin d'être un réel coup de coeur, ce roman a le mérite de mettre en scène des jeunes au comportement à risques, sur le chemin de l'amour et de la résilience.
Lien : https://missbook85.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          243
sylvaine
  18 octobre 2018
Les coeurs aimants Anne Plichota et Cendrine Wolf publié chez X.O octobre 2018 #LesCoeursAimants #NetGalleyFrance.
Le Centre Aurore est un centre médical où de grands adolescents viennent panser leurs blessures. Elle c'est Dana toute vêtue de blanc, ne picorant que des aliments de couleur blanche, devenue au fil du temps plus que mince .. Lui c'est Cobalt beau brun aux yeux bleus , tombeur de tout ce qui passe et en sevrage de cannabis. Ils sont aussi dissemblables que possible, rien ne doit les rapprocher et pourtant... Autour d'eux Candice, la sexy la sulfureuse la perfide qui ne supporte pas de ne pas être le centre du monde , et tous les autres chacun avec son lot de misères.
Le Centre Aurore c'est aussi une équipe de soignants, psychologues, c'est aussi Rose la pulpeuse infirmière qui les materne tous .
Anne Plichota et Cendrine Wolf écrivent en tandem depuis de nombreuses années. Elles relèvent ici un magnifique défi et abordent un sujet douloureux pour tous ceux, patients ou parents, qui se sont retrouvés confrontés à ces situations . Elles le font avec tact, doigté et bienveillance tout en restant au plus près de la vie au quotidien dans ces établissements. Et puis elles abordent les thèmes universels de l'identité, de l'amitié et des relations amoureuses . Un bien joli roman plein de douceur et d'émotion. Je suis conquise!
Merci aux éditions X.O pour ce partage , cette lecture fut un véritable plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231
LesLecturesdHatchi
  07 novembre 2018
Il y a quelques jours, après une longue période de blocage, j'ai enfin repris le chemin de la lecture. J'ai découvert deux plumes qui m'ont transportées loin. Je tiens d'ailleurs à remercier les Éditions XO et Netgalley pour cette lecture qui fut riche en émotions.
Il y a des histoires dont on ne connaît pas réellement le sujet. Ou qui, parfois, vous surprennent bien plus qu'elles n'y paraissent. Les coeurs aimants fait parti de ce genre de romans. Si, au départ, l'histoire peut paraître un peu simpliste, elle est pourtant bien plus compliquée qu'elle n'y paraît et bien plus poignante. 
Tout commence avec la jeune Dana. Elle a 19 ans, souvent accompagnée de son père, elle est assez réservée. Tout va bien dans sa vie, si ce qu'elle ressent un vide constant. Parce que sa mère lui manque terriblement. Et ce vide n'est pas qu'émotionnel. Dana est anorexique. du jour au lendemain, après un énième malaise, elle doit se rendre dans un centre spécialisé. Pas un asile. Pas une prison. Seulement un endroit où elle va devoir réapprendre à goûter à la vie. Et c'est alors le début d'une drôle d'aventure pour la jeune femme. Un peu délaissée, les débuts sont difficiles pour cette grande timide. Et puis elle va croiser la route de Cobalt. le mystérieux garçon qui fait chavirer les coeurs de tout le monde ici. Et si, entre les deux, ça n'a pas commencé comme elle le pensait, ils vont pourtant rapidement devenir inséparables. Parce que leurs histoires se ressemblent un peu. Parce que Dana sait que Cobalt n'est pas vraiment celui qu'il prétend être devant les autres. Parce qu'elle a percé le coeur de ce grand rebelle et qu'une fois qu'on s'y accroche, c'est un non-retour définitif. le personnage de Dana m'a plu. Dès les premières lignes, j'ai su que j'allais m'attacher très fort à cette jeune femme. Elle fait preuve d'une force mentale incroyable. Et il y a eu de nombreux moment où je n'avais qu'une seule envie: rentrer dans le livre et la prendre dans mes bras pour lui dire que "ça ira". 
"Le vide est parfois tellement grand qu'il peut prendre tout l'espace, comme si c'était énorme et que ça pesait des tonnes. Et c'est pire, parce que ce vide-là, on ne le remplit jamais"
Cobalt est l'exemple même du bad boy, beau parleur, qui tape rapidement sur les nerfs. Et je dois bien avouer que pendant les cinquante premières pages, j'ai eu beaucoup de mal avec lui. On ne sait pas sur quel pied danser en le découvrant. Il est manipulateur, beau et effrayant. Mais étonnamment, avec Dana il n'est pas le même. Doux, attentionné, avec elle il se remet en question. Il voit la vie autrement. Parce que si Dana est une jeune femme brisée par la vie, Cobalt l'est tout autant. Et deux coeurs brisés ensemble ça peut parfois créer des étincelles. Qu'importe sa force physique, Cobalt a un mental bien plus fragile que celui de Dana. Et c'est aussi ce qui rend le personnage si humain au final. Parce qu'il n'est pas mauvais. Il est juste complètement perdu dans la vie. 
Les coeurs aimants est un YA contemporain. Mais attention, il n'est pas à mettre entre toutes les mains. Il y a des scènes érotiques (bon, en soit, ça reste très soft, mais quand même). Si en commençant je ne savais réellement pas à quoi m'attendre, j'ai été très surprise de découvrir une histoire qui fend le coeur. Un roman aussi doux que triste. Aussi effrayant que réaliste. Les plumes des deux auteures y sont aussi pour beaucoup. On alterne entre différents points de vue, différentes histoires, mais toujours avec Dana et Cobalt au milieu de tout ce bazar. Les coeurs aimants est le roman qui recolle des coeurs et qui redonne un peu foi en l'humanité et en l'amour. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
coquinnette1974
  07 avril 2019
Tiens, je me rends compte que j'ai oublié de chroniquer Les coeurs aimants de Anne Plichota et Cendrine Wolf , découvert via net galley grâce aux éditons XO.
Dana et son père ont déménagé au coeur de la ville de Lyon. A 19 ans, Dana est une jeune femme souffrant d'une dépression depuis le décès de sa mère. Et cela a entraîné chez elle des troubles du comportement alimentaire. Comme elle n'arrive pas à refaire surface, rechutant sans cesse.. elle se retrouve au Centre Aurore, un centre médical où elle doit penser ses blessures.. Là bas, elle va rencontrer Cobalt, qui souffre d'une addiction au cannabis... ils sont différents, tous les opposent et pourtant... ils s'attirent, comme deux aimants...
Coeurs aimants est un bon roman, mettant en scène des personnages forts. Vont t'ils réussir à s'accepter tels qu'ils sont ??
J'ai aimé Dana et Cobalt mais aussi ceux qui les entourent. J'ai apprécié que ça se déroule dans un centre médical avec du personnel compétent qui veut les aider.
L'histoire est bien trouvée, les personnages fouillés et l'ensemble m'a beaucoup plu.
Ce fût une bonne surprise de lecture :)
Ma note : 4 étoiles
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
titieetsesnains
  18 octobre 2018
Tout d'abord merci aux éditions Xo et a la plateforme netgalley pour ce SP.
J'avoue avoir fait ma demande directe quand j'ai vu qu'il était mis sur la plateforme.J'ai vu un unboxing passé sur insta avec ce livre et il m'a tout de suite donné envie!
Le résumé promettais un bon moment...et je peux vous dire que ce livre est une véritable pépite!!
On se retrouve plongé au coeur du centre aurore; centre médicopsychologique qui accueille des jeunes souffrant de problèmes alimentaires (boulimie, anorexie),d'addictions (alcool, drogue, jeux ect). On fait la connaissance de quelques pensionnaires et personnels soignants mais on est très vite focalisé sur les héros principaux! On apprends a découvrir Dana, qui suite a un énième malaise se retrouve hospitalisé au centre. Elle refuse d'être cataloguée anorexique! Pour elle ce n'est clairement pas son cas! Elle souffre simplement de phobie alimentaire (couleur) et de légère dépression... c'est un être solitaire, intelligente, douée pour le dessin...Cobalt, qui est la pour son addiction au cannabis, un peu plus vieux, séducteur dans l'âme, se montre joueur avec les filles et assez arrogants afin de camoufler ses blessures. On apprendra grâce a ses confidences pourquoi ce surnom, qui il est réellement et ce qu'il cache au fond de lui...Rose, cette infirmière si joviale et haute en couleur qui cache un passé similaire a ces petits protégés du centre...Simon, le papa de Dana, qui essaie de survivre avec sa culpabilité de n'avoir rien pu faire pour sa fille et le fantôme de sa femme encore présente dans son coeur...
J'avoue avoir eu un peu peur d'un vaste copier/coller du roman de Barbara Samson "on est pas sérieux quand on a 17ans" mais alors pas du tout!!! carrément a l'opposé de ce dernier!
Cobalt et Dana, si différents, se retrouvent pour une raison inexplicable littéralement attiré l'un par l'autre: ils se comprennent, se simulent, s'apprivoisent...cobalt apprends a Dana a lâcher du leste, a se faire confiance, a se voir réellement, a s'aimer, se découvrir...
Ce livre est un véritable hymne a l'amour dans sa globalité (passionnel, guérisseur, paternel, amical), une ode a la douceur, a la redécouverte du soi, a l'acceptation de soi.
Bref un véritable coup de coeur!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Nat_85Nat_85   13 décembre 2018
Et puis, il y a ceux que l'on croise, que l'on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et changent le cours de votre vie !
Commenter  J’apprécie          100
Nat_85Nat_85   14 décembre 2018
Parfois, on ne s'attache pas aux bonnes personnes et on s'accroche, même si au fond de soi, on sait que cela n'a pas de sens ni d'avenir, fit Rose.
Commenter  J’apprécie          50
AvelineAveline   19 octobre 2018
Le vide est parfois tellement grand qu’il peut prendre tout l’espace, comme si c’était énorme et que ça pesait des tonnes. Et c’est pire, parce que ce vide-là, on ne le remplit jamais.
Commenter  J’apprécie          20
pommerougepommerouge   19 novembre 2018
Le mal-être qu'ils évoquaient tous la touchait, mais constater aussi frontalement qu'elle n'était pas seule à souffrir lui apportait plus de découragement que de réconfort.
Commenter  J’apprécie          20
pommerougepommerouge   19 novembre 2018
- Le vide est parfois tellement grand qu'il peut prendre tout l'espace, comme si c'était énorme et que ça pesait des tonnes. Et c'est pire, parce que ce vide-là, on ne le remplit jamais.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Anne Plichota (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Plichota
LES C?URS AIMANTS Une romance new adult par Anne Plichota & Cendrine Wolf ? http://bit.ly/coeursaimants
LIRE UN EXTRAIT ? http://bit.ly/coeurs-extrait
ACHETER LE LIVRE ? Version papier : http://bit.ly/coeurs-papier ? Version e-book : http://bit.ly/coeurs-ebook
autres livres classés : anorexieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Avez vous bien lu

Pour qui Oksa craque t'elle?

Pour Tugtual
Pour Gus
Pour Olof

5 questions
110 lecteurs ont répondu
Thème : Oksa Pollock, Tome 3 : Le coeur des deux mondes de Anne PlichotaCréer un quiz sur ce livre
.. ..