AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2228894400
Éditeur : Payot et Rivages (30/11/-1)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 38 notes)
Résumé :

"Les visages rudes de la terre m'appellent violemment. la vie civilisée est trop loin de la vie tout court."

En cette année 1932, Ella Maillart part explorer l'Asie centrale. Elle va à la rencontre des nomades. A cheval, elle traverse le pays des Kirghizes jusqu'aux monts Célestes. Sur des skis bricolés, elle fait l'ascension d'une montagne de près de 5 000 mètres à la frontière chinoise.
Sans permis et évitant les points de passages d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
miriam
  10 mai 2015
Je venais tout juste de refermer le volume de la Voie Cruelle et déjà j'étais impatiente d'ouvrir Des Monts Célestes..Cheminer avec Ella Maillart est un grand plaisir.
Des monts Célestes... raconte une expédition en 1932: Ella Maillart se joint à deux couples d'alpinistes soviétiques dans les montagnes du Tien Chan aux confins de la Chine. Ella Maillart âgée d'une trentaine d'années est une sportive confirmée, marin, skieuse de compétition, hockeyeuse, et , Suissesse, aguerrie à la montagne. Elle bluffe pourtant quand on lui demande si elle est une bonne cavalière (et s'en tirera avec tous les honneurs). C'est aussi un écrivain reconnu.Elle part avec un Leica et son livre qui lui sert de lettres d'introduction
Pourtant la bureaucratie soviétique lui laisse peu d'espoir pour ce voyage, les deux premiers chapitres relatent toutes ses démarches auprès de la Société du tourisme prolétarien. On suit ensuite le trajet en train - 4000 km et cinq fois 24h.
"
C'est à Bichkek, capitale du Kirghizistan , appelée dans les années 30 Frounzé, que commence la véritable équipée. En camion tout d'abord, il leur faudra acheter les chevaux. Paradoxe, c'est la Route du Fer qu'Ella suit :
"
Après Karakol et son lac, ils trouvent enfin les chevaux qui vont les conduire jusqu'aux yourtes kirghizes et aux plus hauts sommets.
ella chevaux
Quel plaisir de vivre les aventures des cinq alpinistes et de leurs guides! les nuits sous la yourtes, les repas partagés avec le gibier que chassent les guides,le Koumois, lait fermenté de jument, les costumes pittoresques! Ella Maillard décrit avec précision le montage d'une yourte, la traite d'une jument, le bol qui passe de convives en convive, nettoyé avec l'index.
Merveilleuses descriptions de la montagne, de la lumière qui change, de la neige, d'un lac à la couleur étrange.
Aventures sportives que cette randonnée solitaire à ski, cette escalade qui la mène sur une vire glissante comme du marbre gelé, ces cavalcades où les chevaux sautent de rochers en rochers, parfois se blessent....Cols à plus de 4000 m sommets à près de 7000!
Ella Maillart est aussi attentive à l'histoire : celle du soulèvement nationsl
Kirghizes, aux transformations soviétiques, et à la collectivisation des troupeaux, mal vécue par les nomades. Très attentive aussi à la condition féminine : elle constate avec un certain regret la sédentarisation des nomades mais salue l'émancipation par l'éducation de certaines femmes; J'ai refermé le livre à la fin de la première partie pour découvrir Tachkent, Samarcand, Boukhara et Khiva avec des yeux neufs.
Déjà, dans l'avion du retour, j'étais impatiente de continuer le récit d'Ella Maillart. Quelle expérience ! En 1932, à bord du train de marchandises, sur un rafiot descendant l'Amou Daria, vole dans un petit Junker, à dos de chameau, dans un pays où les transports sont réservés aux privilégiés du régime, où le pain manque, où tout déplacement est réglementé....
Malgré les difficultés, journaliste plutôt que sportive (dans la première partie de Moscou à Alma-Ata, c'était plutôt la sportive qui s'exprimait.
Journaliste donc, elle rencontre le président Faïsoulla Khordjaev, elle assiste à Samarcande au procès des bassmatchis, brigands ou contre-révolutionnaires, prélude des procès staliniens qui ont décimé l'intelligentsia ouzbèque (Khordjaev lui-même). Féministe attentive à la vie des femmes, femmes voilées cachées derrière le parandja, l'écran de crin noir, Maroussia la russe camionneuse, les ouvrières, juives ou arméniennes, elle voit même le peintre Benkov peindre le tableau la Journée du 8 mars au Reghistan quand les femmes brûlent leur parandja.
A Samarcande, elle loge dans les cellules de la Madrasa Tilla Kari, madrassa dorée.
"vivre dans la cour d'une médressé de Samarcande! Voilà...le rêve réalisé"
Conteuse merveilleuse elle évoque, Timour et Bibi Khanoum raconte l'histoire de l'architecte qui lui a volé un baiser, histoire de Nassim m'a raconté dans la cour de la Mosquée de Bibi Khanoum. Elle raconte les émirs, les esclaves du Khorezm où l'esclavage ne fut aboli qu'en 1873...
Si elle décrit les monuments de Samarcande, à "Bokhara, la déclassée", elle consacre plus de ligne à la description des passants, en haillons ou morveux qu'à la madrasa d'Ouloug Beg. Elle n'a pas le regard touriste , happée dans le quotidien de ceux qui cherchent du pain, du riz pour le plov...

Comme j'aurais aimé rencontrer cette dame!

Lien : http://miriampanigel.blog.le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pchion
  11 mars 2017
Magnifique histoire. Grâce à Ella Maillart, j'ai pu visiter Samarcande, Boukhara, Tachkent, suivre des chemins éreintants dans les Monts Célestes, croiser sur ma route Ouzbeks, Turkmènes et Kazaks. J'ai parcouru des lieux mythiques et pu observer nombre de coutumes maintenant disparues. Depuis les années 30 beaucoup de choses ont disparu et le livre d'Ella Maillart est un témoignage remarquable que je recommande à tous les amateurs de voyages et d'explorations. A l'époque où notre voyageuse infatigable parcourt ces régions d'Asie centrale, le confort n'est pas au rendez-vous et transports et hébergements sont des plus aléatoires. Ce livre est aussi un témoignage intéressant sur la façon dont le socialisme d'état est mis en place peu à peu dans ces régions satellites. Les décrets des bureaucrates moscovites ne sont pas toujours en adéquation avec la réalité. On sait par exemple quels dégâts écologiques et humains a créé la généralisation de la culture du coton dans ces régions. le livre d'Ella Maillart permet aussi de se faire une idée des prémisses des difficultés qui vont se développer à cette époque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
NicoleGiroud
  08 mars 2016
Envie de vous évader en ce début de mars où l'hiver laisse enfin pointer quelques froidures ? Plongez-vous dans le récit de voyage de la Suissesse Ella Maillart Des monts célestes aux sables rouges, vous découvrirez alors ce qu'avoir froid veut dire. Ella MaillartÀ 5 000 mètres d'altitude dans le Turkestan soviétique, à dos de chameau ou à cheval, précipices et montagnes grandioses – sujets au mal des montagnes et au vertige s'abstenir – la jeune femme désire rencontrer les nomades d'Asie Centrale de l'empire soviétique.
En cette journée internationale des droits des femmes, (inutile de vous rappeler qu'il n'existe pas une journée des droits des hommes), je tiens à vous parler d'Ella Maillart, ce modèle pour toutes les femmes qui essaient de tracer leur propre chemin, cette femme de courage, cette aventurière obstinée et casse-cou des années 30 qui n'a jamais recherché l'épaule secourable d'un compagnon mais a assumé ses droits d'être humain dans les endroits les plus difficiles de la planète.
Jamais je n'ai raisonnablement songé à mener une vie rangée.
dira-t-elle plus tard à un journaliste qui l'interroge sur son extraordinaire existence. Certes…
suite sur le blog
Lien : http://nicole-giroud.fr/ella..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
truc33
  09 mars 2014
Un voyage au coeur de l'Asie par une femme journaliste, curieuse de voir les gens et les choses avant qu'elles ne disparaissent. Descriptions de la vie des nomades, des paysages, des vêtements... parfois quelques longueurs avec des passages historiques un peu rébarbatifs.
Un beau voyage littéraire
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   24 février 2016
Non, me répond la camarade Bloch, il n’y a toujours pas de réponse de Kiev ; Pograbetzki a dû partir en vacance. Pendant l’été, l’Académie des sciences d’Ukraine organise une expédition au Khan Tengri, sommet de 7300 mètres dans les monts T’ien Chan, à la frontière de la Chine.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Ella Maillart (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ella Maillart
Interview d'Ella Maillart, grande aventurière.
autres livres classés : asie centraleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
400 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre