AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782359840377
Éditeur : Esperluète éditions (05/03/2013)

Note moyenne : 5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Je ne raconte plus. C'est une décision que j'ai prise. Peut-être est-ce ce retrait dans le silence qui ma permis enfin d'écrire ce livre que je tentais d'écrire depuis dix ans sans y parvenir jamais.

Myriam Mallié s'est consacrée au conte pendant de longues années. Conteuse professionnelle et pionnière du travail du conte en Belgique, elle en a exploré les différentes facettes : des spectacles pour adultes, des formations pour les professionnels, mais ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
IreneAdler
  03 octobre 2016
Myriam Mallié est conteuse depuis 30 ans. 30 années à raconter, à chercher le mot, l'émotion justes. le conte comme moyen de se relier aux autres, mais aussi à soi. Pour elle, le conte fut un chemin initiatique, une manière de se connaître et de se partager : le conte est tout sauf égoïste. le conte, le conteur, se doivent d'être ouverts aux autres, et à leur environnement, être curieux.
La forme de l'écrit est déroutante : à la fois réflexion personnelle et adresse. le "je" de l'introspection et le "tu". Pour qui ? le lecteur ? Un mentor, un maître ? La question n'est pas tranchée.
C'est un petit livre, qui ne paye pas de mine, mais qui offre bien des pistes de réflexion autour de la création, de la parole...
Merci à Babelio et aux éditions L'Esperluette !
Commenter  J’apprécie          60
X-Cite
  30 septembre 2016
Lorsque j'ai ouvert le colis, ma première impression a été : quel beau livre. La couverture cartonnée, le papier utilisé, les illustrations de l'auteur elle-même, m'ont amené à cette conclusion évidente: la forme était plus que soignée; et par conséquent, l'envie de me plonger dedans n'a été que plus grande. Je n'ai pas été déçu. Myriam Mallié nous livre, à travers ce livre, sa vision du conte, du raconter, mais aussi des récits de vie; le tout avec ses "tripes" et une simplicité qui ne m'ont pas laissé de marbre. Pour quelqu'un comme moi, amoureux des contes et de la scène, ce livre a une résonance particulière. Il me pousse à me réinterroger sur la façon de raconter des histoires, comment mieux se les approprier, etc. Je me suis laissé porter du début à la fin, et j'en suis arrivé à regretter de ne pas avoir pu assister à un spectacle de Myriam Mallié: je pense que tout est dit.
Commenter  J’apprécie          10
scooby
  05 octobre 2016
J'ai de nouveau eu la chance de recevoir un livre dans le cadre de Masse Critique de Babelio. Ce livre est Conter de Myriam Mallié.
Ce livre est vraiment très beau et, même s'il est simple, un marque page est fourni avec et c'est toujours utile.
Lorsque j'ai lu ce livre, j'avais l'impression que l'auteure me racontait son histoire comme un conte, le conte de sa vie. Pas de titre de chapitre mais des paragraphes espacés et à la fin des illustrations se rajoutent.
Au travers de ce récit, j'ai ressenti toute la passion de Myriam Maillé pour les contes et au travers de ces mots, toute son expérience.
Un conte ne se raconte pas simplement. Il demande beaucoup de travail, de recherches, d'observations et c'est avec la pratique que l'on devient conteur. Raconter est un art nous dit l'auteure et, grâce à cette dernière, nous apprenons énormément de choses sur le conte et la façon de conter.
L'auteure nous donne aussi des citations de quelques personnages.
Ce livre est vraiment passionnant, agréable à lire et il nous donne vraiment envie de s'intéresser de plus près au conte et au conteur.
Je le recommande vivement!

Lien : http://scoobydu41.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
IreneAdlerIreneAdler   01 octobre 2016
Le conte prend corps par ton corps. Les personnages deviennent des présences. Aussi réelles que toi et moi. Ils me regardent et leurs yeux m'interrogent.
Commenter  J’apprécie          80
IreneAdlerIreneAdler   01 octobre 2016
Le contraire de la parole n'est pas le silence. C'est le bavardage.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : conteusesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Antigone de Jean Anouilh

Qui sont les parents d'Antigone :

Jocaste et Oedipe
Créon et Jocaste
Créon et Eurydice
Hélène et Ménélas

10 questions
320 lecteurs ont répondu
Thème : Jean AnouilhCréer un quiz sur ce livre