AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Damien Vanderstraeten (Illustrateur)
EAN : 9782845654587
46 pages
Éditeur : Soleil (21/05/2003)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Western animalier

Dans l'ouest sauvage, la petite ville de Pigtown gouvernée par trois cochons (faisant fonction de maire, shérif et adjoint à tout faire) rencontre de l'agitation. En effet, Blanche, une femme fortunée, vient d'être assassinée. En apparence, ce sordide meurtre semble arranger les problèmes financiers de son amant, M. Seguin. Mais ce dernier sera à son tour assassiné par des loups. Quelles sont les raisons de ces meurtres ? Qui les a c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
RosenDero
  02 mars 2017
Blanche est morte. Tuée par les loups. Mais c'est Pierre qui va être accusé du meurtre, lui qui détient la preuve de l'implication du maire et du shérif dans une sombre histoire de corruption...
---
Mélangeant western et fables, cette série Règlement de Contes porte bien son nom. Elle transporte toutefois avec elle les poncifs du genre western et les surprises scénaristiques manquent tout de même un peu. Heureusement, elle viennent du côté du casting avec, par exemple, un trappeur nommé Pierre, trois gros cochons corrompus, une biquette et son amoureux Seguin, etc.
Les loups font toujours office de grands méchants, mais tous ne sont pas mis dans le même panier...
Héritage assumé, la série est plaisante par ce côté hybride mélangeant contes tradi et western spaghetti.
Commenter  J’apprécie          110
Charliebbtl
  13 novembre 2019
Une appréciation en demi-teinte
Pourquoi en demi-teinte ? En fait, on peut scinder ce premier volet en deux parties : une première, assez intéressante notamment pour ce travail mené par l'auteur sur l'intertextualité, et une seconde qui, pour ma part, m'a semblé un peu poussive.
La première partie se révèle très originale car elle offre une relecture de 4 « contes » plutôt destiné aux adultes et dans un contexte peu traditionnel (le western) :
- « le petit Chaperon Rouge » avec le personnage principal de Scarlett qui, faute de chaperon, se révèle rousse et particulièrement sexy. Comme le veut le conte, elle a bien sûr une grand-mère qui, elle, s'éloigne du cliché classique puisqu'elle se retrouve tenancière d'un saloon et, ne nous voilons pas la face, mère maquerelle ;
- « Pierre et le Loup » : là, Pierre a bien grandi puisqu'il est incarné par un trappeur géant d'origine russe au torse puissant et poilu qui ne refuserait pas un 5 à 7 avec Scarlett. On notera également son côté Robert Redford, notamment dans le film "Jeremiah Johnson".
- « La chèvre de Monsieur Seguin » avec le barman Seguin et la victime, Blanche. Bon là, il faut reconnaître que les auteurs ont été un peu plus loin dans l'adaptation car, apparemment, Seguin ne s'est pas simplement contenté de regarder Blanche brouter de l'herbe. Il l'a « connue » au sens biblique du terme.
- Enfin, « Les trois petits cochons » avec un trio de gorets ressemblant davantage à des verrats, avides de pouvoir (Mister Naff, digne représentant des conservateurs américains se dissimulant derrière des principes moraux valables que pour les autres) et un peu obsédés sexuels sur les bords (Le Kid). le troisième de la fratrie s'en sort un peu mieux en tant que shérif du coin un peu dérangé par les abus de ses deux frangins. le loup est, bien entendu, présent ou plutôt les loups, car ils constituent une petite bande, menée par l'énigmatique Wolf, qui semble avoir signé un pacte avec les cochons et Seguin.
Le début de la BD apparaît ainsi assez riche en allusions diverses sur ces « contes traditionnels » et le lecteur prend un certain plaisir à les glaner tout au long de sa lecture.
Le problème, en fait, c'est la seconde partie qui m'a paru beaucoup moins inspirée. Disons qu'on éprouve un long moment de solitude dans la narration de l'épisode de la cascade qui s'éternise, s'éternise (cela représente quand même la quart de l'oeuvre) sans que l'on sache vraiment ce que cela apporte au reste de l'intrigue. Je ne vous le cacherai pas, je me suis un peu ennuyé à ce moment-là. C'est d'autant plus dommage que la rencontre amorcée juste avant entre Scarlett et Wolf présage d'une suite qui s'annonce intéressante dans la mesure où l'on pressent que cela ne va pas se passer comme prévu. le personnage de Wolf apparaît assez complexe et pas aussi brut de décoffrage que le reste de sa « meute ». Tout comme le personnage de Naff qui nous laisse présager, à la fin de l'oeuvre, que son secret légitime à ses yeux tous les sacrifices, surtout quand les autres en sont les victimes. Ce qui annonce une suite qui devrait démarrer sur les chapeaux de roues.
Question dessins, je ne suis absolument pas spécialiste, mais j'ai beaucoup apprécié leur côté extrêmement sombre qui m'a fait notamment penser à certaines scènes du film "Impitoyable" de Clint Eastwood. On ressent bien, à travers les couleurs retenues, l'ambiance oppressante imposée par le terrible Mister Naff et qui donne l'impression d'une chape de plomb régnant ad vitam aeternam sur cette petite contrée isolée dans l'Ouest américain.
Au final, une bande dessinée intéressante pour l'exploitation littéraire qu'elle fait de ces 4 contes pour enfants mais pas forcément pour l'ensemble de son intrigue. Je pense, tout de même, me procurer la suite, histoire de vérifier si mon impression se confirme.
Lien : https://mespetitsplaisirsamo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LadyDoubleH
  10 janvier 2018
Un mélange de contes transposés à la sauce western, où des humains côtoient des animaux qui parlent et marchent sur deux pattes. Imaginez une ville du far-west où M. Seguin serait barman dans un bordel tenu par la grand-mère du petit chaperon rouge, et où les trois cochons, plus si petits – l'un est shérif -, se seraient alliés avec une bande de loups-hors-la-loi… Et bien la première page de cet album tournée, vous y êtes.
Règlement de Contes, c'est un monde plutôt sombre et un scénario bien ficelé et efficace, avec une intrigue qui suit les codes classiques du western, mais où méchants et gentils ne sont pas forcément ceux qu'ils semblent être… Certaines planches sont très belles, les dessins vivants et soignés, mais moins bons cependant que ceux de Guarnido, dans l'excellente série Blacksad (j'ai trouvé parfois difficile de distinguer les loups les uns des autres). Il n'empêche, c'est vraiment une très chouette BD, et le tome suivant, le Coeur de la Forêt, qui termine un cycle en deux tomes, est tout aussi savoureux. A découvrir !
Lien : https://lettresdirlandeetdai..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Erik_
  17 novembre 2020
Bizarre comme cette bd divise l'opinion des lecteurs. Ce n'est pas pourtant ce que j'ai pu lire de pire. le scénario est plutôt bien construit quoique assez classique mais diablement efficace. La série se révèle assez sympathique au fil des tomes avec une histoire qui se complexifie. Cela reste tout de même noir et dur mais j'aime bien.
Par ailleurs, il y a de l'originalité à mêler des personnages mi-homme, mi-animaux. Il y a également de nombreux clins d'oeil à commencer par Scarlett qui rappelle l'héroïne d'Autant en emporte le vent. Les thèmes exploités seront le respect de la différence et la lutte contre une certaine forme de racisme.
Bref, une compilation de contes mêlée à la sauce western en deux diptyques. On va avoir peur du grand méchant loup...
Commenter  J’apprécie          00
Yvan_T
  21 novembre 2020
Les deux Damiens (Marie et Vanderstraeten) revisitent ici quatre grands classiques de la littérature enfantine au sein d'un western en deux tomes.
Partant de manière originale de clins d'oeil au Petit Chaperon Rouge, à Pierre et le Loup, à la Chèvre de Monsieur Seguin et aux trois Petits Cochons, Damien Marie et Damien Vanderstraeten vont pourtant construire un western à l'histoire très classique.
A l'image de « Blacksad », mais surtout afin d'accentuer les références aux contes, les auteurs vont opter pour une représentation animalière des personnages. Mais, alors que Blacksad choisissait les animaux en fonction des caractères des personnages, cette série-ci, sans doute poussée par l'envie de bousculer les susdits contes et leurs personnages, optera pour une tendance inverse. Ainsi, les cochons ne seront pas forcément inoffensifs et les loups pas nécessairement tous méchants. Une envie de bousculer la littérature enfantine qui se retrouve également au niveau de personnages violents, alcooliques, corrompus ou travaillant dans un bordel.
Malgré un dessin qui manque encore un peu de maturité et une intrigue non-révolutionnaire, cette revisite originale de contes qui souffre d'une comparaison à l'excellent « Blacksad » par d'une idée intéressante pour finalement livrer un petit western divertissant, dans un univers dépaysant.
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
RosenDeroRosenDero   14 mars 2017
Si on échangeait les rôles, pour une fois...
Tu vas courir et te terrer au fond des bois pour échapper aux chasseurs... tu vas devenir une pauvre bête accrochée à sa misérable vie... tu n'oseras plus dormir, ne sachant quand viendra la mort...
Parce que derrière chaque arbre il y a la promesse d'une mort affreuse et injuste... je vais t'apprendre le vrai prix d'une peau, trappeur...
Commenter  J’apprécie          150
RosenDeroRosenDero   04 mars 2017
Je pense que vous devriez redouter la mort... elle est toujours sale, injuste, et ne vient jamais sans souffrance.
Commenter  J’apprécie          130
CielvariableCielvariable   05 février 2019
—Mais je fait mon boulot, Granny ! Je représente la loi, bon sang...

— Tu représentes surtout une sacrée ardoise... Tu joueras avec ton étoile chez moi quand t'auras payé ce que tu me dois !
Commenter  J’apprécie          10
CharliebbtlCharliebbtl   11 novembre 2019
Comme tu vois, je m'adapte... Ce sera toujours un plaisir de partager un "poing" de vue avec toi.
Commenter  J’apprécie          00
Erik_Erik_   17 novembre 2020
Quand on ne sait pas régler sa conduite, comment pourrait-on régler celle des autres?
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Damien Marie (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Damien Marie
Damien Marie et Fabrice Meddour nous livrent un conte noir graphiquement sublime, le 5 juin en librairie : bit.ly/ApresEnferBD
La guerre de Sécession s'est achevée. Trois anciens confédérés reviennent du chaos sur les terres dévastées d'un Sud exsangue. Leur chemin va croiser celui de deux jeunes filles : Dorothy qui a vécu le pillage de sa ferme comme une tornade et Alice qui semble s'être réfugiée de l'autre côté du miroir pour oublier. Elles sont toutes deux dans un monde qu'elles ne connaissent plus. Ces cinq âmes errantes vont chercher une raison d'accepter la réalité. Ensemble, ils tenteront de retrouver leur humanité au milieu des ruines laissées par cette guerre fratricide…
+ Lire la suite
autres livres classés : loupVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3926 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre