AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355929351
Éditeur : Editions Ki-oon (28/01/2016)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 60 notes)
Résumé :
Kasane est une fillette au visage repoussant, presque difforme, régulièrement insultée et maltraitée par ses camarades de classe. Sa mère, actrice de premier plan célèbre pour son immense beauté, lui a laissé pour seul souvenir un tube de rouge à lèvres et une consigne mystérieuse : “Si un jour ta vie devient trop insupportable, maquille tes lèvres, approche l’objet de ta convoitise et embrasse-le.”

Quand, au bord du désespoir, Kasane s’exécute, elle ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
Under_the_Moon
  14 décembre 2017
Au début de l'histoire, Kasane est une écolière de CM1 endeuillée par la mort de sa mort, une actrice magnifique et talentueuse. Malheureusement Kasane a un visage ingrat, et sa laideur lui vaut des brimades de la part de ses camarades de classe qui peinent à croire que ce vilain petit canard de Kasane puisse être la fille d'une femme aussi belle.
Tout comme sa mère, Kasane rêve de monter sur les planches et d'être la tête d'affiche, mais comment l'espérer avec sa laideur... le talent ne suffit malheureusement pas, son manque de confiance l'éclipse.
Puis un jour, elle se souvient d'un conseil de sa mère qui lui avait parlé d'un rouge à lèvre qui pourrait exhausser ses voeux les plus chers...
Un premier tome avec un scénario et un graphisme assez bien maîtrisés. Les ellipses et les jeux d'ombres et de lumière donnent une atmosphère assez lourde et un suspense qui donne l'envie de tourner les pages.
Le thème du harcèlement est exposé de manière bien plus cruelle que dans A Silent Voice, d'autant plus qu'ici, le personnage qui est est victime est bien plus torturée (intérieurement) et vindicative que la petite sourde dans la série de Yoshitoki Oima.
J'ai beaucoup aimé les thèmes abordés avec ce thème de la métamorphose vu aussi bien par le théâtre que par le vol du visage. Les questionnements et remords - ou non - de Kasane ainsi que la fin avec l'arrivée d'un personnage qui connaissait sa mère m'intriguent beaucoup. Vivement la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
bountyfrei
  28 janvier 2016
Kasane est une jeune fille solitaire. Moquée et subissant les brimades de ses camarades à cause de son visage déformé, la jeune fille se renferme et pense régulièrement à sa mère. Cette dernière lui a légué un rouge à lèvre avant de mourir, qui aurait une bien étrange particularité. Si Kasane l'applique sur ses lèvres, puis embrasse une autre personne, alors elle prendra son visage et pourra dire au revoir à sa laideur. Mais les choses ne vont pas être si simples et l'amènera à se remettre en question...
On commence ce manga par la toute première utilisation du rouge à lèvre par la jeune fille : les moqueries et insultes sont déjà là - les enfants sont horribles entre eux - et ses camarades ont l'idée de l'humilier lors d'une représentation de Cendrillon en lui offrant le premier rôle. Mais il se trouve que Kasane s'en sort plutôt bien sur scène. Alors que l'instigatrice de ce qui devait être une humiliation éloigne Kasane pour pouvoir finir la pièce à sa place, elle ne s'attendait surement pas à se faire voler son visage. Cet épisode se terminant dramatiquement, la voleuse se jure de ne plus jamais réessayer le rouge à lèvre de sa mère.
Et on avance dans le temps, on passe directement au moment où tout va basculer pour Kasane, qui va se retrouver à briser sa promesse. La voleuse est aujourd'hui plus âgée, et commence à réfléchir à la portée de ses actes : peut-elle voler le visage d'une fille qui lui tendait la main ? Est-ce que derrière le visage d'une autre reste-t-elle une bonne comédienne ? Ou sa laideur prend le dessus de tout ? Elle se rend compte qu'elle aime cette confiance en soi qu'elle n'a pas avec son vrai visage, que tout lui semble plus facile... J'ai particulièrement aimé le cheminement psychologique de Kasane. C'est également le début des questions sur sa mère, avait-elle toujours cette beauté, ou a-t-elle volé un visage - une vie - pour vivre ses rêves sur les planches ? J'ai hâte de voir comment tout cela évoluera par la suite !
Les graphismes jouent beaucoup sur l'histoire. J'adore ces dessins old-school, la beauté est assez bien représentée, avec des traits très fins, tandis que la laideur n'est jamais totalement montrée, toujours cachée derrière un masque ou les cheveux de Kasane. Cela joue énormément sur l'imaginaire du lecteur qui va essayer de composer un visage à la jeune fille, suivant comment nous percevons nous même la laideur, car après tout, cela reste subjectif. En tout cas, c'est un sans faute, les proportions sont parfaites, les personnages sont tous très bien travaillés et sont facilement reconnaissables malgré leurs ressemblances sur certains plans.
En bref, Kasane - La voleuse de visage est un manga basé sur la beauté, évoluant pour ce premier tome dans un lycée, sur des petites scènes de théâtres scolaires. Il y a fort à parier que le décor change par la suite. le harcèlement scolaire joue un très grand rôle dans l'histoire de Kasane, car si elle ne vivait pas ces violences, elle ne serait pas obligée de voler le visage des autres pour pouvoir vivre normalement, aller jusqu'au bout de ce qu'elle entreprend. Les graphismes sont ici très important et ne manqueront pas de ravir ceux qui attendaient avec impatience la publication française de cette série. Pour ma part, je suivrais cette série avec une grande attention !
Lien : http://onceuponatime.ek.la/k..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JeGeekJePlay
  08 mars 2016
Le tome 1 démarre sur le vif, Kasane évoque le fait d'avoir été abandonnée par sa mère la laissant seule avec sa laideur. Sa mère, elle, était une belle femme et actrice reconnue. Toutefois, quand sa mère a quitté le monde des vivants, elle lui a laissé un rouge à lèvres au pouvoir mystérieux. le pouvoir qu'il renferme permet à Kasane de voler le visage de la personne qu'elle embrasse. Kasane se souvient alors des paroles de sa mère : « Si par malheur, un jour, tu te retrouvais seule au monde et que tu te sentais vraiment très très triste… Dans le tiroir de ma coiffeuse, tu trouveras un rouge à lèvres… ». La suite, Kasane ne s'en souvient plus trop. Mais ayant plus qu'assez des provocations de ses camarades, coups de pieds, insultes, allant même jusqu'à être humiliée pour la pièce du spectacle de l'école où l'une des élèves demande à ce qu'elle incarne le rôle de Cendrillon. C'est d'ailleurs lors de la pièce que le vase déborde d'émotions. Pour Kasane, c'en est de trop, elle décide donc de menacer cette même élève afin de passer à l'action et utiliser sur cette dernière ce fameux rouge à lèvres.
On est vite pris dans l'engrenage, on découvre une jeune fille pleine d'ambition afin, si l'on peut dire, d'être appréciée de ses prochains. du coup, c'est après avoir volé le visage de sa camarade de classe que nous découvrons qu'une fois le visage volée, la victime écope à son tour d'une laideur certaine. C'est un échange à double sens et Kasane est la seule à pouvoir inverser le processus. Mais une action en amenant une autre, Kasane retrouvera son visage d'origine suite à une mauvaise action qui causera la mort d'une de ses camarades. C'est alors qu'elle remet en question certains événements jusqu'à se demander si le visage de sa mère était son vrai visage. Elle se remémore certains mots de sa mère tels que le fait de devoir voler l'amour et la beauté des autres. Force de penser aux mots de sa défunte mère, Kasane ne sait plus trop comment réagir, ressentant le besoin de se débarrasser des visages volées, de ne pas rester trop longtemps avec la même apparence. Elle chasse et s'attarde sur les personnes belles et adulés des autres.
Pour son premier ouvrage, Daruma Matsuura insiste sur la jalousie que Kasane porte aux autres. L'auteur met fort en avant aussi les traits de caractère et d'apparence de Kasane, où un point d'honneur est apporté sur la laideur de son visage. On profite d'un soin particulier apporté aux diverses situations, aux divers personnages très bien dessinés, nous rappelant un petit côté vieillot dans l'époque. On insiste sur le changement de comportement de Kasane qui devient de plus en plus cruelle et cela se ressent davantage sur la seconde partie du tome, période de son adolescence. On monte d'un cran, l'atmosphère devient pesante, avant de tourner au drame. Kasane se fait alors une promesse. Reste à savoir si elle parviendra à respecter sa décision…
J'ai apprécié la découverte de ce tome très bien dessiné, aux situations dures et le fait de marquer une attention particulière à la jaquette de l'ouvrage est un « joli » plus. La jaquette colorée est très jolie, mettant en avant la beauté de notre héroïne, mais en s'attardant sur la jaquette intérieure, celle en noir et blanc, alors on aperçoit une Kasane différente, celle sous son vrai visage. Un visage rempli de laideur...
« Un fil noir intriguant à en devenir pesant pour mon plus grand plaisir. Kasane – La voleuse de visage nous mène joliment au souffre-douleur retranscris par son auteur. Découvrez comment d'un simple baiser tout peut basculer. »
Lien : http://www.jegeekjeplay.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NinoKohai
  30 juin 2016
Depuis un petit bout de temps, la magnifique couverture de ce manga m'avait donné envie de le lire et c'est après avoir lu un extrait du premier chapitre contenu dans le septième et dernier tome de A Silent Voice que je me suis décidée à l'acheter. En effet, la dernière page du premier chapitre nous laisse sur une fin telle qu'on souhaite absolument lire le tome tout entier. Si vous n'êtes pas convaincu faite l'expérience vous-même en lisant le premier chapitre disponible en ligne ou plus bas dans l'article et vous me direz si oui ou non vous avez envie de connaître la suite!
Kasane est une enfant qui a perdu sa mère du jour au lendemain. Son visage déformé repousse ses camarades ce qui semble difficile à croire puisque sa mère était une comédienne dont la beauté époustouflante était admirée de tous. Beaucoup d'entre eux se moque d'elle à l'école. Ils lui demandent sans cesse l'identité de sa véritable mère, lui écrivent des insultes et bien d'autres... mais malgré tout elle souhaite devenir comédienne comme l'était sa mère auparavant. D'ailleurs, elle semble avoir hérité de son talent mais l'aspect de son visage l'empêche d'accéder à ce rêve. Un jour elle se souvient d'une phrase que sa mère lui avait dite et un nouvel espoir semble naître...

L'histoire entre ce rouge à lèvres et de cette jeune fille m'a tout de suite intrigué. Je trouve l'histoire originale et c'est bien la première fois que je lis une histoire de ce genre. L'auteur sait très bien jongler entre les dessins bruts et les dessins plus travaillés. J'ai beaucoup aimé ces traits sombres, moi qui est habituée aux traits fins des shojos, même si ce n'est pas ceux que je préfère. Les dessins contenus dans le manga ne sont pas tout le temps aussi travaillés que sur la couverture, qui est magnifique soit dit en passant, mais c'est voulu donc ne vous attendez pas à trouver que des personnages somptueux à l'intérieur, vous serez prévenu! Au niveau de l'histoire en elle-même, elle est assez sombre et l'ambiance est plutôt glauque et angoissante mais cela reste tout à fait supportable. D'ailleurs, le manga est classé seinen donc pour un public plus âgé contrairement aux shojos ou aux shonens.
Le personnage de Kasane m'a au début de l'histoire beaucoup touché par ce qu'elle subit mais au fur et à mesure que la lecture avance on découvre que le personnage est beaucoup plus complexe. En effet, il devient beaucoup plus froid et amère. J'ai eu du mal à bien la cerner et à comprendre sa manière d'agir au fil des pages car c'est un personnage assez contradictoire à la fois renfermé et craintive face aux autres et mais cruelle lorsqu'il s'agit de monter sur les planches. Il reste encore beaucoup de questions et de non dit dans ce premier tome mais l'intrigue est intéressante. D'ailleurs, j'ai beaucoup apprécié les sujets traités par la mangaka tels que le harcèlement, le mal être mais surtout la beauté et l'apparence qui règne en maître. le suspense et la réflexion menée au sujet de la beauté dans la réussite est très actuel parce que beaucoup d'employés regardent le visage, le nom de familles avant les compétences ce qui est discriminatoire.

En conclusion, un manga qui a beaucoup de potentiel au niveau du thème choisi mais qui peut-être trompeur sur le contenu car si je n'avais pas lu l'extrait j'aurais été surprise de découvrir les dessins. Pour ma part ce fut déstabilisant au début mais très vite on est pris par l'histoire. En tout, la fin m'a donné envie de connaître la suite et je la lirai sans aucun doute.
Lien : http://lemondedenino.eklablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeManegeDePsylook
  18 décembre 2017
e tenais à remercier Babelio et les éditions Ki-oon pour ce partenariat.
Je trouve la couverture vraiment superbe pourtant, elle ne cadre pas avec le résumé : elle est beaucoup plus lumineuse que ne le laisse supposer l'histoire. Si ce contraste m'a intriguée, c'est bien la quatrième de couverture qui a été déterminante dans mon choix et non la jaquette.
Les premières pages donnent le ton du récit : on découvre la vie de Kasane, une fillette de CM1 qui est exclue et maltraitée par ses camarades sous le seul prétexte qu'elle est laide. Ils l'accusent notamment de mentir lorsqu'elle affirme que sa mère est une célèbre actrice non seulement belle mais également talentueuse.
Sa vie est devenue un enfer et cela ne s'améliore pas ni lorsque sa maman meurt ni au fil des années. Pourtant, elle hérite d'un rouge à lèvres qui lui donne le pouvoir de voler le visage de celles qu'elle embrasse. Une aubaine qui lui permet de monter sur les planches et de se découvrir une passion et un talent certain pour les rôles qu'elle interprète.
L'héroïne Kasane est un personnage torturé comme je les aime tant.
L'attitude des autres la place constamment au bord du gouffre mais en est-ce réellement la raison ou se tenait-elle déjà à la limite de la folie bien avant cela ? C'est une question que je me suis posée tout du long.
C'est sûr qu'à côté de ses camarades, elle est loin d'être jolie : elle a des yeux trop larges et tombants d'une forme particulière, sa bouche est immense dans son visage d'enfant et m'a fait pensé à celle d'un crapaud, son nez semble être absent, perdu dans sa frange trop longue. Pourtant, je ne l'ai pas trouvée aussi hideuse que ce qu'en dise les élèves de sa classe et la preuve, c'est qu'Iku Igarashi, une élève plus âgée et appréciée pour sa beauté, ne la fuit pas et la prend même sous son aile.
Kasane est un personnage qui souffre beaucoup du succès de sa mère mais aussi de son apparence monstrueuse, elle a tout pour qu'on se prenne d'affection pour elle, cependant, il n'en a rien été. Dès les premières pages, on sent qu'elle a quelque chose de mauvais au fond d'elle mais l'était-elle à la base ou l'est-elle devenue à force de brimades ? C'est possible, quoiqu'il en soit, je ne l'ai pas pris en pitié ; ce qui ne m'a pas empêché d'apprécier cheminer à ses côtés, sa folie a quelque chose de fascinant.
J'ai aimé chacune des pages tournées, les dessins sont vraiment chouettes mais j'ai surtout adoré l'ambiance que l'auteur Daruma Matsuura est parvenu à instaurer : elle est sombre à souhait. C'est tout à fait ce à quoi je m'attendais, c'est une grande réussite et je suis ravie d'avoir pu m'essayer à Kasane, la voleuse de visage.
Il ne me reste plus qu'à me procurer les suivants.
Lien : https://psylook.kimengumi.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (3)
ActuaBD   12 avril 2016
La lecture de ce premier tome se révèle être de qualité et en surprendra plus d’un.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Bedeo   22 mars 2016
Kasane - La voleuse de visage est un manga au scénario innovant qui traite de différence, de jalousie, de trahison au sein du milieu théâtrale.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BDZoom   03 février 2016
Avec son trait dynamique, Daruma Matsuura nous ensorcelle.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
YesAgainOneMorePageYesAgainOneMorePage   12 novembre 2018
Les yeux qui se posaient sur moi semblaient tous faire l'éloge de ma beauté. Ça peut paraître ridicule, après tout ce n'était qu'un simple spectacle d'écoliers... Mes pantoufles de verres n'étaient que des balerines couvert de papier d'alu... Mais moi, j'étais vraiment devenue cendrillon!

Là-haut, ma laideur m'attendait, enfermé dans les toilettes.Quand je la retrouverais, est-ce que tout serait pire qu'avant? Est-ce que les autres deviendraient plus cruels encore ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Luna26275Luna26275   20 décembre 2016
- L'argent que tu dépenses est celui de ma mère !
- Il m'appartiendrait... si tu avais eu la décence de ne pas exister !
Commenter  J’apprécie          60
loup0loup0   16 août 2018
Tu es tombée amoureuse de la beauté ! De la confiance qu'elle confère, des éloges qu'elle suscite. De toutes ces sensations que ton affreux visage t'interdit de connaître !
Tu peux me croire sur parole... Maintenant que tu y as goûté, tu n'arriveras plus à t'en passer !
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup   16 janvier 2017
"Je n'aurais jamais cru qu'évoluer sans complexes, avec une inconditionnelle confiance en soi pouvait être une telle source de plaisir! Iku goûte à ce bonheur à chaque instant sans même s'en rendre compte; c'est pour ça qu'elle rayonne d'une aura teintée d'innocence! La dernière fois, j'étais trop préoccupée par les réactions du public pour percevoir cette sensation! J'aurais préféré continuer à l'ignorer! A présent, m'en passer sera une déchirure!"
# Kasane
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MariloupMariloup   16 janvier 2017
"Ichika... les pires horreurs semblaient pouvoir sortir de sa bouche sans altérer la perfection de ses traits! Je l'enviais tellement! J'aurais tout donné pour avoir son visage!" # Kasane
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Daruma Matsuura (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daruma Matsuura
Kasane est une fillette au visage repoussant, presque difforme, régulièrement insultée et maltraitée par ses camarades de classe. Sa mère, actrice de premier plan célèbre pour son immense beauté, lui a laissé pour seul souvenir un tube de rouge à lèvres et une consigne mystérieuse : ?Si un jour ta vie devient trop insupportable, maquille tes lèvres, approche l?objet de ta convoitise et embrasse-le.?
Quand, au bord du désespoir, Kasane s?exécute, elle fait une découverte incroyable : le rouge à lèvres légué par sa mère lui permet de s?approprier le visage de ses victimes ! À la fois malédiction et bénédiction, cet héritage va offrir à la jeune femme un avenir auquel elle n?osait rêver jusqu?alors?
Découvrez un conte cruel et vénéneux, dans lequel la puissance évocatrice du trait de Daruma Matsuura fait merveille ! Nominé en 2015 pour les prestigieux Taisho Awards, ainsi que pour le prix du manga Kodansha, Kasane ? La Voleuse de visage ensorcelle et tient en haleine les lecteurs japonais depuis le début de sa publication.
+ Lire la suite
autres livres classés : laideurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
502 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre
.. ..