AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782221114810
728 pages
Éditeur : Robert Laffont (01/09/2011)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 26 notes)
Résumé :

Les trente nouvelles qui composent ce recueil, écrites par Somerset Maugham avant la Seconde Guerre mondiale, ont pour cadre la Malaisie, à l'époque de l'Empire colonial anglais. Une fois de plus, Maugham fait la part belle aux voyages et aux colonies et dépeint, au travers de portraits au scalpel, ceux qui ont fait le choix des îles, ces "Européens, [ces] fonctionnaires, planteurs, commerçants qui passaient en Malaisie ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Renod
  04 juillet 2017
J'ignorais tout de Somerset Maugham avant d'ouvrir ce recueil. Et dès les premières pages, j'ai été ébloui par son talent. Ses nouvelles sont de véritables bijoux. Maugham possède un don extraordinaire de conteur. Il vous raconte une anecdote de voyage, un souvenir lointain ou vous retranscrit l'histoire racontée par un ami lors d'un dîner ou par un inconnu rencontré au hasard. Vous voici plongé en quelques mots dans un récit à forte tension dramatique. Il vous narre les destins exceptionnels d'individus qui ont choisi de sortir des sentiers battus en quête d'une liberté totale. Ou bien il évoque ces existences d'abord ordinaires qui, enivrées par une passion irraisonnée, prennent un cours tragique. Ces nouvelles ont des cadres très variés : le pont d'un vapeur traversant l'océan indien, le salon d'un club réservé aux colons en Malaisie, une plage de galets à Capri, une prison londonienne ou même une île perdue de l'Océanie... Il parvient à peindre ces décors désuets et exotiques en quelques touches simples et efficaces. Les personnages sont décrits avec une grande finesse psychologique, qu'il soient ordinaires ou fantasques. Ces histoires, ces instantanés d'existence, lui permettent de délivrer des considérations morales ou philosophique, parfois mordantes, toujours clairvoyantes sur la nature humaine. Comme il l'écrit dans "Un homme de scrupule" : "notre intelligence de la nature humaine ne sera jamais complète. Une seule chose est sûre : elle ne cessera jamais de nous surprendre."
Ce recueil vous offre l'opportunité de déguster trente nouvelles de grande qualité et de redécouvrir un auteur oublié à tort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          281
2000942158
  16 septembre 2017
Le plaisir de retrouver après très longtemps le "monde" de Somerset Maugham et le format Nouvelles qu'il affectionne. L'ambiance de ce livre avec la Malaisie, la Chine, Saint Louis du Maroni d'avant la Première guerre Mondiale est passionnant. Les histoires sont souvent incroyables, mais remarquablement racontées.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
RenodRenod   30 juin 2017
(...) on trouve dans ce qu’on appelait autrefois, dans des temps moins démocratiques, les couches inférieures de la population, plus de passion, plus de romantisme et plus de désintéressement qu’on n’en constata jamais dans les classes aisées et prétendues instruites, où la prudence étouffe et les conventions inhibent la personnalité.

- Parce que le travailleur lit peu, dit-il, parce qu’il n’a pas le don de s’exprimer, vous croyez qu’il n’a pas d’imagination. Vous vous trompez. Il a une imagination débordante. Parce que c’est un grand gaillard, vous croyez qu’il n’a pas de nerfs. Vous vous trompez encore ! C’est un paquet de nerfs.

***Fait divers***
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
RenodRenod   04 juillet 2017
La plupart des hommes voient leur existence conditionnée par leur cadre de vie. Ils acceptent les circonstances où le destin les a placés, non seulement avec résignation, mais de bon cœur. À la manière des tramways, ils se contentent de rouler sur leurs rails, et ils considèrent avec dédain les petites voitures de sport qui, se jouant de la circulation, filent capricieusement vers la campagne. Je les respecte : ce sont de bons citoyens, de bons maris, de bons pères, et, après tout, il faut bien qu’il y ait des gens pour payer des impôts. Mais ils ne m’intéressent pas. Ceux qui me fascinent sont les hommes, peu nombreux à vrai dire, qui, se prenant en charge, façonnent leur existence à leur guise.


***Mayhew***
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
RenodRenod   05 juillet 2017
Je voulais savoir quel mobile précis avait pu induire un homme à tuer son épouse ou sa maîtresse. (...) Parmi les réponses curieuses que j’obtins, celle que voici ne manquait pas de sel. Elle provenait d’un détenu qui travaillait dans l’atelier de menuiserie et qui avait égorgé sa femme. Quand je l’interrogeai sur la raison de son acte, il répondit en haussant les épaules, et d’un air détaché : manque d’entente. Je ne pus me défendre de lui objecter que, si le commun des maris voyait là un motif suffisant pour occire leur conjointe, la mortalité du beau sexe augmenterait dangereusement.

***Un homme de scrupule***
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
RenodRenod   29 juin 2017
Quand on tombe amoureux à vingt ans, on croit que l’amour durera toujours, mais à cinquante, on en sait tant sur la vie et l’amour, et puis on sait que ça durera si peu.(...) Et à cet âge-là, on sent qu’on ne peut se permettre de repousser la chance de bonheur que vous offre le destin capricieux. Dans cinq ans, ce sera certainement fini, peut-être même dans six mois. La vie est plutôt morne et grise, et le bonheur est si rare. Quand on est mort, c’est pour si longtemps.

****Messageries d’Orient****
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
RenodRenod   05 juillet 2017
- Je lis beaucoup. J’ai apporté pas mal de bouquins et, si l’un d’eux vous tente, j’aurai grand plaisir à vous le prêter.
- Je ne crois pas tomber en panne de livres. Cela dit, j’aimerais beaucoup voir ce que vous avez : passer en revue les lectures des autres, c’est toujours amusant.
Il me jeta un regard pénétrant et ses yeux pétillèrent.
- Ça vous apprend aussi beaucoup de choses sur eux, murmura-t-il.

***Le baquet à lessive***
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Lire un extrait
Videos de W. Somerset Maugham (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de W. Somerset Maugham

José Rodrigues dos Santos présente William Somerset Maugham
Maugham W. Somerset, "Of Human Bondage", Random House Digital - Of Human Bondage is the first and most autobiographical of Maugham's masterpieces. It is the story of Philip Carey, an orphan...
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

connaissez-vous bien William Somerset Maugham ?

Pour Fabrice Gaignault (Lire) ses livres sont "un venin enrobé de ?

marmelade d'oranges
monstres de métal
velours mauve
fourrure d'astrakan

7 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : W. Somerset MaughamCréer un quiz sur ce livre