AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782912080929
389 pages
Éditeur : Editions du Jasmin (10/09/2008)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Afin d'échapper à la horde armée qui a détruit sa cité et enlevé ses parents, Ileana, une jeune fée, cherche refuge dans le monde des humains, où elle se fait passer pour une adolescente comme les autres.
Le retour dans son pays s'avérant plus difficile que prévu, elle devra compter sur l'aide de Claire et Benoît, ses amis du foyer, et sur celle d'un vieux libraire qui semble en savoir long sur le monde d'où elle vient...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Tchippy
  29 mars 2011
Livre classé jeunesse, donc à priori plus de mon âge. Et pourtant…

D'abord la première chose qui frappe quand on ouvre le livre, c'est la présentation. La police de caractère est tout ce qu'il y a de plus classique, mais la première lettre de chaque chapitre est délicatement enluminée… Joli.

Ensuite, l'organisation étatique et l'apparence des fées rappellent un peu celui décrit par Herbie Brennan (pour les connaisseurs de la Guerre des Fées et autres Princes Pourpres), la magie est toujours présente (dans le même ordre de comparaison, point de cornet magique à craquer en deux mais simplement une captation de fluide vital, « énergie de la nature »).

Parachuter une fée, pour son propre bien, dans le monde hostile des humains – même si elle se rend vite compte qu'on est pas si méchants que ça, pour la plupart ^^) – permet une critique décalée de notre monde, vu par les yeux d'une jeune fée, et c'est divertissant.

Le fait qu'elle débarque dans un orphelinat permet la présence d'une multitude de personnages secondaires, d'une ambiance légèrement potache, et le petit monde de l'internat permet de vite savoir qui sont les « gentils » et les « méchants »…
De ce côté-là c'est d'ailleurs très facile : les gentils sont beaux, gentils (comme leur nom l'indique), vouent une loyauté indéfectible à Ileana la fée, et détestent ceux qui lui veulent du mal.
Les méchants, quand à eux, sont des gros costaux habillés de noir qui veulent du mal à la pauvre fée perdue dans notre monde : un balèze qui possède un minimum d'intelligence pour se rendre compte qu'Ileana n'est pas humaine, entouré de ses sbires plus idiots que leurs pieds… il ne faut pas avoir peur des stéréotypes !
Mais peu importe, les personnages sont attachants, en période d'adolescence donc riches en émotions en tous genres, complexes, et chacun avec son propre caractère.
Les relations qui se nouent sont pour certaines cousues d'avance, mais pas les conséquences qui en découlent…
/!\ ATTENTION SPOILER


Pis Stan (le méchant qui a bien un nom de méchant, s'il s'était appelé Arnault de la Chatelière ça ne l'aurait pas fait ^^), qui sait qu'Ileana a des pouvoirs magiques, et qui s'est acharné à le lui faire avouer, qui d'un seul coup à la fin du roman se rend compte qu'il fait tout ça parce qu'il est amoureux de la petite fée… Et miracle, la réciprocité de l'amour !
Alors que la veille encore ils se détestaient cordialement, à la nuit tombée ils s'embrassent sur la margelle de la fontaine…
Un peu gros comme revirement de situation. Mais on pardonne, c'est tellement bien écrit par ailleurs…


/!\ FIN DU SPOILER
L'originalité réside dans le triangle amoureux qui apparaît à un certain moment du livre : on se demande vraiment dans quelle direction ça va évoluer… Donc ça donne envie de lire la suite ! ;)
D'autant plus que le style est fluide, sans lourdeur ni répétitions…
Pour tous et toutes, à tout âge !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pauline1987
  02 juillet 2014
Ileana est une série de romans d'Isabelle Meyer. Appartenant au genre fantastique, le récit vibre de créatures magiques comme les elfes, les sirènes, les trolls, les nains, les torkadyls ou les lions ailés, de personnages capables de changer de forme, de communiquer par télépathie entre eux et avec des animaux tels que des licornes ou des ours. Les pages comptent aussi d'innombrables aventures enchanteresses et périlleuses à l'intérieur d'un univers entier, bâtit avec soin et maîtrise.
Ileana est une fée. Elle vit avec sa mère, la reine Iowena, et son père à Illiriane. Mais pour la protéger de la horde du Seigneur Noir qui détruit tout sur son passage, sa tante l'exile dans le monde du dehors, celui des humains. Accueillie dans un foyer, la jeune fée devient amie avec Claire et Benoît, des jumeaux. Tous deux l'aident à s'intégrer, à aimer ce nouveau monde mais aussi à retrouver une porte qui lui permettra de rentrer chez elle.
Ainsi commence leur grande aventure à tous ! L'intrigue du premier tome, intitulé Exil en pays humain, se déroule entre un foyer, ses chambres, sa salle commune et ses habitants, une vieille librairie et un voyage en train qui mène les enfants à des ruines, des vestiges auxquels il faut prêter une grande attention. C'est une vraie enquête à laquelle le lecteur participe lui aussi en essayant de décoder les indices, en se baladant entre l'Histoire et les légendes pour découvrir comment atteindre le pays des cinq peuples. Ileana profite de cette excursion spéciale pour découvrir le vingt-et-unième siècle avant de faire présenter à son tour son monde à Claire et à Benoît dans Retour à Edelynn.
Et quel monde la fée ne va-t-elle pas devoir remettre debout avec l'aplomb d'une guerrière! Ses semblables aident Ileana à comprendre ce qui se passe sur ses terres, la guident vers le château du Seigneur Noir. Maline, elle s'offre de nombreux alliés, agit en vrai stratège. Les jumeaux participent activement à cette quête qui leur réserve de grandes surprises. Depuis que tous trois ont remis les pieds à Illiriane, ils ne connaissent que révélations, plans à échafauder, distance à tenir, otages à libérer, colère et enthousiasme à maîtriser. Ils ne sont pas non plus en reste de sacrifices et de trahisons. Leur bravoure, parfois leur imprudence, leur loyauté les conduit à briller au cours d'évènements tous plus forts les uns que les autres en émotion avant un combat final qui envahit l'esprit d'images grandioses, épiques.
Ces livres sont entraînants, intelligents, riches en péripéties, sans temps mort, frais, fleuris mais également emplis de rancoeur et de vils desseins. L'oeuvre commence seulement à déployer ses grandes ailes et elle est déjà si imposante!
Lien : http://entrelespages.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Prose-Cafe
  13 juillet 2019
J'ai découvert Ileana tome 1 Exil en pays humain d'Isabelle Meyer en arpentant les allées du salon du livre de Péronne. C'est un bon livre mais…
Mon « mais… » n'a rien de méchant, bien au contraire. Il est écrit sur en bas du quatrième de couverture que c'est à partir de 9 ans. Je le confirme. Tu comprendras que nous ne sommes pas du tout dans mon registre. En discutant avec l'auteure, je m'en doutais un peu d'avance. Mais c'était l'occasion de parler de cette saga et quoi de mieux que de lire le tome 1. Quand je dis saga, cela veut dire 7 tomes. Les jeunes lecteurs de Madame Meyer réclame une suite. Mais le sujet se tarit.
Imagines toi, jeune proseur, une jeune princesse fée qui a toujours vécu dans une bulle où rien ne présente de danger. Imagines la s'enfuir et chercher protection chez les (méchants) humains. Imagines la atterrir dans un orphelinat où elle fera la connaissance de jumeaux un brin espiègles Claire et Benoît. Et bien tu as le début de l'histoire.
Je t'avouerai que j'ai trouvé le livre très rafraîchissant. Malgré le fait qu'Ileana se retrouve dans un monde qu'elle ne connait pas, qui lui fait peur et fait tout pour rentrer chez elle, le côté espiègle m'a beaucoup plus. Les trois ne font pas forcément de grosses bêtises mais ils détournent facilement les règles. Tu peux facilement t'imaginer avec eux, ressentir leur émotions, vivre leurs aventures. Je voudrai revenir sur les émotions, faciles à gérer, même pour un jeune lecteur. Elles ne sont pas vives, très bien amener et très bien décrites. Tu peux les voir tout en lisant.
L'histoire se développe bien, avec un bon rythme, c'est très facile à lire. le vocabulaire est à la portée de toutes et tous. Mes jumeaux (et oui :-P) pourrons très bien le lire si pour moi l'épaisseur du livre ne leur ferai pas peur. D'ailleurs je vais leur demander de suite, comme ça nous aurons la réponse lol. Ben en fait ! Emma va l'attaquer. Maël en regardant le livre me pose la question « il y a combien de pages ? » mais le lira par la suite. Il a déjà une lecture en cours, depuis 3 mois re lol.
Pour ma part, je ne lira pas la suite, c'est vraiment trop jeunesse. Par contre, il conviendrait parfaitement aux jeunes lecteurs qui aimeraient passer du mini-roman au roman, comme les miens.
Je te le conseille, c'est une très bonne lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ninon16
  14 février 2013
j'ai adoré ce roman mais je trouve dommage que peu de gens connaissent. Moi, je l'ai découvert dans un petit salon du livre. L'auteur n'était pas là (dommage !) mais le livre était sur le stand de l'édition du Jasmin ; il m'a tout de suite tapé dans l'oeil avec sa couverture très belle faite par Nauriel (très bon boulot) ! Je n'ai pas après cessé de tourner autour et mes parents, énervés par mon manège on finit par l'acheter bien qu'il soit un peu cher. Mais il en valait largement la peine ! Après l'avoir lu, je l'ai passé à deux autres amies qui ont également aimé et ont attendu avec impatience que j'achète la suite !
L'auteur a son propre style et invente les capacités de ses personnages, l'histoire est racontée avec humour en partie grâce à Benoît qui dédramatise souvent la situation, nous ressemble, une aventure qu'on aimerait vivre... Un livre qui sans nous ennuyer, nous décrit des paysages sortis tout droit du cerveau de l'auteur sans copier coller mais avec quelques sources. Quand j'en sors, je me sens beaucoup mieux qu'avant (anti-dépresseur) avec du suspens tel qu'on ne peut pas s'en détacher. Quand on a lu le tome 1, on lit la suite ! de plus, la fin, là où on accroche le plus, s'arrête brutalement alors qu'on veut en savoir plus. Alors, l'option de l'auteur : direction la librairie pour le tome 2, ce que j'ai fait !
Lien : http://transporter-par-des-l..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
EllanaEwilan
  18 janvier 2020
pour ma part, j'ai eu du mal à accrocher, le livre était long, mais vers le milieu du livre, j'ai accroché. le livre me plaisais enfin, j'arrivais à m'identifier de plus en plus au personnages. Tout allait alors trop vite. Ne sachant pas où l'acheter autre part qu'au salon de livre de Colmar, j'ai alors attendue un an pour m'acheter le tome 2.
Je recommande donc ce livre à ceux qui ne ce décourage pas au premier chapitre.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
TchippyTchippy   29 mars 2011
- J’ai déjà dit ce que je pensais du personnage. Je pense que sa méchanceté est plutôt un exutoire à sa propre souffrance.
- Oh, la psy, comme elle élocutionne bien ! railla Benoît. C’est un con fini, point final, y a pas besoin de chercher des explications à la noix, dit-il d’un ton sans appel. Il est né con, il est con et il mourra con, c’est tout, conclut-il pour le cas où on n’aurait pas compris son point de vue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TchippyTchippy   29 mars 2011
- Et toi, Elizabeth, tu as quel âge ?
Elizabeth la regarda, perplexe. Mais la fillette avait l’air réellement curieuse, ce n’était pas une effronterie.
- J’ai trente-quatre ans. Tu me trouves vieille ?
Ileana réprima un fou rire.
- Vieille ? Pensa-t-elle, si tu savais la tête qu’ont dans mon pays les fées de trente-quatre ans, tu serais surprise !
Commenter  J’apprécie          10
TchippyTchippy   29 mars 2011
Elle avait la désagréable impression d’être sourde et aveugle. Etre presque aussi limitée que les humains, ce n’était pas drôle du tout.

Commenter  J’apprécie          30
topcronotopcrono   27 décembre 2013
-Tu t'appelles Ileana comment ?
-J'ai nom Ileana!
-Oui,mais comment s'appellent tes parents ?
-Ma mère est Iowena la reïne et mon père Aldric.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : féériqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1130 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre