AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.98/5 (sur 923 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Sourbrodt (Belgique) , le 11/02/1942
Mort(e) à : (Belgique) , le 06/03/2013
Biographie :

Didier Comès, de son vrai nom Dieter Herman Comès, est un scénariste et dessinateur de bande dessinée.

Né dans un petit village germanophone des cantons de l'est près de Verviers en Belgique, pendant l'occupation allemande, il doit à cette circonstance son prénom de Dieter qui fut francisé en Didier à la libération. Son père parlant allemand et sa mère wallon et français, il se définit lui-même comme étant un "bâtard de deux cultures", caractéristique dont on retrouvera la trace dans son imaginaire. Il figure parmi les signataires du Manifeste pour la culture wallonne de 1983.

Après une scolarité dans une école professionnelle à Malmedy, il entre à seize ans comme dessinateur industriel dans une entreprise fabriquant des machines textiles à Verviers. Il s'intéresse au jazz et commence à réaliser quelques dessins en amateur.

En 1969, il écrit "Hermann", une série de gags humoristiques publiée dans les pages "Jeunesse" du journal Le Soir. En 1973, Pilote publie le premier épisode d'Ergun l'Errant, Le Dieu vivant, dont le deuxième épisode, Le Maître des Ténèbres, ne paraîtra qu'en 1980 chez Casterman.

En 1975, celui qu'on considère déjà comme l'héritier spirituel d'Hugo Pratt, écrit "L'Ombre du Corbeau".

C'est en 1979 que le mensuel de bande dessinée de Casterman publie "Silence", longue bande dessinée contemplative qui consacre Comès et pour lequel il abandonne la couleur pour la technique du noir et blanc.

Il a obtenu l'Alfred du meilleur album au Festival d'Angoulême 1981 pour "Silence", qui reste son œuvre la plus connue.

Ensuite viendront "La Belette" (1983), "Eva" (1985), "L'Arbre-Coeur" (1988), "Iris" (1991) et "La Maison où rêvent les arbres" (1995).

Resté fidèle aux Ardennes où il vivait à l'écart du monde de la BD, il a publié plusieurs autres longs récits, dont "Dix de Der" (2006), qui prend pour cadre la Seconde guerre mondiale.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Didier Comès   (30)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Du 20 juin au 31 juillet 2018, la Galerie Gallimard célèbre aussi "40 ans de roman en bande dessinée" et présente une exposition d'originaux des plus grands récits et artistes qui font la fierté de notre catalogue. ? bit.ly/40ansRomanBD Nous aurons l'honneur de vous présenter une sélection d'?uvres de Zeina Abirached et Mathias Enard, Baru, Enki Bilal, Max Cabanes, Catel BD et Bocquet José-Louis, Jean-Christophe Chauzy, Didier Comès, Nicolas de Crecy et Sylvain Chomet, Ludovic Debeurme, Frantz Duchazeau, Jacques Ferrandez, Vittorio Giardino, André Juillard, Jacques de Loustal et Philippe Paringaux, Lorenzo Mattotti, M?bius, José Muñoz & Carlos Sampayo, Anthony Pastor, Vincent Perriot, Hugo Pratt, Jean-marc Rochette et Jacques Lob, Grzegorz Rosi?ski et Jean van Hamme, Christian Rossi et Géraldine Bindi, David Sala, Francois Schuiten et Benoit Peeters, Jacques TARDI et Jean Claude Forest, Bastien Vives.

+ Lire la suite

Citations et extraits (70) Voir plus Ajouter une citation
Le rêve est une deuxième vie.
Gérard de Nerval
Commenter  J’apprécie          410
Leurs larmes sont comme nos feuilles mortes: poussière de tendresse et de regret!
Commenter  J’apprécie          370
Si comme moi parfois la nuit, vous craignez qu'il y ait un monstre tapi sous votre lit, soyez rassuré... il y en a effectivement un...
Commenter  J’apprécie          330
- Mais alors, ce monde serait-il ce que nous appelons l'enfer ?
- L'ENFER !...non, ce serait trop simple et trop prétentieux, l'enfer n'existe pas, ou plutôt, il y en a une quantité, déjà. Chaque être crée le sien propre et le porte en lui selon ses conceptions personnelles du bien et du mal...
Commenter  J’apprécie          310
Je déteste la campagne,
en journée on s'emmerde
et la nuit on a peur...
Alphonse Allais
Commenter  J’apprécie          291
Après avoir traversé un village quasiment détruit, les soldats arrivèrent au lieu dit: "le calvaire".
C'est à cet endroit qu'ils devaient établir leur périmètre de défense face aux collines boisées tenues par l'ennemi.
Ici, commence l'histoire incroyable, vécue par le jeune soldat, surnommé " le Bleu".
Commenter  J’apprécie          261
- C’était un oiseau-rêve !
- Un oiseau-rêve ? … Mais, il cherchait sa maman !
- Il n’en a pas. Il a été créé par un arbre qui rêvait. Tu as de la chance : peu de personnes rencontrent un rêve d’arbre !
Commenter  J’apprécie          230
- Les règles qui régissent cette société ne s'accordent pas avec avec une vision des choses autre que celle admise... La différence est toujours source de rejet !
Commenter  J’apprécie          210
Vous savez, l'indifférence peut être pire que la haine.
Commenter  J’apprécie          220
Je comprends ta colère. Mais, en agissant ainsi, tu as déchaîné des forces dont tu ne saurais connaitre l'ampleur. Comme Il te l'a dit, désormais, PLUS RIEN ne te protège de sa HAINE!...
Il vaut mieux pour toi, partir maintenant. S'il en est encore TEMPS!
Commenter  J’apprécie          201

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Didier Comès (799)Voir plus

Quiz Voir plus

Peintures

Qui a peint le célèbre tableau "Naissance de Vénus" ?

M. Grünewald
Véronèse
Giotto
Botticelli

12 questions
116 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}