AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791035300760
224 pages
Geste (13/03/2018)
3.58/5   6 notes
Résumé :
Bardé de détecteurs et de radars, Alban Vertigo s'installe au cœur du Berry, terroir français à la réputation sulfureuse. Son projet est de se lancer dans la profession atypique de chercheur de trésors à domicile. Le voilà bientôt sur la piste marécageuse d'un quintuple meurtre, d'un or médiéval (celui de Jacques Coeur) et d'une écriture indéchiffrée si an­cienne qu'elle remet en question toute l'histoire du monde. Un enjeu énorme et une quête échevelée où s'entrecr... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Vous m'avez déjà vu quelque part ? Je suppose que c'est dans le journal local « L'Eclair berrichon » ! Ou bien encore à la télévision régionale. Je me nomme Vertigo.
Je suis expert dans la recherche de trésors cachés grâce à mes nombreuses connaissances en la matière et à mon matériel de pointe comprenant la traditionnelle « poêle à frire » mais aussi un radar ultra moderne permettant de « voir » les cavités.
Je viens de m'installer à Bourges où je mets mes compétences au service de la population. Mais je vis surtout grâce à l'achat et la revente de métaux précieux.
J'habite dans cette ville car c'est là que vit ma compagne actuelle.
C'est moi qui vais vous rapporter les Mystères du Berry.

Moi ? Je m'appelle Hermine. Je suis la compagne de Vertigo. Il est plus âgé que moi, et alors ? Nous nous entendons super bien. Surtout au lit. Je l'ai convaincu de s'installer dans ma ville car j'y ai mon travail d'assistante chez un dentiste. Ce pauvre homme vit en ce moment un passage difficile dans sa vie de couple. Il m'arrive de le consoler… D'ailleurs, c'est un trait de mon caractère de vouloir rassurer ceux qui souffrent moralement. Heureusement que je suis là pour m'occuper des âmes en peine ! Tenez ! Qu'adviendrait-il de cette malheureuse Yénicha si je n'étais pas là ? Hein ?

Yénicha… Ce prénom vous paraît bizarre ? C'est à cause des origines de mon père, Gargovitch. Mais ceux qui le connaissent l'appellent « le lieutenant » car il est lieutenant de police. Je suis avec lui dans la région de Bourges car mon petit-ami, archéologue, comme moi, a disparu ainsi que ma meilleure amie et trois autres personnes dont leur professeur, monsieur Nérondes.

Gargovitch, Gargo pour les intimes. Lieutenant de police pour les autres. Il se passe des trucs pas nets dans la région. J'ai pris un congé pour enquêter discrètement sur la disparition de ces cinq archéologues. Ma fille en souffre énormément car elle a perdu d'un seul coup son petit-ami et sa meilleure amie. J'espère que Vertigo, que j'ai connu il y a longtemps, pourra m'aider.

La Petite Fadette, autrement dit « la Petite Fée » ! C'est ainsi qu'on me surnomme. Je suis LA journaliste locale. La disparition des archéologues me change de mes sujets habituels. Il y a un drôle de type qui s'est installé en ville. Un genre de chasseur de trésors. Je l'ai interviewé pour mon journal. Drôle de bonhomme… Mais en ce moment, je vous l'ai dit, j'enquête sur la disparition des cinq archéologues.

Tonton ! C'est ainsi que tout le monde m'appelle. Je suis le photographe de « L'Eclair berrichon ». Mais je prends aussi des photos pour mon plaisir. En ville, j'ai découvert un nouveau-venu. Je l'ai pris en photo sous tous les angles. Je crois que cela fera un bon sujet dans une région où beaucoup de gens s'imaginent qu'il y a des trésors cachés dans leurs demeures. C'est un certain Vertigo.

Eh, oui, je suis probablement une des personnes qui compte le plus dans notre belle région, ô combien riche historiquement. Permettez-moi de me présenter : baronne Ysolde de Saulieu. Peut-être me suis-je mariée un peu trop jeune. Aujourd'hui, je suis veuve. Oh, pas malheureuse pour autant. Mon mari était… spécial ! Fervent catholique, mais… spécial… J'ai décidé de faire appel à ce chasseur de trésors installé depuis peu à Bourges. Bel homme, ce Vertigo ! Tout-à-fait à mon goût… D'une efficacité remarquable ! Un vrai trésor !

Robin, Robin des Rues, c'est ainsi que tout le monde m'appelle. Vous ne devinerez jamais quel fut mon métier avant que, tel Diogène, je ne change ma façon de vivre. Je sais beaucoup de choses. Bien plus que ce qu'imaginent les gens qui me prennent pour un doux clochard philosophe !

Tous ceux qui ne voient en moi que le curé Florent ignorent que je suis un grand connaisseur du Moyen Age, de la fin de cette période essentiellement. Je connais la vie de Jacques Coeur par coeur ! Vous ne connaissez pas Jacques Coeur ? Venez le découvrir ici à Bourges ! Son palais vous émerveillera, et sa vie encore plus. C'était l'homme le plus riche de France, et peut-être d'Europe, en son temps ! de quoi susciter bien des jalousies et des haines. de Charles VII, son souverain, qu'il a tant aidé, notamment…


Critique :

J'ai eu la chance de découvrir ce livre dans ma boîte aux lettres en rentrant du boulot hier. Merci aux Editions « La Geste Roman historique » et à Babelio puisque je l'ai reçu dans le cadre de la rentrée littéraire. Il faisait partie des livres proposés qui m'intéressaient car l'histoire se déroule à Bourges et dans les environs. Bourges qui m'avait laissé un souvenir inoubliable grâce à la visite de sa magnifique cathédrale avec ses vitraux d'un bleu exceptionnel, mais surtout parce que la visite du Palais Jacques Coeur m'a époustouflé par la qualité des innombrables petites sculptures qui sont autant de témoignages de la vie à cette époque. Et puis, Jacques Coeur, quel personnage ! Sa vie est bien plus qu'un roman !
C'est un plaisir de le retrouver, indirectement, dans ce récit que j'ai lu d'une traite. Il est très facile à lire grâce aux nombreux dialogues qui le rendent très vivant.
Je qualifierais la fin de « miraculeuse » tant il fallait réunir de conditions pour qu'elle soit crédible, mais c'est souvent le cas dans un polar. C'est là mon seul bémol.
Pour le reste, l'ouvrage a éveillé ma curiosité quant aux sujets historiques et préhistoriques suivants :
- Elster, général allemand, dont la colonne d'environ 20.000 hommes (et quelques femmes) fut la plus grande prise des guerre des résistants français en 1944 ;
- le Chalcolithique, l'âge du cuivre ;
- Les Zapotecs ;
- Tartaria en Transylvanie (Roumanie) et son « écriture » troublante.

Quelques photos du Palais Jacques Coeur :
https://www.flickr.com/photos/saigneurdeguerre/albums/72157643994161865

Maison « natale » de Jacques Coeur :
https://www.flickr.com/photos/saigneurdeguerre/albums/72157647979997529
Commenter  J’apprécie          130
Encore une belle découverte...

Nous suivons Alban Vertigo qui vient d'emménager pres de Châteauroux dans le Berry. Il vient d'ouvrir sa boutique de détection. Sauf que c'est aussi un chercheur de trésor et bientôt un lieutenant de police, qui n'est pas en service, va demander son aide pour résoudre une affaire. En effet, 5 personnes dont le petit ami et le professeur d'université de sa fille disparaissent dans les marais. Ils cherchaient la preuve qu'un peuple plus ancien que les autres vivaient là et avaient inventé l'écriture aux travers de symboles sur une tablette. Bien sserons deux compères devront faire attention car le danger rôde autour d'eux et ils devront se méfier de tout le monde.Entre enquête policière sous le manteau et Histoire il n'y a qu'un mince filet.

J'ai été agréablement surprise par cette lecture. L'enquête policière est bien menée, elle tourne très bien autour de l'histoire que l'auteur nous distille tout au long de l'histoire. Les chapitres sont courts se qui permet de se plonger plus rapidement dans l'histoire. L'auteur nous démontre ici qu'il s'est très bien documenté aussi bien sur l'Histoire de la région que sur le monde de la détection de metaux et j'ai pris du plaisir à suivre les aventures d'Alban. Il est rare de voir cette passion dans des recit et j'ai aimé apercevoir ce monde.Le fait qu'il intègre une espèce de secte dans notre enquête policière m'a surprise mais au final elle se fond dans le décor. le seul bémol pour moi, a été l'intégration de scènes de sexe qui n'étaient pas obligatoire et que j'ai trouvé déplacées au vu de l'intrigue.

En bref, une bonne enquête policière sous fond d'Histoire et de passion. Une histoire sans prise de tête qui est une lecture qui est assez rapide.
Commenter  J’apprécie          10
Reçu dans le cadre de la masse critique Babelio ce livre m'intriguait énormément de par son titre et son résumé
J'ai eu un peu de mal au départ, car j'avais l'impression que les scènes ne se finissaient jamais ou plus ou moins abruptement. Petit à petit, je suis rentré dans l'histoire et je me suis laissé mener par le bout du nez.
On va découvrir que dans le Berry il y a eu 5 disparition d'archéologues, le lieutenant Gargovitch étant l'enquêteur sur cette affaire va demander à Vertigo de l'aider, car il pense que c'est un travail pour lui, il est sûr que les archéologues étaient sur les traces d'un trésor.
Forcément, on s'en doute, les choses ne vont pas se passer comme prévues et ils vont retrouver les corps on va donc plonger au coeur de vieille coutume de trésor caché et plein d'autres choses qui sont peu ordinaire.
Ce fut donc une assez bonne lecture même si la fin est pour moi un peu brouillonne et que le début était un peu chaotique ça restera quand même une très bonne découverte
Commenter  J’apprécie          10
Alban Vertigo décide de s'installer à Bourges dans le Berry, où vit son amie Hermine.   Il y  ouvre son entreprise de chercheur de trésor "Détect'or".

Il apprend par le lieutenant Gargovitch, aux origines gitanes, que 5 archéologues, dont l'ami de sa fille, Yéniche, ont disparus.

Le lieutenant  demande à Vertigo de l'aider à retrouver leur piste avec ses détecteurs de métaux, car il pense qu'ils étaient tous à la recherche d'un trésor caché, quête menée par l'étrange  Professeur Nérondes.

Malheureusement leur enquête va les mener tout droit à la découverte de 4 corps dont celui de l'ami de Yéniche.

Entre passé nazi, vieilles coutumes, début de l'écriture, trésor caché de Jacques le Coeur, l'auteur nous fait découvrir des parties de l'histoire complètement oubliées par le commun des mortels, tout ça au milieu d'une enquête policière. Un rythme soutenu, sans pause. La fin est un peu brouillon et c'est bien dommage, car j'ai vraiment apprécié ce roman qui se lit très facilement et très vite.

Un bon policier historique bien documenté !
Lien : https://bookliseuse.fr/myste..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Comme nous sommes à la cave, le champagne est sur place. Des flûtes en cristal surgissent. Pour m'euphoriser, j'avale sans modération. La fièvre de l'or a, par ailleurs, gagné les zones érogènes de la baronne. Je me retrouve plaqué au mur moite du souterrain et, peu après, sur le lit à baldaquin où Marguerite de Valois s'est jadis esbaudie en compagnie d'un ou plusieurs écuyers.
Commenter  J’apprécie          10
L'Andalouse déplie sa serviette. Avec volubilité, elle entreprend de nous narrer les aléas routiers de Châteauroux. Fausse Espagnole a priori car elle n'a aucun accent, mais son décolleté est une vraie publicité pour le canyoning dans la Sierra Nevada.
Commenter  J’apprécie          20
Entre coups de chaleur et giboulées tardives, le printemps, cette année, est plus capricieux qu'une adolescente mal réglée.
Commenter  J’apprécie          10
J'adresse au dieu des athées une prière pleine de gratitude.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Philippe Mignaval (2) Voir plusAjouter une vidéo
autres livres classés : jacques cœurVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (13) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Terreur en Gévaudan" de Philippe Mignaval.

Comment s'appelle "la bonne amie" du protagoniste ?

Estelle
Justine
Margerite

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Terreur en Gévaudan de Philippe MignavalCréer un quiz sur ce livre

{* *}