AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221131495
Éditeur : Robert Laffont (07/03/2013)

Note moyenne : 3.18/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Agnès, psychiatre, a grandi au sein d'une famille dans laquelle les « Rapides » régnaient au détriment des « Lents ». Chez les Bach, tout était classé, mesuré. Ainsi, le « Temps de qualité » (lire, écouter de la musique, discuter) s'opposait au « Temps bon marché » (faire du sport, jouer, aller aux toilettes), tout comme il existait une frontière entre les « gens intéressants » et les autres. Elle était rapide, sa soeur était rapide, son père rapide, sa grand-mère r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Kirsikka
  19 mars 2017
La femme pressée, psychiatre, court après le temps, mais pas le temps présent, toujours celui d'après. C'est une obsession d'origine familiale, dans laquelle elle se coule pour la pousser à son extrême, divisant le temps intéressant et les activités qui s'y rattachent, contre le temps inutile dont les activités sont à fuir ou à supprimer. Agnès Bach est devenue la championne de l'optimisation du temps, course-poursuite perdue d'avance.
Mais on devine dès le début que les interprétations de sa vie, des caractères et motivations de son père, de sa mère, sont erronées, d'autant plus qu'elle refuse d'en démordre malgré les indices semés par son amant ou ses amis. Mais elle ne les entend pas.
La fin du roman explore un autre rapport au temps, dans un retour à la réalité de l'ici et maintenant, et du passé de sa famille, raconté et réinterprété par un proche. Agnès Bach se rend compte de ses erreurs, mais cela ne semble pas l'affecter plus que ça, dans un mouvement de réconciliation avec son passé.
Roman plaisant à lire, le style est agréable et le thème intéressant. Dommage que les développements et évolutions du thème soient sans surprise, il y manque peut-être une vision plus originale ou une écriture un peu plus farfelue, ou bien profonde et précise, pour plonger plus intimement dans les tourments et les errements du personnage d'Agnès Bach, pourtant sympathique et attachante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
sld09
  28 juin 2017
J'ai passé la première partie du roman à essayer de comprendre pourquoi l'héroïne essayait d'économiser son temps à tout prix, ce qu'elle faisait de toutes ces minutes grappillées. Mais non, elle ne cherche pas à avoir plus de temps à consacrer à une passion ou à des proches, ni même au sommeil. Elle veut juste gagner du temps pour en gagner ce sur j'ai trouvé pour le moins déconcertant. Je suppose que c'est aussi pour cela qu'elle se sent malade et cherche à se guérir de son obsession.Ce roman est aussi le portrait d'une famille atypique, avec ses petites histoires et ses drames. Mais les derniers chapitres viennent tout chambouler : l'héroïne avait accumulé tellement d'erreurs de jugement sur ses proches que lorsqu'on lui ouvre les yeux, toute sa vie (ou toute la perception qu'elle en avait) est remise en question.Pour résumer, j'ai trouvé ce roman intéressant, avec un sujet original et une écriture foisonnante et agréable, mais je ne suis pas tout à fait séduite sans pouvoir dire exactement pourquoi...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
fredericlenaitr
  25 mars 2013
J'ai découvert ce livre magnifique grâce à l'émission sur France Musique de Marcel Quillevéré où l'auteure était interviewée, je suis tombé sous le charme, je l'ai acheté pour l'offrir à ma compagne (qui est toujours pressée), et je l'ai dévoré moi-même en un week-end. Je n'ai qu'un seul adjectif qui me vient à l'esprit: Beau, très beau, en en plus, avec une ironie, un humour très original, je n'avais rien lu de cet écrivain et cela ne m'étonne pas puisque je viens d'apprendre que c'est en France son premier livre. Pour moi, une véritable découverte, pleine d'esprit et d'originalité comme il y avait longtemps que je n'en avais fait...
Commenter  J’apprécie          10
instantxc
  25 octobre 2017
Ce livre nous fait rentrer dans le monde que s'est créé une femme, Agnès Bach, où la vitesse et le gain de temps sont les maître-mots. La découverte de cet univers est plaisant, tout comme sa déconstruction progressive au fil de l'histoire. Un livre qui se lit avec facilité, car on a envie de suivre l'évolution de la narratrice.
Commenter  J’apprécie          30
Metaphore
  01 mars 2013
J'ai apprécié rentrer dans la vie d'Agnès Bach, psychiatre espagnol et écrivain de cas cliniques. Dans le récit du livre, elle pourrait être son propre patient. Son besoin de contrôler le temps la conduit à des actes millimétrés. Elle veut essayer de se défaire de cette entrave.
De là, va découler une explication de sa vie, comme dans le cabinet d'un psy, elle développe le pourquoi du comment. Tout va y passer, son désir d'appartenance, son rapport à ses parents, les comportements différents de ses frères et soeurs, sa vie amoureuse, son désir d'enfant… Ce n'est pas juste un récit de vie, elle analyse tout.
Mais qu'en est il du jugement qu'elle a sur la famille qui l'a construite et sur sa vie ? Cette analyse qui conduit à « comprendre » n'est elle pas travestie par le simple fait de passer par le prisme de sa façon de voir ? Ne transforme-t-elle pas, comme tout un chacun, la réalité ? Vivre, n'est-ce pas interpréter ? Suis-je ce que je suis parce que j'ai été élevée comme cela ? Est-ce que tout s'arrête là ?
Va-t-elle apprendre à reprendre la main ou continuer à voguer sur le cours de son interprétation ?
Un livre riche, une psychologie des personnages poussée. Si vous aimez les livres où l'introspection est au premier plan, ce livre est pour vous.
Lien : http://metaphorebookaddict.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
LaPresse   27 juin 2013
L'écriture percutante s'accorde au rythme de la narratrice. Linguiste et auteure de plusieurs romans depuis 1996, Imma Monsó multiplie les rebondissements.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
MetaphoreMetaphore   01 mars 2013
Ah ! Les mots… Parfois, il l'épuisaient. Les mots omniprésents, mot du livre qu'elle avait promis à Carles, mots des transcriptions de Fàtima, mot de tant de patients qu'elle gardait en mémoire et qui résonnaient dans sa tête, mots de fous à la fois emplis de sens et si vides, mot des personnes sensées si prévisibles et ennuyeuses…
Commenter  J’apprécie          20
instantxcinstantxc   08 octobre 2017
A l'époque déjà, ma liste des choses qu'il faut faire, même si elles font perdre du temps intégrait de voler au secours des amis ou des parents proches en petite forme ; les amis (de la famille ou pas) occupaient et occupent un espace prioritaire dans ma vie, et le temps qu'il faut leur consacrer n'est pas négociable ; je compense cette dépense de temps en me faisant le moins d'amis possible.
Commenter  J’apprécie          10
MetaphoreMetaphore   01 mars 2013
Je compris que parvenu à ce que l'on croit être une frontière, on franchit cet étape sans le savoir et l'on continue avec les mêmes inquiétudes, ou avec de nouvelles, sans jamais trouver le repos. Jamais de pause, jamais de trêve.
Commenter  J’apprécie          10
KrystaniaKrystania   06 août 2013
C'est étrange pour moi de l'appeler ainsi ; pour tout le monde, elle a toujours été Do, un surnom qui lui allait comme un tablier à une vache! Ne me demandez pas pourquoi : cette note de musique ne lui allait pas. Mais à la maison, lorsqu'on avait un prénom un peu long, on nous l'amputait immédiatement. C'était l'œuvre des Rapides ; nous étions les dominants de la tribu.
Commenter  J’apprécie          00
sld09sld09   30 juillet 2017
Si j'aime autant la maison des Bach, c'est parce que je m'y suis ennuyée comme jamais plus dans ma vie. Je m'y suis ennuyée à fond. Je m'y suis ennuyée ferme. Et j'en ai la ferme nostalgie aujourd'hui. Mais tant de choses se sont passées entre cet ennui et cette nostalgie.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : littérature espagnoleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature espagnole au cinéma

Qui est le fameux Capitan Alatriste d'Arturo Pérez-Reverte, dans un film d'Agustín Díaz Yanes sorti en 2006?

Vincent Perez
Olivier Martinez
Viggo Mortensen

10 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , espagne , littérature espagnoleCréer un quiz sur ce livre