AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782702184585
456 pages
Calmann-Lévy (13/04/2022)
4.04/5   12 notes
Résumé :
Bobby Nock, un professeur afro-américain, est accusé d’avoir assassiné une de ses élèves. Alors que le procès débute, personne ne doute de sa culpabilité. Mais la jeune Maya Seale persuade le jury, dont elle fait partie, de l’innocence de Nock, lequel est acquitté.

Dix ans plus tard, une chaîne de télévision décide d’adapter l’affaire en série et convoque tous les jurés dans les lieux mêmes où ils ont délibéré. De vieilles querelles et des secrets enf... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
nathf
  18 mai 2022
Bobby Nock, professeur afro-américain, est jugé pour le meurtre d'une de ses élèves, blanche et issue d'un milieu aisé.
Pourtant, Maya, un des jurés, n'y croit pas et réussit à convaincre les autres d'acquitter Bobby.
10 ans plus tard, les anciens jurés participent à une émission télévisée à l'endroit où ils ont délibéré, quand l'un d'eux est assassiné dans la chambre de Maya.
Le thème m'a de suite séduite ayant été jurée d'assisses.
Grand bien me fasse, les similitudes s'arrêtent là!
Les romans qui font la part belle aux délibérations ne sont pas pléthores ce qui le rend original.
Pas facile, en effet, de réunir des inconnus qui doivent se mettre d'accord sur une décision qui impactera une vie.
Graham Moore alterne le passé en détaillant le procès et le présent avec l'enquête qui permettra d'accuser ou d'innocenter Maya.
Comme vous l'aurez deviné, il y a aussi les origines de l'inculpé et de la victime qui entrent en jeu.
L'auteur passe au crible la psychologie des protagonistes sans rien laisser au hasard ce qui nous induit en erreur.
Seul bémol, la traduction m'a paru parfois assez "spéciale" notamment pour le titre "Tenir" qui, selon moi, est plus parlant en anglais "The holdout" (la récalcitrante).
Je vous conseille ce récit qui vous entraînera dans les arcanes d'un procès.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
nath74gri
  17 avril 2022
Tenir de Graham Moore est un thriller judiciaire intéressant sur plusieurs plans. L'histoire de ces jurés, réunis 10 ans après avoir innocenté un homme du crime qui lui était imputé, dans le même lieu où les délibérations avaient eu lieu, est vraiment original. On suit donc selon les chapitres, ce qu'il s'est passé en 2009 lors du procès, et ce qu'il se passe aujourd'hui avec ces retrouvailles et le meurtre de l'un d'entre eux.
Les différentes personnalités des jurés sont également intéressantes, mais avec les nombreux personnages il faut quand même s'accrocher pour réussir à suivre tout le monde.
La fin est surprenante et je ne l'ai pas vu venir.
Mais, il manque de dynamisme dans ce livre, j'ai trouvé ça long et j'ai mis du temps à me remettre dedans à chaque arrêt.
Merci à Calmann Lévy pour leur confiance.
Commenter  J’apprécie          50
Lalitote
  25 mai 2022
Jessica Silver a 15 ans lorsqu'elle disparaît en rentrant de l'école, elle est l'héritière d'une petite fortune. Tous les yeux se tournent vers son professeur Bobby Nock, suspect parfait. Afro-américain, on retrouve des traces de sang dans son véhicule et des échanges de SMS troublants avec la jeune fille. Pourtant le procès qui semble écrit d'avance va être bousculé par un membre du jury, Maya Seale ne croit pas en la culpabilité de Nock. Elle arrive à faire pencher la balance et Nock est acquitté.
Dix ans passent. Maya est devenue avocate, alors qu'une émission de télévision sur l'affaire regroupe à nouveau tous les membres du jury, on retrouve l'un d'eux mort dans la chambre d'hôtel de Maya. Elle va devoir prouver son innocence. le passé et le présent vont se mêler et les secrets jusque là bien gardés risquent d'en éclabousser plus d'un.
Une construction originale avec le témoignage de chacun des douze jurés en flash-back. Un chapitre dédié à chacun, qui permet au lecteur de comprendre se qui se jouait pendant le procès de Nock et enfin la situation présente narrée par Maya. L'auteur nous offre une belle diversité de personnages avec des opinions et des personnalités bien différentes. Deux intrigues qui m'ont tenues en haleine bien que ma préférence aille à la première, le procès était passionnant et la dynamique entre les jurés savoureuse. Suspense et montée en tension sur des thèmes actuels comme le racisme, les classes sociales, le sexe ou encore les manquements du système judiciaire américain. Une belle démonstration de la psychologie humaine. Il suffit d'une seule personne pour arriver à retourner un groupe, le jeu des alliances était édifiant. Quelques longueurs malgré des rebondissements, un mystère bien imaginé, des personnages travaillés pour ce conte juridique complexe. Bonne lecture.
Lien : http://latelierdelitote.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Evalya
  04 juin 2022
L'Avis d'Evalya:


Merci aux éditions Calmann Levy pour ce service presse.
Il s'agit d'un thriller juridique, composé de flash back entre présent et passé.
On découvre les personnages jeunes et puis plus mûrs, ils sont plusieurs et donc parfois ça a été un peu compliqué pour moi quand je revenais sur ma lecture
de me rappeler de tous, enfin surtout les secondaires ...
Le roman est vraiment intéressant, cependant il y a certaines longueurs qui ont fait que je me suis un peu essoufflée, c'est très bien écrit et l'oeuvre parle de
sujets importants, avec plusieurs trames qui nous font nous égarer car avouons le, la fin est quand même digne de ce nom.
Bobby Nock, un professeur afro-américain, est accusé d'avoir assassiné une de ses élèves. Alors que le procès débute, personne ne doute de sa culpabilité. Mais
la jeune Maya Seale persuade le jury, dont elle fait partie, de l'innocence de Nock, lequel est acquitté. Dix ans plus tard, une chaîne de télévision décide
d'adapter l'affaire en série et convoque tous les jurés dans les lieux mêmes où ils ont délibéré. de vieilles querelles et des secrets enfouis remontent à la surface
et soudain, l'un des jurés est retrouvé mort… dans la chambre de Maya. Celle-ci, devenue avocate, va devoir donner le meilleur d'elle-même pour révéler une
vérité trop longtemps cachée. Va t elle y parvenir ? Et à quel prix ?
Ce livre est vraiment très intéressant , cependant il m'a manqué quelque chose, lisez le, vous verrez bien, ce n'est que mon humble avis.
Lien : http://leschroniquesdestia.e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Valmyvoyou_lit
  09 mai 2022
En 2009, Bobby Nock est accusé d'avoir assassiné Jessica, une de ses élèves. Un jury est réuni pour le juger. Sa culpabilité semble établie pour tous, pourtant, après des mois de procès, le verdict surprend : non coupable. Maya Seale est celle qui a convaincu les autres jurés d'acquitter le professeur. Depuis, elle est devenue avocate.

Dix ans plus tard, à la demande d'une chaîne de télévision, les jurés sont réunis dans l'hôtel qui les a abrités pendant le procès. Des révélations sont attendues qui démontreraient qu'ils se sont trompés en libérant Bobby Nock. Mais la soirée prend une tournure inattendue, quand l'un d'entre eux est retrouvé mort… dans la chambre de Maya.

Le récit alterne entre les actions de Maya pour ne pas être emprisonnée et le procès qui s'est déroulé dix ans plus tôt.

En raison de risques de fuite, les jurés étaient enfermés dans un hôtel et avaient interdiction de parler de l'affaire. Chacun d'entre eux se confie sur la manière dont il a vécu cette période, sur ses convictions intimes, sur ce qui l'a motivé à acquitter Bobby Nock et les retentissements sur sa vie. En effet, l'impact a été énorme sur leur existence et sur leur personnalité. J'ai été passionnée par leur évolution et par leurs sentiments. Puisque le corps de Jessica n'a jamais été retrouvé, leur décision ne pouvait s'appuyer que sur leur perception, qui différait en fonction de leur vécu.

Chaque temporalité comporte du suspense. Celui de 2009 concerne la disparition de Jessica et celui de 2019 concerne la mise en accusation de Maya. Les deux ne finissent par ne faire plus qu'un. J'ai été captivée et j'ai ressenti le poids de la responsabilité des jurés. Comme eux, j'ai été emplie de doutes, je ne suis pas parvenue à la vérité et je n'ai jamais eu de conviction ferme. Pour ma défense, la conclusion m'a surprise, je pense que rien ne me permettait de l'envisager. J'ai adoré le brouillard qui a guidé ma lecture.

Je sais que certains lecteurs ont été perturbés par la traduction. Même si au début, j'ai été dérangée par certaines tournures grammaticales, l'effet s'est estompé au fil des pages. En ce qui me concerne, j'ai déjà ressenti cela avec les traductions de Robert Pépin. Lorsque je lis les livres de Michael Connelly, j'ai besoin d'un temps d'adaptation, j'envisage, parfois, l'abandon et au fur et à mesure de la lecture, ce sentiment disparaît et je ne parviens pas à comprendre pourquoi j'ai été gênée au départ.

J'ai été captivée par cette plongée dans le monde judiciaire américain. J'ai adoré Tenir.

Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   12 avril 2022
In the stories, there's always an answer at the end. Resolution. The detective confronts the killer; the killer admits it. We know for sure. But out here - it's not like that. Out here, maybe somebody goes to jail. Maybe somebody doesn't. But we never know the truth. The real, whole, definite truth. It's impossible.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   15 avril 2022
Elle ressemblait à quantité de jolies jeunes femmes blanches dont l’annonce de la disparition tournait en boucle sur les chaînes d’infos en continu : blondes, yeux bleus, toujours à sourire, le summum de l’innocence cossue. Elles étaient les vraies victimes de toutes ces émissions destinées à terrifier les gens respectables et aisés et à leur faire croire que leurs vies bien réglées se trouvaient sous la menace constante d’une attaque. Même si la probabilité de voir une jeune Blanche issue d’une famille riche et habitant dans un bon quartier se faire soudain assassiner était minuscule. Dans ce genre d’émissions, jamais on ne disait qu’une fille comme Jessica Silver avait plus de chances d’être frappée par la foudre. Au lieu de souligner la rareté de ce genre d’événements, le message était toujours : Cela pourrait vous arriver. Et on le diffusait heure après heure à l’heure de grande écoute. Cela pourrait arriver à vos enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   17 avril 2022
Elle imagina les petits clins d’œil qu’ils devaient se faire en rapportant toutes ces rumeurs au dossier ainsi qu’il fallait. Et encore les assistants juridiques qui corrigeraient les fautes de frappe dans leurs rapports, et leurs aides qui vérifieraient tout dans ces pages sordides. Mortifiant.
Mais c’était le moindre de ses problèmes.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   17 avril 2022
Il y a des règles dans ce monde. Et je ne parle pas de la loi, non… au cul la loi. Ce dont je parle, ce sont les règles qui font qu’on est humain. Celles que Bobby Nock a enfreintes. Parce qu’il a fait un truc impardonnable. Et toi, tu voudrais qu’il s’en tire sans rien parce que d’autres Noirs, eux, ont été injustement condamnés ? Tu veux parler d’injustice ? Tu veux prétendre être si éclairée en matière de racisme que tu m’invites à monter dans ta chambre et envisages de baiser avec moi, mais aussitôt après, tu me dis que parce que je suis noir, il faudrait que je laisse filer un assassin ? Va te faire foutre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 avril 2022
Elle vendait son passé, du moins le seul élément de son passé dont on se souciait, celui qu’elle avait voué à la tragédie d’un autre. Au fil des ans, elle avait vu avec horreur des gens gagner des fortunes sur ce qu’elle avait fait. Les chaînes de télé, les mémorialistes, les journalistes « introduits ». Combien de gens s’étaient-ils enrichis sur le meurtre de Jessica Silver ? Il y avait la journaliste du New York Times dont le livre avait remis sa mort dans le contexte général de l’épidémie de violences sexuelles faites aux femmes… avec avance de deux millions de dollars.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Graham Moore (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Graham Moore

MPAGE-20130524-1825_0.mp4
Payot - Marque Page - Graham Moore - 221b Baker Street.
autres livres classés : littératureVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Charade à tiroir😉

Mon premier traîne la patte. / Mon second assassine. / Mon troisième ne rie pas jaune. / Mon quatrième n'est pas rapide. / Mon tout est ...

un roman du xviiie
un compositeur de musique classique
une pièce de théâtre
un peintre du xixe
un écrivain célèbre
un instrument de musique

1 questions
7 lecteurs ont répondu
Thèmes : charadesCréer un quiz sur ce livre