AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Laura Brignon (Traducteur)
EAN : 9791027904174
224 pages
Anacharsis (19/08/2021)
3.83/5   9 notes
Résumé :
Une jeune ethnomusicologue vient enquêter sur des chants de bergers entendus au-dessus de Crottarda, village enfoui au fond d’une vallée privée de soleil. Plongé dans une perpétuelle pénombre, il trempe dans une humidité froide et dévorante, qui n’empêche guère ses habitants de se faire facétieux, à l’occasion. À l’arrivée des rares visiteurs, ils se donnent des allures de monstres difformes auxquels la grisaille ambiante prête un air de réalité.

D’ab... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Cialanma
  11 octobre 2021
Dans le cadre d'un travail universitaire à présenter, Une jeune ethnomusicologue décide de retourner à Crottarda, un village de montagne, où elle passait des vacances très tristes et sombres étant enfant.Lors de ses divers séjours, la jeune femme est persuadée d'avoir entendu les bergers exercer un type de chants très particuliers et jamais étudiés à ce jour. Elle part donc à Crottarda, avec son magnétophone et ses stylos et carnet de notes. Elle trouve un hébergement chez Madame Verdiana chez qui cela pue, la nourriture est dégoutante et en plus elle doit partager sa chambre avec une adolescente au comportement limite désocialisée appelée Bernardetta.
Au début tout se passe bien, les gens du village s'intéressent à son travail et à elle. Puis autre chose commence à se dessiner et à se mettre en place à travers des plaisanteries montées par les habitants, jeunes et moins jeunes. La jeune doit apprendre à composer avec la haine de Crottarda pour le village d'Autelor. Crottarda vit dans le froid, l'obscurité, l'humidité, la moisissure tandis que Autelor vit au soleil, à la lumière. Et Bernadetta, envers laquelle elle montre une forme de condescendance au début, commence à prendre une place très singulière et quelque peu perturbante dans ce séjour de plus en plus bizarrement angoissant.
Progressivement la jeune fille s'enfonce dans un lieu, une histoire, une géographie, une sociologie, un mauvais esprit qui lui pompent tout.
C'est un roman qui nous parle d'étrange, sans tomber dans le fantastique ou l'horreur facile mais qui vous interroge sur la notion de malaise voire de malveillance insaisissable. Un quelque chose qu vous percevez mais qui ne se concrétise pas ouvertement et pleinement sous vos yeux et dans vos oreilles. D'où la question : la jeune ethnomusicologue arrive bien dans sa tête mais ne finirait-elle pas par sombrer à cause de cette malveillance grasse qui vous colle quand vous êtes à Crottarda ? Car Claudio Morandini ne donne pas de réponse nette, claire et précise, non jamais. Cela oscille en effet. Et j'ai aimé cette question et les oscillations autour car j'ai pensé par certains aspects 2 références : une cinématographique, Rosemary's baby, une littéraire, le horla.
Alors je m'arrête à 3.5 étoiles car j'avoue quand même que par moments cela oscillait un peu trop et du coup j'ai eu un peu de mal à avancer vers la fin de l'histoire. Mais une découverte, je recommande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Marchal____
  25 août 2021
Une jeune ethno-musicologue s'enfonce dans une vallée étroite jusqu'à Crottarda, où petite, elle a déjà passé plusieurs été tristes en famille. Comme ses habitants, le village de Crottarda n'a rien de très accueillant, et c'est malgré leurs farces de mauvais goût, malgré l'ombre saisissante, que la chercheuse entame son travail de recherche sur de mystérieux chants de bergers, qui autrefois remplissaient les froides heures du petit matin.
Dans la lugubre pension qu'elle habite, la narratrice doit partager sa chambre avec une adolescente sauvage ; une étrange amitié se noue entre elle et Bernadetta, qui la guidera dans sa quête presqu'autant qu'elle l'égarera.
Alors qu'ils nourrissent une inimité séculaire contre leurs voisins qui habitent le versant ensoleillé de la montagne, les villageois sont difficiles à cerner. Sont-ils secrets ou cachottiers ? Farceurs ou menteurs ? Bourrus ou agressifs ? La solitude, l'isolement de la chercheuse commencent à la faire douter de leur hospitalité, de ses propres perceptions. Crottarda n'est pas prête à livrer ses secrets, et pendant que l'humidité progresse, la narratrice commence à tourner en rond. Ces chants, ne les a-t-elle pas rêvés ?
Huis-clos dans un village reculé, Claudio Morandini joue avec les codes de l'horreur et du fantastique : j'ai été emportée, comme hypnotisée par l'ambiance glaçante et le piège fascination/répulsion qui se referme sur nous comme sur l'héroine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rhododactuloseos
  29 décembre 2021
Ce n'est pas tant l'intrigue du roman qui est réussie que l'atmosphère particulière que l'auteur parvient à installer : glauque, humide, poisseuse, dérangeante et pourtant curieusement poétique. C'est qu'on se trouve dans un village sombre, froid, rongé par la moisissure et que ses mystérieux habitants semblent davantage s'y enterrer qu'y vivre. J'aurais envie d'utiliser le terme anglais « uncanny », l'expression de Freud « inquiétante étrangeté », tant la frontière entre le réel et le fantastique se brouille. le titre, qui m'a d'abord attirée, est en cela parfaitement choisi.
Comme la narratrice, ethnomusicologue venue étudier des chants de bergers à la beauté troublante, on est de plus en plus tenté par des explications surnaturelles face aux situations inexpliquées qui se présentent. On se sent rapidement aussi englué dans le roman que la jeune femme dans le village de Crottarda, avec une sorte de fascination un peu malsaine.
Certaines situations seraient presque drôles si elles ne mettaient pas en même temps franchement mal à l'aise. Mais il est finalement difficile de trancher à la fin : horribles secrets ou farces de mauvais goût ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MELANYAMELANYA   14 novembre 2021
Depuis la plaine, la route se dirige tout droit vers l’horizon, en direction de la chaîne de montagnes d’un gris uniforme. À mesure qu’on approche, on distingue des différences de tons dans ce profil lointain, des échancrures, des dépressions.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Claudio Morandini (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claudio Morandini
A l'occasion de Lire en Poche 2021, Claudio Morandini vous présente son ouvrage "Les Oscillants" aux éditions Anacharsis.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2541008/claudio-morandini-les-oscillants
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : réalisme magiqueVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura






Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
671 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre