AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2264047976
Éditeur : 10-18 (22/05/2008)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 52 notes)
Résumé :
A la fin des années 70, dans l'Isle des Chevaliers aux Caraïbes, un milliardaire vit en bonne intelligence avec ses deux domestiques noirs et leur nièce, Jadine, un jeune mannequin intégré dans le monde des Blancs.

L'arrivée d'un va-nu-pieds, Fils, incarnation d'un ange noir, bouleverse cet ordonnancement factice. Condamnée par le mensonge des apparences, Jadine va apprendre à renouer avec son héritage identitaire.


A travers une... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
zabeth55
  06 juillet 2015
Etrange ! Si j'avais lu ce roman sans voir le nom de l'auteur, je n'aurais pas pensé qu'il s'agissait d'un livre de Toni Morrison.
Habituée par elle à me creuser les méninges pour suivre les méandres de ses pensées, ici, la construction du roman est très classique, chronologique, claire.
Le sujet traite toujours de la condition des noirs. C'est une belle histoire d'amour.
Le récit est très conventionnel. Les dialogues aussi. Mais au détour de certaines pages, on retrouve la puissance littéraire, intellectuelle, humaine et poétique de Toni Morrison.
Commenter  J’apprécie          220
Liver
  13 février 2015
Un style remarquable certes, mais une noirceur (et ce n'est pas un vilain jeu de mots) et une complaisance à creuser le sale et le sordide de l'humain qui donnent davantage la nausée que l'envie d'une réflexion!
Commenter  J’apprécie          60
emidam
  12 février 2016
Encore un beau roman de Toni Morrison, avec une histoire mystérieuse, des personnages complexes et de la poésie à chaque page. Si j'ai trouvé Tar Baby moins percutant et poignant que Beloved, il reste cependant un magnifique roman.
Commenter  J’apprécie          30
Dare
  20 juin 2011
J'ai lu "Tar Baby" dans le cadre d'une lecture obligatoire pour la rentrée prochaine, et je dois dire que c'est une excellente surprise. Sensuel, enlevé, humain et mystérieux, ce roman est un véritable bijou. le seul regret que je pourrais avoir à son sujet serait d'avoir du le lire si vite (car le premier d'une interminable liste d'ouvrages…). Il y a des merveilles à chaque mot...
Lien : http://biblio-dare.tumblr.co..
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
emidamemidam   11 février 2016
A un certain moment de la vie, la beauté du monde suffit. On n'a pas besoin de la photographier, de la peindre ni même de s'en souvenir. Elle suffit. On n'a pas besoin d'en garder des enregistrements ni d'avoir quelqu'un pour la partager ou pour en parler. Quand cela arrive - cet abandon - on abandonne parce qu'on le peut. Le monde sera toujours là - quand on dormira, il sera là - quand on se réveillera il sera encore là. Aussi on peut s'endormir et on a une raison pour se réveiller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
madamedekeravelmadamedekeravel   08 juillet 2014
That was the sole lesson of their world (the white, ndlr): how to make waste, how to make machines that made more waste, how to make wasteful products, how to talk waste, how to study waste, how to design waste, how to cure people who were sickened by waste so they could be well enough to endure it, how to mobilize waste, legalize waste and how to despise the culture that lived in cloth houses and shit on the ground far away from where they ate. And it would drown them one day, they would all sink into their own waste and the waste they had made of the world and then, finally they would know true peace and the happiness they had been looking all along.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
emidamemidam   28 janvier 2016
Elle connaissait ce que redoutent les insomniaques - non pas de rester éveillée mais bien les pensées qui remplissent comme un tic-tac l'espace que devrait occuper le sommeil.
Commenter  J’apprécie          50
PEG67PEG67   07 mai 2017
Qu'est-ce que tu essaies de prouver ici ? Pourquoi te coupes-tu de tout le monde et de tout ?
- C'est simplement parce que j'ai entrepris cet énorme changement dans ma vie qui s'appelle mourir.
- La retraite ce n'est pas la mort
- Une distinction sans différence.
- Eh bien moi, je ne suis pas en train de mourir.Je vis.
- Une différence sans distinction.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Toni Morrison (45) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Toni Morrison
"Qu?est-ce qui a vraiment changé dans les rapports entre les hommes et les femmes, deux ans après l?affaire Weistein ?" Après une émission entièrement féminine et en hommage à Toni Morrison la semaine dernière, La Grande librairie tente, aujourd?hui, de répondre à une interrogation en plein dans l?ère du temps avec des romancières et un essayiste. Aux côtés de François Busnel retrouvez Karine Tuil, Ivan Jablonka, Sofia Aouine, Emma Becker et pour finir une rencontre avec Joyce Carol Oates.
autres livres classés : littérature américaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Beloved de Toni Morrison

De quoi s'inspire ce roman ?

D'un fait divers
De rien
De la vie de l'auteur

7 questions
51 lecteurs ont répondu
Thème : Beloved de Toni MorrisonCréer un quiz sur ce livre