AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203024335
300 pages
Éditeur : Casterman (11/05/2011)
4.02/5   200 notes
Résumé :
Décembre 2004 : un tsunami dévaste les côtes de l’Asie.
Le gouverneur de l’île de Langkawi en profite pour implanter des hôtels de luxe à l’emplacement des villages dévastés…
Quatre ans plus tard, James Adams doit assurer la sécurité du gouverneur lors de sa visite à Londres. Mais l’ex-agent Kyle Blueman lui propose d’entreprendre une opération clandestine particulièrement risquée.
James trahira-t-il Cherub pour prêter main-forte à son meilleur ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
4,02

sur 200 notes
5
4 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis

SuzyBess
  16 octobre 2017
Je redoutais de lire ce tome car il signe la fin des aventures de notre héros James Adams au sein de l'organisation CHERUB. Finalement, je suis rassurée, referme ce livre apaisée, et ai apprécié ce douzième volume de la saga.
Nous retrouvons James en pleine infiltration chez les Vandales, espérant conclure sa précédente mission (voir le tome 11: "Vandales") de façon concluante. Maintenant âgé de dix-sept ans, le jeune homme est désormais trop vieux pour faire partie de CHERUB et, de retour au Campus, il doit envisager son avenir personnel. Mais une dernière mission lui est proposée, celle de protéger les enfants d'un ministre malaisien venu en visite à Londres pour signer un important contrat d'armement. Malheureusement, Kyle, le meilleur ami de James depuis son arrivée dans l'organisation, l'apprend et ce qu'il va lui révéler sur ce politicien va pousser notre héros à refuser ce dernier travail. En effet, Tan Abdullah est un escroc ayant profité de sa position de gouverneur et d'un tsunami pour déloger par la force les populations de plusieurs villages de pêcheurs afin de construire aux emplacements libérés des complexes touristiques pour milliardaires.
J'ai beaucoup aimé que les aventures de James se terminent sur un cas de conscience, démontrant que la facilité ne fait pas partie de la vie et qu'il y a souvent des avantages comme des inconvénients à chaque choix que nous faisons au quotidien et à chaque entreprise menée. Ce douzième tome nous offre à la fois les points de vue de James et sa soeur Lauren, mais aussi la partie d'une mission de Kyle Blueman et autres détails concernant le problème malaisien.
J'aime que Robert Muchamore s'échine à nous trouver des thèmes recherchés, aussi intéressants que divertissants; l'auteur permet, grâce à la fiction, de révéler des sujets sensibles, dont on parle parfois (souvent même) malheureusement trop peu, et ceci toujours avec justesse, en rendant ses récits accessibles à tous types de lecteurs.
Ici, la construction d'empires touristiques est mise en cause et, comme je le mentionne plus haut, il y a du bon comme du mauvais dans le développement de certains sites, dans l'affluence de la modernité au détriment des traditions de peuples divers. La construction d'un immense hôtel permet la création de nombreux emplois pour les populations locales, mais la contrepartie est que les villageois perdent leurs terres et sont obligés de s'exiler. Cas de conscience. James fait son choix et s'insurge, entraîné dans le sillage de Kyle.
La construction du récit ne m'a pas permis d'être immédiatement captivée (et puis j'avançais à reculons au début, je ne voulais pas lâcher James...), c'est dont vraiment la partie de la mission auprès de Tan Abdullah, où l'on alterne le point de vue de Lauren et celui des opposants au ministre malaisien sur le point de mener leur action de sensibilisation, que j'ai le plus apprécié. Comme d'habitude, le romancier apporte beaucoup de rythme à son histoire.
La conclusion de cette affaire m'a parue un peu trop rapide et facile à mon goût, mais j'ai tout de même bien apprécié ce récit. J'attends maintenant de lire ce que va donner la suite des "CHERUB", en espérant que Lauren en sera l'atout majeur.
Lien : http://letoucherdespages.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lirado
  16 juin 2019
Et voila, c'est le dernier roman d'espionnage de la série Chérub qui met en scène James dans des missions ultra-captivantes (mais que les fans se rassurent, Robert Muchamore va continuer avec l'agence !). Une pointe de regret cependant avec La Vague fantôme qui ne vaut pas les tomes précédents. On sent que Robert Muchamore a voulu mettre un point final à la carrière de James et du coup on perd un peu de vue la mission.
A vrai dire celle-ci ne commence vraiment que cent pages avant la fin (en dépit d'une large et utile introduction) et n'est en rien semblable aux autres. le sujet est très intéressant et bien plus engagé que les missions précédentes auxquelles James était mêlé. Cette fois-ci La Vague Fantôme emprunte à un fait réel et d'actualité. du coup, après une centaine de pages consacrées à la fin de sa mission chez les Vandales et son retour au Campus, Robert Muchamore nous explique surtout comment un des agents de Chérub s'est retrouvé au coeur du tsunami indonésien de 2004 et a découvert le plan machiavélique du gouvernement en place. Au final, l'histoire à proprement parler du séjour à Londres et le sabotage de James et deux de ses amis ne prend pas beaucoup de place dans La Vague fantôme.
Mais qu'on ne s'y trompe pas, Robert Muchamore nous livre une fin brillante des missions de James où la psychologie de ce dernier est bien plus travaillée qu'auparavant. Les fans auraient sans doute aimé poursuivre la route avec James mais il faut s'y résoudre, il est trop âgé. Pour autant ce n'est pas la fin de l'aventure Chérub et de ses agents mêlés à des missions toujours plus passionnantes et haletantes, qui ne laissent aucun repos à leur lecture, alors gardons le sourire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Davpunk
  23 juin 2019
Si le Tome 12 ne marque pas la fin de CHERUB, il marque celle des aventures de James Adams en tant qu'agent. Et il s'agit d'une histoire assez atypique pour la série...

En décembre 2004, Un tsunami frappe l'Asie. Alors sur place avec CHERUB, Kyle Blueman a aussi rencontré Aizat. Quelques années aprés, ce dernier lui apprend que, plutôt que de venir en aide à la population malaisienne, le gouvernement, et notamment Tan Abdullah, a décidé de construire un hôtel de luxe, reléguant le peuple dans la jungle. Lorsque James reçoit un ordre de mission visant à protéger Tan Abdullah lors de son passage en angleterre pour la signature d'un gros contrat, il va devoir choisir entre aider Kyle, ou suivre son ordre de mission.

Dans les faits, la décision se fait rapidement mais la construction du roman surprend. Cette fois, le roman oscille entre le point de vue de Lauren (et ceux qui l'accompagnent dans la mission) et James de son côté. Et comme on n'est plus forcément dans le cadre d'une mission aussi officielle, on peut être surpris par l'histoire mais elle m'a beaucoup plus. D'autant que James semble enfin prêt à quitter CHERUB aprés plusieurs années de service. le roman se lit toujours aussi facilement et constitue donc un bon point final à cette histoire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DocBird
  07 mai 2014
Résumé : Dans la première partie, on découvre que grâce à la mission de James, le Führer, chef des Vandales, a pu être arrêté. Dans la seconde, on repart quatre ans en arrière, avec Kyle qui doit aider Large en Malaisie pour l'aider à organiser l'épreuve finale des nouvelles recrues. Sur place, Kyle sympathise avec Aizat, jeune malaisien qui vit pauvrement et dénonce l'expropriation des villageois par le gouverneur qui s'enrichit en construisant des hôtels de luxe. le tsunami les atteint plus légèrement que l'Indonésie mais détruit le village d'Aizat qui est exproprié. En repartant, Kyle promet de l'aider, il contacte d'ailleurs une journaliste pour couvrir l'action d'Aizat, mais celui-ci se fait emprisonner après une action contre le gouverneur. Dans la troisième partie, on revient quatre ans plus tard, James découvre sa dernière mission : garder les enfants du gouverneur malaisien pendant qu'il est à Londres pour affaires. Kyle, le découvrant, convainc James de ne pas y participer et de l'aider à mettre le gouverneur hors d'état de nuire...
Mon avis : Ce tome commence tout de suite par un lien avec l'affaire des Vandales du tome précédent. Ensuite, comme dans le tome précédent, on repart en arrière pour expliquer la mission actuelle. La situation de la vie des pêcheurs malaisiens est décrite du point de vue humanitaire, loin derrière la façade des hôtels de luxe dont ils font les frais. La corruption règne en maître sous l'oeil indifférent des touristes et des médias. Attention, certaines scènes peuvent heurter les personnes sensibles : la description de la blessure du Führer, ou les sévices subis par Aizat après son arrestation, reflet de la douloureuse réalité. Un tome qui fait réfléchir sur les choix à faire, entre obéissance à sa hiérarchie et cas de conscience lié à ses convictions.

Lien : http://docbird.over-blog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LeslecturesdeMaryline
  09 mars 2016
Dans la mission 1, nous faisions connaissance avec James, 12 ans, et sa soeur Lauren qui entraient dans le "campus" CHERUB pour la première fois.
Lors des missions suivantes, j'ai suivi l'évolution de ces 2 personnages à travers le temps...Au fil des livres, ils grandissaient, prenaient de l'assurance, s'élevaient en grade dans leur nouvelle "maison". A chaque livre, ils étaient envoyés sur une nouvelle mission (envoyer le baron de la drogue derrière les barreaux, aider un jeune homme à s'évader de prison, enquêter sur les activités obscures d'un petit truand local, intégrer une secte pour la démanteler, identifier les membres d'un groupe terroriste, infiltrer un gang, neutraliser un régiment de l'armée américaine, assurer la sécurité d'un gouverneur) ; certaines étaient plus dangereuses que d'autres, ils ont vaincu leur peur, certaines missions ont été des réussites, d'autres non...
Ce que j'aime bien également dans ces livres, c'est qu'on peut également suivre leur vie privée, il n'y a pas que les missions, il y a aussi leur vie, leurs amitiés, leurs amours, leur problèmes scolaires qui sont évoqués, et au fil des livres, tout ceci se suit très bien.
Bien sûr, chaque livre peut être lu séparément mais il est mieux de les lire dans l'ordre afin de suivre leur petite vie à chacun aussi...
A 18 ans, les agents de CHERUB quittent le campus, ils sont considérés comme trop âgés pour pouvoir être envoyés sur des missions d'espionnage. La direction du campus leur assure une bonne qualité de vie après, elle les aide à poursuivre leurs études et à trouver un travail. Ces agents n'ont plus de famille, ils ont été recrutés car ils sont orphelins pour la plupart.
A la fin de la mission 12, James a atteint l'âge maximum, il prépare donc son départ pour une nouvelle vie, il quitte ses amis du campus en espérant les revoir par la suite...à suivre!
J'ai lu la mission 1 au hasard, et j'ai été happée par l'histoire, du coup, j'ai décidé de tout lire et de suivre les aventure de ces enfants espions...
Lien : http://leslecturesdemaryline..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   02 février 2019
En cinq ans de carrière à CHERUB, c’était la première fois que James assistait à la célébration d’un mariage dans la chapelle du campus. Seuls les agents et les membres du personnel à la retraite ou en activité étaient autorisés à franchir le périmètre de sécurité. Conjoints, camarades d’université et collègues ne pouvant y être conviés, ces cérémonies unissaient généralement des anciens de l’organisation.

Chloé Blake, contrôleuse de mission de vingt-huit ans, avait collaboré avec James à plusieurs reprises. Isaac Cole, son futur époux, était de quatre ans son aîné. Après avoir quitté CHERUB, il avait connu une brève carrière de rugbyman professionnel avant de poursuivre des études de psychologie en pédiatrie puis d’accepter un poste au bloc junior. Sa spécialité consistait à aider les plus jeunes résidents à tirer un trait sur un passé douloureux et à s’accoutumer à leur nouvelle vie.

James s’était rendu à plusieurs reprises au campus lors de la mission Vandales, mais il avait manqué les préparatifs du mariage. Les filles ne parlaient que de cet événement, et leur comportement l’agaçait souverainement.

La cérémonie devait se tenir à midi, mais James fut tiré du sommeil à sept heures du matin par deux gamines tout juste sorties du programme d’entraînement initial, qui échangeaient des noms d’oiseaux dans le couloir du sixième étage.

— Vous ne pouvez pas la fermer ? grogna-t-il en passant la tête par la porte. Il y a des gens qui essayent de dormir !

— Va te faire voir, Vanessa ! hurla l’une des fillettes, encore vêtue de sa chemise de nuit, ignorant délibérément la remarque de James. C’est moi qui ai demandé à Kevin la première.

— Tu mens, Rhiannon, répliqua sa camarade, une jeune résidente d’origine indienne. Tu ne lui avais jamais adressé la parole avant que je ne travaille avec lui sur ce projet d’arts plastiques. C’est mon ami. Toi, tu ne craques sur lui que depuis deux jours.

Malgré son esprit embrumé, James comprit qu’elles se disputaient au sujet de Kevin Sumner, qui occupait la chambre située en face de la sienne.

— Eh, les filles, essayez de vous calmer…

À nouveau, elles continuèrent à se chamailler comme s’il n’existait pas.

— Tu n’as qu’à inviter Ronan, suggéra Rhiannon. Il est dingue de toi.

— Ronan est immonde, répliqua Vanessa. S’il te plaît tant que ça, je te le laisse.

— Allons voir Kevin, et demandons-lui avec qui il préfère se rendre au mariage. Je te parie un million qu’il me choisira. Non mais tu t’es regardée, avec tes joues de hamster ?

— Mes joues de hamster ? Tu peux parler, avec ta tronche de babouin !

Vanessa approcha la main de la porte de Kevin, mais Rhiannon l’en écarta sans ménagement. À ce point de la dispute, deux fillettes ordinaires se seraient sans doute crêpé le chignon de façon désordonnée, mais elles avaient toutes deux obtenu le statut d’agent opérationnel. Elles enchaînèrent une série de coups aussi précis que fulgurants. À l’issue de ce bref combat, elles se figèrent : Vanessa était parvenue à immobiliser Rhiannon à l’aide d’une solide clé de bras ; Rhiannon, elle, tordait douloureusement les doigts de Vanessa.

— Arrêtez ça immédiatement ! ordonna James.

Las de ne pas être entendu, il saisit les deux filles par le col et les plaqua contre la porte de Kevin. Il attrapa le poignet de Vanessa, libéra Rhiannon puis maintint les deux belligérantes à distance.

La plupart des résidents de l’étage observaient désormais la scène depuis le seuil de leur chambre.

— James, laisse-les tranquilles ! cria Kerry.

— Moi ? s’indigna-t-il. J’essaye juste de les empêcher de s’entretuer.

À cet instant, Kevin ouvrit sa porte et considéra les filles avec stupéfaction. À dire vrai, il n’avait rien d’un séducteur justifiant une rivalité féminine. Il portait un pantalon de pyjama Spiderman trop petit, un T-shirt CHERUB déchiré et maculé de taches, et une seule chaussette à la propreté douteuse.

— Kevin ! brailla Rhiannon, Vanessa ne veut pas croire que tu as accepté qu’on aille au mariage ensemble !

— J’ai dit ça, moi ? Ah bon. Oui, peut-être.

— Salaud ! explosa Vanessa. Tu m’as promis la même chose en cours de dessin !

Kevin nageait en pleine confusion.

— Vous m’avez demandé si j’allais au mariage, et j’ai répondu oui.

Les filles restèrent estomaquées.

— Mais tu ne peux pas y aller avec nous deux ! fit observer Vanessa.

Kevin se gratta pensivement la nuque.

— Mais je croyais que vous me demandiez simplement si je comptais m’y rendre, pas avec qui. En fait, les copains et moi, on n’est pas très chauds pour la cérémonie religieuse, alors avec Jake, on pensait aller à la piscine, avant de profiter du banquet et de la fête.

— Siobhan a dit que Jake l’accompagnerait, pleurnicha Vanessa.

Kevin s’esclaffa.

— Mais oui, bien sûr. Comme si Jake allait passer une heure assis dans la chapelle à côté de Siobhan ! Mais il ne peut pas la saquer, ma pauvre. Je te parie n’importe quoi qu’il s’est payé sa poire. C’est lui qui a proposé d’aller nager pendant que tous les autres assisteront à l’office.

Vanessa et Rhiannon étaient sous le choc.

— Alors aucun garçon ne sera là ?

— En tout cas, on fera tout pour y échapper. Quel est l’intérêt de se déguiser en pingouin pour assister à une messe ?

À la surprise générale, Rhiannon lui flanqua une claque retentissante.

— Eh, qu’est-ce que tu fous ? s’étrangla Kevin.

Pour toute réponse, il récolta une seconde gifle de la part de Vanessa.

— Pauvre type ! cracha-t-elle. Et tu peux conseiller à Jake de surveiller ses arrières. Quand Siobhan apprendra qu’il a préféré aller à la piscine avec ses potes, il va déguster, je peux te le garantir.

— Laisse tomber, lança Rhiannon à l’adresse de sa rivale. Ces mecs sont totalement immatures.

Sur ces mots, les deux filles tournèrent les talons et se dirigèrent vers la cage d’escalier. Elles semblaient de nouveau en excellents termes. Kevin frotta sa joue écarlate avec perplexité.

— Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer ce qui vient de se passer ? demanda-t-il.

— Ne te fatigue pas, soupira James, il n’y a rien à comprendre. Toutes les filles sont folles, voilà tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   02 février 2019
Kyle retrouva ses lunettes où il les avait oubliées. Au moment où il les posa sur son nez, un son étrange, comparable au sifflement d’un avion à réaction, parvint à ses oreilles. En se tournant vers la mer, il aperçut une barre blanchâtre, à environ un kilomètre. Elle n’était pas très haute, mais elle se déplaçait à une vitesse stupéfiante.

- Mr Large ! cria-t-il en se penchant par-dessus le parapet. Le raz de marée ! Vite, mettez tout le monde à…

La vague frappa la plage avant qu’il n’ait pu achever sa phrase. Elle ne s’élevait pas à plus d’un mètre, mais les recrues réunies sur le court de tennis furent littéralement soulevées de terre, les canoës et les sacs alignés à leurs pieds emportés par le déluge. En un éclair, le cadre métallique du grillage fut arraché à ses fondations.

La terre se mit à gronder, puis la lame percuta la façade de milliers d’oiseaux prirent leur envol. La masse d’eau salée mêlée de sable engloutit la route et poursuivit sa trajectoire à travers la jungle.

Une minute s’écoula avant qu’elle ne ralentisse sa course et ne forme un immense étang brunâtre, puis elle se retira lentement, la gravité s’étant substituée à l’énergie colossale produite par le séisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AymAym   13 février 2014
Il fit halte puis se retourna vers le hall bondé.
-James, qu'est-ce que tu fais?
-Je vous présente Kerry Chang, ma petite amie! lança-t-il à pleins poumons. Elle est roulé comme une déesse, et j'espère que vous appréciez le spectacle. A présent, je vais l'emmener dans une chambre d'hôtel et la...
Kerry plaqua une main sur sa bouche avant qu'il n'ait pu terminer sa phrase.
-Je vais te massacrer! lança-t-elle en lui chatouillant les côtes jusqu'à ce qu'il pose un genou à terre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   02 février 2019
Tous les passagers du minibus détestaient Norman Large.

Vingt minutes durant, ils observèrent un silence tendu.

Aux abords du périmètre de sécurité, Kyle se décida à briser la glace.

-Alors, Norman, dans quelle branche vous êtes-vous reconverti.

-Sécurité, répondit Large.

-oh, comme moi, s'exclama Amy. Vous protégez qui? Politiciens, célébrités?

-Supermarchés, lâcha l'ancienne terreur des recrues. Ce n'est pas très prestigieux mais le travail est facile et les horaires réguliers.

James ne put réprimer un éclat de rire.

-Malheur aux gamins qui piquent des bonbons dans votre rayon!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   02 février 2019
James tourna la clé de contact et relâchait le frein à main lorsqu'un homme frappa nerveusement à sa vitre.

- Il ne vous resterait pas une petite place ? sourit Norman Large.

L'instructeur en disgrâce avait perdu les rares cheveux qui lui restaient au temps de son licenciement, mais sa moustache semblait avoir épaissi en proportion. Elle évoquait plus que jamais la queue d'un écureuil.

- Et merde, chuchota Kyle. Qui a eu l'idée de génie d'inviter ce connard?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Robert Muchamore (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Muchamore
Après le best-seller CHERUB, le nouveau roman phénomène de Robert Muchamore !
Quand Charlie est accusée à tort d'avoir mis une bombe dans le lycée, Harry essaie d'aider la fascinante jeune fille, mais sans succès. Deux ans plus tard, à la sortie de prison de Charlie, la modification génétique est en plein essor : adieu cancers, bonjour perfection physique ! Sauf que des terroristes sèment une panique mondiale en créant Killer T, un virus synthétique dont le taux de mortalité atteint 90 %. Ils réclament un milliard de dollars pour diffuser son vaccin. Harry, devenu entre-temps journaliste sur Vegas Local, retrouve la trace de Charlie dans le journal : elle travaillerait pour un labo clandestin…
Dans un monde où la manipulation de l'ADN est désormais à la portée de n'importe qui, Charlie et Harry vont s'aimer, se trahir, se séparer, se retrouver, se battre dans un seul but : survivre.
+ Lire la suite
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

CHERUB : Arizona Max

Pour quelle raison, au début de l'histoire, se retrouvent convoqués James, Kyle, Connor, Callum et Gabrielle dans le bureau de McAfferty ?

Ils ont provoqué une bagarre dans un musée.
Ils ont provoqué une bagarre dans un bowling.
Ils ont séché les cours.
Un soir, ils ont fugué pour se rendre en discothèque.

10 questions
133 lecteurs ont répondu
Thème : Cherub, Tome 3 : Arizona Max de Robert MuchamoreCréer un quiz sur ce livre

.. ..