AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782379350450
256 pages
Alisio (21/01/2020)
4.62/5   29 notes
Résumé :
Ils ne sont plus nombreux à pouvoir témoigner des camps de concentration. À peine une centaine d'hommes et de femmes, qui se sont longtemps tus face à une France d'après-guerre peu encline à les écouter. Rescapés grâce à une succession de hasards avant tout, ils ont su se reconstruire avec un courage remarquable.

Sophie Nahum est allée à la rencontre des « Derniers », ces résilients hors du commun, dont Ginette Kolinka et Élie Buzyn, pour une série de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,62

sur 29 notes
5
12 avis
4
2 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

belette42
  17 mars 2022
Sophie Nahum a réalisé un documentaire sur les témoignages des derniers survivants des camps de concentration.
Ce livre en est un condensé. Elle parle de l'importance de laisser une trace écrite. Et je suis complètement d'accord avec cette idée car pour moi les écrits restent dans la mémoire individuelle et dans la mémoire collective. On dit bien que "Les paroles s'envolent, les écrits restent"...
C'est un ouvrage très bien construit avec des parties distinctes dans lesquelles on retrouve des extraits de témoignages agrémentés de photos du présent et du passé mais également de courtes biographies de ces survivants.
On revient sur leurs enfances, leurs arrestations, leurs vies dans les camps mais aussi de l'après. Et c'est là qu'on se rend compte de la spectaculaire résilience dont ils ont fait preuve. Pour certains, témoigner est devenu une nécessité, pour d'autres, cela s'avère un moment plus difficile.
Un autre tome a été écrit, Les derniers enfants cachés.
Cette période de l'Histoire est très importante à mes yeux et tant qu'ils seront là pour témoigner je ne me lasserais pas de les écouter, de les lire.
"Pour eux comme pour nous, qui sommes leurs héritiers, il ne s'agit pas de répéter "plus jamais ça" comme une incantation, ou de considérer le "devoir de mémoire" comme une obligation morale seulement, mais de tenter de comprendre les mécanismes à l'oeuvre pour les identifier avant qu'il ne soit trop tard."
Merci à eux et à Sophie Nahum.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Beli_LivreSaVie
  15 mars 2020
Extrait de l'article sur les Derniers, qui évoque le livre, les vidéos et une rencontre avec Sophie Nahum et les témoins. Ici quelques mots sur le livre.
...
Quand j'ai vu que toutes ces vidéos et donc témoignages allaient donné lieu à un livre, j'ai su qu'il fallait que je le lise. Je me demandais aussi comment cela allait être présenté, et je savais que ce livre allait m'interpeller.
La lecture de ce recueil est très émouvante, découvrir ce qu'ont vécu toutes ces personnes nous rappellent sans mal qu'il n'y a pas si longtemps que cela, de telles monstruosités ont eu lieu. On le sait et pourtant cela reste toujours inconcevable de penser que tout cela ait pu avoir lieu.
Le livre nous présente de façon chronologique, les différents moments de cette guerre et la déportations des juifs a été évoquée selon le déroulement de l'histoire. Des extraits de leurs témoignages nous sont donc proposés à la lecture pour chaque phase de cette déportation. Nous pouvons ainsi découvrir de quelles manières les événements ont été vécus par ces anciens déportés. S'ils sont encore parmi nous aujourd'hui, c'est que chacun d'eux était bien jeune au moment de cette guerre. de quatre ans à la vingtaine, ce sont des jeunes enfants ou jeunes adultes qui ont vécu cette déportation et nous racontent de quelles façons.
Cette approche chronologique est appuyée par de nombreux documents et beaucoup de photos. Des photos de ceux qui témoignent aujourd'hui, mais aussi des photos d'eux du temps de la guerre, avec leurs familles pour beaucoup disparues à la déportation. Ils ont pour certains gardé des « souvenirs », ou plutôt des objets qui témoignent de ce qu'ils ont vécu : les fameuses tenues des camps de concentration, la gamelle qu'ils avaient dans ces camps, l'étoile jaune et d'autres choses encore. Toute cette documentation photographique agrémente les mots que nous confient les Derniers.
Des fiches complètes de chacun d'eux nous sont proposées, elles se différencient car elles se composent d'une double page noir où tout ce qu'ils ont bien voulu livrer à Sophie Nahum, lors des entretiens, est présenté. Ce sont ces témoignages qui agrément la partie chronologique du livre. On les découvre tel qu'ils sont aujourd'hui avec une photo d'eux actuelle, mais aussi une photo de ceux qu'ils étaient au moment de cette guerre.
J'ai apprécié cette façon de présenter les choses, à la fois en confrontant chaque témoignages qui apportent tant d'intérêt pour comprendre l'évolution de cette déportation, tout en conservant l'esprit des vidéos avec leur témoignage dans leur intégralité. Tous, les uns avec les autres forment une histoire que tous ont partagé, avec chacun son vécu et son histoire. On peut aussi choisir la façon dont on lira ce livre, préférant découvrir leurs histoires intégrales d'abord, puis chronologiquement ensuite ou au fil des pages tournées.
Le livre est un très bel objet, il reste un livre de mémoire, mais il a été conçu pour que toute l'horreur de cette guerre puisse nous être présentée avec décence et respect vis à vis de ceux qui témoignent.
...
Lien : http://www.livresavie.com/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
haros
  07 mai 2020
Cette année 2020, c'est le 75 ème anniversaire de la libération des camps de la Seconde Guerre Mondiale. Ce n'est pas si loin et pourtant, parmi les survivants d'Auschwitz, il n'en reste que très peu...
L'auteure, Sophie Nahum est allée à la rencontre des survivants, les derniers survivants de la SHOAH. Ils n'étaient bien souvent que des enfants quand leur vie a basculé dans l'horreur...Ils témoignent...
Les témoignages sont courts, comme des pensées, des souvenirs de certains moments particuliers qu'ils ont vécus, de leur intimité. Ils témoignent bien souvent après des années de silence. En effet, si certains n'en n'avaient jamais parlé auparavant, d'autres avaient essayé avant de se faire traiter de menteur ou de se faire taire.
Certains font part du jour où ils ont été elevé à leur famille, envoyés dans les camps de concentration, d'autres de ce qu'ils ont vécu là-bas! D'autres encore parlent de l'après, quand eux sont rentrés et pas les autres. Et d'ailleurs, tous se posent la même question : "Pourquoi moi je suis en vie?". Même ceux les survivants qui brossent le tableau de l'horreur expliquent encore que ce n'est pas le pire qu'ils ont vu...
Il en ressort que pour la plupart d'entre eux, ils ne voulaient pas d'enfant par peur que ceux-ci vivent aussi l'horreur...Ce qui leur a le plus manqué dans leur vie "d'après", c'est le manque de proches, de famille...
Ce livre est à la fois un recueil de témoignages capitaux et historiques des derniers survivants des camps et quelques photos d'avant, d'après, de familles décimées...
C'est un devoir de mémoire que de ne pas oublier ce que nous n'avons pas vécu mais qui a bien eu lieu. En ces mois particuliers de confinement, rappelons-nous... Et n'oublions pas que le 8 mai n'est pas juste un jour férié mais que nous commémorons la fin des combats en Europe de la Seconde Guerre Mondiale.
Un livre fort et poignant, mais pas larmoyant, bien réaliste.
Je remercie les Editions Alisio pour ce livre "mémoire".
Lien : https://www.hellobeautymag.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LaureLiseuseHyperfertile
  12 février 2020
Cette lecture a fait électrochoc en moi dès l'introduction où l'on comprend la puissance du rôle de retranscripteur que prend Sophie Nahum. C'est le rôle d'une vie, ça ne peut en aucun cas être un projet journalistique parmi d'autres. Les témoignages qu'elle a entendus vont certainement l'habiter toute sa vie, ce ne sera jamais un projet clos et laissé derrière elle.
Pour nous lecteurs, ça n'est pas non plus une lecture qu'on lit pour passer à autre chose ensuite. Comme tous les témoignages des rescapés de la Shoah, certains détails vont nous marquer et rester gravés dans nos souvenirs. Ce ne sera pas forcément les mêmes pour moi que pour vous mais on ne peut rester insensible.
J'ai beaucoup aimé la forme générale du livre. Il est découpé en parties qui évoquent tous un moment clé de chaque parcours : l'arrestation, la vie en camp de concentration, la libération, l'après, etc. Des 24 hommes et femmes qui ont témoigné, nous avons aussi pour chacun, une page dédiée à leur histoire. Elles sont toutes poignantes à leur façon. le livre est illustré des photos personnelles de chacun, dans leur jeunesse avant la guerre à aujourd'hui.
Il y a une chose qui m'a particulièrement émue dans leurs témoignages c'est l'après. le vécu des camps, j'y suis assez familiarisée par le nombre de lectures que j'ai pu faire sur le sujet. Mais l'après est plus rarement évoqué. L'Histoire a été cruelle avec eux, leur retour n'a pas été facile, pendant des dizaines d'années, ils n'ont pas pu parler tant tout était nié, il fallait aller de l'avant, écrire une nouvelle page, oublier la guerre. Les récits de l'Horreur n'étaient pas les bienvenus. Mais comment pouvaient-ils oublier ? Comment se reconstruire ? Comment redevenir des êtres humains après de tels traitements ?
Nombre d'entre eux ont par ailleurs refusé soit d'avoir des enfants, soit de leur parler de cela, ne voulant pas leur faire porter un si lourd héritage. Et aujourd'hui, et c'est cela qui me peine particulièrement, ils nous disent que l'on n'a pas tiré de leçons de l'Histoire, que les choses se reproduisent, pas exactement à l'identique mais l'âme des hommes n'a pas changé. le racisme anti juif est toujours là et le racisme au sens large également. J'ai vraiment de la peine à lire leur découragement, je me sens responsable, ils ont enduré cela pour nous, les nouvelles générations. Mais rien ne change.
Lien : https://liseusehyperfertile...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Widad90000
  01 janvier 2022
J'en ai lu des livres sur cette période
Celui ci est le plus dur à lire
Des témoignages.
Obligé de poser le livre de temps . Il est vraiment dur et dire que ça c'est vraiment passer ya peu de temps.
Pour ne jamais oublier, lisez le.
Merci Marion pour ce magnifique Kdo.
Il restera dans l'étagère celui ci.
Je ne sais pas si je pourrais lire le tome 2
Âmes sensibles s'abstenir.
Je finis l'année avec un coup de coeur
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
belette42belette42   17 mars 2022
Pour eux comme pour nous, qui sommes leurs héritiers, il ne s'agit pas de répéter "plus jamais ça" comme une incantation, ou de considérer le "devoir de mémoire" comme une obligation morale seulement, mais de tenter de comprendre les mécanismes à l'œuvre pour les identifier avant qu'il ne soit trop tard.
Commenter  J’apprécie          10
Lea25Lea25   03 février 2022
La Shoah est l'apogée de ce que l'humanité peut produire de pire, véritable paradigme, mais aussi paradoxalement, révélateur des ressources que l'être humain possède pour faire face à l'horreur. Les survivants sont la preuve vivante que, confronté au pire, l'homme est aussi capable du meilleur.
Commenter  J’apprécie          10
zormezorme   02 mars 2022
En rentrant, je n'ai pas pu parler. On nous en a empêchés, même en famille. Mes tantes et mes oncles me disaient : "Il faut oublier." Comme si ça pouvait s'oublier.
Commenter  J’apprécie          20
zormezorme   02 mars 2022
Je suis dévastée car aujourd'hui, j'entends les mêmes propos qu'en 1940. Alors c'est vrai que l'histoire ne se répète peut-être pas exactement de la même manière, mais ça y ressemble étrangement.
Commenter  J’apprécie          10
ArborioArborio   06 juillet 2020
J'ai grandi à une époque où l'on croyait faire partie d'une humanité [...] qui avait tiré des leçons de l'Histoire, c'était faux. La bataille n'est jamais gagnée: si en famille ou à l'école, on laisse son enfant haïr l'autre parce qu'il est différent, alors nous sommes perdus.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Sophie Nahum (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Nahum
Sophie Nahum: "Après la guerre, personne n'a voulu entendre les rescapés des camps de concentration"
autres livres classés : déportésVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
243 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre