AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782354885519
392 pages
Éditeur : Gulf Stream Editeur (16/08/2018)

Note moyenne : 4.23/5 (sur 48 notes)
Résumé :
• Un roman choral bouleversant donnant une voix à cette jeunesse allemande souvent oubliée.
• L'histoire de ces destins qui se sont croisés, entrechoqués et pour certains fracassés.

Sophie, Hugo, Magda, Jonas, Otto, Franz... Ils sont jeunes, ils aiment la vie, ils ont le cœur plein de rêves. Hugo aime Magda, Sophie aime Otto, Franz ne vit que pour son piano, Jonas veut aider à bâtir un monde meilleur.
Le rêve d'Adolf Hitler est tout autr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
rabanne
  17 février 2020
Devoirs de vacances, entre deux corrections de rapports de stage d'observation en entreprise... Un roman choral original et intéressant, surtout pour son angle d'approche critique de la période évoquée.
Cet ouvrage raconte les destins croisés de six jeunes allemands dans la tourmente du nazisme, entre juillet 1940 et août 1941. Certains personnages fictifs sont inspirés de personnages réels.
Chacun de ces protagonistes aborde et traverse cette année mouvementée selon ses propres ressources, ses propres ressorts : espoirs, angoisses, engagement, résistance, terreur, désillusions, trahison, courage, solidarité, traumatismes, deuils...
Un récit percutant et touchant, aussi intimiste qu'universel, au rythme assez soutenu, que j'ai quasiment avalé d'une traite.
Et, bien que j'aie déjà lu mieux en la matière, du moins pour la cible visée (ex : "Max" de Sarah Cohen-Scali, "Sobibor" de Jean Molla, ou l'inoubliable "Europa, Europa" de Sally Perel), je salue l'entreprise de Béatrice Nicodème et le fait de s'être mise à hauteur d'ados pour traiter de cette période historique sensible (figurant au programme de 3e).
NB : parmi la sélection du 31e prix des Incorruptibles (3e / Snde)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4911
thedoc
  16 juillet 2019
Il n'est si longue nuit que celle qui recouvre l'Allemagne durant la période obscurantiste du nazisme…
Juillet 1940, Berlin est en fête. L'armée d'Hitler parade dans la capitale après ses victoires en Europe de l'Ouest. La foule est en liesse, le peuple acclame les soldats et leur chef. Oui, le peuple est réuni mais ne fait-il qu'un ? Ils sont nombreux ces jeunes allemands en ce 27 juillet 1940, aryens, Juifs, employés, artistes, nombreux à partager ce temps de guerre sans avoir pour autant la même vie, les mêmes idées et le même avenir. Mais les projets d'Hitler se dévoilent plus précisément, l'horreur se fait jour : le Führer veut un monde qui vénère les plus forts, les plus beaux, les plus purs. Pour les autres, c'est l'élimination pure et simple. En ouvrant les yeux sur la réalité, la jeunesse allemande va devoir choisir son camp.
« Il n'est si longue nuit » est un roman choral qui donne la voix à ces Allemands, pas assez présents à mon goût dans la littérature, qui ont vécu sous le joug nazi. Face à l'horreur de la Shoah et aux exactions des nazis en Europe de l'Ouest, on oublie souvent ces citoyens qui ont vécu sous un Etat totalitaire durant les années au pouvoir d'Hitler. La propagande de Goebbels qui montrait des Juifs hideux, voleurs et violeurs est la même qui montrait des Allemands heureux et confiants. La réalité était toute autre… Malheur à ceux qui osaient s'élever contre le régime nazi ou émettre la moindre critique.
A travers les personnages du roman, l'auteur révèle les combats de tous les jours, de ceux qui tiennent de la simple survie à ceux qui réclament un sacrifice pour autrui. Sans manichéisme aucun, Béatrice Nicodème révèle toute la diversité et complexité des personnalités, prenant le temps d'asseoir en début d'ouvrage la situation et la psychologie de chacun. Attachants ou agaçants, ils ont tous un point commun qu'ils s'emploient à atteindre de manière différente : survivre, pour eux-mêmes ou pour les autres.
Dans ce roman dense l'auteur apporte également entre les chapitres consacrés aux personnages un récit informatif – et documenté - sur l'époque et les personnages. La tension monte progressivement, laissant entrevoir une issue fatale pour les uns ou les autres. J'ai notamment apprécié cette honnêteté dans l'histoire qui reste fidèle à ce que fut l'Histoire. Beaucoup ont péri pour leurs choix courageux, d'autres pour leurs mauvais choix. Et certains s'en sont sortis. Heureusement pour eux, heureusement pour nous. Mais que cette nuit fut longue…
Un très beau roman de littérature ado – mais pas que - , sélectionné pour le Prix des Incorruptibles 2019-2020.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
lolols28
  18 juin 2019
très bon roman, bien rythmé, avec de la recherche, historique et psychologique. La vie de quelques jeunes en Allemagne Nazie, leurs espoirs, leurs rêves mais aussi leurs déceptions. C'est assez courageux de se placer de ce côté là et c'est très bien fait. Ils évoluent chacun à leur rythme et selon leurs chances. J'ai adoré, pourtant je ne suis pas cliente du roman "fleuve " en général mais là il se lit d'un coup et sans regret.
Commenter  J’apprécie          351
Eroblin
  23 août 2019
« Il n'est si longue nuit » évoque le nazisme vécu du point de vue de la jeunesse allemande, celle si chère à Hitler car il voulait la formater, la dresser, la lancer contre ses ennemis pour lui permettre de mettre en oeuvre son Reich de 1000 ans.
L'histoire commence en 1940 après la victoire allemande contre les français, tout Berlin est en fête pour les soldats victorieux, la foule se presse pour les regarder défiler. Au sein de cette foule, on trouve des jeunes -Sophie, Hugo, Magda, Jonas, Otto et Franz- qui, face à cette liesse populaire, ne ressentent pas tous la même chose. Rejet, indifférence ou adhésion, ces jeunes vont se retrouver à faire des choix selon des circonstances qui détermineront le cours de leur vie.
C'est un roman choral qui nous permet de suivre Sophie se réfugiant dans un Lebensborn quand elle se rend compte qu'elle attend un enfant d'Otto, ce même Otto qui ne rêve que d'une chose, celui d'entrer dans la SS mais dont l'arbre généalogique comporte une aïeule suspecte. Il cherche alors quelqu'un qui pourrait « modifier » un acte de naissance, il tombe sur Jonas qu'il a surpris en train de coller des tracts. Jonas est juif, et devant la menace d'Otto, est bien obligé de lui obéir. D'ailleurs il n'est pas le seul à vouloir survivre dans ce monde dangereux, à se cacher, chercher des faux papiers, des allemands même qui ne sont pas d'accord avec le régime, essaient à leur manière de résister. C'est le cas de Hugo qui entre dans un réseau qui vient en aide à ceux et celles qui souhaitent se fondre dans la clandestinité ou vivre tout simplement sans une épée de Damoclès au-dessus de soi parce qu'on est juif. C'est le cas de Magda qui se voit proposer par Hugo de nouveaux papiers au nom bien allemand. Hélas, au cours d'un contrôle, elle est reconnue par un ancien camarade de lycée, arrêtée et interrogée par la Gestapo. Mais Magda veut vivre à tout prix, elle va accepter de travailler pour les nazis. Qu'importe de trahir si elle reste en vie.
Les personnages sont bien dessinés, crédibles et nous invitent à nous demander quels choix nous aurions fait si nous avions vécu à leur place. Parfois ce sont des concours de circonstances qui les amènent à prendre des décisions ou alors ils s'engagent dans leurs actes par idéologie (je pense à Otto ou à Hugo). Mais ce que j'ai aimé c'est que quelque soit leur choix, l'auteure ne juge pas, à chaque lecteur d'appréhender et de comprendre leurs actes. Ce roman est à la destination de la jeunesse mais je le conseille à tout le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
isachon42
  28 octobre 2019
Juillet 1940…
Alors que l'Allemagne s'enfonce sous l'idéologie fanatique et destructrice d'Hitler, des millions d'Allemands se pressent au défilé de Berlin, pour offrir au Fürher et à ses troupes une ovation impériale. La répression dictatoriale imposée, entre dans la chair du quotidien des Allemands et l'endoctrinement condamne de nombreux individus à cesser d'exister.
Dans ce chaos existentiel, quel sera le destin de six jeunes Allemands.
Sophie, 18 ans, jolie blonde aux yeux bleus qui porte l'enfant d'Otto, cadeau d'une brève idylle lors d'un camp d'été.
Otto, 19 ans, blond aux yeux bleus, membre du streifendiest (service de patrouille), et qui souhaite intégrer la SS
Magda, 18 ans, qui est née en Allemagne comme ses parents et grands-parents, mais Juive, et qui refuse pourtant de voir le danger imminent.
Hugo, 22 ans, Allemand depuis des générations qui refuse d'adhérer au régime que veut bâtir le Fürher.
Franz, 19 ans, qui rêve de semer harmonie, joie et beauté par l'émotion de sa musique.
Jonas, Juif, dont les parents se sont réfugiés chez une cousine en Angleterre après la nuit de cristal de 1938.
L'hypnose de masse est en marche et personne n'ose plus émettre de critique par crainte d'être dénoncé.
Quelle sera leur position face à ce régime totalitaire ?
Plieront-ils au joug Hitlérien ?
Le cheminement de Sophie, Otto, Magda, Hugo Franz et Jonas ne laisse pas indifférent.
Vivre, survivre ou mourir.
Quel choix aurions-nous fait à leur place ?
En bonus, à la fin du roman, Béatrice Nicodème intègre l'Histoire dans l'histoire et nous présente les personnes ayant réellement existé qui lui ont inspiré certains des personnages du roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
rabannerabanne   17 février 2020
- Quand on voit ce qu'est devenue l'Allemagne, c'est à pleurer, non ? Comment rester les bras ballants à attendre que le fou qui nous gouverne nous ait tous précipités dans une nuit sans fin ? Rien que prononcer le nom de cet homme me rend malade. Je suppose qu'il est de même pour vous, et, Dieu soit loué, nous ne sommes pas les seuls. Mais j'ai un avantage sur vous : mon métier me permet de rencontrer beaucoup de gens. Dans le secret du cabinet, certains se déboutonnent plus facilement qu'ailleurs... et pas uniquement au sens propre ! (...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
rabannerabanne   16 février 2020
Il n'empêche que le principe même du Lebensborn la dérange. Que deviendront ces enfants dont la plupart n'ont pas été désirés ? Qu'est-ce que leurs parents adoptifs leur diront de leur origine ? Tout, ici, est régi par un objectif de rentabilité, de perfection physique. Où est la tendresse dans cette fabrique de bébés aryens ?
Commenter  J’apprécie          140
EliebehiEliebehi   29 novembre 2019
Alors que Magda assiste seule à une parade, elle se fait insulter par deux femmes car elle est très maquillée. Elle aperçois aussi des insignes épinglés à leurs vestes la croix d'honneur de la femme allemande . La première en avait une dorée, cela voulait dire qu'elle avait au moins huit enfants. Magda a aussi toutes les qualités d'une bonne allemande : elle est belle, grande, forte et en bonne santé En revanche, elle avait des caractéristiques physiques qui n'étaient pas bien vu, Elle n'a pas les hanches larges alors comment pourrait-elle accoucher d'un bon soldat. Ensuite,Malgré ce que ces deux dames venaient de lui infliger, elle ne compte pas renoncer au maquillage car elle plaisait aux hommes telle qu'elle est. Avant son départ, ses parents lui rappellent qu'elle est juive et qu'elle doit donc se faire discrète,Ils lui rappellent aussi les horreurs commises envers les juifs dans le passé mais elle leurs dit qu'elle vit depuis toujours comme une vraie allemande et que mise à part ses papiers d'identité, rien ne porte à croire qui elle est vraiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MissMarple160MissMarple160   01 décembre 2018
Quelques minutes plus tard, il était aussi sonné que le jour où il afait un vol plané en motocyclette. Sa main s'est mise à trembler, les lettres se sont brouillées devant ses yeux. Quand ses perceptions sont enfin redevenues normales, il a relu plusieurs fois le document qui réduisait à néant tous se espoirs. Mais il avait beau écarquiller les yeux, les dates étaient là, irréfutables.
Pourquoi Ezra Auerbach, née le 15 septembre 1765, n'a t-elle été baptisée que le 30 septembre 1785, à l'âge de 20 ans ? Parce qu'elle a épousé Albrecht Bayer quelques jours plus tard. (...)
Avec une telle tâche dans son ascendance, Otto ne peut plus prétendre à la parfaite aryanité, indispensable pour être admis dans la SS.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PegLutinePegLutine   15 février 2019
Pour lui, Hitler n'est qu'un pantin qui vocifère en faisant des gestes d'épileptique. La Hitlerjugend et la BDM l'horripilent. Comment peut-on être jeune et marcher au pas en uniforme? Le salut nazi le révulse. En 1936, à l'inauguration des Jeux Olympiques, il a probablement été le seul de la foule à ne pas lever le bras en hurlant. Il ne l'aurait pas fait davantage aujourd'hui s'il avait assisté à la parade. Peut-être serait-il maintenant en prison pour cela?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Béatrice Nicodème (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Béatrice Nicodème
Ce deuxième rendez-vous, spécial fraîcheur de l'été, vous propose de découvrir des titres où l'été résonne plus fort ! Alors vous pouvez vous installer tranquillement sur un transat ou partir à l'aventure en famille car la douceur du Gulf stream arrive sur vous.
La sélection fraîcheur de l'été : Pour les 3 ans et + : Suzon à la mer (Mes petits héros) d'Émilie Chazerand et Amandine Piu : https://gulfstream.fr/produit/suzon-a-la-mer/
Pour les 7 ans et + : La collection de documentaires 1, 2, 3 Partez : https://gulfstream.fr/produit/quest-ce-qui-fait-la-pluie-et-le-beau-temps/ Maëlle met son grain de sel (Bons Becs) de Sophie Adriansen et Benjamin Strickler : https://gulfstream.fr/produit/bons-becs-4-maelle-met-son-grain-de-sel/ Les Bêtes qui crachent, qui collent, qui croquent à la mer (Dame Nature) de Jean-Baptiste de Panafieu : https://gulfstream.fr/produit/les-betes-qui-crachent-qui-collent-qui-croquent-a-la-mer/
Pour les 9 ans et + : Monstr'Hôtel (tomes 1 et 2) de Carina Rozenfeld : https://gulfstream.fr/produit/monstrhotel-tome-1-les-chasseurs-de-tresor/ L'Héritier des Draconis de Carina Rozenfeld : https://gulfstream.fr/produit/lheritier-des-draconis-tome-1-draconia/ Skye et le vieux solitaire (Étincelles) de Régine Joséphine et Alexandre Cochez : https://gulfstream.fr/produit/skye-et-le-vieux-solitaire/
Pour les 13 ans et + : Les 100 Visages de Soryan Nesh de Maxime Fontaine : https://gulfstream.fr/produit/les-cent-visages-de-soryan-nesh-tome-1-laffaire-torrene/ L'Anneau de Claddagh de Béatrice Nicodème : https://gulfstream.fr/produit/lanneau-de-claddagh-tome-1-seamrog/ Sueurs froides (Échos) de Nadia Coste : https://gulfstream.fr/produit/sueurs-froides/
Pour les 15 ans et + : Chroniques des Cinq-Trônes - Moitiés d'âme d'Anthelme Hauchecorne : https://gulfstream.fr/produit/chroniques-des-cinq-trones-1-moities-dame/ Rouge (Électrogène) de Pascaline Nolot : https://gulfstream.fr/produit/rouge/
+ Lire la suite
autres livres classés : nazismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Différentes initiatives lors de la même guerre

Quel âge a Ève dans le troisième chapitre?

9 ans et demi
12 ans
10 ans et demi

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : D'un combat à l'autre : les filles de Pierre et Marie Curie de Béatrice NicodèmeCréer un quiz sur ce livre