AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2354885512
Éditeur : Gulf Stream Editeur (16/08/2018)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 15 notes)
Résumé :
• Un roman choral bouleversant donnant une voix à cette jeunesse allemande souvent oubliée.
• L'histoire de ces destins qui se sont croisés, entrechoqués et pour certains fracassés.

Sophie, Hugo, Magda, Jonas, Otto, Franz... Ils sont jeunes, ils aiment la vie, ils ont le cœur plein de rêves. Hugo aime Magda, Sophie aime Otto, Franz ne vit que pour son piano, Jonas veut aider à bâtir un monde meilleur.
Le rêve d'Adolf Hitler est tout autr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  13 décembre 2018
A Berlin dès 1940 les juifs sont pouchassés, arrêtés et exterminés.
Nous suivons en quiconce une poignée d'adolescents qui vont devoir se positionner face au régime totalitaire mis en place.
Faut-il se faire recenser ? A défaut où se cacher ? Sur qui compter ?
Il faut trouver à se loger mais aussi à manger ainsi que de faux papiers pour espérer circuler dans la ville...

Hugo utilise ses compétences en art pour fabriquer de faux papiers et participer à un réseau clandestin afin d'aider le plus grand nombre à échapper à la souricière.
Magda a la chance de ne pas correspondre aux critères de juif mais aussi d'avoir des amis et un jeune homme qui a des sentiments pour elle. Mais tout bascule quand elle est arrêtée.
Et puis il y a Franz, un allemand qui ne jure que pour la musique mais qui compte garder ses valeurs et ses opinions, quitte à les dire trop fort.
Et Otto, un brillant apprenti nazi, découvre avec horreur une tâche dans sa généalogie. Enfin il y a Sophie, qui est enceinte, et va faire face au Lebensborn.
Chacun va devoir choisir sa trajectoire, entre peur et courage, espoir et bassesse.
A lire absolument !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
saomalgar
  07 mars 2019
Je partais avec un à priori négatif car j'avoue que j'avais eu du mal à finir le roman "Vous ne tuerez pas le printemps" de la même autrice. Mais là pas du tout car le roman est très rythmé et même si là aussi il y a beaucoup de personnages et de secrets, on s'attache réellement à eux. C'est un choc terrible lorsqu'ils meurent ! (Je ne dis pas lesquels pour ne pas spoiler).
Ainsi on alterne les points de vue de chacun des personnages dans des chapitres très courts.
Le point de vue des allemands, juifs ou non, durant la seconde guerre mondiale est peu évoqué en général dans la littérature jeunesse, c'est donc très intéressant de découvrir ici les choix opérés par chacun d'entre eux, soutien au régime ou résistant.
Les choix de Franz, Hugo, Magda, Sophie, Ingrid ou encore Jonas sont tous très personnels, et prennent appui sur des histoires singulières, cela interpellera le jeune lecteur.
Le charisme de certains personnage est impressionnant cela rend le récit poignant et empreint d'humanité.
Tous les aspects de la guerre sont évoqués (rationnement, arrestations, résistance, fuite, bombardemants, lebensborn...)
Et les clins d'oeil à d'autres romans jeunesse : Max, Swing à Berlin ne sont pas pour me déplaire.
Un roman choral à lire évidemment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
djihane
  25 septembre 2018
'avais beaucoup aimé la trilogie L'anneau de Claddagh ( 1. Seamrog – 2. Stoirm – 3. Bliss ) de Béatrice Nicodème et c'est avec un grand plaisir que je me suis plongée dans son nouveau roman qui nous immerge au coeur de l'Allemagne nazie.
C'est à travers le regard de plusieurs personnages que nous découvrons l'Allemagne durant la seconde guerre mondiale: Juifs, membres des forces de l'ordre, Allemands réfractaires à la politique d'Hitler. Les destins de Sophie, Hugo, Magda, Jonas, Otto, Franz et bien d'autres encore se confondent, se croisent ou se séparent pour nous dépeindre un régime oppressant et oppresseur qui ne recule devant rien pour faire régner sa quête de race pure, d'Humanité parfaite et aryenne débarrassée de ceux qui sont considérés comme des indésirables. Il fallait éliminer les malades, les juifs, les homosexuels, les communistes, etc. Un Berlin des années 1940 qui fait froid dans le dos.
Un ballet de personnages très bien orchestré par l'auteure: les agissements de certains protagonistes ont des conséquences sur la vie d'autres et il y avait toujours ce fil conducteur entre eux: cette guerre sans merci menée par Hitler et son régime dictatorial. J'ai éprouvé tant de peine pour certains quand d'autres m'ont juste donné envie de m'insurger et de les secouer un bon coup. Ce que j'ai apprécié dans ce ballet de personnages, c'est le fait qu'il nous permette de découvrir autrement la seconde guerre mondiale.
J'ai adoré lire ce roman qui m'a autant émue que fait grincer des dents: Béatrice Nicodème a su véhiculer à travers sa magnifique plume un arc-en-ciel d'émotions fortes. de plus, la tension monte chapitre après chapitre et on n'a pas le temps de s'ennuyer. J'ai grandement apprécié que la trame se passe en Allemagne pour nous permettre d'observer au plus près le haut degrés de propagande qui lavait les cerveaux des Allemands et les coupait du monde. Il était également intéressant de lire les notes de bas de page que l'auteure a rajoutées pour expliquer certains termes de l'époque qu'elle utilisait.
Il n'est si longue nuit est une lecture que j'ai adorée car je suis retombée sous le charme de la magnifique plume de Béatrice Nicodème. À travers le vécu de personnages, pour certains inspirés de personnes ayant déjà existé, l'auteure nous livre un témoignage poignant et tristement réaliste sur une guerre cruelle au coeur même de l'Allemagne des années 1940.
Lien : https://lesinstantsvolesalav..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ogmios
  04 octobre 2018
Excellent roman choral, très documenté qui permet de voir évoluer dans les années triomphantes du nazisme de jeunes berlinois d'horizons très divers. La succession de chapitres très courts, la valse des personnages qui se croisent et parfois se rencontrent en fait une lecture très dynamique. Tout l'intérêt du roman est de brosser un tableau complexe des destins de jeunes allemands pris dans la tourmente de l'histoire. Il y a ceux qui embrassent la cause du nazisme et ceux qui s'y opposent, et entre les deux toute une gamme d'attitudes qui évoluent au grès des événements. Béatrice Nicodème réussit à plonger le lecteur dans l'ambiance oppressante de ce Berlin des années triomphantes du nazisme : une belle performance d'écriture.
Commenter  J’apprécie          40
hmurgia
  27 novembre 2018
Magda, Sophie, Jonas, Otto, Hugo, Franz...ils ont18 ou 20 ans en 1940-41 dans l'Allemagne nazie. Juifs, sympathisant du régime, jamais insouciants : chaque chapitre raconte leur quotidien entre tickets de rationnement, menaces des attaques aériennes ou de la SS, cinéma et Lebensraum.
Une jolie écriture mais le rythme est rompu régulièrement par un narrateur omniscient qui «raconte » ce qui arrive aux personnages entre chaque période et c'est ce narrateur et non une des voix qui clôt le roman, qui finalement ne couvre que 2-3 ans.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MissMarple160MissMarple160   01 décembre 2018
Quelques minutes plus tard, il était aussi sonné que le jour où il afait un vol plané en motocyclette. Sa main s'est mise à trembler, les lettres se sont brouillées devant ses yeux. Quand ses perceptions sont enfin redevenues normales, il a relu plusieurs fois le document qui réduisait à néant tous se espoirs. Mais il avait beau écarquiller les yeux, les dates étaient là, irréfutables.
Pourquoi Ezra Auerbach, née le 15 septembre 1765, n'a t-elle été baptisée que le 30 septembre 1785, à l'âge de 20 ans ? Parce qu'elle a épousé Albrecht Bayer quelques jours plus tard. (...)
Avec une telle tâche dans son ascendance, Otto ne peut plus prétendre à la parfaite aryanité, indispensable pour être admis dans la SS.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PegLutinePegLutine   15 février 2019
Pour lui, Hitler n'est qu'un pantin qui vocifère en faisant des gestes d'épileptique. La Hitlerjugend et la BDM l'horripilent. Comment peut-on être jeune et marcher au pas en uniforme? Le salut nazi le révulse. En 1936, à l'inauguration des Jeux Olympiques, il a probablement été le seul de la foule à ne pas lever le bras en hurlant. Il ne l'aurait pas fait davantage aujourd'hui s'il avait assisté à la parade. Peut-être serait-il maintenant en prison pour cela?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Killa79Killa79   02 mars 2019
"Comment peut-on être jeune et marcher en uniforme ?
Le salut Nazi le révulse. (...) Ce qu'il veut semer lui, c'est la joie, la beauté, l'harmonie. Son instrument ce ne sont pas les canons et les lances roquettes mais le piano. Il ne hurle pas des ordres. Il met juste tout son cœur a faire jaillir l'émotion de ses doigts."
page 33
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Béatrice Nicodème (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Béatrice Nicodème
Bande annonce du nouveau roman pour ado de Béatrice Nicodème ! Sortie prévue le 1er octobre 2015, chez Gulf Stream éditeur.
autres livres classés : nazismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Différentes initiatives lors de la même guerre

Quel âge a Ève dans le troisième chapitre?

9 ans et demi
12 ans
10 ans et demi

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : D'un combat à l'autre : les filles de Pierre et Marie Curie de Béatrice NicodèmeCréer un quiz sur ce livre
.. ..