AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
65 pages
CHARLIE HEBDO (04/07/2007)
4/5   15 notes
Résumé :
Sidoine, est un vieux garçon qui réside à Paris et qui a trouvé comment vivre sans trop se fatiguer. Il achète « le Figaro » tous les matins, et en consulte la rubrique nécrologique. Ensuite, il fabrique de fausses factures (jamais très élevées) et va soudoyer, les tristes endeuillés qui payent, sans discuter. Un beau matin, il voit un vague cousin hollandais nommé Dries, débarquer à son domicile et perturber son quotidien si bien réglé...

Nouvelle pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après Les champignons de ParisVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Chacun en pense ce qu'il veut, pour moi, avec Amélie, c'est la récré !
Ici, il s'agit d'une petite nouvelle publiée en 9 épisodes dans les pages de Charlie Hebdo à l'été 2007. Un titre d'une banalité affligeante et abscons à souhait, mais que cache-t-il ?

Le résumé nous dit « Sidoine, est un vieux garçon qui réside à Paris et qui a trouvé comment vivre sans trop se fatiguer. Il achète « Le Figaro » tous les matins, et en consulte la rubrique nécrologique. Ensuite, il fabrique de fausses factures (jamais très élevées) et va soudoyer, les tristes endeuillés qui payent, sans discuter. Un beau matin, il voit un vague cousin hollandais nommé Dries, débarquer à son domicile et perturber son quotidien si bien réglé... »

Mais où diable va-t-elle nous embarquer, car avec elle il faut s'attendre à tout …. Au final, un petit récit loufoque à souhait comme elle sait nous en concocter avec son sens des images et des formules drôles, mais oh surprise ! Après avoir su nous maintenir sur le fil de la catastrophe imminente, s'est avéré des plus souriants.

On le savait tout petits déjà, la récré, y a qu'ça d'vrai !
Chouette, encore deux dans ma PAL.
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Dans l’appartement de la rue de Turbigo, l’indigène fit ce qu’il ne faisait jamais: il ouvrit la fenêtre. Les meubles s’en étonnèrent autant que le sarcophage de Toutankhamon quand les archéologues descellèrent le tombeau.
Commenter  J’apprécie          30
Il cachait son âge, conscient de paraître beaucoup plus. La première fois qu’on s’était levé pour lui laisser la place dans le bus, il avait vingt-neuf ans. Et celle qui lui cédait son siège était enceinte.
Commenter  J’apprécie          20
C’était donc ça, le bon côté de fréquenter des étrangers : ils mettaient vos tares sur le compte de votre nationalité, c’était bien confortable.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Amélie Nothomb (183) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amélie Nothomb
« Ecrire, c'est voler »…
Un récit très personnel dans lequel Amélie Nothomb, à travers sa passion pour les oiseaux, dévoile quelques pans de sa vie, sa relation à la mort et son lien à l'écriture.
Retrouvez l'émission intégrale sur https://www.web-tv-culture.com/
autres livres classés : ChampignonsVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (56) Voir plus



Quiz Voir plus

Que savez-vous d'Amélie Nothomb ? (niveau facile)

Amélie Nothomb est née...

En Chine
En France
A Bruxelles

8 questions
1156 lecteurs ont répondu
Thème : Amélie NothombCréer un quiz sur ce livre

{* *}