AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Anne Colin du Terrail (Traducteur)
EAN : 9782070393824
293 pages
Éditeur : Gallimard (14/11/1995)
3.75/5   267 notes
Résumé :
« Rutja, velu, la stature imposante, se leva. Il portait une cape en fourrure d'ours, une coiffure de plumes de rapace et un gourdin noueux à la ceinture. Il regarda calmement son père et les autres dieux puis dit d'une voix puissante "Je suis prêt à tout. [...] Absolument tout !"» Et c'est ainsi que le fils du dieu de l'Orage descend aujourd'hui du ciel jusqu'en Finlande avec pour mission de reconvertir les Finnois à la vraie foi de leurs ancêtres.
Tel un C... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
3,75

sur 267 notes
5
8 avis
4
6 avis
3
4 avis
2
3 avis
1
2 avis

PhilippeCastellain
  15 janvier 2017
Constatant que les finnois ont oublié jusqu'à son existence le dieu de l'orage, Jupiter des anciens dieux finnois, s'énerve. Pour les regagner à lui, il décide d'imiter la méthode de son collègue chrétien, et de leur envoyer son fils, Rutja. Comme point de départ de sa quête, ce dernier choisit l'un de leur dernier fidèle, un certain Sampsa. Un propriétaire terrien également antiquaire, laissant ses terres, sa boutique et sa vie aller à vau-l'eau.
Ce dernier a donc la stupéfaction de voir débarquer un colosse vêtu de peaux de loups, qui lui propose poliment d'échanger de corps. Il accepte, et voici Rutja parti à la découverte des méandres de la vie humaine, surtout dans sa version moderne… Il lui faut à la fois découvrir comment fonctionne un corps humain, bien faible en comparaison du sien, ramener les finnois à leur foi ancestrale, et au passage réparer tout ce qui partait en quenouille dans la vie de Sampsa.
Rapidement, il recrute quelques disciples : une inspectrice des impôts, un publiciste, quelques ouvriers… Non moins rapidement, il se rend compte que la tâche va être compliquée. le niveau de vie a monté, et il faudra plus que des vieux poissons séchés et du pain sec pour amadouer les finnois. Quant aux aveugles et aux paralytiques, ça ne marche plus aussi bien qu'avant. Heureusement l'un de ses disciples a une idée de génie : il y a en Finlande des quantités de fous…
Un livre qui m'a beaucoup fait rire par ses quiproquos et ses situations improbables. En filigrane, il délivre une certaine vision de la Finlande, pas franchement idéaliste mais pas pessimiste pour autant. Une lecture reposante, rafraichissante et pleine d'humour !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Pat0212
  01 septembre 2018
Le livre s'ouvre sur la réunion des anciens dieux finnois, Ukko, dieu de l'orage et dieu principal a convoqué tous ses collègues, ainsi que diverses catégories de fées et de lutins pour dire qu'il en a marre de l'infidélité des Finnois devenus tous chrétiens en sept siècles. Depuis longtemps il rêve de les foudroyer pour leur montrer sa puissance, mais à chaque fois les autres dieux l'appellent à la clémence. L'un d'eux lui demande de leur donner une dernière chance et propose d'envoyer sur terre Rutja, fils d'Ukko. Qu'il s'inspire de Jésus qui s'est autrefois incarné en homme afin de reconquérir le coeur de son peuple.
Dans un village finlandais, Sampsa est agriculteur et antiquaire, mais surtout adorateur secret d'Ukko et des autres dieux anciens. Sampsa est un homme bon et faible qui se fait manipuler et exploiter sans scrupule par son entourage : sa soeur Annelma, sa prétendue petite amie Sirrka et Ranni , prétendu frère de cette dernière. Tout ce beau monde vit aux crochets de Sampsa et le domaine se dégrade irrémédiablement. Nybberg le voisin n'est pas en reste, tout comme Mme Moisander la vendeuse du magasin d'antiquités. Un soir de déprime, après avoir été menacé et agressé verbalement par son voisin, Sampsa se rend dans la forêt où il a un autel consacré à Ukko. Il a trouvé une statue en bois du dieu de la pêche et veut l'installer dans son petit sanctuaire, puis faire un sacrifice. Après celui-ci, Sampsa a la surprise de voir apparaître Rutja sur son autel, grand, terrible et revêtu d'une peau de loup. Il lui explique son projet et tous deux changent de corps. Comme l'aspect de Rutja est effrayant, il demande à Sampsa de rester caché dans sa ferme pendant que lui sortira sous l'aspect du paysan.
Le début est très amusant avec les divers quiproquo, les réactions des proches de Sampsa qui ne comprennent pas son changement de personnalité, Rutja qui ne sait pas se comporter dans la Finlande moderne. Pour réaliser son projet de conversion des Finnois à la foi néo-ancestrale, il lit la Bible et s'inspire de la vie de Jésus. La façon radicale dont il remet de l'ordre dans la vie de Sampsa m'a bien fait rire.
Si le livre commence très bien et est vraiment rigolo, malheureusement, cette veine humoristique se tarit au fur et à mesure que Rutja avance dans son projet, il devient de plus en plus sérieux, surtout dans les derniers chapitres. J'ai eu l'impression que Paasilinna ne savait pas comment terminer son histoire. le roman monte en puissance peu à peu pour se terminer soudain en queue de poisson. A part Rutja et Sampsa, les personnages sont peu travaillés et assez interchangeables.
La réflexion sur la place de Dieu (ou dieu) dans la société actuelle est intéressante, 90% des Finlandais sont officiellement luthériens pourtant les églises sont vides. Avec quelques tours de magie basés sur l'utilisation de la foudre il conquiert facilement des disciples. Il propose six commandements qui conviennent bien à notre société laïque, basée sur le respect des plus faibles et le développement personnel. Passilina aurait pu conduire cette réflexion plus loin. Quand Rutja a réussi dans son entreprise, le roman se termine en queue de poisson alors qu'il aurait pu développer les conséquences pour la société contemporaine de cette renaissance du paganisme.
Ce livre manque de surprises et je m'y suis parfois ennuyée, en tout cas l'histoire ne m'a pas transportée, même si c'est intéressant de découvrir la littérature nordique non policière.
Lien : https://patpolar48361071.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AlineMarieP
  13 mars 2015
Ah le premier Paasilinna, on ne l'oublie jamais. Ce ton léger et grave, cet humour jaune, grinçant. L'auteur attaché à sa terre finlandaise, vous fait revisiter le folklore scandinave bien loin des kitschismes groupes de paganmetal (qui me plaisent aussi mais chut c'est un secret).
Rutja, fils du dieu de l'orage, arrive sur Terre pour reconvertir les Finlandais à leur foi oubliée. Il va devoir s'adapter et prendre une apparence banale mais (car le coco Arto c'est le pro du mais) sans les codes (et avec les éclairs).
Un roman dépaysant, attachant, passionant.... Ils sont bien ces scandinaves.
Commenter  J’apprécie          100
sandrine68
  22 avril 2016
Je ne suis pas spécialement fan de Paasilinna et je trouve que des thèmes sont répétitifs dans ses livres... mais celui-ci m'a plu par son humour et son histoire. Les anciens dieux finnois sont en colère car plus personne ne croit en eux, un certain "Jésus Christ" a raflé tous les croyants. Pour y mettre bon ordre, ils envoient sur terre le fil du dieu de l'orage. Il va découvrir le monde humain, mettre pour commencer de l'ordre dans la vie de Sampsa, un modeste antiquaire, anti-héros exploité par son employée, sa soeur et sa compagne. Puis une religion va être créée progressivement: pronant fête, liberté, bonne nourriture, elle va avoir un franc succès! J'oublie de dire que Rutja, le dieu de l'orage, échange de corps avec Sampsa, ce qui est l'occasion de bien des quiproquos. Un livre réjouissant qui offre une vision très drôle de la religion, nécessaire à notre époque!
Commenter  J’apprécie          60
helhiv
  05 février 2017
Le Fils du Dieu de l'orage débarque sur Terre pour amener à leur foi ancestrale les pauvres Finnois égarés vers des cultes exogènes ou pas de culte du tout. Il est temps que le panthéon nordique reprenne ses droits. Cependant Rutja, le fiston, n'est pas très au courant des us et coutumes actuelles, d'où nombre de situations cocasses.
Lecture réjouissante d'un pur Paasilinna, ironique, goguenard, faussement naïf, souvent drôle mais parfois à la limite de l'auto-caricature, qui s'en prend gentiment à la société finlandaise et plus généralement aux travers des humains.
Même si la lecture d'Arto Paasilinna n'est jamais déplaisante, je ne retrouve jamais l'enthousiasme qui avait accompagné ma découverte du Lièvre de Vatanen. Mais il m'en reste quelques livres de lui à absorber !
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
santaappoloniasantaappolonia   14 décembre 2013
À l'opposé, une peinture représentant le Christ en croix était accroché au dessus de l'autel. Rutja fut écœuré; son collègue était représenté à la fin de son séjour terrestre. Jésus avait été mis à mort de façon cruelle: on lui avait planté des clous dans les mains et les pieds et enfoncé sur la tête une couronne d'épines. Rutja éprouva une confraternelle pitié. A son avis, il était assez répugnant de mettre un tel tableau au mur d'un lieu de culte. Les gens sont bizarres: d'abord ils tuent le fils de Dieu, puis sont saisis de remords et peignent une image grotesque de son corps. Pour finir, le sanglant portrait est exposé à la vue de tous à l'endroit le plus saint du temple.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
christinebeaussonchristinebeausson   04 septembre 2013
Si Jésus était apparu sur terre à l'époque actuelle, on ne l'aurait sans doute pas crucifié. Il aurait pu finir ses jours au bout d'une corde ou être simplement fusillé. Un milliard de personnes prieraient devant un nœud coulant ou une balle de fusil plutôt que devant un crucifix.... On ne parlerait pas de croisades, mais de pendages ou de fusillades... Et on appèlerait peut être le Christ Jésus-Pendu....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
mathilde08mathilde08   05 mars 2012
Il aboutit finalement à six commandements. Les voici :

1. Pense à craindre l'Orage.
2. Ne fais pas de mal aux petits.
3. Protège la vie.
4. Respecte les anciens.
5. Conduis-toi humainement.
6. Ne renonce pas.
Commenter  J’apprécie          110
JackBlanchartJackBlanchart   29 août 2013
Les fétiches sont ainsi. Ils sentent ce que pense leur propriétaire. S'ils n'avaient pas ce don, à quoi serviraient-ils ? Se donnerait-on même la peine de sculpter un fétiche qui ne comprendrait pas les soucis d'un humain ?
Commenter  J’apprécie          60
genougenou   04 mai 2013
Vous prétendez que chez vous les éclairs se ruent de la terre vers le ciel ? Et en plein hiver, encore ? Vous nous prenez vraiment pour des cons, cette fois-ci.
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Arto Paasilinna (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arto Paasilinna
Les livres cités dans l'émission par Mikaël : - le Soleil des Scorta de Laurent Gaudé aux éditions Actes Sud - En attendant Bojangles d'Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude - La Comédie Humaine de Balzac (Pléiade) - Confiteor de Jaume Cabré aux éditions Actes Sud - La Cantique de l'Apocalypse Joyeuse d'Arto Paasilinna chez Folio
Les mille MERCIS du libraire de caractère : "À l'équipe de la Grande Librairie au nom tous les libraires indépendants, à Virginie, ma chérie qui m'a suivi dans cette folie et qui déchire tout dans l'ombre depuis plus de 10 ans, à Audrey et Rémy, qui reviennent chaque matin avec leurs lectures, leurs conseils et leurs blagues irremplaçables et à tous les clients qui font partie de cette famille qui s'agrandit et qui nous donnent une force incroyable ! Vive les livres !"
+ Lire la suite
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des autres langues>Littératures ouralo-altaïque, paléosibériennes, finno-ougriennes (hongroise, finnoise), dravidiennes (137)
autres livres classés : littérature finlandaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La douce empoisonneuse, de Arto Paasilina

Quel animal de compagnie avait Linnea ?

un chien
un chat
un hamster

14 questions
89 lecteurs ont répondu
Thème : La Douce empoisonneuse de Arto PaasilinnaCréer un quiz sur ce livre

.. ..