AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732474266
Éditeur : Editions de la Martinière (20/08/2015)

Note moyenne : 3/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Employée dans un hôtel de province, une jeune fille a le sentiment de ne pas exister. Face à un père qui ne lui parle de rien et des patrons qui la dégoûtent, Louise se réfugie dans ce qu'elle sait faire : servir les petits déjeuners, débarrasser les tables, récurer les chambres. Pour se sentir un peu vivante, il y a les caresses de Marc et puis, pendant ses pauses, la fumée des cigarettes qui la remplit. Elle n'est pas de ceux qui s'épuisent à rêver leur vie, ou pl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
jostein
  06 novembre 2015
Pas très glamour, la vie de Louise. Employée dans un hôtel miteux près des marais, elle passe son temps à servir, nettoyer. Son petit ami, pourtant très gentil lui semble fade. Son vieux père ne lui parle presque pas, ne la regarde pas de peur de retrouver les yeux profonds de sa femme, morte en mettant Louise au monde.
« J'ai toujours eu le sentiment que tu ne m'aimais pas, ou plutôt, que tu m'aimais comme un tableau qu'on ne regarde plus, sans un mot, sans contact, sans aucune démonstration d'affection. »
Aussi lorsque Raymond, un vieux réalisateur de film lui laisse miroiter qu'elle pourrait être la prochaine héroïne de son film, elle se prend à rêver d'un autre monde. « Il y avait là, à portée de main, un ailleurs, autre chose »
Soudain le peu qu'elle a ne lui suffit plus. Lorsqu'elle découvre enfin le passé de sa mère, elle retrouve chez elle le même regard.
Elle est prête à quitter le peu qu'elle n'a plus pour aller au bout de ses rêves, pour trouver enfin sa place. Il faut souvent toucher le fond, se confronter à la réalité de ses rêves pour prendre conscience de ce que l'on possède.
Louise est une fille touchante un peu désenchantée mais elle est en fait très réceptive à ce qui l'entoure. Ne jamais lui parler de sa mère a créé un vide, un manque qu'il lui faudra combler pour trouver son chemin.
Dominique Pascaud parvient sur cette intrigue très légère à créer une belle émotion grâce à la sensibilité de son personnage et à son style d'une belle richesse.
» Des silhouettes dans le lointain, un peu floues et perdues, comme des dessins pas finis, ou mal effacés, qui hésitent entre l'oubli et la présence, c'est ça des silhouettes. »
Lien : https://surlaroutedejostein...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AurelieR
  04 octobre 2015
C'est un récit court, une histoire qui se lit vite. L'intrigue en est assez simple et finalement, elle peut résonner en chacun de nous. Qui n'a pas un jour endossé un rêve, un espoir qui n'était pas le sien, poursuivi cette chimère et se rendre compte que, même, si il est à portée de main, il ne nous correspond pas.
C'est ce que Dominique Pascaud nous raconte à travers la voix de Louise et il le fait magnifiquement bien. L'écriture est belle et à la fois simple, le style délicat et ses mots ont souvent résonné en moi.
Un récit dans lequel il est agréable de se plonger et que je ne peux que vous conseiller ce plongeon...
Commenter  J’apprécie          40
DD78
  04 octobre 2015
Je l'ai trouvé très jolie la couverture de cette "Figurante", de Dominique Pascaud : un vieux papier peint démodé, qui représente la vie de Louise, femme de ménage dans un hotel maussade d'une province anonyme. Mais un jour, une équipe de cinéma débarque pour un tournage, et la jeune femme est repérée par le réalisateur vieillissant, qui lui propose le 1er rôle. Avant de se raviser. La vie de Louise s'en trouve alors chamboulée à jamais... Ce premier roman décrit je trouve bien comment un simple évènement peut perturber le cours des choses et changer notre vie : Louise semble se réveiller, et regarde sa vie avec un oeil critique. Par contre il ne se passe pas forcément grand chose, et l'écriture est quelconque. Bref, aussitôt lu, aussitôt oublié...
Commenter  J’apprécie          20
Klergau
  18 mai 2018

Premier roman. L'histoire aurait pu être intéressante à mon avis, mais elle manque de profondeur. L'auteur aurait pu mieux exploiter la relation de la personnage principale avec sa mère décédée à sa naissance et son père en fin de vie. Il y a quelques belles descriptions de ses déambulations dans la ville, mais le style est souvent redondant. Dommage, l'idée de départ était bonne. C'est un rendez-vous manqué pour moi.
Commenter  J’apprécie          40
Eimelle
  20 août 2015
Un hôtel vieillot, une jeune fille aux rêves étroits, qui se sent un peu transparente, une vie sans relief, un mal-être profond... et puis l'imprévu qui pousse en avant, tandis que le passé la rattrape.
Tandis que son père meurt et qu'elle découvre un peu mieux qui était sa mère, morte à sa naissance, un autre monde s'immisce dans sa vie : le cinéma. Une proposition de rôle, un jeune acteur séducteur, l'élargissement soudain de son univers, et toute cette petite vie tranquille vole en éclat.
Est-ce un mirage? Est-ce que ce monde là l'attire vraiment? Est-il vraiment fait pour elle? Ce ne sont pas ses rêves à elle. Elle a essayé. Et cela ne fonctionne pas. Tellement loin de son univers.
On lui a fait miroiter la lune, la chute est cruelle.
Lien : http://lecture-spectacle.blo..
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   21 novembre 2015
...c’est difficile de porter sur ses épaules un premier rôle, et puis, ça a coincé, tu t’en es rendu compte, il fallait bien qu’il y ait un mais, c’est elle qui décide finalement, ce n’est pas lui, elle n’a pas voulu que ce soit toi, je la comprends, c’est son argent, elle veut que tout se fasse comme elle l’entend, et lui, eh bien, il ne peut pas dire grand-chose sur certains points, s’il veut que son film se fasse, il me l’a dit aussi, il doit s’en remettre à elle, après, j’aurais bien voulu savoir ce que ça pouvait donner, on aurait pu faire un bout d’essai tous les deux, je n’ai pas l’habitude de faire des compliments, mais tu as quelque chose, ta manière de bouger, ta façon de regarder, et puis les quelques mots que je t’ai entendu prononcer semblent précieux, je ne sais pas, il y a un truc chez toi qui fonctionne, ça me plaît.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   21 novembre 2015
On pourra faire de belles choses. Il l’a dit d’une telle manière qu’il semblait penser à autre chose. Elle n’a jamais été actrice. Un réalisateur propose le premier rôle à une inconnue, l’acteur la tutoie en lui faisant des œillades, qu’a-t-elle de spécial ? Elle ne comprend pas, ou plutôt si, ou pas exactement, le vieil homme avait l’air si doux et si sincère que cela ne peut être que vrai, et réel, oui pourquoi pas, ce genre de choses arrivent, et là, par le plus grand des hasards, c’est tombé sur elle. Elle se dit qu’au fond, si on veut de moi dans ce film, c’est qu’il y a une raison, je dois avoir quelque chose que seuls des gens du métier peuvent déceler. Pourquoi ne pas y croire ? Ces rêves n’étaient pas les miens mais pourquoi pas, si on me les propose, qu’y a-t-il de mal à cela ? Croire à autre chose, à une vie meilleure, je pourrai toujours monter un hôtel avec l’argent que cela peut rapporter, ou continuer d’autres films, qui sait, je suis peut-être faite pour autre chose, je ne le savais pas, c’est tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   21 novembre 2015
Il faut savoir prendre des décisions, vous êtes charmante et je reconnais que votre visage a quelque chose d’attachant, mais le métier d’actrice est difficile, cela ne s’improvise pas du jour au lendemain, c’est pour cela que la proposition que vous a faite Raymond hier n’est plus, comment dire, d’actualité, il s’est un peu emporté, c’est un rôle exigeant, je suis sûre que vous avez de grandes qualités qui ne demandent qu’à s’exprimer à l’écran, et encore une fois, vos yeux brilleraient à merveille sous un projecteur, renseignez-vous, nous avons toujours besoin de figurants, je vous invite à vous rendre au casting, je suis persuadée que l’on trouvera quelque chose pour vous
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   21 novembre 2015
On ne peut rien refuser à ces yeux-là. Ils semblent vous transpercer le cœur. Ils sont magnifiques. Elles ont le même regard. Elle contemple encore et encore la photographie. Le même regard qui a charmé des photographes. Le même qui a charmé, sans qu’elle s’en rende compte, un réalisateur. C’est pour cela, se dit-elle, qu’il a voulu travailler avec moi. Mes yeux et leur intensité l’ont marqué, l’ont attrapé, l’ont subjugué, je ne savais pas que j’avais d’aussi beaux yeux. Il aura fallu des images sur du papier glacé pour que je m’en aperçoive, que je réalise que le charme venait de là, des yeux de ma mère et de leur profondeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   21 novembre 2015
Peu importe, je ne sais même pas si je vais le revoir, il faut qu’on se quitte, c’est comme ça, il y a des choses qui ont changé, on n’y peut rien, je t’aime toujours, je crois, mais je ne peux pas vivre avec quelqu’un que j’ai trompé, tu comprends.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : roman psychologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
292 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre