AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782847896312
48 pages
Delcourt (01/11/2005)
3.02/5   55 notes
Résumé :
Pour quelle raison Pharaon rasa-t-il la forteresse d'El Koumma ? Quelle est la véritable origine du mythe du Graal ? Pourquoi le Pape extermina-t-il les Cathares ? Quelle était la raison du voyage en Italie de Nostradamus ? Quelle fut la cause de la défaite de l'Invincible Armada ? Quel était le véritable but de Bonaparte durant la campagne d'Égypte ? Qui étaient les anges de Mons, apparus sur le front ou début de la guerre en 1914 ?
Découvrez, avec "L'Histo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,02

sur 55 notes
5
1 avis
4
3 avis
3
6 avis
2
2 avis
1
1 avis

Alfaric
  12 novembre 2015
Face aux dessinateurs de mangas qui sortent 48 pages en 2 semaines et face aux dessinateurs de comics qui sortent 48 pages en 2 mois, il est difficile de fidéliser un public avec des dessinateurs de bandes dessinées qui font 48 pages en 2 ans… Donc de plus en plus d’éditeurs ont opté pour la formule gagnante de la collection thématique où interviennent plusieurs auteurs (les puristes crient à l’hérésie, mais il fallait bien trouver une solution pour ne pas dépérir encore davantage face à la concurrence). C’est dans cette optique que les éditions Delcourt ont été lancé ce qu’on peut qualifier de prototype dans ce domaine : la série "L’Histoire Secrète" ! (avec les couvertures toujours réussies du duo Manchu et Olivier Vatine, 2 vieux routards de la SFFF !!!)
3000 ans avant J.-C., une tribu est anéantie par ses ennemis et seuls survivent un vieux chaman et quatre enfants… Le vieil homme leur remet ses puissants talismans magiques après leur avoir fait promettre de ne jamais les utiliser conjointement, car si le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt lui absolument ! La tentation est trop forte pour les jeunes gens de recourir aux pouvoirs des esprits pour assouvir leur vengeance, et cette dernière emporte les assassins de leurs proches en même qu’une partie du continent !
Désormais maudits et immortels, ils traverseront les siècles tantôt alliés, tantôt ennemis :
- Dyo le dominateur représente les Coupes / Cœur / Le Pape, mais aussi le chaudron de la mythologie celte
- Erlin le protecteur représente les Deniers / Trèfle / L’Empereur, mais aussi la pierre qui hurle de la mythologie celte (on t’a reconnu Merlin, archétype du mentor magicien ! ^^)
- la dure et belliqueuse Reka, sœur jumelle d’Aker, représente les Lances / Pique / La Papesse, mais aussi la lance qui saigne de la mythologie celte
- la douce et pacifiste Aker, sœur jumelle de Reka, représente les Épées / Carreau / L’Impératrice, mais aussi l’épée-tonnerre de la mythologie celtique
Le projet du prolifique Jean-Pierre Pécau, ancien rôliste et vieux routard de la bande dessinée, est d’autant plus alléchant qu’il se situe dans le même univers que ses séries "Arcanes" et "Arcane majeur". Ici, il veut nous raconter l’histoire secrète et ésotérique du monde à travers leurs affrontements directs ou indirects ! Ce qui nous offre un "Highlander" raconté en direct-live plutôt qu’en alternance passé/présent à grand renforts de flashbacks… blink
Après, ledit projet a changé de cap en cours de route, toujours en faisant le part belle à l’ésotérisme :
- on a une saison 1 où on change d’époque, de lieu et de personnages de tomes en en tomes (et parfois de dessinateurs aussi)…
- on a une saison 2 centrée sur l’entre-deux-guerres, avec un récit avec un début, un milieu et un fin où on suit les mêmes personnages de tome en tome (et la série aurait très bien pu s’arrêter sur sa conclusion)
- on a une saison 3 où tant qu’on gagne on joue dans laquelle on explore l’époque contemporaine en naviguant d’événements en événements avec moult personnages différents (mais on est parvenu à offrir un fin assez cool à la série, assez proche de celle d’"Hordes" de Laurent Genefort, vieux routard de la SFFF française, mais ceci est autre histoire…)

Dans ce tome 1, intitulé "Genèse", nous sommes en Egypte en 1300 ans avant J.-C.
Dyo veut absolument détruire les Hébreux sous la protection de son frère Erlin, et après avoir envoyé ses sœurs Reka et Aker à la chasse au dahu en Nubie, l’inévitable affrontement à lieu au bord du Nil à El Koumma… D’un côté Pharaon, qui compte sur les légions d’ashebas et de golems de Dyo le sorcier… D’un autre Moïse qui doit faire un choix entre sa foi et le recours à la magie d’Erlin…
A chacune des plaies d’Egypte correspond ainsi un maître sortilège, mais on a aussi un siège, une bataille et de l’héroïsme en veux-tu en voilà avec des hoplites grecs qui se la jouent Bataille des Thermopyles, oh yeah ! ^^ Tout ça ferait carrément une excellente Série B blockbustérienne, mais tout le monde connaît les graves lacunes du cinéma français…
Au final Moïse s’enfuit en Egypte avec l’Ivoire de Dyo, Erlin disparaît, et Reka et Aker se séparent à jamais… Rendez-vous pour le tome 2 !

Parlons du principal dessinateur de la série, le croate Igor Kordey qui a gagné ses galons outre-Atlantique dans le monde des comics… Son travail peut être clivant, car autant son découpage et ses mises en scènes sont très efficaces, autant il a du mal à se départir de mauvais gimmicks comics d’où un charadesign clonesque pas toujours soigné, et des arrière-plans limités pas vraiment soignés. J’imagine aussi qu’il a dû trouver chaussure à son pied niveau encrage et colorisation. Au final il officie comme un bon artisan de la BD en s’inspirant de Goya, Fellini et Sergio Leone, avec un grimm et gritty parfois à la limite du trash quand déboule le sexe et la violence… Mais dans tous les cas, il ne méritait pas la volée de bois vert qu’il a reçu : j’imagine que lui qui rend une BD tous les 2 mois a dû insupporter des dessinateurs qui ne parviennent pas à finir correctement une BD en 2 ans !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Erik_
  03 septembre 2020
Avis sur la série:
L'histoire secrète est une série qui se situe dans l'univers des arcanes afin d'en retracer toute la genèse. L'originalité tient dans le mélange de la grande Histoire avec le fantastique afin d'expliquer que les faits historiques ne sont pas ce que l'on croît. Or, c'est justement le traitement de l'intrigue qui fait la faiblesse de cette série typiquement « marketing » qui a surfé sur la vague du concept.
Les faits historiques ne sont en effet qu'un prétexte pour faire coller la magie des ivoires et cela se sent réellement. Les Archontes et leurs agents tirent les ficelles de l'Histoire en faisant trop souvent des noeuds inextricables. La lecture demeure néanmoins assez agréable pour peu qu'on se plonge véritablement dans cet univers particulier où le hasard n'existe pas.
Plusieurs dessinateurs se succèdent au fil des 7 premiers volumes, ce qui confère un trait forcément inégal. En effet, on a réellement du mal à reconnaître les Archontes et leurs agents d'un tome à l'autre ce qui peut poser un problème quant à la compréhension générale. Par ailleurs, en 7 volumes, on a survolé grosso modo 3500 années d'histoire pour voir les tomes suivant couvrir une période historique de 60 années. Voilà encore une inégalité de traitement qui ne va pas arranger les choses !
Pourtant, je dois bien avouer que la saison 2 (c'est-à-dire à partir du volume 8 ) s'avère assez passionnante. Je me suis laissé prendre au jeu... petit joueur que je suis! Les renvois sur les séries dérivées se multiplient et on arrive à concevoir une certaine cohérence de l'ensemble. Au final, on passe un bon moment. N'est-ce pas ce qui compte ? Bref, le divertissement est assuré.
Les tomes se succèdent à un rythme effréné et on n'a pas l'impression que l'intrigue générale avance pour autant. J'ai même plutôt l'impression de m'être laissé piéger par une machine commerciale à près de 14 euros le volume. Faites le calcul car c'est une collection qui revient très cher au final avec ses 32 volumes voire 48 tomes si on tient compte de l'ensemble de l'univers. C'est l'une de ces séries dont on regrette un peu l'achat. Si cela s'était arrêté à un nombre de volumes raisonnable, cela passait. Plus maintenant ! Je suis honnête avec vous en vous livrant un conseil d'achat négatif bien que je sois acquéreur en étant prisonnier de l'univers Arcanes.
Pour autant, il faut bien admettre que commercialement parlant, la série fonctionne plutôt bien. Les couvertures sont assez bien soignées et le concept plaît à la majorité des lecteurs. Cet univers paraît cohérent et il y a un petit côté addictif.
Juste un dernier mot pour dire que les auteurs ont mis une espèce de carte et d'histographie afin de repérer le temps ainsi que les lieux de l'action de chaque tome de l'univers de ces cartes magiques. Or, la multiplication des tomes a rendu l'ensemble totalement illisible. C'est comme s'il y avait des points partout sur la planète car aucun lieu n'a été épargné par l'histoire secrète. On se dit que cela n'a plus aucun intérêt.
Voilà, après 48 tomes (univers complet), on voit enfin le bout. La conclusion se termine par une franche rigolade. Tout ça pour cela ? Il semblerait que cela ne soit pas une blague. No comment. A noter pour la petite histoire que j'ai revendu ma collection entièrement car un ami bdphile avait vu ce titre dans la bibliothèque et cela m'a foutu la honte du siècle. Il m'a fait comprendre que cela n'avait pas sa place. Il avait raison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Calexom
  24 décembre 2021
L'histoire secrète, plus si secrète !
L'histoire secrète est une bande dessinée sortie en 2005 pour son premier tome. le scénario de Pécau, les dessins de Kordey et les couleurs de Beau forment un bon ensemble. le travail d'équipe a été important pour ce premier volet. Éditée chez "Delcourt" et "Série B", cette BD nous plonge dans l'histoire de l'humanité depuis le moment où elle sait communiquer.
Pécau nous présente quatre personnages, les "Archontes", qui seront au centre du déroulement dans cette première histoire secrète : "Genèse". Ils sont les manipulateurs de l'ombre de tous les grands évènements historiques de la culture occidentale. Ces "Archontes" sont montrés comme des joueurs d'échec qui s'affrontent pour le pouvoir et le contrôle du plus grand nombre. L'histoire secrète permet de comprendre et de répondre à certaines questions de l'humanité : qui a aidé Moïse à fuir l'Égypte ? Pourquoi les croisades ont-elles eu lieu ? Quelle est l'origine du mythe du Graal ?
Pour répondre à ces questions, les quatre "Archontes" se livrent des batailles sans merci. de ce fait, le scénario est facilement décodable : quatre maisons pour diriger le monde, une seule y arrivera !
Les détails historiques dans les planches et les cases nous ramènent vers les connaissances que nous avons. Tout le monde reconnait le Nil, le Pharaon ou les grandes pyramides de Gizeh. La lecture des planches peut-être difficile mais une deuxième lecture donne les informations manquées lors de la première. La coloration de Beau facilite la compréhension de la temporalité : des couleurs pastelles dans les tons beiges pour les évènements antérieurs au sujet principal du volume. Les dessins sont précis pour les scènes d'action et contemplatifs pour les descriptions. Ils permettent de comprendre le déroulement plus facilement.
L'histoire secrète met sous les projecteurs une cause possible des périodes de l'histoire humaine.
Ceux qui aiment se plonger dans le passé ainsi que les complots seront servis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Diabolau
  05 mars 2018
Cette critique vaut pour les tomes 1 à 11 (après, j'ai laissé tomber).
Franchement, l'idée – la réinterprétation de l'histoire à travers les luttes d'influence de quelques personnages surhumains – était très séduisante pour le passionné d'Histoire ET d'imaginaire que je suis.
Dès le premier tome, pourtant, où l'on nous présente l'origine des archontes, je n'ai pas été convaincu et j'ai trouvé ça tiré par les cheveux.
Je me suis acharné à continuer quand même, tellement l'idée de base était bonne, tellement j'aimais L Histoire, et tellement j'aime le travail d'Olivier Vatine (depuis Bitume MK V en 1992, ça date !) qui n'a pourtant fait que les couvertures de l'Histoire Secrète... Mais la couverture, c'est important.
Mon intérêt a été un peu rehaussé par l'apparition de l'immonde Guillaume de Lecce, personnage que j'ai trouvé fascinant... Mais malgré tout, de tome en tome, je trouvais ça toujours aussi capillotracté, toujours aussi fouillis, toujours aussi artificiel.
Alors comme je ne décollais toujours pas et que je voyais que les tomes continuaient à sortir comme muguet en mai, j'ai commencé à me dire que cette histoire, même secrète, n'avait que trop duré en longueur, et qu'il était grand temps d'arrêter.
Finalement, le principal truc positif que j'en ai retenu, ce sont les couvertures de Vatine. Ça fait pas bézef...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Skritt
  08 octobre 2014
Ce premier tome nous situe à l'époque de Moïse quand quatre frères et soeurs, les archontes, possesseurs d'amulettes en ivoire leur conférant d'immenses pouvoirs. Mais le pouvoir engendre l'envie et la haine, et la fratrie se bat impliquant les hommes dans leur guerre.
Le récit est assez bien construit même si les repaires concernant ces frères et soeurs, leurs relations entre eux, sont assez obscurs au début. Leur pouvoir, rapidement expliqué, leur permet de se rendre aux yeux des hommes de l'époque tels des divinités qu'il faut idôlatrer.
Les liens qu'ils ont va jusqu'à perturber l'histoire de l'humanité. Ainsi, quelques énigmes sont dévoilées au lecteur afin de comprendre quelques détails historiques. Dans cet épisode, par exemple, c'est le pouvoir d'une amulette qui permet à Moïse de fuir, lui et son peuple, mais vous découvrirez pourquoi aussi il a été décidé de transmettre une certaine religion par la mère, énigme enfermée dans une seule phrase.
Au niveau du graphisme, il faut reconnaître que le dessin n'est pas à la hauteur. Les traits des personnages, leurs expressions principalement, sont mal interprétés et quelques cases sont incompréhensibles. Heureusement que les couleurs rattrapent un peu la qualité.
En somme, l'album est d'un niveau moyen à cause du dessin bâclé mais le scénario est intéressant en espérant que dans le prochain album certains défauts soient effacés.
Lien : http://skritt.over-blog.fr/a..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          63

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   19 décembre 2015
N’utilisez jamais les ivoires ensemble, ils peuvent détruire le monde…
Dyo, à toi l’ivoire de la coupe. Elle donne la vie et apporte la guérison, mais elle peut aussi engendrer des créatures hideuses et faire souffler des vents empoisonnés sur le monde.
Reka, à toi l’ivoire de la lance qui ne rate jamais son but, mais prends garde à la sa puissance qui peut te plonger dans la plus sanglante des folies.
Aker, à toi l’ivoire de l’épée pour défaire nos ennemis et créer des rois. Elle soumettra les clans et les unifiera, mais elle peut aussi frapper l’innocent et apporter la destruction.
Erlin, à toi l’ivoire du bouclier pour défendre les trois autres et leur apporter la sagesse. Mais attention à ne pas céder à ton orgueil.
Et par-dessus tout, prenez garde, un ivoire par archonte. Un seul, un seul !! Celui qui ne respectera pas ce pacte sera maudit à tout jamais !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
AlfaricAlfaric   16 novembre 2015
Le temps est une spirale, le temps est un labyrinthe… Parcourir la spirale du temps demande beaucoup d’énergie, on peut y perdre la vie, y rencontrer la folie, la maladie, la mort… Toutes les possibilités du futur s’étalent devant mes yeux. Je peux choisir les plus improbables, les plus létales… Changer le sable en océan, la terre en feu… Plus le changement sera grand, plus le prix à payer sera élevé…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
AlfaricAlfaric   18 novembre 2015
4 ivoires pour 4 archontes… 4 archontes pour diriger le monde… Mais malheur si un seul possède les 4. Grand-Père Loup nous avait mis en garde, les ivoires pouvaient être utilisés pour créer des empires ou écraser les hommes en les plongeant dans un abîme de souffrance et de destruction… Et nous venions de les utiliser pour détruire un monde… Grand-Père Loup nous avait mis en garde mais nous n’avions pas écouté… Tout commença dans le feu et la mort… Tout commença et nous avions déjà échoué...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
AlfaricAlfaric   15 novembre 2015
- Si j’utilise encore la puissance des ivoires, je vais attirer l’attention de mon frère. Nous risquons de le payer de notre vie…
- Dites-nous combien de temps il nous faudra tenir.
- Il n’y aura sûrement pas de possibilité de fuite…
- Dites-nous juste de combien de temps vous avez besoin, Maître Erlin ! Nous sommes des hoplites, nous n’avons pas l’habitude de fuir !!
Commenter  J’apprécie          80
AlfaricAlfaric   17 novembre 2015
La puissance des ivoires est immense. C’est pour cette raison qu’il faut la partager.
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Jean-Pierre Pécau (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Pécau
Nevada - La bande-annonce
autres livres classés : historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4228 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre