AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226126580
236 pages
Éditeur : Albin Michel (01/02/2002)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :

Dans l'Italie de 1713 récemment conquise par les Habsbourg, ils ne pensent qu'à se divertir. Insouciants et volages, ils connaissent leurs premières passions amoureuses, communient dans la frivolité, menant une existence tapageuse et dépensière, profitant des moindres instants. S'ils se sont juré fidélité, c'est pourtant une femme qui va les séparer. Mais les années qui passent, les exils successifs, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
charlottedesudermanie
  15 décembre 2013
C'est au hasard d'un dimanche, lors d'une promenade sur les quais d'un port breton qui accueillait une foire au livre, que je suis tombée sur ce roman. Une belle couverture, l'Italie, le XVIIIe siècle: il ne m'en fallait pas plus pour repartir avec cet ouvrage.
Si j'ai trouvé les premiers chapitres décevants, je me suis tout de même laissée emporter par les péripéties de Gianfranco et Alessandro. L'histoire d'une amitié indéfectible, l'histoire de deux vies inséparables que le destin séparent. Jusqu'à la dernière visite.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
charlottedesudermaniecharlottedesudermanie   13 décembre 2013
C'était toujours le même Alessandro, ayant besoin seulement d'un bon décrottage! A y bien réfléchir, il n'y avait pas de si gros dommages... Mais, en l'observant de cette manière, son attention s'arrêta tout à coup sur ses mains; il lui sembla qu'elles avaient doublé de volume! Et elles étaient couvertes d'entailles, d'égratignures, de cals, de surépaisseurs jaunes mâchurées de noir. Juste ciel! Quelles mains!... Cela lui sembla le plus grave. On peut toujours trouver des raisons assez élégantes au fait d'être maigre ou pâle; on finit par venir à bout de la crasse la plus tenace en prenant dix bains de suite s'il le faut, et l'on peut confier cheveux et barbe à un homme de métier qui saura bien en faire quelque chose de très présentable en quelques heures...mais on ne peut rien faire avec des mains pareilles. Des mains pareilles demandent au moins six mois d'inaction et plusieurs bains quotidiens dans du lait d'ânesse avant de pouvoir sortir. Ce détail apparemment dérisoire acheva de la décourager. "Même si Alessandro rentrait aujourd'hui avec moi, se dit-il, complètement abattu, il serait condamné à une quarantaine à cause de ses mains..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Christian Pernath (1) Voir plusAjouter une vidéo

[Christian Pernath : Un matin de juin comme les autres]
Olivier BARROT présente l'ouvrage de l'auteur Christian PERNATH "Un matin de juin comme les autres" assis à une table du café "Le Rostand" à Paris, dans le 4ème arrondissement. Il explique et commente le scénariodu roman;
autres livres classés : franceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

No et moi

Comment s'appelle le personnage principal ?

Lucas
No
Lou

15 questions
74 lecteurs ont répondu
Thème : No et moi de Delphine de ViganCréer un quiz sur ce livre