AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782824619750
320 pages
City Editions (26/01/2022)
3.77/5   28 notes
Résumé :
À 23 ans, Lily a des rêves plein la tête. Mais, à la mort de son grand-père, ses espoirs s'effondrent. La jeune femme doit retourner vivre dans son village natal pour aider financièrement sa famille et s'occuper de sa petite soeur autiste. Engluée dans un quotidien monotone, elle découvre le journal intime que son grand-père tenait pendant la guerre. Et une phrase déclenche en elle un véritable électrochoc : « Je vais probablement mourir ici. Je dois partir si je ve... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
3,77

sur 28 notes
5
7 avis
4
11 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

A la mort de son grand père Lily 23 ans, retourne vivre dans son village natal pour aider sa famille et s'occuper de sa petite soeur autiste. Alors qu'elle se sent piégée et étouffe sous le poids des obligations familiales, elle découvre le journal intime que son grand-père tenait pendant la guerre. Une phrase l'interpelle et résonne en elle : « Je vais probablement mourir ici. Je dois partir si je veux vivre. »...

Aux portes de l'âge adulte, Lily rêve de partir, le temps des vacances, écrire son premier roman. Malheureusement rien ne se passe comme prévu et elle se voit contrainte de travailler au supermarché du village pour aider sa famille financièrement. La découverte du journal de son grand-père va la bouleverser au point de tout envoyer valser et de partir chez une amie à Paris. Sûre d'elle, elle est bien décidée à profiter de sa jeunesse, des soirées parisiennes et de son premier amour. Entretenant une relation tendue avec sa mère, elle se confie volontiers à sa grand-mère à travers des lettres qu'elle lui envoie régulièrement pour lui raconter ses aventures parisiennes. L'autisme de sa soeur a pris une place importante dans son enfance et on ressent toutes les contradictions auxquelles elle est confrontée devant jongler entre sa volonté d'aider, de protéger et son besoin viscéral de vivre pour elle. Avec beaucoup de fluidité, l'autrice aborde avec légèreté des thèmes forts tels que le deuil, la quête identitaire, le besoin d'émancipation, la maladie et le temps qui passe. Adeptes de feelgood vous devriez passer un très bon moment !

Commenter  J’apprécie          120

aujourd'hui en ce samedi radieux qui semble annoncer le printemps je reviens vous parler d'une de mes dernières lectures. Un roman qui sonne comme comme une douce mélodie et qui se déguste avec la même gourmandise qu'un moelleux au chocolat coeur fondant. Il s'agit de "le vent te portera" de Pauline Perrier et c'est un joli coup de coeur pour moi.

Lily est une jeune fille de 23 ans qui rêve de devenir écrivain. Elle rêve et se projette pleine d'envies en cet été qui s'annonce quand son grand-père meurt brutalement et emporte avec lui tous ses espoirs. La voilà qui doit retourner vivre dans son petit village pour soutenir financièrement sa famille et s'occuper de sa petite soeur autiste. Alors qu'elle se perd chaque jour un peu plus dans un quotidien monotone, elle découvre le journal intime de son grand-père pendant la guerre. A la lecture de la phrase: " je vais probablement mourir ici. Je dois partir si je veux vivre.", Lily a un électrochoc. Persuadée que cette phrase lui est destinée, elle plaque tout pour suivre son propre chemin. Parviendra-t-elle à  trouver sa voie sans pour autant renoncer aux siens ?

Ce roman, je l'ai adoré. Vraiment, la plume de l'auteure est une vraie découverte. Je l'ai trouvée délicate, fluide, précise et incroyablement visuelle et addictive. Et certaines expressions incroyablement bien tournées m'ont souvent fait sourire. Cette histoire d'une jeune femme en quête d'elle même, aux portes de l'âge adulte porte en elle toute la fougue, l'avidité, l'urgence de la jeunesse. C'est vrai, c'est frais, c'est pétillant et vibrant d'émotion et clairement cela fait un bien fou de se replonger au travers du personnage de Lily dans ses années étudiantes. Ça fait renaître de jolis souvenirs depuis longtemps oubliés et on se retrouve en cette jeune femme qui veut tout vivre, tout ressentir, même si parfois cela veut dire souffrir.

C'est un beau personnage que celui de l'héroïne et les personnages secondaires ne sont pas en reste. J'ai aimé les différentes relations qui existent ou se tissent au fil du roman, que ce soit avec sa grand mère, sa mère, sa petite soeur, sa meilleure amie ou même avec Basile, ce garçon qui semble si parfait.

Ce roman aux allures de feel-good est un vrai bobon littéraire qui fait beaucoup de bien. C'est donc tout naturellement que je vous le recommande pour un moment d'évasion. Et puis, c'est toujours agréable de lire des thématiques fortes et même parfois dures sans pour autant tomber dans la facilité ou le plombant. Tout est bien dosé, maîtrisé et donne terriblement envie de découvrir les autres romans de l'auteure.

En bref, un roman qui se dévore et qui transporte et qui donne une furieuse envie de profiter de chaque instant et de chercher son bonheur partout. Une belle réussite.

Commenter  J’apprécie          70

Encore un livre ajouté pour sa couverture et le titre m'a rappelé une chanson d'un groupe de rock Français.

Je l'ai lu en lecture commune avec @valou83.

Lily vit mal le décès de son grand-père. Ses parents l'obligent à rester dans leur petite bourgade et a travailler en tant que caissière tout en gérant sa petite soeur de 15 ans qui est autiste.

Elle décide donc de prendre le large pour réaliser son rêve.

Pour ma part, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de rebondissements... et ce sera tout pour les points positifs !

Par contre, pour les points négatifs, il manque cruellement d'émotions positives, de descriptions plus approfondies des relations que l'héroïne a avec l'ensemble de sa famille mais surtout son grand-père.

Elle monte remonter le moral à son amie mais ne s'en occupe pas le moins du monde !

L'autrice nous parle du carnet de ce dernier mais sans en dévoiler beaucoup.

Lily écrit un bouquin mais on en sait pas plus sur son contenu .

Donc il manque trop de choses à mon goût.

Je n'ai pas aimé le côté un peu égoïste que chaque personnage a, alors qu'ils vivent une situation qui devrait resserrée les liens familiaux.

Je ne me suis donc pas attachée à aucun d'entre eux et je me suis contentée de lire, sans plus.

Commenter  J’apprécie          100

🌸"Il n'y a point de chemin vers le bonheur. le bonheur, c'est le chemin."

Lao-Tseu🌸

🍃🎶Pendant que la marée monte

Et que chacun refait ses comptes

J'emmène au creux de mon ombre

Des poussières de toi

Le vent les portera

Tout disparaîtra mais

Le vent nous portera.🎶

Tout le monde connait cette chanson de Noir Désir qui évoque l'histoire de deux personnages inséparables, dont les souvenirs s'envoleront à jamais.

C'est ce que vit Lily avec son grand-père adoré.

Lily, cette jeune fille de 23 ans, qui avait pour projet de passer son été à Paris avec son amie Cléo, voit celui-ci s'effondrer quand elle apprend le décès de son grand-père tant aimé.

Contrainte de revenir dans son village natal pour aider sa famille et s'occuper de sa petite soeur autiste Manon, Lily découvre un carnet tenu par son grand-père et une phrase dans ce carnet provoque chez elle un électrochoc : «Je vais probablement mourir ici. Je dois partir si je veux vivre.»

Cette phrase résonne chez Lily.

Il est temps qu'elle pense à elle, à construire enfin sa vie, à vivre ses rêves et Lily décide donc de voler de ses propres ailes et de tout quitter.

Même si le chemin parcouru est parfois semé d'embûches, Pauline Perrier nous démontre avec ce roman, qu'il n'est jamais trop tard pour prendre sa vie en main et créer son bonheur sans pour autant renoncer à ceux qui nous sont proches et leur dire qu'on les aime pendant qu'il est encore temps.

Un joli roman feel-good avec des thèmes très durs que sont le deuil, la maladie, la reconnaissance, l'acceptation.

Non pas un coup de coeur mais une belle découverte.🍃

RÉSUMÉ :

📖 À 23 ans, Lily a des rêves plein la tête. Mais, à la mort de son grand-père, ses espoirs s'effondrent. La jeune femme doit retourner vivre dans son village natal pour aider financièrement sa famille et s'occuper de sa petite soeur autiste. Engluée dans un quotidien monotone, elle découvre le journal intime que son grand-père tenait pendant la guerre. Et une phrase déclenche en elle un véritable électrochoc : « Je vais probablement mourir ici. Je dois partir si je veux vivre. » Lily a l'impression que ce message lui est destiné. Il n'en faut pas plus pour la décider à tout quitter pour suivre son propre chemin. L'amour, la liberté... le monde lui appartient, en toute insouciance, loin de sa famille qui se déchire et vole en éclats. Mais vivre, c'est aussi apprendre à ne pas blesser les autres sans pour autant renoncer à son propre bonheur...📖

Commenter  J’apprécie          20

Bonjour tout le monde !

Post lecture terminée SP

J'ai lu “Le vent te portera” de Pauline Perrier au éditions City que je remercie infiniment pour l'envoi du roman.

Résumé

Lily est une jeune fille de 23 ans qui vient de perdre son grand-père qui comptait plus que tout pour elle. Ses parents l'obligent à revenir vivre dans son village natal pour les aider financièrement et surtout pour prendre soin de Manon, sa petite soeur autiste.

Mais Lily avait d'autres projets, Lily a des rêves pleins la tête, alors il va suffire d'une phrase griffonnée sur un vieux carnet de son grand père, une phrase qui va être pour elle le déclic qu'elle doit s'envoler et vivre ses rêves.

Mon point de vue

Dans ce roman feelgood, et au travers des péripéties de Lily, l'auteure aborde avec justesse le passage à l'âge adulte, l'envol du nid familial pour accomplir ses propres rêves, avec tout ce que cela implique. On y parle aussi de maladie et de handicap et surtout de la valeur des liens familiaux.

Lily est une jeune fille plutôt renfermée avec de nombreuses souffrances, et j'ai beaucoup aimé suivre ses aventures et assister à son évolution, elle va découvrir la vie et l'amour aussi, ça ne sera pas toujours facile. Un personnage qui m'a touché et qui m'a fait rire aussi dans lequel il est facile de s'identifier.

J'ai été très touché par le personnage de Manon, sa petite soeur autiste et j'ai clairement détesté Basile!!!

"Ça ne fait que trois heures que je suis en poste et j'en suis déjà à songer que le monde aurait besoin d'une bonne épidémie de peste. Ou de variole.”

“ Quand je glisse un livre dans mon sac à dos, c'est tout un univers que je garde à portée de main, prêt à me sauver de la réalité à tout instant” … “ L'imagination est la porte de sortie qui me permet de respirer quand, ici-bas, je commence à suffoquer”

Ce fut une lecture agréable, un roman cocooning, avec une belle morale, les chapitres sont courts et s'enchaînent rapidement. J'aime bien ce genre de lecture, ça apaise, ça détend.

Je ne connaissais pas l'auteure, c'est le premier roman que je lis d'elle et j'ai trouvé sa plume fluide et pétillante, cela m'a donné envie d'en découvrir d'autres.

Si vous aimez les romans feelgood, je ne peux que vous conseiller celui-ci à dévorer au coin du feu avec un plaid confortable et un chocolat chaud.

Vous connaissez cette auteure? Ce roman vous tente? N'hésitez pas à venir m'en parler en commentaire.

Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation

Après tout, la mort est un métier comme un autre. Tant qu'elle ne frappe pas trop près, personne n'a de raison d'interrompre l'agitation de sa propre existence.

Et puis un jour, le téléphone sonne et on oublie comment on rit.

Commenter  J’apprécie          40

Et je ne compte pas en rester là. Il est temps que je reprenne ma vie en main. Que j’en finisse avec les prétextes, le chagrin. Peu importe si je dois écrire au petit jour, cumuler les nuits blanches ou voler le casque antibruit de Minnie pour m’isoler en salle de pause. Je vais me battre pour ce rêve qui m’habite. Je vais prouver que j’en suis capable. J’en ai assez que les gens d’ici ne croient pas au rêve et qu’ils sortent un extincteur dès qu’une flamme s’anime chez quelqu’un

Commenter  J’apprécie          10

Les gens, le bruit, les futilités... Tout cela n'a rien d'aussi réjouissant que la perspective d'une soirée dans l'écrin de ma chambre, un bon roman entre les mains et un morceau de chocolat sur la langue.

Commenter  J’apprécie          30

Le monde qui s'agite autour de moi, je ne le comprends pas, je ne lui appartiens pas. Je ne le reconnais pas comme mien. L'imagination est la porte de sortie qui me permet de respirer quand, ici-bas, je commence à suffoquer.

Commenter  J’apprécie          20

Je songe à refermer la porte et prétendre n’avoir rien vu, rien entendu. Du calme. C’est tout ce que je demande. Juste un peu de calme pour mener mon deuil en toute intimité.

Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : feel good bookVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4781 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre