AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2914657846
Éditeur : Ravet-Anceau (10/04/2009)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Le pape qui hurle est un célèbre tableau de Francis Bacon représentant un homme en cage. Quand une représentation en trois dimensions de cette peinture est découverte devant le Palais des Beaux-Arts, le directeur pense à une simple manifestation artistique et la fait déplacer. Mais en manipulant l’objet, les employés découvrent qu’un cadavre est caché sous la glaise. Le commandant Léoni est dépêché sur place au côté d’une séduisante médecin légiste pour éclaircir l’... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
UnKaPart
  02 novembre 2018
Art brut, deuxième enquête de Pierre-Arsène Leoni après Un Corse à Lille. Et deuxième version du roman. À l'occasion de la réédition, l'auteur a remanié son texte : “Art brut a été revisité de fond en comble. Mêmes matériaux de base, nouvelle enquête, nouveau rythme, nouveaux chapitres, nouvelle fin, le tout avec plus de mémé Angèle dedans.” Autant dire une réécriture complète, pas juste on ressort le truc vite fait histoire de.

Je garde une préférence pour Un Corse à Lille et Carrières noires mais Art brut ne démérite en rien. La différence se joue au subjectif en grande partie parce que je ne suis pas très réceptif au sujet artistique (les domaines qui en appellent à l'émotion ne partent jamais gagnants avec moi).
Deux grandes qualités d'écriture dans ce roman. La première, les personnages. Piacentini étoffe la galerie présentée dans Un Corse à Lille à travers le développement de Leoni et de son entourage personnel ou professionnel. Quant aux nouveaux venus d'Art brut (je pense surtout aux suspects de l'affaire), ils ne sont pas en reste. Tous ont ce petit quelque chose qui dépasse le papier pour atteindre une dimension humaine.
Second point fort, la façon dont Piacentini aborde l'art. le bouquin fait la part belle à Francis Bacon (lard brut, si j'ose dire) sans te tartiner du Wikipedia ni donner lieu à des fantaisies d'auteur qui se prendrait pour un philosophe de l'esthétique. Les questions artistiques racontent quelque chose en elle-mêmes tout en trouvant leur place dans l'intrigue. Dans ce roman, l'art fait sens (IRL, c'est une autre paire de manches, même Kant s'y est cassé les dents).
Du bon polar. Et à propos de bon, signalons en fin d'ouvrage une annexe appétissante : deux recettes de mémé Angèle. Parce que dévorer des bouquins, c'est bien, mais les nourritures terrestres, c'est encore mieux pour se faire plaisir. On ne va pas se laisser abattre, comme disait Sadi Carnot.
Lien : https://unkapart.fr/critique..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
jpatou
  08 juillet 2013
Livre que j'ai découvert aux Apaméennes du livres en présence de l'auteur. Après une table ronde en présence de celle-ci j'ai acheté ce livre conquis par son discours. L' histoire commence avec la découverte d'un cadavre dans une statue représentant une oeuvre de Bacon sur le parvis du musée de Lille.
En effet comme le titre de son roman précédent le suggère l'intrigue de déroule dans cette ville et le commissaire est un corse muté dans le nord par mesure disciplinaire. Après un bon début j'ai trouvé que l'intrigue devenait un peu confuse et pour ne rien simplifié une autre histoire mettant en scène la compagne du commissaire se déroule à l'autre bout du monde sur fond d'enlèvement d'enfants. L'intrigue et toutefois prenante et les personnages sympa malgré quelques invraisemblances (un flic roule en Jaguar lors de ses enquêtes). A lire toutefois
Commenter  J’apprécie          00
rpfab
  11 septembre 2016
La deuxième "grosse" enquête du commissaire corse Léoni commence par la découverte originale d'un cadavre dans une oeuvre d'art. Comme cela ne suffisait pas, sa compagne part secourir des enfants disparus au Sri Lanka. Est ce que le commissaire ne finira pas par "péter les plombs" ?
Ce second opus du commissaire Léoni nous plonge dans le monde de l'art et quand le passé remonte à la surface, on ne sait jamais où cela nous mène.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
UnKaPartUnKaPart   29 octobre 2018
– Tu es la femme la plus importante pour mon frère...
– Tu oublies mémé Angèle !
Ange se dérida. Mémé Angèle était hors catégorie. Palme spéciale du jury. La seule de le mettre dans ses petits souliers sur un froncements de sourcils. Et de faire suivre ses remontrances d'une part de clafoutis.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Elena Piacentini (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elena Piacentini
En juin 2017, lors de la neuvième éditions de Saint-Maur En Poche, Geneviève van Landuyt recevait sur la scène des Déblogueurs deux auteurs de polar, Éléna Piacentini et Benoît Minville
Retrouvez vos livres dans notre librairie en ligne ! :
Rural noir de Benoît Minville aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/78310-divers-polar-rural-noir.html
Les belles vies de Benoît Minville aux éditions Sarbacane https://www.lagriffenoire.com/56223-romans-les-belles-vies.html
Les Géants de Benoît Minville aux éditions Sarbacane https://www.lagriffenoire.com/5271-romans-les-geants.html
Comme de longs échos de Elena Piacentini aux éditions Fleuve noir https://www.lagriffenoire.com/89531-divers-polar-comme-de-longs-echos.html
Carrières noires de Éléna Piacentini aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/21249-divers-polar-carrieres-noires.html
Des forêts et des âmes Éléna Piacentini aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/70092-divers-polar-des-forets-et-des-ames.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. @Gérard Collard? @Jean-Edgar Casel?
+ Lire la suite
autres livres classés : lilleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1635 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre