AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Stéphane Piatzszek (Autre)Julien Maffre (Autre)
EAN : 9782302082595
63 pages
Éditeur : Soleil (05/02/2020)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Comme Louis XIV, Anacréon aime passionnément le métier de roi, et comme le roi Soleil, il n'envisage le pouvoir que comme absolu. L'âge et la fatigue venant, il songe à sa succession. Il rêve de voir son fils devenir le nouveau roi de Thunes, mais face à une police qui gagne en efficacité et en intégrité, la canaille doit se professionnaliser. Une féroce guerre de succession s'engage..
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  21 avril 2018
Paris, février 1667. Un vieil homme éclopé, adossé à un mur, fait la manche dans les ruelles de Paris. Tout près de lui, il remarque le manège d'un jeune homme qui, feignant de se balader, vole dans les poches des passants. Aussitôt, le mendiant donne l'alerte. Plusieurs hommes s'emparent alors de lui et, précédé du vieil homme, le conduisent vers le châtelet où il sera puni. Mais, en chemin, ils croisent un groupe d'hommes armés d'épées. Les escorteurs du jeune homme prennent peur et s'enfuient. Ce qui fait bien rire ce dernier et le vieillard, complices puisque Jean est le fils d'Anacréon, le roi des gueux qui règne en maître sur la vaste cour des miracles. Celui-ci vieillissant, il songe à se retirer et laisser le pouvoir à son fils.
Ce premier tome d'une série post-moyenâgeuse plante son décor au coeur des ruelles malfamées et sales de Paris. En chef de file, Anacréon, le Grand Cöesre, sa fille, La marquise et son fils Jean. le vieil homme voulant se retirer, sa succession ne va malheureusement pas se dérouler comme prévu : bon nombre de partisans sont attirés par le titre et Louis XIV, via Colbert, tient à le remplacer par un homme intègre. Stéphane Piatzszek nous offre un premier album original au héros pour le moins atypique. Les personnages secondaires ne sont pas en reste puisqu'on y croise prostituées, mendiants... Au coeur de cette cour, trahisons, manigances, coups bas et autres vilenies. Jérôme Maffre excelle dans ce Paris sordide et sale : un trait minutieux et vif, des décors parfaitement retranscrits (des fastes de Versailles aux ruelles sordides) ou encore des plans variés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          560
tchouk-tchouk-nougat
  20 février 2019
Dans le Paris de Louis XIV règne un autre roi : Anacréon. Il trône dans les bas-fonds de la ville, les gueux, mendiant et prostituées sont ses sujets. Et le vieux roi songe à prendre sa retraite, à mettre son fils à sa place, mais dans la vie on ne fait pas toujours ce que l'on veut...
Les auteurs nous amène donc dans un Paris assez éloigné des fastes de Versailles. Il y règne misère et mendicité mais aussi bonne humeur jusqu'au jour où la machine se grippe.
J'ai trouvé le début un peu confus, La mise en place un peu laborieuse avant que le scénario n'avance vers quelque chose de plus sombre. Au final un premier tome plutôt réussi, à voir comment cela va évoluer par la suite.
Au dessin Maffre nous offre une fois de plus son style nerveux qui sait retracer personnages et décors de façon incisive.
Commenter  J’apprécie          160
MarquePage
  02 avril 2018
Je m'attendais à une lecture sympathique, facile et drôle. Sous cette couverture se cache un récit plus profond et plus sombre qu'elle ne laisse croire. Et ce n'est pas pour nous déplaire.
Comme l'indique le titre, on s'intéresse aux pauvres, aux gueux, aux mendiants et tous les traîne-misère. Chez eux aussi règne une hiérarchie, ambition, des complots se fomentent et des revers de fortune. On oublie presque leur condition tant on est pris dans leur quotidien, leur roublardise. On ne s'ennuie pas. Evidemment ce n'est pas joyeux, le ton n'y est ni dramatique, ni édulcoré. Un juste milieu très agréable pour une lecture qui l'est encore plus.
Dans ce Paris du XVIIème siècle on y croise des personnages célèbres. Louis XIV lui-même ou encore Colbert et autre qui ont fait L Histoire. Ceux qu'on suit sont moins bien habillés mais doivent faire face aux mêmes problématiques avec autant d'intelligence. Des personnages très humains, touchants et durs à la fois. On s'attache vite à cette petite famille.
On reconnaît très bien les dessins de Julien Maffre. Pas forcément ceux que je préfère dans la BD mais très agréables, fins, et avec une touche de légèreté pour éviter de nous plomber. La colorisation est lumineuse.
Dans l'ensemble une belle réussite. J'ai quand même eu quelques difficultés à comprendre le fonctionnement de la cour des miracles. Pourtant il n'y a rien de compliqué^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
trust_me
  31 janvier 2018
Paris, 1667. Anacréon le roi des gueux, 84ème du nom, règne d'une main de fer sur la cour des miracles. Au coeur de Paris son royaume de non-droit prospère, bien aidé par les forces de police du lieutenant Tardieu qui, contre quelques pots de vin, ferment les yeux sur les activités de ses ouailles. Mais les temps changent. Anacréon, vieillissant, est contesté par une partie des siens et Louis XIV, ne supportant pas qu'un autre roi que lui existe sur les terres de France, charge Colbert de trouver un homme suffisamment intègre pour reprendre les choses en main et mater ces miséreux qui défient son autorité.
Stéphane Piatzszek et Julien Maffre décrivent avec force précisions historiques le monde des mendiants, des voleurs, des truands, des infirmes, des putains. Un monde à la marge avec ses propres codes, ses propres règles et son propre roi. Une corporation proche de la piraterie où les manigances et les luttes de pouvoir commencent à fissurer la solidarité légendaire d'un clan au bord du gouffre.
Un premier volume où les auteurs posent leurs pièces sur l'échiquier. La partie commence à peine mais le roi perd ses pions et se retrouve fragilisé. le scénario, rigoureusement documenté, est porté par le dessin réaliste d'un Julien Maffre ne ménageant pas ses efforts pour représenter le Paris malfamé (et malodorant !) de la fin du 17ème siècle.
Un début de série extrêmement prometteur qui donne très envie de découvrir la suite. En espérant qu'elle ne tarde pas trop.
Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Erik_
  30 août 2020
Là encore, c'est une réussite pour un récit post-médiéval qui nous conte l'histoire d'un roi pas comme les autres au temps du Roi Soleil. Il n'est point question de Versailles mais plutôt de la fameuse Cour des Miracles que l'on pouvait apercevoir étant jeune dans un épisode de la série des Angéliques ou encore dans l'oeuvre de Victor Hugo à savoir le Bossu de Notre-Dame. On se demande si le grand Coësre (ou le roi des Gueux) a réellement existé. Ce récit commence très bien et il est plutôt passionnant à souhait.
J'avoue avoir eu peur de cette descente dans les enfers de Paris avec un vocabulaire assez vieille France et plutôt du genre fripon et canaille. Mais non, on n'aura pas droit au langage de la cité de cette époque. Il y a également des jeux de pouvoirs pour assurer une succession. Cependant, il ne peut y avoir qu'un seul roi en France. La police est également assez corrompue. Bref, il y aura du grabuge et on ne s'ennuiera pas à cette lecture.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (4)
BDZoom   30 janvier 2018
Un tableau de famille peu glorieux mais derrière lequel se devine l’ombre de bien des affaires et bien des mystères… de Paris.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BulledEncre   26 janvier 2018
Le dessin apparaît vif, les visages sont taillés à la serpe. Cela sied à l’action et à la course effrénée à la survie.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDGest   24 janvier 2018
Brillamment illustrée et impeccablement orchestrée, une saga sombre et violente se découvre dans ce premier tome de la Cour des miracles.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   09 janvier 2018
Une belle surprise. Une lecture que je vous invite à découvrir sans hésiter un instant.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
koalaskoalas   29 janvier 2019
Le grand Coësre ou le roi des gueux, dit aussi Roy de lunes, chef suprême des coquins, général de toute la canaille du bon royaume de France : cagous, archissusupots de l'argot, narquois, orphelins, millards, mercandriers, rifodez, mallingreux, capons, piètres, polissons, francs-mitoux, nabouleux, hubins, coquillards, drilles, courtauts de la boutanche et convertis de tous poil.
Commenter  J’apprécie          90
marina53marina53   21 avril 2018
Traiter avec la canaille, c'est déjà se compromettre.
Commenter  J’apprécie          240
MarquePageMarquePage   02 avril 2018
- Tu avais bien préparé ton coup. T'es devenu fou ?
- Même les fous ont leurs raisons.
Commenter  J’apprécie          30
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   21 février 2019
-Nommons un homme dont l'intégrité sera d'airain!
-Je vous souhaite bien du courage pour dégotter un tel oiseau.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Stéphane Piatzszek (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Piatzszek
Stéphane Piatzszek en interview pour planetebd.com
autres livres classés : Paris (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien les contes de Perrault ?

Combien de contes Charles Perrault a-il écrit ?

6
9
11
15

17 questions
390 lecteurs ont répondu
Thèmes : conte , charles perrault , 17ème siècleCréer un quiz sur ce livre