AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2715226640
Éditeur : Mercure de France (25/08/2008)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 16 notes)
Résumé :

Au sommet du Morne Câpresse, dans un véritable jardin d'Éden, vit la mystérieuse Congrégation des Filles de Cham. Dirigée par la Mère Pacôme, la communauté recueille des femmes blessées par la vie : meurtrières, droguées, prostituées... Soumises à une hiérarchie inflexible, des dizaines d'adeptes oeuvrent pour panser les plaies de ces filles perdues et faire respecter des rites str... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
isabelleisapure
  13 juillet 2017
J'ai pris un grand plaisir à retrouver la plume de Gisèle Pineau, à la fois poétique et empreinte des paysages et senteurs de sa Guadeloupe natale.
J'avais découvert tout à fait par hasard l'auteure il y a un an avec « Chair Piment », roman plein de nostalgie et de fantômes d'être chers disparus à jamais, celui d'une soeur notamment qui fait ressentir jour après jour un manque étouffant et intolérable.
C'est également sa soeur que Line recherche dans « Morne Câpresse ».
Line est persuadée que Mylène est vivante, seulement perdue dans la drogue et l'alcool.
Sa quête la mène dans une communauté totalement féminine dirigée par Mère Pacôme sur les pentes du mont « Morne Câpresse », une société bien étrange, sorte de secte avec ses codes et ses règles.
Gisèle Pineau nous propose de beaux portraits de femmes blessées, courageuses, venues dans l'espoir d'échapper au « monde d'en bas » fait de violence et de malheur.
Line, le personnage principal est particulièrement attachant avec sa volonté farouche de vaincre les obstacles, les peurs et les non-dits.
Dans cette histoire aussi belle que terrible, l'auteure nous fait découvrir une Guadeloupe moins idyllique que celle des cartes postales touristiques et aborde avec pudeur de graves problèmes de société.
Un roman trop peu connu et qui mérite grandement d'être découvert.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Carmendb
  11 septembre 2018
Pacôme, née en Guadeloupe, était venue en France pour tenter sa chance et fuir la misère. Mais elle n'y avait trouvé qu'une vie difficile, faite d'ombre et de solitude : toute la journée sous terre pour vendre les tickets de métro, elle regagnait son petit logement obscur sitôt le travail terminé. Quand elle apprend que sa mère est malade, elle revient au pays natal.
Celle-ci, avant de mourir, lui révèle le nom de son géniteur. Elle le recherche, le retrouve et elle obtient qu'il lui donne le nom de tous ses frères et soeurs.
Au chevet de la mourante, elle entend des voix, "celles des anges, celles des ancêtres" qui lui soufflent que sa mission vient de commencer : elle a la vision de la Congrégation qu'elle doit créer. Désormais elle s'appellera Sainte Mère Pacôme, à la tête de la Congrégation des Filles de Cham qui vient de naître.
Sa soeur Lucia l'accompagne dans cette mission : recueillir les filles égarées du pays, les sauver de la drogue, de la perdition … et puis sauver la Guadeloupe !
de plus en plus de filles, de femmes rejoignent la Congrégation qui devient prospère. Et Pacôme entend de plus en plus de voix qui lui prédisent que lorsqu'un garçon naîtra, le temps de la délivrance sera venu "Vous délivrerez l'Afrique, le monde entier …", mais seules des filles naissent à la Congrégation… Pacôme perd peu à peu la raison … la Congrégation y survivra-t-elle ?
Au-delà de la fiction et de la destinée hors du commun de cette vaillante Sainte Pacôme, on se plonge dans la misère de ce petit bout de France, dans son histoire, dans ces pages peu glorieuses de l'esclavage et dans ses répercussions jusque dans la société actuelle même s'il fut définitivement aboli en 1848.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LIONELLE
  08 septembre 2014
Ce roman nous fait découvrir une face cachée de la Guadeloupe.
Femmes isolées, livrées à elles-même dès leur jeunesse, meurtries par la vie physiquement et psychiquement.
Dans les hauteurs de Morne Câpresse, une congrégation leur ouvre ses portes.
L'une d'elles ira y rechercher sa soeur.
Intrigue, roman, pour un sujet sur la Guadeloupe qui est rarement abordé.
Commenter  J’apprécie          30
pcl
  11 mars 2016
Morne Câpresse
Gisèle PINEAU
Paru le 25/10/2008
Gisèle PINEAU nous dévoile un autre aspect des femmes en Guadeloupe
Critique personnel:
J'ai beaucoup apprécié ce livre, car à travers ce roman l'auteur nous montre la vie des femmes en perdition dans une Guadeloupe contemporaine ainsi que leur état d'âme. Ce livre est passionnant, on entre tout de suite dans l'histoire de chacune de ces femmes touchantes. Morne Câpresse a l'allure d'une fable mais également une histoire inspirée de faits réels car en lisant ce livre j'avais vraiment l'impression que c'était une histoire que Gisèle Pineau avait vécu !
Commenter  J’apprécie          00
NoandtheCity
  23 août 2011
C'est une jeune femme qui m'a conseillé cet auteur un soir d'été entre deux rayons du Virgin des Champs-Elysées. J'avais trouvé ça tellement sympa que j'avais aussitôt acheté le livre en question, Chair Piment, dévoré en quelques jours. J'avais adoré. Essai confirmé quelques mois plus tard avec La grande drive des esprits.
Ces romans m'avaient fait l'effet de lecture de « vacances » avec un je ne sais quoi en plus... J'ai récidivé cet hiver avec Morne Câpresse.
Passionnante, l'intrigue du roman croise plusieurs destins de femmes abîmées par la vie : drogue, alcoolisme, inceste, infidélité des hommes... Elles vivent toutes au sommet du Morne Câpresse, en Guadeloupe, sous la coupe de « mère Pacôme » fondatrice d'une sorte de congrégation. le lecteur suit Line, débarquée dans cette communauté exclusivement féminine. A la recherche de sa petite soeur, elle questionne les « filles de Cham» et très vite on comprend que quelque chose ne tourne pas rond... Je vous laisse découvrir les lourds secrets qui pèsent sur ce gynécée.
Si j'ai tant aimé Morne Câpresse, c'est que Gisèle Pineau se sert de ces vies brisées pour brosser le portrait d'une Guadeloupe moins idyllique qu'il n'y paraît. C'est là tout l'intérêt de ses romans : plus que des histoires de femmes, ce sont de vraies questions de société qui sont à chaque fois abordées.
Lien : http://lectricesandthecity.2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Louloute971Louloute971   13 novembre 2013
Ecoute ! Ecoute ! Ils m'injurient..." Elle faisait les cent pas, s'agitait de plus en plus. Quand Lucia lui demandait de se calmer, Pacôme fermait les yeux, serrait les dents. Et son visage tout plissé et grimaçant tandis qu'elle reniflait et trépignait sur place. Pendant un moment, les deux mains plaquées sur les oreilles, elle s'efforçait de trouver la paix. Mais les voix étaient dans sa tête. Alors, elle se mettait à proférer des imprécations, à jurer que le Bon Dieu était à ses bords, et elle les menaçait de son Courroux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Gisèle Pineau (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gisèle Pineau
Gisèle Pineau - Le parfum des sirènes
autres livres classés : guadeloupeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Case mensonge

Pourquoi appellent-on les habitants " gens roucou"

Ils ont du roucou sur la peau
Ils mangent du roucou
C'est le nom de leur quartier

5 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Gisèle PineauCréer un quiz sur ce livre