AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782890928350
160 pages
Éditeur : Béliveau - Sciences et Culture (10/05/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Le deuil animalier est un vrai deuil. Le reconnaître, c'est lui donner la place qui lui revient.

Vous souvenez-vous de cette journée où vous avez pris la décision d'adopter un animal de compagnie ? Que représentait-il pour vous ? Pour bien des gens, il s'agit d'un membre de la famille, d'un enfant ou d'un meilleur ami. Ce lien privilégié et les émotions ressenties qui l'accompagnent sont souvent difficiles à comprendre pour ceux qui ne possèdent pas d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Cielvariable
  02 novembre 2017
J'ai beaucoup aimé cet essai qui résume bien la relation que plusieurs peuvent avoir avec leur animal de compagnie qui fait littéralement partie de la famille. Lors du deuil d'un animal, surtout si cela fait un bon nombre d'année qu'il partage notre vie, de grands changements et une grande tristesse peuvent survenir et les proches qui ne côtoyaient pas l'animal ne comprennent pas toujours l'importance de ce deuil. J'ai souvent entendu des gens rire d'autres gens qui étaient en deuil de ce genre en disant qu'ils exagéraient. Ils auraient intérêt à lire cet essai, ils feraient alors davantage preuve d'empathie.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   01 juin 2018
La question n’est pas banale, même si elle peut paraître simpliste!

Il est important d’utiliser le même vocabulaire si nous voulons bien nous comprendre. J’ai fait quelques recherches à ce sujet et j’ai sélectionné la définition qui suit:

«Pour le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), un animal de compagnie est un animal domestique ou sauvage qui vit auprès de l’humain, en tant que compagnon et à des fins d’agrément.»

Saviez-vous que, depuis décembre 2015 au Québec, les animaux sont considérés comme des êtres doués de sensibilité ayant des impératifs biologiques? C’est ce que prévoit la Loi visant l’amélioration de la situation juridique de l’animal.

Des histoires d’animaux de compagnie, il en existe autant qu’il y a de maîtres! J’ai eu le privilège d’en lire et d’en entendre de magnifiques que je partagerai avec plaisir avec vous au détour de ces pages.

Je me suis aussi permis de créer ma propre définition de l’animal de compagnie, rien de moins! La voici:

«L’animal de compagnie est un être vivant qui permet de rompre la solitude, de partager des moments précieux ou douloureux, et qui, souvent, rassure par sa présence. Il est parfois confident, parfois celui qui console ou même celui qui ramène son maître dans le moment présent, celui-là même où se trouve le bonheur.

Il est d’une aide incommensurable pour les personnes âgées, les enfants et les personnes atteintes d’un handicap en leur permettant de développer ou de maintenir différentes habiletés sociales.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   01 juin 2018
L’animal prend une grande place dans notre vie. Il nous améliore, fait ressortir ce qu’il y a de bon en nous tout en nous aimant sans condition. La relation entre le propriétaire et son compagnon est unique. En tant que vétérinaire, j’ai été à même de constater l’intensité de cette relation. Certains seront surpris de la grandeur de l’affection ressentie et, dans plusieurs situations, des raisons importantes amplifieront ce lien. Les gens qui vivent seuls avec leur animal, les couples sans enfant, l’animal qui a appartenu à un être cher décédé en sont des exemples fréquents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   01 juin 2018
Vu de l’extérieur, surtout si on ne possède pas un animal, il peut être difficile de comprendre la profondeur de ce lien et les émotions ressenties. Dans mon quotidien de vétérinaire, l’écoute, la compréhension et le respect des décisions sont primordiaux. On ne peut soigner les animaux sans aimer leur maître. C’est normal que notre client s’impatiente des pipis inappropriés d’un chiot, des griffades du chat sur le canapé. C’est normal aussi qu’il soit stressé quand son animal est malade et qu’il pleure quand les nouvelles sont mauvaises.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   01 juin 2018
Un livre sur le deuil animalier, mais quelle drôle d’idée! Et, pourtant, à bien y réfléchir, c’est un sujet important et singulier.

Important, car uniquement en France, c’est plus de 700000 familles qui sont confrontées à la disparition de leur animal de compagnie chaque année. Important, parce que la souffrance est souvent occultée, parfois même à cause de la honte (ai-je le droit d’être triste?).

Singulier, car pour beaucoup d’entre nous et surtout les plus jeunes, c’est la première expérience douloureuse avec la mort, la séparation. Singulier, car c’est encore un sujet tabou que de pleurer un compagnon à quatre pattes.Oui, nous avons le droit d’être tristes et désemparés face à la mort de notre animal de compagnie et, oui, dans ces moments-là, nous avons besoin d’aide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   01 juin 2018
La peine qui résulte de son départ paraît insurmontable et est souvent mal comprise par l’entourage de la personne endeuillée. Suivez son conseil et laissez traîner ce livre sur la table du salon. Les membres de votre famille et les amis de passage y trouveront certainement des pistes de solution pour les questions qu’ils n’osent peut-être pas poser. Ils comprendront encore mieux à quel point l’animal prend une grande place, la place qui lui revient, dans la vie de l’humain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
autres livres classés : deuilVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur ce livre