AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782361836955
480 pages
Éditeur : Les Moutons Electriques (20/08/2021)
4.77/5   11 notes
Résumé :
Quelque part dans la nordique forêt du Vyanthryr, les gabarres du capitaine Rana remontent le fleuve vers les sources sacrées où réside le Roi-diseur, l’oracle dont le savoir pourrait inverser le cours de la guerre civile.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Soleney
  01 décembre 2021
Avant d'ouvrir ce livre, j'étais à la fois excitée et pleine d'appréhension. Les Sentiers des Astres n'est rien de moins que ma saga fantasy favorite. Parce qu'elle décrit un univers mythologique riche et mystérieux, mélange l'émerveillement et l'horreur, dose parfaitement le sense of wonder, nous fait rencontrer des personnages complexes et très humains et (merveille des merveilles) la plume de Stefan Platteau est aussi chantante qu'elle est précise. Sans lourdeur, elle décrit cet univers onirique avec un vocabulaire d'une très grande richesse.
Mais voilà presque deux ans que j'attendais ce quatrième volet. Deux années pendant lesquels mes souvenirs se sont estompés. Allais-je réussir à raccrocher les wagons ? Retrouver les émotions, les références et les passés de chacun des protagonistes ?
Un mémo est proposé par l'auteur à la fin de l'ouvrage, mais j'ai été un peu dubitative. Au lieu de résumer succinctement les événements des volumes précédents, l'auteur choisit plutôt de dresser un glossaire. Utile, mais pas tout à fait ce que j'escomptais.
Mes retrouvailles avec le Vyanthryr étaient donc un peu chancelantes pendant quelques dizaines de pages.
Mais très vite, j'ai de nouveau été happée par les mots et par les âmes. Bercée par les phrases. Et j'ai retrouvé l'intimité que j'avais perdu avec cet univers. de nouveau, je me suis émerveillée de ses divinités, de ses légendes, de ses cultures et de sa magie. Dieux que ça fait du bien de retrouver ce monde !
Je ne m'étendrais pas trop sur les multiples qualités de cette saga, de crainte de vous spoiler. Tout ce que je peux dire c'est que les relations entre les personnages s'approfondissent, qu'un troisième narrateur est intégré au récit et recentre l'histoire sur son fil rouge principal (la guerre civile), que les mystères se multiplient, que des merveilles sont découvertes, des horreurs aussi, et que c'est un voyage dont on revient transformé.
Je peux cependant évoquer quelques petits bémols qui ont coûté une demi-étoile à ce tome (soit presque rien, mais j'avais quand même envie d'en parler) : si j'avais trouvé les volumes 2 et 3 absolument parfaits dans leurs constructions, j'ai senti certaines longueurs dans celui-ci. Peut-être parce que rien ne justifie que Shakti prenne le temps de dévider son dit avec autant de détails : au contraire, le temps presse ! Il leur faut comprendre l'entité qui protège la jeune Kunti dans les Basses Brumes pour mieux composer avec ce huitième compagnon.
J'ai également été un peu déçue de revenir encore sur l'histoire de la Courtisane. Son histoire avait un petit goût de redite, et il me tardait de découvrir un nouveau personnage – Fintan, pour ne citer que lui !
Par ailleurs, bien que j'ai été tellement aimé ce voyage le long de la Voie au roi que j'ai été prise de nostalgie quand j'en ai trouvé la fin, si marquée par ce livre que j'ai mis presque deux jours avant de me résoudre à ouvrir un autre ouvrage, j'ai aussi eu la sensation que le récit n'avait pas réellement avancé. C'est à la fois réconfortant (il reste tant de choses à découvrir !) et frustrant.
Et pour finir (mais c'est un défaut un peu touchant), j'ai vu passer tant de coquilles que je n'arrive plus à les compter. Pour un si beau livre, ça pourrait sembler dommage. Moi, j'y ai vu les imperfections d'un magnifique meuble en bois travaillé à la main:)
Mais, chers éditeurs des Moutons Électriques, ne manquez-vous pas de correcteurs ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JessieL
  28 septembre 2021
Depuis 2018, les inconditionnels de la plume de Stefan Platteau l'attendaient, il est en librairie depuis août dernier. Je vous parle, bien évidemment, de Jaunes Yeux, le tome 4 du cycle, Les Sentiers des Astres.
Ayant lu Shakti et Meijo cet été, mon attente n'aura pas été longue mais mon plaisir demeure inchangé.
Alors que Maroué est acculée avec ses hommes sur la rive de l'Angmuir par les Souranès, les rares survivants de l'expédition, menée par le capitaine Rana, ont enfin rejoint la Voie au Roi. Ce n'est donc plus qu'une question de temps pour qu'ils rencontrent l'Oracle, sauf si les enfants de l'Hermine leur barrent une nouvelle fois la route ou que les Antiques qui ont survécu à la Gigantomachie, les trouvent avant. Mais ce ne sont pas les seules menaces qui pèsent sur cette quête car l'Outre-Songe, par l'entremise de Jaunes Yeux, interfère de plus en plus dans leur réalité, au point de leur faire courir un grand danger. Or, au milieu de tous ces périls, leur mission est peut-être déjà compromise ?
Dans Jaunes Yeux, Stefan Platteau remet au premier plan la guerre civile opposant les Luari aux Souranès en glissant le témoignage du cadet de la maison de Marmach qui oeuvre aux cotés de ses hommes pour tenter de repousser un nouvel assaut des Souranès. C'est une manière pour l'auteur de remettre l'enjeu central de ce récit au coeur de sa narration.
Avec ce tome 4, on goûte donc à la réalité de la guerre, ce qui bouscule le rythme du récit. Ce livre marque donc une rupture avec les précédents romans qui, eux, se lisaient davantage comme une balade onirique au cours de laquelle le lecteur était convié à appréhender ce merveilleux univers, nourri de mythes et de puissances célestes. En effet, à part quelques épisodes critiques menaçant la progression des protagonistes de Stefan Platteau, on a surtout eu affaire à un récit contemplatif qui nous a pleinement laissé le loisir d'apprécier cet univers fouillé.
Aussi, au fil de ces livres, on parcourt les différentes réalités de son monde constitué de l'Héritage, une terre léguée aux hommes après que les Antiques aient repoussé les dieux impies du Vintou, le Vyanthryr, le royaume du Roi-Diseur servant également de refuge aux Teules et aux redoutables Nendous, et enfin l'Outre-Songe où règne le Seigneur des Trente chemins.
Sous la plume de Stefan Platteau naît une cosmogonie cohérente et détaillée qui force le respect. le monde qu'il décrit nous paraît aussi familier que mystérieux. On s'y sent bien car on y trouve des influences qui parlent à notre imaginaire collectif comme ces emprunts aux légendes celtiques où l'on retrouve, par exemple, la figure de la guerrière pour ne citer que cela. On s'attache complètement à tous ces lieux qu'il a imaginés car chacun d'eux suscitent chez le lecteur maintes émotions : peur, fascination ou émerveillement.
C'est finalement toute la qualité de la plume de Stefan Platteau qui nous fait autant adhérer à sa galerie de personnages, qu'à la magie de son univers.
Il y a beaucoup de poésie dans la prose de cet auteur qui fait de ce cycle une oeuvre incontournable du genre qu'il faut lire absolument. Que ce soit le fond ou la forme, c'est un vrai enchantement que de s'oublier entre ces lignes.
Personnellement, plus j'avance dans ma lecture de ce cycle, plus j'apprécie cet imaginaire. C'est clairement un auteur remarquable qui donne à la fantasy francophone une nouvelle impulsion... suite sur Fantasy à la Carte.
Lien : https://fantasyalacarte.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
marieclairec
  23 août 2021
Quelle satisfaction de retrouver Stefan Platteau pour un quatrième tome de "Les sentiers des astres" !!!
Quelle bonne idée d'avoir mis le dictionnaire de tous les protagonistes dans leurs contextes...
Et le nombre de pages permet une longue lecture dont je n'ai pu me lasser.
Joie de cet été !
Commenter  J’apprécie          10


Videos de Stefan Platteau (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stefan Platteau
Les chemins de l'imaginaire
autres livres classés : fantasyVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1914 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre