AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michelle-Irène Brudny de Launay (Traducteur)Marc Buhot de Launay (Traducteur)
ISBN : 2743603305
Éditeur : Payot et Rivages (01/03/1998)

Note moyenne : 4/5 (sur 7 notes)
Résumé :

Il convient, selon moi, de renoncer à cette idée des sources dernières de la connaissance et de reconnaître que celle-ci est de part en part humaine, que se mêlent à elle nos erreurs, nos préjugés, nos rêves et nos espérances, et que tout ce que nous puissions faire est d'essayer d'atteindre la vérité quand bien même celle-ci serait hors de notre portée." (Karl R. Popper) Cet essai reprend une conférence donnée par Popper le 20 janvier 1960 à la British ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Danieljean
  08 janvier 2016
Un livre qui reprend le texte lu qu'il donna le 20 janvier 1960 à l'invitation de la British Academy lors de sa conférence philosophique annuelle). L'essentiel de son contenu reste toujours valable à notre époque, à propos des approches et des écoles de pensée actuelles qui existent au seins de la connaissance scientifique.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
coco4649coco4649   20 janvier 2018
 
 
[...] La question que pose traditionnellement la théorie politique, « Qui doit gouverner ? », celles-ci appelant des réponses autoritaristes comme « les meilleurs », « les plus sages », « le peuple » ou « la majorité » (la question incite d'ailleurs à formuler des alternatives stupides comme « Qui doit avoir le pouvoir : les capitalistes ou les travailleurs ? », alternative analogue à celle qui demande « Quelle est la source ultime de la connaissance : l'intellect ou les sens ? »).
La question politique traditionnelle est mal posée [...]. Il faudrait lui substituer une question tout à fait différente : « Comment organiser le fonctionnement des institutions politiques afin de limiter autant que faire se peut l'action nuisible de dirigeants mauvais ou incompétents ‒ qu'il faudrait essayer d'éviter, bien que nous ayons toutes les chances d'avoir à les subir quand même ? »
Je pense que c'est seulement en transformant ainsi le problème que nous pouvons espérer nous acheminer vers une théorie des institutions politiques qui soit raisonnable.
...

p.132-133
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
DanieljeanDanieljean   19 novembre 2015
L'erreur fondamentale que commet la doctrine des sources épistémologiques ultimes, c'est de ne pas distinguer assez clairement les problèmes d'origine des problèmes de validité. Il se peut que, dans le cas de l'historiographie, les deux types de questions se rejoignent quelquefois. Trouver l'origine de certaines sources est parfois le seul ou le principal moyen que l'on ait de tester la validité d'une assertion historique. Mais, généralement, les deux problèmes ne se recouvrent pas, et nous n'éprouvons pas la validité d'une assertion ou d'une information en en déterminant les sources ou l'origine ; nous testons celles-ci selon une méthode plus directe, l'examen critique du contenu de l'assertion - ou des faits qui en sont l'objet.
Par conséquent, les questions que pose l'empiriste, « Comment le savez-vous ? Quelle est la source de votre affirmation ? », sont mal posées. Ce n'est pas qu'elles soient formulées de manière incorrecte ou trop peu rigoureuse, c'est leur principe même qui est à récuser : elles appellent en effet une réponse de nature autoritariste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   19 novembre 2015
Les progrès du savoir sont essentiellement la transformation d'un savoir antérieur.
Commenter  J’apprécie          40
DanieljeanDanieljean   19 novembre 2015
La vocation essentielle de l'observation et du raisonnement, voire de l'intuition et de l'imagination, est de contribuer à la critique de ces conjectures aventurées à l'aide desquelles nous sondons l'inconnu.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Karl Popper (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karl Popper
Karl Popper - Uncertain truth part6 (Last one !)
>Philosophie et disciplines connexes>Epistémologie, causalité, genre humain>Epistémologie (Théorie de la connaissance) (74)
autres livres classés : ignoranceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
321 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre