AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352843049
Éditeur : Editions du Jasmin (01/09/2019)
Résumé :
Quelle malédiction plane au-dessus du quatuor Thérèse ? Après des années de séparation, les quatre musiciens Aron, Judith, Simunek et Jakub, désormais retraités, sont à nouveau réunis pour un dernier concert magistral.
Alors que les premières notes résonnent, une étrange litanie macabre se prépare, entraînant dans son sillage une suite de morts inexpliquées. Qui en a après le quatuor ? Se pourrait-il que leurs secrets, enfouis depuis 1945, remontent à la sur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SBBABELIOSBBABELIO   20 septembre 2019
Sa sœur était tellement perfectionniste ! Hosannah, il n’était que second violon… Du reste, il avait toujours été second en tout ; jusqu’à sa naissance qui, malgré sa gémellité avec Judith, l’avait fait naître après elle. Contre toute attente, cela n’avait jamais entaché leur relation. Au contraire, la supériorité violonistique de sa sœur avait même fini par représenter un confort pour Jakub. Pourquoi pécher par orgueil et s’exposer aux critiques quand sa jumelle prenait si bien la lumière ? Car c’était une chose que l’on ne disait jamais aux solistes : celui qui prend la lumière prend les coups avec.
En réalité, ce qui différenciait les deux violons d’un quatuor ne résidait pas tant dans leur virtuosité que dans leur talent de chanteur. À ce jeu, aucun doute : Judith avait la plus belle voix. Bien sûr, il eut été injuste de mépriser les parties de second violon et celle, encore plus discrète, de l’alto ; aussi injuste que d’ignorer l’écrin sur lequel on posait un bijou. C’était le grand œuvre de Jakub et d’Aron que de tisser, autour du violon de Judith, la texture, la soie qui le feraient briller. Et puis, c’eût été oublier un peu vite qu’un quatuor avait quatre côtés. Pourtant, et quoique chacun d’eux eût sa place légitime dans leur carré magique, le brio restait à Judith. Elle était l’axe qui traversait leur géométrie, le fleuve qui irriguait leur jardin mystique et le fécondait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SBBABELIOSBBABELIO   20 septembre 2019
Jouer en extérieur apportait toujours une grâce à la musique. Quelquefois, si l’on avait de la chance, quelque bête nocturne s’invitait au concert et mêlait son improvisation à celle des grands maîtres, prouvant s’il était besoin que la nature avait du génie. Et si le public ne goûtait pas toujours ce contrepoint hasardeux, Jakub, lui, en était fort friand. Il se souvenait toujours avec plaisir de ce récital au festival de Salzbourg. Ils y avaient donné la suite n° 3 de Bach. Deux hulottes particulièrement mélomanes avaient joint leur long répons aux interventions alternées du violon de Judith et du sien. Il arrivait malgré tout qu’on fût moins chanceux et que le vent vînt s’engouffrer dans les cordes, vous glaçant les doigts, jouant à votre place des harmoniques que le compositeur eût certainement réprouvées… mais pas ce soir ! Ce soir serait l’un de ces moments parfaits, idylliques même, qui justifierait à lui seul que Judith et lui fussent venus au monde. Car Judith arrivait !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
SBBABELIOSBBABELIO   20 septembre 2019
— Je vous avoue que j’ai été très surprise d’apprendre qu’un défunt de confession juive pouvait trouver refuge dans votre église pour ses funérailles, dit-elle.
— Vous n’êtes pas la seule… Mon évêque n’est guère favorable à cette initiative.
Il prit une mine grave, soudain.
— D’un autre côté, il n’y a plus de synagogue à Karlovy Vary. L’on ne peut laisser un défunt sans une cérémonie digne de ce nom, n’est-ce pas ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : médecin légisteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Claude Poulain de la Fontaine (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1732 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre