AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848655534
Éditeur : Sarbacane (22/08/2012)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 107 notes)
Résumé :
Simon a 14 ans, il est en vacances à Arcachon avec sa mère. Il découvre sur Facebook que sa petite amie, Louise, a changé son statut de "en couple" à "célibataire". C’est à cause du père de Louise: il trouve qu’elle est trop jeune pour être amoureuse. Simon ne peut pas l’accepter et décide de fuguer – en stop – pour rejoindre Louise, sa Louise, à Montpellier où elle est en vacances.
Le voyage ne sera pas aussi simple que Simon l’avait imaginé.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  24 janvier 2015
520 kms séparent Simon de Louise. Juste le temps des vacances. Mais, apparemment, loin des yeux, loin du coeur est un proverbe qui prend tout son sens pour le jeune garçon. Un coup d'oeil sur la page Facebook de son amie et quelle n'est pas sa surprise et son désarroi de découvrir qu'elle vient de changer de statut en passant de "en couple" à "célibataire". Aussitôt, il l'appelle pour savoir si, éventuellement, elle n'aurait pas fait erreur. Prétextant que son père la trouve trop jeune pour être amoureuse, elle a décidé de rompre. Dépité et triste, il a beau essayer de la joindre sur son portable, elle ne décroche jamais. Alors que ce sont les vacances, les jours qui suivent sont bien tristes. Même sa maman ne semble pas prendre au sérieux sa peine de coeur. Bien décidé à la reconquérir, quitte à se mettre son père sur le dos, il fait son sac, prépare un sandwich, sort la feuille de route reliant Arcachon à Montpellier et laisse une lettre à sa maman en lui disant qu'il est parti faire de la voile avec un ami et qu'il ne rentrera que le lendemain...
Max de Radiguès se met dans la peau d'un ado et nous emmène avec lui sur cette route, évidemment semée d'embûches et de belles rencontres. Première fugue pour Simon prêt à reconquérir son amoureuse, premiers pas tout seul et premières expériences à marquer d'une pierre blanche. L'auteur fait dans la simplicité dans cet album qui plaira sans nul doute aux plus jeunes. Dommage d'ailleurs qu'il n'ait pas renforcé un tant soit peu le scénario et approfondi le personnage de Simon, la balade n'en aurait été que plus agréable. Mais cela reste touchant, frais et léger. le dessin est lui aussi assez simple, sans chichi.
520 km... c'est si peu et beaucoup à la fois...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Ziliz
  13 juillet 2014
Avant grâce à France Téléc*m, le bonheur c'était simple comme un coup de fil. le malheur aussi, d'ailleurs, mais les auteurs du slogan ont oublié de le dire. Et puis de toute façon, il n'y avait plus de place sur l'affiche.
Maintenant, rompre c'est simple comme un message public sur FB. D'une pierre trois coups :
- on se dispense de la vision douloureuse des réactions post-traumatiques
- on épargne le ridicule au largué : il gardera pour lui ses yeux et son nez rougis et boursouflés par les larmes (à condition qu'il ne publie pas un selfie sur le net 'Auto-portrait d'un homme ravagé')
- on annonce que la place est libre : "au suivant !"
Voilà comment Simon apprend que Louise et lui, c'est fini. le Papa de la jolie s'oppose à leur idylle, ils sont trop jeunes. Ils ont quel âge, au fait ? moins de quinze ans, assurément, d'après leurs minois.
Simon est triste, mais il se ressaisit, c'est un chevalier. Il saisit son bouclier en carton, ses armoiries sont toutes simples : 11 lettres ("Pas mieux" rétorque Lolokili outre-Atlantique), "MONTPELLIER". Y a plus qu'à lever le pouce sur le bord des routes, 520 km à parcourir pour retrouver Louise.
Album mignon, frais, pour pré-adolescents.
On pense vaguement à la série "Lou" de Julien Neel, mais les aventures de Simon sont beaucoup plus légères, je suis restée sur un premier degré.
Les jeunes lecteurs devraient apprécier. Souhaitons que cela ne les encourage pas à prendre le large en douce quand ils trouvent (plusieurs fois par jour) que vraiment, leurs parents, vraiment, sont vraiment trop ch!ants, vraiment, ces bouffons... L'aventure, c'est bien, mais gare aux mauvaises rencontres, un coup de poing dans le museau ne suffit pas toujours à se débarrasser des vicelards.
• Premier opus d'une série. le deuxième est disponible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
kanarmor
  08 février 2014
Fesse de bouc, ça sert à tout, même à apprendre qu'on s'est fait largué. C'est ce qui arrive à Simon. La faute du père de la donzelle, lui dit-elle. le pauvre garçon décide donc de partir sur les routes, en stop (520 km) pour aller s'expliquer avec la fille et son père. Non mais !
Le périple ne se fait pas sans encombres mais par contre avec quelques sympathiques rencontres. Parvenu à Montpellier, il retrouvera son "amie", mais pas comme il l'avait rêvé... La s.... !
Un road-trip assez sympathique. Certes il ne s'y passe pas énormément de choses, les dessins ne sont pas fantastiques (pas très élaborés, basiques). Mais il se dégage malgré tout une forme émotion de ces rencontres, j'ai ressenti une certaine empathie avec le personnage de Simon. Max de Radiguès ne fait pas dans le spectaculaire mais dans le ressenti et une forme d'intériorité. Une BD pour les adolescents.
Commenter  J’apprécie          120
Laurany
  27 janvier 2016
Quel plaisir de retrouver la même histoire mais d'un point de vue différent !
En effet, "520 km" raconte l'histoire de Simon, un jeune garçon dont la copine le quitte au début des vacances d'été. Cette copine n'est autre que Louise, le personnage principal de la bande dessinée "Un été en apnée" qui raconte justement le fameux été que Louise passe en tant que jeune fille célibataire. J'apprécie ce genre de bandes dessinées qui prennent une forme de série sans la contrainte de la lecture chronologique.
En tout cas, par le biais de cette intrigue dont Simon est le héro, le lecteur se trouve embarqué dans un road trip vers Montpellier où Simon compte justement retrouver Louise pour lui dire ses sentiments. Bien entendu, ce road trip ne se fait pas sans différentes péripéties et rencontres plus ou moins heureuses. le personnage de John le "punk" revient d'ailleurs ce qui permet d'avoir une autre face et une autre version de l'individu dans un autre contexte.
En tout cas, les deux intrigues des deux bandes dessinées s'entrelacent aisément et naturellement. C'est d'ailleurs assez intéressant de voir de quelle façon Simon rencontre John à Montpellier au même endroit où Louise passait la même après midi que dans l'autre bande dessinée.
Cette histoire permet de mettre en avant les risques d'une escapade en solitaire lorsqu'on est un adolescent mais aussi les belles rencontres possibles à des endroits incongrus ou encore les questions de déception amoureuse.
Comme l'autre tome de Max de Radiguès, je recommande cette bande dessinée dès le collège.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
LePamplemousse
  29 avril 2013
Une bande dessinée pas désagréable à lire mais pas exceptionnelle non plus.
Simon , un adolescent de 14 ans, s'aperçoit que sa petite amie a changé son statut sur facebook, elle s'annonce comme étant célibataire et non plus "en couple".
Il va alors faire une fugue pour aller la rejoindre à 520 km de l'endroit où il passe ses vacances.
Il va faire quelques rencontres sur la route, bonnes ou moins bonnes.
Cette histoire, qui s'apparente aux récits d'apprentissage est un peu trop courte pour vraiment nous faire entrer dans l'histoire, j'ai eu l'impression que tout y était survolé, sans plus.
Quelques thèmes auraient vraiment mérité qu'on s'y attarde davantage.
Commenter  J’apprécie          91

critiques presse (6)
Ricochet   06 juillet 2017
Premier chagrin d'amour ou crise passagère, Max de Radiguès plonge dans le microcosme adolescent avec grâce, pudeur et retenue.
Lire la critique sur le site : Ricochet
BDSelection   09 octobre 2012
Si le regard porté par l'auteur est empli de tendresse, il ne cède jamais à la facilité. Le voyage de Simon est ainsi l'occasion de saisir différentes réalités et d'en témoigner d'une manière lumineuse, mais également avec une certaine âpreté. Quant au dessin, il opte pour une ligne claire sobre et sensible tout à fait en adéquation avec le ton du récit.
Lire la critique sur le site : BDSelection
BoDoi   27 septembre 2012
S’il est simple, le scénario ne prend pas ses lecteurs pour des écervelés. Il met en valeur les relations délicates entre les personnages, adultes et adolescents [...]. Une BD à mettre entre toutes les mains, adolescentes ou non.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BulledEncre   24 septembre 2012
Ce scénario entrainant, s’accompagne d’un dessin simple et efficace qui lui correspond parfaitement. Une aventure qui montre que l’amour n’a pas d’âge, ni de limites.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDGest   18 septembre 2012
La force de Max de Radiguès repose sur sa faculté de rendre son récit simple, fluide et naturel. […] Tout est limpide, comme son dessin et sa mise en couleurs, et les leçons trouvent leur portée à coup sûr décuplée auprès du public auxquel elles s’adressent.
Lire la critique sur le site : BDGest
Actualitte   03 septembre 2012
Même si le scénario est un peu simpliste par moments […] et que certains personnages ne dépassent pas vraiment les stéréotypes, tous les ingrédients sont réunis pour que l'album fasse surgir les émotions du héros et que les lecteurs les partagent volontiers.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
kanarmorkanarmor   08 février 2014
[Préparation d'un méchoui]
- Martin, comme c'est ta première fois, je vais t'expliquer comment ça va se passer. On commence par l'égorger. Il continue à bouger un peu mais t'inquiète pas, c'est juste un réflexe nerveux... On lui coupe les pattes et on fait des entailles ici et là pour le dépecer plus facilement... On lui retire les organes et on le pend à l'envers pour qu'il se vide bien de son sang. Le reste, ce sera pour demain... Des questions ?
- Euh...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
JulverJulver   21 août 2015
Alors, qu'est-ce que tu lui diras quand tu la retrouveras?
Qui ça?
Ben, Louise! Ta copine...
Ah...oui...bien-sûr. Je sais pas. J'y ai pas vraiment réfléchi, en fait.
Ha! Ha, Ha.
Quoi?!
T'as fait tout ce chemin et tu sais même pas ce que tu vas lui dire...
Ha, Ha!
Commenter  J’apprécie          50
sleipnirsleipnir   20 janvier 2016
Simon a 14 ans, il est en vacances à Arcachon avec sa mère. Il découvre sur Facebook que sa petite amie, Louise, a changé son statut de « en couple » à «célibataire ». C’est à cause du père de Louise : il trouve qu’elle est trop jeune pour être amoureuse. Simon ne peut pas l’accepter et décide de fuguer – en stop – pour rejoindre Louise, sa Louise, à Montpellier où elle est en vacances.
C'est génial
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JulverJulver   21 août 2015
Sur la route, je réponds au nom de Jack London.
Et ton sac, c'est Croc Blanc?
Commenter  J’apprécie          70
EveToulouseEveToulouse   22 octobre 2015
C'est mon père, j'y peux rien. Mais on reste amis, ok?
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Max de Radiguès (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Max de Radiguès
À l'occasion du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême 2019, Max de Radiguès vous présente son ouvrage "Stig & Tilde. Volume 2, Cheffe de meute" aux éditions Sarbacane.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2262949/max-de-radigues-stig-et-tilde-volume-2-cheffe-de-meute
Notes de Musique : Youtube Audio Library.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : fugueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3470 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre
.. ..