AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782377310494
64 pages
Éditeur : Sarbacane (04/04/2018)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Comme tous les membres de leur famille, Stig et Tilde doivent accomplir un voyage initiatique. Ils doivent partir sur une île déserte pour y survivre par eux-mêmes, pendant un mois. Malheureusement leur bateau s'échoue sur la mauvaise île.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Ileauxtresors
  03 février 2019
Quand le kulku vire à la Robinsonade !
En finnois, le mot « kulku » signifie à la fois voyage et passage. Dans la ville des jumeaux Stig et Tilde, le kulku est précisément un rite de passage vers le monde adulte consistant, pour chaque enfant de 14 ans, à survivre pendant un an sur l'une des centaines d'îles du lac. L'appel de l'aventure, la difficile et exaltante séparation avec la famille et l'apprentissage « à la dure » de l'autonomie doivent faire du kulku une expérience initiatique. Certes, la tradition a évolué vers un séjour d'un mois seulement sur une île bénéficiant de tout le confort moderne. Mais pour Stig et Tilde, rien ne se passe comme prévu : tempête et naufrage les livrent à une île apparemment déserte, mais sur laquelle il se passe des choses inexplicables, voire inquiétantes… de quoi vivre un vrai kulku à l'ancienne !
Toute la famille a découvert cette BD avec beaucoup de plaisir. Je dois dire qu'à première vue, je n'ai pas été attirée par le graphisme simple des dessins aux contours tracés à l'encre, dépourvus de nuances de couleurs, de reliefs et de jeux d'ombres. Ce sont donc les enfants qui l'ont lue en premier ; ma curiosité a été piquée par leur réaction unanimement enthousiaste.
En me plongeant dans l'album, je me suis très volontiers laissée convaincre par ses arguments, constatant une nouvelle fois qu'il faut passer outre sa première impression : avant tout, Max de Radiguès est un conteur hors-pair qui nous tient en haleine de la première à la dernière page. Le suspense et le rythme soutenu de la narration sont bien servis par le découpage serré des cases.
À la réflexion, la simplicité du dessin permet à l'auteur d'aller à l'essentiel. La palette de couleurs douce et simples évoque bien la Scandinavie. Les décors souvent épurés à l'extrême lui permettent de se concentrer sur les jeunes héros, leurs péripéties et leurs ressentis. Et surtout, le trait simple et la rondeur des personnages (impossible de ne pas penser au personnage de Tintin !) donnent un charme enfantin et rassurant à la bande-dessinée. À travers la soif de découverte, les doutes et la tendresse mêlée d'agacement de Stig et Tilde, Max de Radiguès parle très bien de l'adolescence et des relations entre frères et soeurs.
Une bande-dessinée d'apprentissage dépaysante célébrant l'aventure, la débrouillardise et la solidarité. Une pépite pour la bibliothèque familiale !
Lien : https://wp.me/p9lfMs-eC
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
celosie77
  24 mai 2018
Stig et Tilde doivent se rendre sur une île et y vivre pendant un mois, comme le veut la tradition locale, en guise de rite initiatique. Mais au lieu d'arriver sur l'île prévue, avec tout le confort moderne, ils échouent sur une île déserte... Comment survivre ? Ils s'organisent : pendant que Stig répare le bateau, Tilde part à la recherche de nourriture. Elle découvre alors qu'ils ne sont pas vraiment seuls sur cette île car un fantôme y vit aussi...
Le thème est classique : un naufrage sur une île déserte, mais avec une petite pointe de fantastique et un côté un peu effrayant qui auraient peut-être mérités d'être approfondis.
Des dessins simples et des enchaînements très clairs entre les vignettes, bien adaptés aux jeunes lecteurs qui débutent dans la lecture de BD
Une aventure sympathique qui valorise la débrouillardise, à partir de 8 ans.
Commenter  J’apprécie          60
Fifibrinda
  01 mars 2019
Avez-vous fait votre kulku ? Non ? Stig et Tilde, eux, l'ont fait et s'en souviendront sans doute toute leur vie. En effet, cette tradition bon enfant, caricature de rite de passage devenu au fil des ans une colonie de vacances sans adultes, consistant à séjourner un mois sur une ile déserte mais pourvue de toutes les commodités nécessaires a pris dans leur cas un tour très imprévu. En effet, ils se retrouvent sur une autre île, inconnue et non aménagée pour accueillir des ados - ou qui que ce soit - , et qui se révèle rapidement « habitée » de phénomènes inexplicables. le kulku retrouve donc tout son côté aventureux et initiatique. le récit d'aventure un peu potache bascule dans la robinsonnade, le fantastique un peu angoissant et le récit-catastrophe. Mais l'humour est toujours là, dans le contraste entre les caractères des enfants, dans leur ingéniosité face aux situations, dans la façon dont les événements s'enchainent, avec beaucoup de rythme et un à-propos souvent très drôle. Et puis les adultes ou les lecteurs plus aguerris feront aussi une lecture plus symbolique de ce récit, tandis que les enfants se délecteront de la BD, d'un abord facile y compris pour les novices en la matière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mimouski
  07 avril 2020
BDFugue, les traits épurés et très simplistes me plaisent autant que les dessins complexes et pointilleux. Nous suivons 2 jumeaux suivant cet été le rite du kulku. Un rite de passage de tous les adolescents laissés sur une île déserte pour survivre. le pitch peut sembler être du revu mais il s'avère qu'on rentre rapidement dans les caractères des personnages. Tilde a l'air d'être la meneuse en temps normal dans la fratrie mais quand le plus dur arrive, son frère Stig se montre débrouillard et fort. J'ai bien aimé ce revirement de situation. Sur cette île, la jeune fille va y rencontrer un jeune garçon qui a lui également réalisé ce rite de passage mais la vérité ne sera pas si simple à accepter. le style peut sembler pour les jeunes ados mais l'histoire en elle-même est bien sombre sous ses airs de survie Robinson. Super découverte bien sympathique !
Commenter  J’apprécie          30
Sabrina1988
  08 avril 2020
BD lue en ligne grâce à BD Fugue, opération spéciale confinement.
Tome 1/3 : Stig et Tilde, frère et soeur, sont des jumeaux de 14 ans. L'une des traditions de leur village impose aux enfants de cet âge de partir sans leurs parents sur une île déserte, et y survivre par leurs propres moyens.
Cela représente une transition entre l'enfance et l'âge adulte, comme un rite de passage.
Autrefois, les enfants allaient réellement sur une île déserte, mais depuis, les dernières générations se retrouvent entre ados sur un île beaucoup moins hostile où tout est déjà sur place : nourriture, etc.
Stig et Tilde partent donc sur le bateau à moteur prêté par leur père, mais tout ne va pas se passer comme prévu.
Histoire de petits Robinson, thème idéal en cette période de confinement !
BD très rapide à lire et très accessible, qui évoque le thème de l'isolement, de la solitude, de l'entraide, le tout saupoudré de petites surprises.
Belle découverte.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (2)
LeSoir   09 mai 2019
Max de Radiguès dessine avec une fraîcheur, une simplicité et une naïveté bouleversantes.
Lire la critique sur le site : LeSoir
Bedeo   17 janvier 2019
Max de Radiguès livre ici la première aventure d’un nouveau duo constitué de Tilde, fille volontaire et téméraire, et de Stig, garçon un peu réservé et débrouillard. Ce tome inaugural, largement convaincant, donne d’ores et déjà envie d’aller plus loin !
Lire la critique sur le site : Bedeo
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
celosie77celosie77   24 mai 2018
- Après 75 ans tu dois connaitre les meilleurs spots de l'île !
- Accessibles aux vivants ?
Commenter  J’apprécie          20
Sabrina1988Sabrina1988   08 avril 2020
Dans notre ville, depuis toujours, les enfants de 14 ans doivent partir sur le lac, s'installer sur une des centaines d'îles et y survivre pendant un an.
A leur retour, ils entrent officiellement dans le monde des adultes.
On appelle ça le kulku.
Commenter  J’apprécie          00
celosie77celosie77   24 mai 2018
On mourra pas de faim ici...
Mais peut-être noyés au fond du lac...
Commenter  J’apprécie          10
Sabrina1988Sabrina1988   08 avril 2020
Au moins, on va pas mourir de faim.
Enfin... pas tout de suite en tout cas...
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Max de Radiguès (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Max de Radiguès
À l'occasion du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême 2019, Max de Radiguès vous présente son ouvrage "Stig & Tilde. Volume 2, Cheffe de meute" aux éditions Sarbacane.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2262949/max-de-radigues-stig-et-tilde-volume-2-cheffe-de-meute
Notes de Musique : Youtube Audio Library.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : îlesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1130 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

.. ..