AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782756073170
256 pages
Éditeur : Delcourt (09/09/2015)
4.11/5   160 notes
Résumé :
Des sujets aussi variés que l'espace, la pâtée pour chien ou la vitesse de chute de Gandalf ! Mais aussi, des notes made in prof Moustache sur les absurdités cinématographiques ou bibliques. À quoi ressemblerait Interstellar si c'était un film réaliste ? Peut-on survivre comme Jonas, dans un estomac géant ? Pourquoi Dark Vador est-il si méchant ?! Réponses dans ce tome 4 explosif !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
4,11

sur 160 notes
5
7 avis
4
8 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
1 avis

gill
  14 octobre 2019
Mesdemoiselles, mesdames et messieurs les jurés ...
Me sera-t-il permis ici de prendre la défense du docteur Moustache ?
Oui, pour la quatrième fois, le professeur Moustache a étalé sa science !
Une fois de plus, il paraîtrait qu'il eût raconté n'importe quoi.
Or, on croyait en avoir fini.
On le pensait en fuite à l'étranger, dans des contrées sauvages, lointaines ... au-delà de la Normandie, même !
Pourtant, il est revenu en force !
Il a bossé toute la journée et tout le monde s'en fout ...
Il a été voir des scientifiques et certains croient qu'il invente ...
Oui, une fois de plus, il s'est fendu d'un bon gros manuel.
Et, devant ce genre de livre, à votre avis, lequel de ces 4 types de lecteurs saigne le plus des yeux ?
a/ le lecteur lambda
b/ le lecteur de Babelio
c/ le lecteur moustacho-sceptique
d/ le journaliste de Télérama
Parce que pour mourir moins bête, il ne faut pas lire n'importe quoi !
Il faut lire le livre de Marion Montaigne.
Parce que l'on mourra quand même !
Mais moins bête.
Même moi, qui ai arrêté l'école à six ans !
Même moi, qui ai eu, jeune, la même coupe au bol de merde, et les mêmes tenues de gueux que Dark Vador !
(avec des sous-pulls en nylon en plus)
Même moi, qui suis un "illettré de Plougueniou"* !
Et puis, il faut bien rigoler un peu avant ...
* merci encore à "l'amie" babeliote qui m'a très récemment gratifié de ce gentil compliment ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          352
Ziliz
  14 juin 2017
« Tu mourras moins bête, mais tu mourras quand même ! » répète Marion Montaigne à chaque album (quatre à ce jour).
Merci à elle de te rappeler que tu n'es pas éternelle.
Mais comme tu aimes bien chipoter, tu te dis que c'est pas sûr que tu seras moins bête au dernier jour de ta vie, tellement tu oublies vite.
Tu auras plus de rides qu'aujourd'hui, quand tu mourras (moins bête), même si cela devait arriver tout bientôt, parce que cet album t'a fait sourire, rire, mais aussi froncer les sourcils.
Tu as aimé les explications instructives et délirantes sur la biologie humaine et animale, surtout quand ça tournait autour du s3x.
Par exemple : « Un homme doit-il se laver les mains après avoir fait pipi ? » 🚹 Ta réponse à toi est 'OUI !', et c'est un sujet qui te tracasse depuis que tu sais que de beaux auteurs propres sur eux ne le font pas, mais tu tiens peut-être une explication, grâce à cet ouvrage.
Tu t'es puissamment ennuyée en lisant les chapitres de physique, astronomie, et avec toutes les allusions aux blockbusters d'action américains (attention, au moins un pléonasme dans cette formule), parce que tu ne les connais pas, ce n'est pas du tout ce que tu aimes voir au ciné. C'est d'ailleurs ce qui t'avait tant rebutée dans le premier opus de cette série BD 'La science, c'est pas du cinéma !', que tu avais rapidement abandonné.
Tu continueras quand même à emprunter les albums de Marion Montaigne à la médiathèque (ou à aller voir son blog quand tu y penseras) et à te régaler avec certains sujets, parce que sa façon de vulgariser la science avec humour t'enchante.
Mais pourquoi tu parles comme ça, aujourd'hui ?
1/ c'est l'auteur qui a commencé avec son titre
2/ tu es en vacances sur la côte et le soleil tape dur 😎
3/ ça change, mais tu ferais pas ça tous les jours
Tu me laisses chercher la réponse que je préfère (plusieurs choix possibles).
Attention, ici le 'me', c'est 'toi' habituellement, et le 'tu', c'est 'je'.
J'ai compris ? Je veux que tu m'expliques, à moi, lecteur de ce billet ?
Billet moins méchant que bête, et plus qu'hier et moins que demain, on (je et tu) espère...
► blog de Marion Montaigne : http://tumourrasmoinsbete.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          277
Aelinel
  18 décembre 2016
Tu mourras moins bête est au départ un Blog, créé en 2008 par Marion Montaigne puis adapté en bande dessinée, dès 2011. Actuellement, quatre tomes sont déjà sortis. Pour ma part, j'ai connu le concept grâce au petit dessin animé développé cette année par ARTE et diffusé avant chaque début de soirée.
Le principe est de faire sur le ton de l'humour de la vulgarisation scientifique sur des domaines aussi variés que la Psychologie, L Histoire, la Sociologie, la Physique, la Chimie ou encore le Cinéma.
Si l'humour ne fait pas toujours mouche pour moi (je le trouve parfois un peu lourd), et que je n'adhère pas non plus à l'esthétisme des dessins, je dois bien avouer que le concept est distrayant. Après tout, c'est bien toujours sympa d'apprendre tout en s'amusant! Ce qui est drôle surtout, c'est que l'auteure s'appuye sur des articles scientifiques qui existent réellement (elle les cite dans sa bibliographie, à la fin de l'ouvrage).
Mes articles préférés restent ceux sur le cinéma, notamment le Hobbit que je trouve drôle et sur l'histoire des sciences avec les scientifiques un peu farfelus ou malchanceux.
En conclusion, si vous avez envie de faire une pause entre deux pavés tout en voulant apprendre quelques petits détails croustillants, je vous conseille cette bande dessinée très sympathique.
Lien : https://labibliothequedaelin..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
belette2911
  12 mars 2020
Monsieur le Juge, je vous le jure, je me suis couchée moins bête et je mourrai moins bête aussi, sauf si j'ai Alzheimer et que j'oublie tout au moment de casser ma pipe.
Dommage, j'aurais eu de quoi faire rire les occupants du boulevard des allongés (©Frédéric Dard).
M'en fiche, tiens, je viens de me marrer un bon coup en découvrant pour la première fois cette bédé de vulgarisation scientifique.
Mais pas que de la science !
Le livre nous parle aussi des films et de leurs incohérences (je ne verrai plus la scène avec le Balrog de la même manière), des dinosaures et j'en passe (mon Dieu, déjà Alzheimer !).
Deveniez ce qui m'a fait le plus rire ? Les pages sur les flatulences (j'ai 6 ans d'âge mental, moi) et celle sur la reproduction des dinosaures. le scatologique et le phallique. Je n'ai pas dépassé ces stades là. Freud, si tu m'entends, reste où tu es !
Attention, je me suis bien amusée aussi avec la vie de merde de Darth Vader, avec la rentabilité des vols spatiaux, le film Interstellar, le voyage temporel, les pâtées pour chiens et Jonas dans le ventre de la baleine.
C'est bien fichu, c'est drôle, amusant, même si les dessins ne sont pas des oeuvres d'art, mais ils ne m'ont pas fait pleurer les yeux.
Quand aux dialogues, je me suis bidonnée avec les petits détails, les répliques ou les pensées des autres personnages qui gravitent autour du professeur Moustache.
Une tablette de chocolat à savourer sans modération car ça ne fait pas grossir et le rire est bon pour la santé.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
stokely
  18 août 2017
Quelle bouffée d'air frais avec cette lecture comme avec les autres tomes on apprend sous forme d'humour et cela me plait toujours autant.
Le tome est identique aux autres et chaque question au début et expliqué par des planches il est question ici entre autres de certains inventeurs, de film comme le Seigneur des Anneaux, Interstellar etc...
Les dessins ne sont pas des plus travaillés mais cela fonctionne grâce au professeur Moustache.
Moi qui n'aime pas tellement les sciences j'apprends de petites choses ici avec plaisir.
Commenter  J’apprécie          100


critiques presse (2)
ActuaBD   08 janvier 2016
Mêlant humour et explications scientifique, Marion Montaigne propose surtout de prendre du recul avec de fausses idées qui ont la vie dure ! Salutaire !
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Bedeo   23 septembre 2015
Un format unique en son genre de vulgarisation drôle et prenante, le tout sans condescendance ou grosse tête, et sans blague facile ou (trop) grossière !
Lire la critique sur le site : Bedeo
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   17 juin 2017
■ La science de l'urinoir.
[...] Si vous avez lu le superbe tome 3 de cette série, vous savez tout du rapport des femmes avec les WC, tant est répandue la peur de poser ses fesses sur des toilettes inconnues. [...]
Qu'en est-il des hommes ?
L'homme n'a pas, pour ce qui est de la miction, le même problème que la femme : il n'y a pas de contact avec la lunette suspecte.
Vous me direz : 'Oui, mais l'homme touche son zboub !' C'est sale aussi. Eh bien là, il y a deux écoles :
1) Ceux qui disent que tout ce qui est au niveau du bassin est un nid à bactéries.
-> Il faut se laver les mains après être allé aux WC.
2) Et ceux qui disent : 'Le zizi, c'est de la peau, protégée par un slip. Le zboub n'est donc pas plus sale qu'une MAIN (et puis, on dit généralement que l'urine est stérile).'
En fait, niveau hygiène, c'est entre les deux écoles.
Mais ce n'est pas un souci de propreté qui bloque l'homme dans les WC publics.
C'est plus psychologique.
Stressés par la présence d'autres personnes, 90% des hommes se retrouvent atteints de 'parurésie', autrement appelée 'trouble de la vessie timide'.
[...]
Autant, chez les femmes, les WC sont un lieu de proximité, une véritable petite ruche...
autant, chez les hommes, ça ressemble plus à une réunion de gnous au bord d'un point d'eau rempli de crocodiles.
On a démontré que les hommes, dans les WC, instaurent une 'bonne conduite tacite' : on reste discret, on s'occupe de soi, on fait pas chier, on ne croise pas le regard de l'autre pour ne pas être pris pour un pervers... et provoquer l'agressivité des autres.
(p. 113-118)

[et voilà pourquoi certains 'oublient' de se laver les mains en sortant, surtout s'ils sont beaux, célèbres, talentueux et hétéros...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          157
ZilizZiliz   13 juin 2017
■ Comment s'accouplaient les dinosaures ?
[...]
Le paléontologue Kenneth Carpenter, dans son livre 'Oeufs, nids, bébés dinosaures', donne son avis sur les attributs mâles en ces termes chastes : « Chez le dino, rien ne pend dans la brise » (sic).
Il veut dire par là que les dinosaures n'ont pas de pénis qui traîne. Dommage, ça aurait pu enfin justifier le caractère un peu bougon de Godzilla. (1)
L'hypothèse de Carpenter est liée au fait que le dinosaure est l'ancêtre de l'oiseau. Or les oiseaux, comme le pigeon par exemple, N'ONT PAS DE PÉNIS... mais juste un trou. [...]
En fait, il y en a un qui fait exception : le canard.
- Daisy ! ♥
- Donald ! ♥
Il a des érections de 17 cm, soudaines, dites 'explosives'.
Imaginez que les dinosaures aient eu un pénis dans les mêmes proportions que le canard. Cela signifierait que le T-Rex en avait un d'environ 3,5 m.
- AAAH !! (2)
------------
(1) dessin montrant la bestiole s'accrochant le *** dans des immeubles
(2) cri d'une petite fille effrayée par un truc rose qui pendouille devant sa vitre de voiture dans Jurassic Park
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
ZilizZiliz   15 juin 2017
■ Les scientifiques marrants malgré eux.

- Chère professeure,
Les grands scientifiques sont-ils toujours sains d'esprit ?

- Nan, faut pas déconner, malgré notre génie, on a tous nos petites tares. Déjà, faut être un peu barge pour faire ce job.

Prenez Hennig Brand... qui eut, dans les années 1670, une idée assez puissante.
- Je vais distiller de l'or à partir de mon urine !

Il rassembla 50 seaux d'urine, qu'il laissa s'évaporer...
- Je vais être riche !

Après diverses manipulations obscures, il obtint une pâte cireuse, qui luisait... et qui s'enflammait spontanément. Brand venait de découvrir le phosphore.
- Alleluia !! Quelle chaude pisse, hihi !

Bien joué, papy ! Car le phosphore allait coûter plus cher que l'or. [...] Le hic, c'est qu'il fallait 5 500 litres de pipi pour obtenir 120 g. de phosphore. C'est Carl Scheele qui trouva un moyen de produire du phosphore sans avoir à faire pisser un régiment dans des seaux.

(p. 205-207)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
NievaNieva   14 février 2019
En 1965, l'astronaute Ed White fut le premier Américain à faire une sortie dans l'espace, pendant la mission Gemini IV. Il était tellement comme un ouf, qu'il ne voulait plus, malgré le danger, retourner dans sa capsule. La NASA a dû carrément le rouspéter pour qu'il rentre.
— Schrr... Faut rentrer maintenant !
— Naan !
— Si si !
— Attendez, je reprends une dernière photo !*
— Tu rentres mec !
— Pff

*(sic)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gillgill   14 octobre 2019
Bonjour Prof,
Je suis astrophysicien, je vous invite dans mon labo !
Venez me voir à Meudon, on va se marrer entre scientifiques ...
Commenter  J’apprécie          90

Lire un extrait
Videos de Marion Montaigne (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marion Montaigne
Intégrale 6 à la maison - 28 avril 2021 Yves Duteil, Marion Montaigne, Jean-François Clervoy, Alain Ducasse, Daniel Pennac, Nicolas Briançon, Mélanie Page Artistes, humoristes, intellectuels, acteurs de l'actualité : chaque mercredi, nos invités se réunissent autour d'Anne-Elisabeth Lemoine et Patrick Cohen pour proposer aux téléspectateurs une émission à la fois sérieuse et légère autour de la culture et de l'actualité, dans une ambiance chaleureuse et moderne.
autres livres classés : scienceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz de la BD sur Thomas Pesquet écrit par Marion Montaigne.

De quoi parle ce livre?

De toilette
De l'histoire d'un chat
De Thomas Pesquet
D'une porte de voiture étouffée par un chat

16 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Dans la combi de Thomas Pesquet de Marion MontaigneCréer un quiz sur ce livre