AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782737326172
125 pages
Editions Ouest-France (30/11/-1)
3.81/5   13 notes
Résumé :
la pluspart des régions de France ont été visitées par les Vikings au IXe siècle : on les retrouves aussi bien en Bourgogne ou dans la vallée du Rhone qu'en Flandre, en Bretagne ou en Gascogne. Résultats : pillages, ruines et morts, un terrible impact psychologique. Cependant dans la future Normandie concédée en 911, les avantages ont succédés auix inconvénients : les colons sacndinaves y ont redressé les ruines qu'ils avaient eux-mêmes causées et jeté les bases d'u... >Voir plus
Que lire après Les Vikings en FranceVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Quand on lit le titre de l'ouvrage, on imagine les raids vikings sur les fleuves français, le siège de Paris en 885, le traité de Saint-Clair sur Epte en 911, quand Charles le Simple livre une province, la basse Seine, au chef Rollon et à ses guerriers, à charge pour eux de stopper les incursions des autres groupes vikings, puis l'étude de la présence normande dans cette province qui porte aujourd'hui leur nom : la Normandie.

Cet ouvrage, très complet, va bien au-delà, et montre à quel point l'arrivée des vikings, danois ou norvégiens, a bouleversé l'Europe carolingienne aux IX et X éme siècle. A compter du début du IX éme siècle, les expéditions viking se succèdent. Dans un premier temps, il s'agit juste d'opérations rapides : pillage de villes et de monastère (provoquant l'effroi des religieux). Les guerriers du nord de l'Europe arrivent dans leurs snekkja (drakkars), remontent les fleuves, pillent et tuent. La litanie de ces raids couvre tout le siècle, partout en Europe, et de plus en plus loin au-delà des rivières, car les Vikings s'enhardissent et s'enfoncent profondément à l'intérieur des terres. le contexte leur est favorable : les héritiers de Charlemagne se disputent, se battent entre eux et se partagent ses possessions. Au même moment, la Bretagne atteint son apogée et en fonction de son intérêt s'allie parfois temporairement avec les envahisseurs.

Dans un second temps, les Vikings restent plus longtemps sur place. Ils établissent une base et hivernent sur place. de petites colonisations vont commencer, notamment dans le Cotentin. On apprend aussi que la région de Nantes a été occupée par les Vikings pendant plusieurs années.

Le basculement intervient avec la présence en continu de Hrolf et ses guerriers, et l'extension progressive de leur influence, jusqu'à former la Normandie actuelle, qu'ils légueront à leur plus célèbre descendant : Guillaume le Conquérant.
Toutes les régions françaises auront été concernées durant ces deux siècles par l'arrivée des Vikings, mais les traces les plus durables, notamment dans le nom des villes et des hameaux concerne évidemment la Normandie.

Le texte est accompagné d'une magnifique iconographie, utilisant photos, cartes, dessins, extraits de bande dessinée. le choix des photos est pertinent : les lieux sont là, l'emplacement des restes d'occupation (comme à l'île de Groix, ce que j'ignorais), les artefacts retrouvés…
Voilà un sujet traité dans le détail et sous une forme plaisante, facile à lire.
Commenter  J’apprécie          160
Voici donc un livre de base intéressant consacré au passage des Vikings en France. Quelques mots sur l'auteur pour commencer. Jean Renaud est professeur de langues, littérature et civilisations scandinaves à l'université de Caen où il dirige le Département d'études nordiques. Je suppose donc qu'il connaît bien son sujet !

Saviez-vous que le drakkar est un nom fantaisiste, inventé par les Français pour désigner les bateaux Vikings dont les proues s'ornaient de têtes de dragons (la racine drak signifie dragon) ? En réalité cette embarcation s'appelait le Knorr.
L'invasion viking ne représente qu'une brève période dans l'histoire de France et s'étale sur un siècle environ, de 800 à 940, mais laissa des traces durables aussi bien dans les esprits (la terreur du barabare nordique) qu'en politique ou sur le plan culturel. Les bases Vikings étaient installées dans tous le pays. En remontant tous les fleuves, tous les cours d'eau, les "barbares" venus du Nord poussèrent très loin leurs incursions à l'intérieur des terres. Souvent, ces expéditions étaient facilitées en raison du contexte politique. Par exemple, les Bretons cherchèrent à nouer des alliances avec les Vikings pour contrer le pouvoir royal. Les abbayes et autres édifices religieux furent souvent les premières cibles de ces peuples venus du froid, si bien que c'est aux gens d'Eglise que l'on doit cette imagerie populaire, du barbare blond, coiffé de son casque rond, pillant, tuant et violant sans jamais épargner qui que ce soit.

Evidemment, la réalité était quelque peu différente, et le plus bel exemple que l'on puisse donner est celui de la Normandie.
Un chef Viking du nom de Hrolfr, qui pillait la région, et eut même l'audace d'assiéger Paris, fut finalement reconnu par le traité de Saint-Clair sur Epte, en 911, par lequel Charles le Simple lui conféra le titre de duc et prince de Normandie. Hrolfr prit alors le nom plus chrétien de Rollon et sut apporter paix et prospérité à son petit royaume. La plupart des Normands ne sont que les descendants de ces envahisseurs.

Sur le plan archéologique, peu de vestiges malheureusement, et les plus beaux sites vikings se trouvent principalement en Bretagne. En fait, ce sont surtout les traces d'ordre linguistique et toponymique qui nous restent.

Le livre est enrichi de photos, de cartes et de gravures anciennes, et constitue une première approche de qualité pour le lecteur qui s'intéresse à cette civilisation.

Lien : http://lectures-au-coin-du-f..
Commenter  J’apprécie          50
Un livre d'introduction au phénomène scandinave en France sympathique, pour connaître les grandes lignes de cette histoire.
Commenter  J’apprécie          30


Dans la catégorie : Les Capétiens: 987-1328Voir plus
>France : histoire>Pouvoir royal: 987-1589>Les Capétiens: 987-1328 (9)
autres livres classés : vikingsVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (52) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3175 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}