AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Christophe Gaultier (Illustrateur)
ISBN : 2845654774
Éditeur : Soleil (04/06/2003)

Note moyenne : 4.23/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Dans les années 20, un jeune Américain du Sud des Etats-Unis découvre un jour que son père est un membre éminent du Ku-Klux-Klan. Un « klaniste », comme ils se baptisent entre eux. A l’époque, le « Klan » se montre particulièrement actif contre la minorité noire. Humiliations, enlèvements, assassinats, expéditions punitives, pendaisons, lynchages : la liste des exactions commises ressemble à une triste litanie. Le jeune homme, Thomas Jackson, va être initié et rejoi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Crossroads
  06 janvier 2013
666 , le chiffre de la bête !
KKK , le sigle de la bêtise mortellement crasse !
Tu aimes la BD didactique faisant simple et direct ? Oui ? Alors Kuklos t'offre généreusement ses petites planches sombrement colorisées et tirées , cerise sur le paquebot , de forêts équitables ! Intelligente et écolo , comment ne pas répondre , dès lors , à l'appel de la petite bulle ? Mollo sur le champ' , on parle toujours BD là...
Un thème fort , le racisme . Sport national d'un emblématique Ku Klux Klan pratiquant sauvagement une bien triste et illusoire suprématie blanche protestante à coups de viols , de pendaisons et autres immolations sacrificielles purificatrices...
Ku Klux Klan est tiré du grec Kuklos signifiant cercle . Ce cercle , Thomas va y entrer par la grande porte pour ne plus jamais le quitter ! Voici sa terrible et consternante histoire...
Digne rejeton blond aux yeux bleus d'un père hautement gradé au sein du Klan , Thomas grandira dans l'admiration sans bornes qu'il lui porte en ne rêvant que d'une chose , intégrer le plus rapidement possible cette organisation vengeresse pour , enfin , prouver sa vraie valeur aux yeux de son héros de géniteur . Élevé dans la haine et le sang , sa vie ne sera qu'une sanguinolente trajectoire faite de luttes intestines et de dévouement meurtrier à la cause .
Magistral ! Scénario au cordeau qui ne fait , cependant , jamais dans le manichéisme .
L'on sent un sérieux travail de recherches derrière tout cela . Ricard – à la tienne ! - n'a rien laissé au hasard . Évoquant les véritables têtes «  pensantes « de l'organisation , les rites d'intronisation , les grades - Titan , Grand Dragon... - Ricard - à la tienne ! – semble avoir fourni un véritable boulot d'investigation , renforçant ainsi la crédibilité et l'ignominie de son récit .
Un coup de crayon anguleux , un encrage alternant ténèbres et clarté , l'immersion en cet état du Sud , début 20e , est incroyablement perceptible .
Véritable cliché d'une époque pas si lointaine , Kuklos suinte littéralement la haine et le dégoût , provoquant chez le lecteur une répulsion bien légitime à l'évocation de ces pratiques qui , à défaut d'être toujours d'actualité , n'en demeurent pas moins toujours fortement ancrées dans l'esprit torturé de certains de nos nostalgiques contemporains .
Kuklos : sublime descendance de l'Histoire couplée au 9e art !
http://www.youtube.com/watch?v=X75ce-CAorU
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Under_the_Moon
  04 février 2014
Un véritable tour de force ! Bravo !
A travers quelques vignettes, Sylvain Ricard explique de façon très pédagogique ce qu'est le Klu Klux Klan, ses buts, ses moyens d'actions, son idéologie et qui sont les membres qui le compose. Bien sûr, Kuklos a son lot de scènes "violentes" même si elles ne sont pas montrées dans leur intégralité. Mais il faut bien le dire : sans ces scènes, l'histoire de Kuklos ne serait pas crédible une demi seconde.
La première originalité de Kuklos, à mon sens, c'est le point de vue qui est adopté : celui de Jackon, un Blanc du sud des Etats-Unis qui nous raconte comment il a découvert puis intégré le KKK. Jackson est un pur produit de la haine blanche sudiste transmise de génération en génération. le fait d'être membre du KKK est une condition quasi sine qua non pour être un homme, un vrai.
Ce que j'ai aussi beaucoup apprécié c'est la construction circulaire du récit qui donne un scénario à la 'Django Unchained' (oui, la remarque est anachronique puisque la BD est sortie en 2003 et 'Django' en 2013,ok) . Mais ça, on ne le sait pas tout de suite ! L'effet de surprise a été au rendez-vous pour moi en tout cas - mais je n'en dirai pas plus !
Ce que je dirai par contre, c'est que Sylvain Ricard rend hommage à la célèbre chanson qu'a interprété Billie Holiday, 'Strange Fruit' , de manière là aussi plutôt inattendue mais remarquable ; contribuant à donner plus d'intensité et de tension à son récit.
Dans cette bande dessinée, l'auteur a choisi l'un des sujet les plus visités mais réussit à capter l'attention et l'intérêt de son lecteur de la première à la dernière page. de plus, grâce à l'art de la suggestion, par petites touches, Sylvain Ricard parvient à dire beaucoup de choses sur la condition des Noirs dans un pays où la ségrégation fait loi et la naissance de la lutte des droits civiques sans jamais détourner le lecteur de l'action principale.
Et pour finir, je dois adresser un grand merci à lehane-fan car c'est grâce à sa fabuleuse critique que j'ai découvert cet ouvrage et me suis jetée dessus.
A votre tout, je ne peux que vous encourager à faire de même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
marina53
  02 novembre 2012
Nous sommes aux Etats-Unis, dans les années 20. Jackson, jeune enfant choyé et entouré par sa famille, découvre un jour que son père fait partie du Klan, autrement dit le Ku Klux Klan. Fasciné et impressionné par cette découverte et le rôle important que son père a dans le KKK, il décide de suivre ses pas. Initié par son père, nous le retrouvons, alors, quelques années plus tard, jouant un rôle éminent au sein du Klan.
Kuklos raconte ces heures sombres de l'histoire américaine, cette lutte qu'ont menée les Blancs contre les Noirs.
Avec un sujet historique aussi délicat, l'auteur a osé un pari fou et l'a réussi. de par sa noirceur, cet album m'a bouleversée. L'histoire y est racontée de façon magistrale. On se rend compte de cette haine raciale, cette bassesse humaine. Les dessins sont remarquables de par leur graphisme : des traits noirs et hachurés qui montrent toute la violence, des couleurs très sombres. L'atmosphère est de plus en plus oppressante et angoissante.
Une grande découverte....
Kuklos, l'horreur humaine dans toute sa splendeur.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
bdelhausse
  05 février 2017
Kuklos, c'est le récit sans fards, sans mièvrerie, sans complaisance d'une certaine Amérique, celle du Klan et de ses séides.
Les auteurs nous plongent dans le quotidien des gens du Klan. Racistes, mais aussi bons pères de famille. Violents, mais soucieux de certaines règles de conduite. Attention, le Klode d'honneur, si je puis utiliser la manière de parler du Klan, n'en fait pas des gens fréquentables. Ce sont de pâles types, qui noyautent la société américaine, on y trouve des policiers, des avocats, des juges, et pour un regard en coin, on retrouve ces "strange fruits" sur les arbres, comme les chantait Billie Holliday.
Le personnage central est complexe. Fasciné par son père et le Klan, il s'enrôle adolescent. Puis il développe une vision du KKK qui l'amène à s'imaginer s'élever au-dessus des "gros porcs" qui veulent juste casser du "négro"... Mais il est comme les autres, au final. Et quand il entend parler d'un match de boxe, qui servira de prélude à un meeting des activistes noirs, il fonce avec ses sbires... Et tout dérape. Je n'en dis pas davantage.
Mais là réside quand même la grande intelligence des auteurs. On est aux prémisses des Black Panthers. Et la lutte est sans merci de part et d'autre. le lecteur frémit lorsque des activistes noirs appliquent les mêmes traitements aux Klanistes, que ceux réservés aux noirs par le KKK.
Ce livre, didactique, pédagogique, très bien mené, prend une dimension encore plus grande en 2017, alors que la Maison Blanche abrite un conseiller de premier plan, qui ne cache pas ses accointances avec le Klan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
HORUSFONCK
  27 octobre 2016
Une bande-dessinée en forme de coup de poing (américain, le coup de poing...)
Les noirs morflent dur, à la limite ( et au-delà, parfois) du soutenable...
Les mecs du Klan ramassent à leur tour. Pas assez, jamais assez.
Un remugle de ce que les Etats-Unis d' Amérique ont traîné depuis la guerre de secession, dans un récit exemplaire à l'âpre graphisme.
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
CrossroadsCrossroads   05 janvier 2013
Par les jours et les nuits d'un mortel échiquier
Dans la diagonale des reines
Vont les fous cavaliers
Du Roi Blanc
Et tour à tour jaillit le sang
Noir d'ébène

Qu'un seul guerrier d'ivoire assombri par le doute
Trouble le blanc Kuklos
Pour mater à jamais tout espoir sur sa route
Au Roi Noir on le jette en pâture
Comme à un chien son os
Et s'inverse la main au jeu de la torture

Inexorablement la haine noire
Arpente le damier de sa mémoire
Et de ses doigts manquants
De case en case à coups de gouge
De ce pion blanc
Laisse une trace rouge

Sur le damier des noirs
Sur l'échiquier des blancs
La vengeance sans fin terrifiante et sereine
Qu'elle soit dame ou reine
Mère aveugle des siens nourrit les désespoirs
Et veille sur le clan

Etienne Ricard
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
marina53marina53   02 novembre 2012
J'avais mis la main sur l'habit du Klaniste. Une robe blanche et une cagoule pointue. De son statut de géniteur, mon père passait au rang d'idole !
Commenter  J’apprécie          210
CrossroadsCrossroads   30 décembre 2012
Je suis né en 1908 dans le Sud des Etats-Unis...A cette époque , le simple fait d'être noir était beaucoup plus qu'un handicap , plus vraisemblablement un calvaire...
Commenter  J’apprécie          170
chocobogirlchocobogirl   18 avril 2011
Ça ne pouvait pas durer. À force de tirer sur la ficelle, tout devait bien finir par se casser la gueule. La sourde menace qui guettait, je ne l'ai pas entendue venir...
Elle est arrivée dans mon dos, sans bruit, sournoisement. La folie qui veut que l'homme s'en prenne à ses propres congénères, quand le pouvoir devient une drogue... Pour ma part, je n'ai rien oublié de ce qui m'a amené ici. Et puisque j'ai maintenant un peu de temps devant moi, que je ne suis plus sur la brèche, commençons par le commencement...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Under_the_MoonUnder_the_Moon   02 février 2014
(un blanc à un noir ) : [...] Tu me le paieras ça. Le Klan ne te laissera jamais en paix, tant que toi et toute ta famille ne serez pas branchés en place publique !!

(réponse du noir) : HA HA ! Vous êtes tous des morts en sursis. Les Noirs ont pris les armes !
C'est fini pour vous.
Nous sommes plus nombreux et plus déterminés que vous le croyez. C'est maintenant le temps du Black Power !
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
Videos de Sylvain Ricard (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvain Ricard
Que se passerait-il si un virus mortel hautement pathogène, et capable de faire basculer un continent entier dans une tragédie irrémédiable, venait à contaminer les passagers d?un bateau de croisière en Méditerranée ?
Scénariste : Sylvain Ricard Illustrateur : Rica
Résumé : Une équipe d?intervention spéciale pénètre chez Guillaume pour l?interroger sur les évènements récents qui ont eu lieu au laboratoire où il travaille. Mais il n?y a que sa petite amie chez lui qui les informe qu?il est parti en croisière se ressourcer. C?est une catastrophe : Guillaume est porteur d?un virus mortel.
En savoir plus : https://www.editions-delcourt.fr/serie/virus-01-incubation.html
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
Achetez le tome : Amazon : https://www.amazon.fr/gp/search?ie=UTF8&keywords=9782756082301&tag=editidelco-21&index=blended&linkCode=ur2&camp=1638&creative=6742 Fnac : https://www.fnac.com/advanced/book.do?isbn=9782756082301&Origin=EDITIONSDELCOURT&OriginClick=yes Cultura : https://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=9782756082301&classification=0
+ Lire la suite
autres livres classés : ku klux klanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3496 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre