AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842719522
Éditeur : La Musardine (28/11/2013)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Petit Papa Noël, quand tu descendras du septième ciel... . Vous aviez aimé Osez 20 histoires érotiques de Noël ? Vous adorerez Osez 20 nouvelles histoires érotiques de Noël ! Pour ce volume 2, nos auteurs ne se sont pas faits priés pour ressortir du placard leur costume de Père Noël dévergondé, bien résolus à détourner une nouvelle fois les codes de Noël pour en faire une joyeuse orgie : cadeaux coquins, santons lubriques, bûches bien crémeuses, sapin exhibant fière... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
biijou21
  29 avril 2014
L'érotisme est un thème difficile et fragile à aborder. Ici, nous avons un recueil de 20 nouvelles, ni trop longue, ni trop court pour peu qu'elles nous plaisent, en cas contraire, chaque ligne est un supplice.
Je vous avoue que certaines d'entre elles m'ont jeté un froid et j'espère que le « mauvais goût » ne sera pas une future mode pour l'érotisme comme la domination. Voyez-vous étant frileuse de nature, je ne m'attendais pas à être si refroidie que j'en avais de la neige dans mon salon.
Je ne pense pas être quelqu'un de coincé, ni de sainte-nitouche mais j'ai quand même des principaux et une morale (très présente) et même un Jiminy Cricket dans la tête (ma chère conscience). Quand je disais plus haut que certaines nouvelles m'avaient jeté un froid, je m'explique. Un récit érotique, pour moi, devrait normalement faire grimper la température, nous rendre bouillant nous causant une éruption volcanique interne et pas nous offrir un aller simple pour le cercle polaire sans même un manteau.
Je pense surtout à « Petit conte d'hiver » de Pierre des Esseintes avec en thème l'urophilie, qui n'est vraiment pas ma tasse de thé – sans vouloir faire de mauvais jeu de mots – et l'inceste. Sur ce dernier point, je ne peux m'empêcher de comparer avec un précédent partenariat du forum : « Gina, récit lesbien » où il était aussi question d'inceste entre deux soeurs. La différence ? le style de l'auteur, le premier est plutôt hard alors que le second est rempli de tendresse, de sensualité et d'amour.
Cependant, celle qui tient la palme et qui a failli me faire arrêter ma lecture est « le Marginal » de Stéphane Rose. J'avais l'impression d'être devant un très mauvais porno amateur classé hard. Et encore en disant « porno amateur » je suis gentille car tout cela se rapprochait plus d'une scène ratée d'un film d'horreur. À côté de ça, « Zone d'expérimentation sexuelle » (un autre partenariat du forum) où l'héroïne couche avec des extraterrestres est dix fois, que dis-je ? Mille fois plus réaliste que ça ! Ici, un marginal se rend à une fête de noël dans sa famille, il drogue tout le monde pour que ça finisse en partouze pédophile, incestueuse et limite (?) zoophile. Notre marginal pense qu'il lui reste une once de moral car il n'a pas drogué les enfants (manquerait plus que ça d'ailleurs). de plus, il y a le style de l'auteur qui, disons-le franchement, est une abomination. Un vocabulaire qui n'est pas recherché (même moi pour mes chroniques je fais plus d'efforts ! ). Beaucoup trop de vulgarité, et quand plus ci-dessus, je comparais à un mauvais porno amateur, cette obscénité en est le premier exemple avec des « tu mouilles, salope » ou « tu m'avais caché ça, petite pute » et j'en passe (le contexte étant que le protagoniste le dit à sa tante -qu'il tripote- après l'avoir drogué)
Tout au long de la lecture de cette nouvelle j'ai cru à une mauvaise blague.
Bon il y a quand même quelques points positifs. Noël représente pour voir un moment de joie, de retrouvailles et bien sur n'oublions pas la petite touche américaine comme dans les films (et si romantique) : un décor neigeux.
Osez...20 nouvelles érotiques de noël nous laissent sur cette base festive voilée de sensualité. Avec un titre comme celui-ci, il fallait s'attendre à tout, c'est comme les mariages : pour le meilleur et pour le pire. Mais avec le thème de noël, le lecteur s'attend à rêver, à s'envoler (et pourquoi pas sur le traîneau du Père-Noël?). Certaines nouvelles auraient pu être un peu plus approfondie, car même si elles sont sympas, il leur manque ce petit quelque chose qui les aurait rendu merveilleuse. Je pense notamment à « Recrutement » de Clarisse Rivière qui m'a beaucoup fait sourire, dans un premier temps par la frustration de notre charmante personnage principal et de part ça dominance envers les hommes qui ne savent pas trop dans quoi ils s'embarquent. Mais « Les épices de noël » d'Ines Autren sort aussi du lot, car suivre un inconnu dans les ruelles sombres n'est pas des plus futés certes, mais assure l'excitation et le mystère.
On peut voir les efforts que certains auteurs fournissent pour mettre en scène des petits moments anodins et qui derrière le rideau sont comme un cadeau emballé avec un joli ruban. Il y a « Nuit divine » d'Alexandra Otéro, on ne connaît dans un premier temps les noms des personnages, on pourrait penser à un couple banal, et puis quel homme n'a pas un jour fantasmé de faire l'amour à une femme enceinte ?
« J-2 » de Cassandra Maraval n'est pas mal non plus, des sms aguicheurs d'un inconnu lorsqu'on arrive à la caisse du supermarché pour une proposition que d'autres qualifieraient d'indécentes.
En conclusion, quelques nouvelles qui méritent d'être lu. Cependant, celles qui nous offrent les visites des calottes glaciaires.... sans le Père-Noël ont été une véritable déception.
Lien : http://psycho-boook.skyrock...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aelynah
  27 janvier 2014
Vous aimez les fêtes de fin d'année car pour la plupart elles sont synonymes de retrouvailles, repas de famille, soirées entre amis et gourmandises gastronomiques.
Avec ce livre vous verrez que les fêtes de fin d'année peuvent aussi été vues autrement. Des éléments simples de Noël , des événements du quotidien vont vous paraître tout à coup étonnamment érotiques. Un exemple?
Un entretien d'embauche pour être père Noël, le costume même du père Noël ou même la crèche vivante.
Vous ne verrez plus les choses de la même manière une fois les pages tournées.
Chaque nouvelle apporte son petit lot de surprises, son érotisme simple ou plus spécifique. Mais chacune malgré son écriture différente et son style plus ou moins osé, plus ou moins poétique vous transportera ou peut être qui sait vous choquera par sa tendre perversité.
Les prochains Noël vous paraîtront différents.
Vous ne regarderez plus le père Noël des magasins avec les mêmes yeux. Chez vous aussi ils brilleront comme ceux de vos enfants mais pour des raisons beaucoup plus malicieuses.
Les courses de Noël ne seront plus une corvée. Car vous vous rappèlerez des aventures de cette avocate la veille du réveillon.
Les soirées ennuyeuses en famille pour certains auront une autre saveur après avoir lu celle qui se transforme en partouze géante.
En fait chaque petit moment simple de Noël ou des jours les précédant aura dans votre esprit son pendant érotique.
De quoi vous éveillez les papilles amoureuses avant les prochaines fêtes.
J'ai apprécié la simplicité de certains auteurs à décrire des scénarios qui si j'en avais été témoin m'aurait peut être choquée. Alors que là c'était visuel mais doux, rarement cru ou vulgaire. La sensualité et la poésie ,souvent présentes, amènent une touche de rose à vos joues et de lumière au fond des yeux.
À chacun ensuite de ressentir plus intimement ou non les contrecoups de sa lecture, seul(e) ou en couple.
Osez... Oui... Osez cette lecture qui vous ravira.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
yv1
  06 février 2014
"Pâques en chaleur, Noël à la Chandeleur", ainsi pourrais-je débuter mon article sur ce recueil de nouvelles ayant donc toutes en commun de parler de Noël, du Père ou de la Mère Noël, des repas de famille, des réveillons... Entre deux crêpes, ce midi ou ce soir, vous reprendrez bien un peu de bûche de Noël, non ?
Vingt histoires érotiques, plutôt bien troussées, qui à part trois ou quatre un peu décevantes ont dû largement égayer des réveillons un peu tristes.
- Recrutement (Clarissa Rivière) : ou comment éclairer une soirée de travail censée se finir tardivement en recrutant le meilleur Père Noël avec des méthodes assez chaudes et inhabituelles, enfin pour ce que j'en connais...
- Les épices de Noël (Inès Autren) : les marchés de Noël révèlent bien des surprises, je devrais sans doute y aller plus souvent
- le Père Noël est un lover (Camille Emmanuelle) : hors la corvée des photos familiales, la job de Père Noël demande persévérance et bonne santé.
- le cadeau de l'été (Vincent Rieussec) : quand l'entente familiale est à son comble et quand les films de vacances d'été des uns émoustillent les autres à Noël
- Nuit divine (Alexandra Otéro) : lorsque le coup de la panne se transforme en coup de la crèche
- le marginal (Stéphane Rose) : comment rendre enfin drôle un réveillon de Noël dans une famille sinistre. Très drôle et totalement "famille-chiantoclaste", ma préférée du recueil.
- Tout le monde blonde (Aline Tosca) : un coiffeur qui s'engage à fond dans son travail et aime dîner au Champagne
- Noël en famille (Clarissa Rivière) : attention, il peut être dangereux (ou pas) de faire une rencontre dans un train
Voilà donc pour un tout petit résumé des nouvelles qui me plaisent le plus, d'autres encore sont très bien, peut-être parfois plus attendues. L'ensemble est léger, agréable et distrayant et émoustillant, il remplit donc parfaitement son rôle. Il y est évidemment beaucoup question de famille, mais -fort heureusement- point de relations interdites : tous les acteurs sont adultes et consentants sans lien de sang entre eux.
D'autres en parlaient à la bonne date, mais je me vante d'avoir le choix dans la date (désolé, c'était plus fort que moi)
Lien : http://lyvres.over-blog.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Helene31
  27 février 2014
C'est un livre qui ne m'a pas du tout excitée. le Père Noël qui pue des pieds, la jeune femme qui se tape le sdf devant une foule ahurie ne m'a pas fait fantasmer, mais alors pas du tout!
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : noëlVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1021 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre