AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782253248859
240 pages
Le Livre de Poche (02/11/2023)
  Existe en édition audio
3.56/5   1704 notes
Résumé :
Dans certaines familles, les repas de Noël se suivent et se ressemblent : mêmes plats, mêmes convives, mêmes discussions.
Mais il suffit d’un rien pour que les bonnes manières volent en éclat : non-dits, vieilles rancunes et mauvaise foi vont transformer le dîner de fête en un règlement de comptes en bonne et due forme. Et si les repas de famille étaient enfin l’occasion de se dire les choses ?

Des dialogues enlevés, des personnages hauts en co... >Voir plus
Que lire après La ritournelleVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (270) Voir plus Ajouter une critique
3,56

sur 1704 notes
Cette Ritournelle m'a bien détendu!
Entre Cuisine et dépendances et Un air de famille, Aurélie Valognes m'a emmené dans une sorte de joyeux cauchemar de Noël.
C'est réjouissant, même si rien n'est forcément inattendu ou extraordinaire...
Mais les personnages sont sympathique ou détestables... Et bien campés.
Mais les situations sont cocasses et sentent le vécu des Noël foirés
J'ai lu Ritournelle avec le plaisir simple et innocent de qui se relaxe en lisant une comédie caustique et légèrement égratignant. Une histoire qui ravive quelques souvenirs chez Horusfonck, sans lui donner de mal de tête ou de mauvais rêves!
La Ritournelle a eu sur moi, donc, un effet bienfaisantet j''en remercie Aurélie Valognes dont c'est ma première lecture et non la dernière
Commenter  J’apprécie          530
Anne, l'aînée d'une famille de trois enfants doit organiser le repas de la veille de Noël depuis que sa mère, Nadine ne l'organise plus.
Le jour du 24 avec son mari Antoine, ils ont encore une foule de choses à faire. le sapin penche dangereusement et c'est un symbole car plus la soirée avance, plus il va pencher. S'il savait ce qui l' attend, ce si beau conifère.
Les deux jeunes garçons d'Anne ont promis d'être sages.
Tout est presque prêt et Nadine, la mère sonne une heure trop tôt.
Le père d'Antoine , veuf depuis peu s'est invité. Nadine et lui ne peuvent pas se sentir.
La soirée est un régal, pleine de rebondissements.
Je ne me suis pas ennuyée une seule minute parmi les invités qui s'en envoient des vertes et des pas mûres.
Et la pauvre Anne dans tout cela, qui lutte contre une migraine depuis le matin.
Comme tous les gentils de ce monde, elle doit subir les affronts de sa mère, absolument sans gêne et de son beau-père , absolument contre toute liberté de la femme.
J'ai beaucoup apprécié le caractère d' Antoine, le mari d'Anne avec ses réparties bien envoyées à sa belle-mère. Il va même aller assez loin dans ce domaine.
La complicité qui règne entre lui et Anne est craquante.
Finalement, après toutes ces franchises envoyées, tout se terminera très bien et nous sommes même projetés au Noël prochain.
Une comédie savoureuse et bien vue sur les repas de Noël qui sont en général convenus, où les membres de la famille ont pris des chemins bien différents, ne se voient quasiment pas pendant l'année et se retrouvent à Noël.
Des exceptions existent ...j'imagine.
Ici, grâce à Antoine, le ton se libère et tant mieux pour tous et pour ceux qui lisent.
J'ai adoré. Ce livre m'a vraiment détendue.
Aurélie Valognes a quitté son coté sérieux pour mon plus grand plaisir de lecture.
Commenter  J’apprécie          476
Anne regardait son sapin pencher, ce matin du réveillon, quand elle reçut un appel de sa mère Nadine qui lui apprit, plus ou moins innocemment, que le réveillon se déroulait chez elle. Ce n'était pas prévu, du moins lors des disputes et des reproches du réveillon dernier.

Commence une course sans fin pour Anne et Antoine, son mari, pour les achats du repas, le ménage, les préparatifs. Les garçons sont coopératifs, c'est déjà ça. Anne pense même à sortir du placard des horreurs deux trois cadeaux des années passées pour apaiser les susceptibilités des uns et des autres. Ils sont fatigués, stressés, mais prêts à recevoir les membres de leur famille : Nadine, reine mère, Lucie et Guillaume, la fratrie, Mémé et Caroline, mère et soeur de Nadine et malheureusement pour l'entente cordiale, Patrick, le père d'Antoine, ennemi juré de Nadine. Ah, j'allais oublier le nouveau compagnon de Lucie, rencontré le jour même.

Mon dieu, quelle soirée ! Il est vrai qu'on peut s'identifier à cette famille sympathique (ou pas), compatir, s'énerver, rire. Les critiques sur le repas, le bruit, les sournoiseries, le sapin qui prend l'air en se jetant par la fenêtre, les reproches et les colères, les enfants, retranchés dans leur chambre qui viennent mettre de l'huile sur le feu quand l'ambiance s'éteint, tout y est. Il est beaucoup plus facile et joyeux de lire les mésaventures des autres que de les vivre. Les différents personnages et l'ambiance de cette soirée ont fait remonter des souvenirs, mais pas de regrets, même si je savoure ma tranquillité des fêtes de fin d'années depuis quelque temps. D'ailleurs je ne me souviens pas si j'ai des photos du réveillon où j'ai mis le feu à la nappe….


Un joyeux moment de lecture.


Bonnes fêtes de fin d'année à vous toutes et tous.


Lien : http://pyrouette.canalblog.c..
Commenter  J’apprécie          485
J'avais besoin d'une lecture sans prise de tête, qui donne le sourire ! Alors tout naturellement, je me suis dirigée vers ce nouveau roman d'Aurélie Valognes, connue notamment pour l'humour dans ses romans.

Au programme : une soirée de noël qui ne se passe pas comme prévue ! Entre galères de préparation du repas, non-dits, vieilles rancunes et mauvaise foi, le repas sera l'occasion de régler ses comptes !

Ce roman est basé sur une soirée et rien est réellement creusé au niveau des personnages (qui sont trop clichés) ni des relations familiales.
L'histoire se lit en 2h top chrono, inutile d'être très concentré, ça se lit tout seul, sans réfléchir. On ne voit pas la fin arriver. Mais justement… arrivé à la fin je me suis dis : ah ok…. ??? Y'a pas plus que ça ??

Même si j'ai rigolé à des moments je dois dire que j'espérais quelque chose de plus profond et d'un peu moins léger…. Je pense que certaines scènes étaient de trop, c'est un peu too much et à la fin on y croit même plus.

Pour terminer, un roman de noël en cette période où le soleil commence à revenir….? Je me suis demandé pourquoi ne pas l'avoir sorti en décembre ? M'enfin, c'est un détail.

La plume simple de l'auteur est agréable à lire, en soit j'ai passé un bon moment de lecture mais je suis mitigée. Je n'ai ressenti aucune émotion à travers ce roman… si ce n'est un sourire de temps en temps. Il manquait pas mal d'ingrédients principaux dans cette histoire… c'est dommage.
J'ai eu cette impression que le temps avait manqué à l'auteur pour écrire ce récit et que ce n'était pas abouti….
Commenter  J’apprécie          404
Voici mon retour de lecture sur La Ritournelle d'Aurélie Valognes.
Dans certaines familles, les repas de fêtes se suivent et se ressemblent : mêmes plats, mêmes convives, mêmes discussions.
Sauf cette année.
Il suffit d'un rien pour que les bonnes manières volent en éclat : non-dits, vieilles rancunes et mauvaise foi vont transformer le dîner de fête en un règlement de compte en bonne et due forme.
Et si les repas de famille étaient enfin l'occasion de se dire les choses ?
La Ritournelle est un roman sympathique qui permet de passer un bon petit moment de lecture. C'est parfait pour les vacances.
L'écriture est simple, certes le style n'est pas recherché mais ça fonctionne.
Nous suivons Anne et Antoine qui apprennent le matin même que.. le réveillon de Noël est chez eux ! S'en suit une course pour réussir à tout faire dans les temps..
Puis nous assistons aux préparatifs, à l'arrivée de la maman d'Anne, qui critique tout sans aider.. Les invités arrivent peu à peu et.. cela prend, à un moment.. des allures de règlements de compte à OK, Corral !
Ce roman a un goût de déjà vu, notamment car j'ai lu une nouvelle de Françoise Bourdin sur le même thème dans (il me semble) le tout premier recueil de nouvelles 13 à table. Elle m'avait marqué.
Ici c'est le même principe, on assiste à un dîner de réveillon de Noël où les convives ne sont pas tous sur la même longueur d'onde. Pour certains, c'est clairement une corvée !
C'est criant de vérité, ça se lit rapidement et c'est agréable à découvrir.
Toutefois, je ne suis pas certaine d'en garder un grand souvenir.
Vite lu, certes, mais j'ai peur de l'oublier tout aussi vite !
J'ai bien aimé l'histoire, les personnages, le fait que ça se déroule à Noël, période où nous sommes censés faire preuve d'un certain esprit de famille.
Cela pourra rappeler des souvenirs à certains :)
La ritournelle est une petite lecture pas prise de tête, je lui donne la note de 3,5 étoiles.
Commenter  J’apprécie          280

Citations et extraits (62) Voir plus Ajouter une citation
Anne avait bien essayé, les premières fois, de garder et d’utiliser certains présents. Après tout, c’est l’intention qui compte, s’était elle persuadée. Mais Antoine avait répondu, ferme : « Non. Ce qui compte, c’est de faire plaisir. Nous on se décarcasse à chercher une délicate attention pour chacun. Et en retour, on a le sentiment qu’ils ne font aucun effort, qu’ils se fichent de nous ou, pire, qu’ils ne nous connaissent pas ».
Commenter  J’apprécie          10
Pour se calmer intérieurement, Tanguy partageait avec sa sœur la passion des bruits blancs. Plus que le son de l'aspirateur, qui avait couvert le bruit des disputes de leurs parents toute leur enfance, lui préférait rester de très longues minutes à se laver les mains : le bruit de l'eau qui coule l'apaisait profondément.
Commenter  J’apprécie          200
Une famille, ça se pardonne, avant que ce ne soit trop tard. On pourrait quand même pouvoir se dire les choses, sans se brouiller à vie. À commencer par se dire qu’on s’aime et se rappeler pourquoi. Juste être reconnaissant de ce qu’on a.
Commenter  J’apprécie          260
Parmi les planches savonneuses, on trouvait les élections et la politique en général, l’environnement, les écolos, le bio, les bobos, les bobos-bio, les bobos-bio-écolos, les gauchistes, les végans, les vaccins, la fin de vie, l’éducation des enfants, le programme scolaire, les religions, la Chine, le nucléaire, les éoliennes, le pastique, le « made in France », les voies sur berge, la circulation en ville, les vélos et les trottinettes, l’avion, le football, les JO, les réseaux sociaux, les GAFA, les impôts, la retraite, les voitures électriques, les radars, la limitation de vitesse, les permis de construire, les réfugiés, les chômeurs, les féministes, « Mee too », la « Cancel culture », la peine de mort…. Et les colis livrés à domicile.

Année après année, la liste des sujets tabous s’allongeait, réduisant celle des conversations possibles.
Commenter  J’apprécie          60
Invitée par babelio à rencontrer Aurelie Valognes, j’ai donc lu ses 3 derniers romans . Les 2 derniers nous étant offerts .
Aurélie Valognes est dans le top 10 des auteurs depuis 2016 . Elle aborde des sujets universels tels que la famille , les relations intergénérationnelles , la transmission, la solitude des personnes âgées , l’école .Son écriture est joyeuse ,imagée , accessible.
Dans la ritournelle , son dernier roman,elle explore la difficulté à communiquer au sein de sa propre famille.
On passe la nuit de réveillon chez Anne et Antoine , qui comme chaque année organisent le dîner . Leurs enfants Tom et Léo attendent sagement le père Noël .
Nadine , la maman de Anne , qui arrive une heure avant , critique absolument tout . Lucie , sa sœur et son PlusUn, son frère eTanguy , sa tante Caroline et même sa grand mère sont là aussi . Ainsi que Patrick, le père d’Antoîne …
C’est une comédie courte , simple et comique ,qui démarque les imperfections de chacun .Les descriptions satiriques et caricaturales des personnages sont là pour démontrer quelque chose de plus profond :la difficulté de parler , de s’écouter , de se respecter les uns les autres .Les échanges tournent à la querelle , un débordement émotionnel qui malgré tout débouchera sur un dénouement heureux …
une romance légère comme une plume qui redonne le sourire
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Aurélie Valognes (59) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Aurélie Valognes
Extrait du livre audio « La Lignée » d'Aurélie Valognes lu par Clara Brajtman et Anne le Coutour. Parution numérique le 28 février 2024.
En savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre/la-lignee-9791035416041/ Acheter un CD : https://boutique.audiolib.fr/produit/3630/9791035415402/la-lignee
autres livres classés : noëlVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (3601) Voir plus



Quiz Voir plus

La ritournelle (Aurélie Valognes)

Pour quelle raison la mère d’Anne téléphone-t-elle à 7h12 du matin le jour du réveillon de Noël ?

Pour parler de la cuisson de la viande
Pour parler de la température de la bûche
Pour s’informer au sujet du plan de table

25 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : La ritournelle de Créer un quiz sur ce livre

{* *} .._..