AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782205061888
208 pages
Éditeur : Dargaud (23/01/2009)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Attention, L'Affaire des affaires est un livre qui n'a aucun équivalent en bande dessinée. Un journaliste, romancier, Denis Robert, avec la collaboration de Yan Lindingre, raconte à la première personne sa vie (mouvementée), de son passage à Libé dans les années 90 à sa mise en examen dans l'affaire Clearstream. Le livre explique d'une façon limpide les mécanismes (paradis fiscaux, banques offshore, manque de coopération entre Etats) qui permettent au crime organisé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
jimetdalva
  14 septembre 2012
Finalement , Denis Robert n'a pas laissé tomber l'affaire Clearstream qui lui a coûté si cher financièrement mais aussi physiquement et moralement. C'est donc à travers la bande dessinée, et avec l'aide de deux autres artistes , qu'il revient sur les dessous de cette affaire qui met en cause les dirigeants de notre société et le système économique qui permet une délinquance financière sans réel contrôle possible.
Dans ce livre, Denis Robert fait intervenir hommes politiques, juges , économistes, journalistes mais aussi les proches de sa famille et de son cercle amis. Ses explications sont claires mais , au delà des dénonciations d'un système, on voit également un homme seul engagé dans un combat qui ruine son avenir journalistique mais surtout sa vie familiale. Il semblerait que Denis Robert soit investi d'une mission et que maintenant il n'ait plus d'autre choix que d'aller jusqu'au bout et surtout d'alerter le plus grand nombre de personnes possibles. le combat de David contre Goliath !
Denis Robert vous offre par le biais de la bande dessinée une autre version de la crise financière et il est aisé de comprendre que la crise n'est pas pour tout le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Peteplume
  09 mars 2017
C'est un roman graphique (mais en est-ce vraiment un?) dont l'auteur est le "héros". C'est une sorte de reportage quelque peu difficile à suivre tant la trajectoire qui tient de la marche aléatoire. On passe d'une rencontre à l'autre en tournant les page et le récit est émaillé çà et là de scènes de la vie quotidienne. On sent cependant la pensée de l'auteur se préciser; il cerne au fil des images de mieux en mieux son sujet et si la démonstration n'est pas encore limpide, j'ai au moins retenu une chose: la corruption et le blanchiment d'argent, certes, ne sont pas des phénomènes nouveaux, mais ils prennent une ampleur inégalée de nos jours par le biais des technologies modernes. En effet, elles permettent aux transactions de se faire en un clin d'oeil d'un bout à l'autre de la planète sans que l'opérateur ait même à se lever de sa chaise de bureau. de plus, les gardiens de la loi n'ont de pouvoir que dans leur propre pays et encore est-il limité car le pouvoir exécutif est détenu par une "élite" qui profite de ce système de financement occulte et maffieux. Quand un scandale éclate, j'ai compris aussi que ce n'était que la pointe de l'iceberg que le grand public pouvait entrevoir. Bref, je n'ai encore que l'esquisse du tableau à venir et je me promets de lire la suite pour appréhender mieux les détails.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
badpx
  18 juillet 2019
J'ai emprunté la série par curiosité... parce que l'histoire de l'affaire clearstream me dépasse un peu, et que je pensais mieux comprendre.
J'ai donc été un peu surprise par la teneur de ce récit. Il n'est pas question de l'affaire, mais de comment un journaliste fait son travail et arrive à cette fameuse affaire.
Et finalement c'est bien plus intéressant que ce que j'en attendais. Peut-être un peu déprimant parfois. Edifiant souvent Mais clairement passionnant et finalement je crois qu'il sera plus facile pour moi de lire cette série que ce que j'avais imaginé au départ.
Commenter  J’apprécie          50
mikaelunvoas
  18 novembre 2018
Pour lire cette bande dessinée, il faudrait avoir vu l'excellent film "l'enquête". La démarche de Denis Robert est de démontrer ce que l'on ne veut pas voir, en fait tout notre système est corrompu. Il l'est à un certain niveau, celui des élites politiques et industrielles. le journaliste a pu grâce à des témoignages inespérés (et aussi à une masse de travail et de ténacité) comprendre ce qu'étaient certains rouages de ce blanchiment organisé. Qui savait ce qu'était une chambre de compensation avant l'affaire Clearstream ? le tome est juste un peu long et il faut s'intéresser à ce problème pour le lire attentivement; ce que tout le monde devrait faire.
Commenter  J’apprécie          30
philteys
  18 avril 2015
Remarquable performance que d'avoir réussi à rendre lumineuse la nébuleuse « affaire Clearstream », c'est une véritable gageure ! Cette Bd, très bien scénarisée, nous permet de suivre cet imbroglio politico-financier à travers le point de vue de Denis Robert, le journaliste qui a tout révélé. Avec franchise et humour, ce chevalier de la Vérité se met aussi en scène dans sa vie familiale, ses démarches de journaliste et ses déboires judiciaires. le dessinateur, Laurent Astier, ne se contente pas d'illustrer cette histoire mais joue avec les codes de la bd, ajoute sa touche personnelle, parfois même du second degré, pour faire de cette série une vraie réussite.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
PeteplumePeteplume   09 mars 2017
Une organisation criminelle peut blanchir 20 millions de dollars en payant un peu moins de 200 000$ de commission. L'argent ne bouge pas de la banque mais les virements électroniques permettent de faire un aller-retour vers une société dans un pays étranger en augmentant, par exemple, son capital.
Commenter  J’apprécie          30
PeteplumePeteplume   08 mars 2017
En ouvrant les frontières économiques sans changer les règles politiques, judiciaires, ni les missions des états, on a donné un formidable coup d'accélérateur à la dictature de l'argent-roi.
Commenter  J’apprécie          30
PeteplumePeteplume   08 mars 2017
Les frontières sont des avantages pour les criminels organisés en proportion inverse où elles sont des inconvénients pour les autorités judiciaires.
Commenter  J’apprécie          30
mikaelunvoasmikaelunvoas   18 novembre 2018
Disons la classe politique ! Celle qui tient le pays. Elle n'est ni de gauche ni de droite...
Commenter  J’apprécie          10
mikaelunvoasmikaelunvoas   18 novembre 2018
A mon avis la raison pour laquelle, je n'ai jamais fait un bon journaliste, c'est que je passe trop de temps à rêver à une vie meilleure.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Denis Robert (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Denis Robert
Denis Robert présente Larry Fink et Blackrock : instructif.
autres livres classés : corruptionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3850 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre