AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290338486
Éditeur : J'ai Lu (12/02/2004)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 25 notes)
Résumé :

Belle, indépendante, sauvage, Maggie possède un talent incontestable. Dans son petit cottage de l'ouest de l'Irlande, elle souffle le verre et crée de magnifiques oeuvres, dignes des plus grands maîtres verriers. Cette vie solitaire consacrée à l'art, Maggie l'a voulue, choisie. Jusqu'au jour où Rogan Sweeney s'entiche de ses créations. Riche propriétaire de galeries, il n'a plus qu'une idée en tête :... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Gilwen
  14 janvier 2016
Petit voyage en Irlande avec cette nouvelle trilogie de Nora Roberts. Comme dans Magie Irlandaise, on retrouve une atmosphère un peu hors du temps. L'enchantement est à chaque coin de rue dans ce petit village où tout le monde se connaît. de vieilles pierres en paysages majestueux, on plonge dans une carte postale et se laisse surprendre par quelques notes échappées d'un pub enfumé. Quant à la romance, elle est assez tumultueuse, notamment du fait des caractères forts et entiers des personnages. Ça tombe bien, j'ai un faible pour les histoire où la vaisselle vole, toujours avec beaucoup d'humour. le ton est en revanche un petit poil désuet je trouve (en même temps le livre a été publié au début des années 90), mais cela ne choque pas. Cela contribue même à l'ambiance qui fait tout le charme des romans de l'auteur. le genre de lecture un peu doudou, parfaite quand le temps est maussade (la même météo que dans le roman tiens).
Commenter  J’apprécie          10
leBoudoirdulivre
  23 mars 2016
Dans ce premier tome, on fait la connaissance de Maggie, soeur aînée de Brianna, artiste talentueuse du verre, elle travaille dans son atelier dans le comté de Clare. Solitaire, elle se consacre à fond dans son travail et malgré son caractère affirmé, cache de profondes blessures familiales.
Le début de l'histoire démarre avec une conversation entre Maggie et son père et on commence à découvrir les problèmes qu'à Maggie avec sa mère, Maeve. le décès d'un proche de Maggie, mort en sa présence, l'affectera et fera partie des blessures sensibles de celle-ci.
5 ans après, Maggie vend ses oeuvres et gère son commerce de A à Z, ce qui lui plaît c'est de ne devoir rien à personne. Rogan Sweeney, propriétaire des galeries Worldwide, découvre le travail de Maggie. Totalement fascinée par son talent, il veut Maggie Concannon en exclusivité et souhaite exposer ses oeuvres dans le monde entier. Son but : créer une galerie exposant uniquement des oeuvres d'artistes irlandais dont Maggie serait sa première artiste.
Celle-ci ne voulant pas de son offre de patronage, lui répondant de manière très directe à ses appels, Rogan part de Dublin pour se rendre dans atelier afin de lui parler de vive voix.
Après une énième discussion, ils trouveront tous les deux un accord.
La situation étant maintenant bien établie, on retrouvera nos deux personnages dans de multiples quiproquos avec une intrigue familiale qui tout au long de notre lecture nous en apprend plus sur les différends entre Maeve et ses filles.
Les caractères opposés de Rogan et Maggie pimentent ce roman, ce qui rend la lecture captivante.
À la fin de ce roman, je n'avais qu'une envie, découvrir l'histoire de Brianna et ne plus partir d'Irlande (virtuellement parlant).
Lien : https://leboudoirdulivre.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ally90
  28 septembre 2014
Je me suis lancée dans la lecture de cette saga un peu par hasard, surtout parce que j'avais envie de lire un livre sans prise de tête.
J'ai aimé l'univers, l'Irlande est un pays plutôt fascinant et les paysages sont magnifiquement décrit, on aurait presque l'impression d'y être, en tout cas ça m'a donné envie de les découvrir! !
J'ai aussi trouvé l'histoire prenante, on s'attache tout de suite aux personnages même si Maggie n'est pas facile à vivre. Sa relation avec Ronan est assez drôle au début, chacun campant sur ses positions même si Ronan se remet plus rapidement en question que Maggie qui voit en la conservation de ses positions une barrière de sécurité.
Enfin, la fin n'a rien de surprenant, après tout c'est un livre de Nora Roberts, mais bon c'est toujours plaisant à lire et j'avoue que j'ai passé un excellent moment.
Lien : http://courbedeplume.wordpre..
Commenter  J’apprécie          50
Moonshine
  18 août 2016
Quel(le) lecteur (lectrice) n'a jamais lu de Nora Roberts ? Oui, c'est bien ce que je pensais, c'est un peu comme quand je demande à mes troisièmes qui veut passer au tableau, personne ne lève la main (ou alors en se cachant). Nora Roberts, c'est LA dame de la romance, une incontournable du genre mais qui n'est pas toujours très égale, il faut bien le reconnaître. Elle a écrit du très, très, très bon comme sa série Magie Irlandaise, ma chouchoute dont je vous ai déjà parlé, du bon et du moins bon voire mauvais pour certains de ses livres (heureusement, ils sont rares)(mais me direz-vous, avec plus de 200 livres traduits en français, c'est normal qu'il y ait un peu de déchets …)(oui Madame Roberts est une auteure prolifique : plus de 215 romans d'écrits). (suite sur le blog)
Lien : http://lune-et-plume.fr/les-..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   12 janvier 2014
Que des gens puissent survivre dans un endroit aussi retiré dépassait sa compréhension. Supporter les rues encombrées de Dublin lui semblait plus facile que de devoir passer tous les jours de la semaine sous une pluie battante, au milieu de ces champs qui s'étendaient à perte de vue. Au diable le paysage...
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 janvier 2014
J'ai été conçue dans un moment de passion, c'est tout. Mon père avait plus de' quarante ans, et ma mère trente ans passés. Elle devait rêver d'une histoire d'amour, et lui a vu une jolie femme. Elle était très belle, à cette époque. J'ai vu des photos. C'était une très jolie femme, avant que l'amertume n'efface tout. Et je suis à l'origine de tout cela, je suis le bébé qui l'a humiliée et a brisé ses rêves. Ainsi que ceux de mon père.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 janvier 2014
Assis devant une petite table, jambes allongées, il jouait de son accordéon irlandais dont le son s'harmonisait si bien à la douceur de sa voix. Les autres clients du pub écoutaient en rêvassant devant un verre de bière, blonde on brune, C'était un air triste, comme le sont les plus beaux airs Irlandais, tendre et mélancolique comme les larmes d'un amant.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 janvier 2014
L'argent a toujours été une sorte de plaie ouverte — on en manquait, mon père était plus doué pour en perdre que pour en gagner, et ma mère lui en réclamait sans cesse davantage. Je ne veux pas que mon bonheur dépende de l'argent que je gagne, Rogan. Cette perspective m'effraie et me fait honte en même temps.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 janvier 2014
Un mariage est une chose fragile, un équilibre subtil entre deux cœurs et deux espoirs.Quelquefois, le poids penche un peu trop lourdement d'un côté, et l'autre ne peut plus le soulever.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : irlandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Nora Roberts

En quelle année est-elle née?

en 1940
en 1960
en 1950
en 1955

8 questions
41 lecteurs ont répondu
Thème : Nora RobertsCréer un quiz sur ce livre