AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782709636292
509 pages
J.-C. Lattès (07/03/2012)
3.46/5   34 notes
Résumé :
Ray Hegarty, un ancien policier très respecté, est découvert mort dans la chambre de Sienna, sa fille de quatorze ans, que l'on retrouve couverte de sang. Tout la désigne comme coupable, mais le psychologie Joe O'Loughlin n'est pas convaincu.
Sienna est la meilleure amie de la fille de Joe. Il l'a vue grandir et le trouble qu'il perçoit dans son regard l'interpelle. Contre l'avis de la police, il lance sa propre enquête, s'embarquant ainsi sur la piste d'un e... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Nyx
  05 juin 2012
En faisant cette chronique j'ai découvert que ce roman était le quatrième tome de la série informelle ayant pour héros Joe O'Loughlin. Cependant, je rassure les gens aussi étourdis que moi : on sent qu'il y a un passé, mais jamais cela ne gêne pour la lecture ou la compréhension de l'histoire. Sincèrement vous pouvez le lire sans jamais avoir rien lu de l'auteur (je n'en suis pas morte ^^).
Le début est assez perturbant, l'auteur réussissant rapidement à installer une atmosphère lourde et inquiétante. Néanmoins, les habitués des polars - pas forcément psychologiques d'ailleurs - devineront des éléments dès les premières pages. Rapidement on arrive à ce qu'annonce le résumé : Sienna est découverte couverte de sang et profondément perturbée. Joe sera rapidement convaincu de l'innocence de la jeune fille, plus ou moins contre tout le reste de la police, et fera tout ce qu'il pourra pour le prouver. Quitte à détruire un peu plus la relation fragile avec sa fille, son intégrité physique et la confiance de la police envers lui.
Les deux premiers tiers du livre sont assez lents, mais cela plante une atmosphère épaisse et lourde de manière extrêmement efficace. Toutefois, je n'ai pas ressentit la moindre empathie pour les personnages. Oui ce qu'ils vivent est assez atroce, mais pour autant je n'ai jamais réussi à éprouver de sympathie pour l'un ou l'autre. Joe vit son divorce de manière étrange, il ne sait même pas que sa fille fait du baby-sitting, ça me parait assez hallucinant. de tous les côtés ce ne sont que mensonges et trahison.
La dernière partie du roman est en revanche beaucoup plus dure. Les faits décrits sont atroces, à tous les points de vue, et malgré une habitude des thrillers et des scènes pas toujours rose bonbon, j'ai du faire des pauses dans ma lecture. L'auteur a magnifiquement su perturber le lecteur, sans même avoir besoin de décrire précisément les choses. Ses allusions suffisent et font toujours mouche.
On ne peut que compatir, se révolter, chercher à comprendre pourquoi. Et pourtant, je n'ai toujours pas de sympathie pour Joe dans ce roman. Sienna elle-même, pauvre chose manipulée, n'est pas totalement blanche. Impressionnant.
En bref, je dirais que c'est un thriller "psychologique" assez efficace, bien qu'un peu lent, à l'atmosphère poisseuse et aux faits bouleversants. On ne peut que se demander comment tout cela va finir. Pour les amateurs du genre, mais âmes sensibles s'abstenir.
Lien : http://nyx-shadow.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
florigny
  28 mars 2022
Pas de grand mystère dans ce roman : les deux exergues, dont un splendide tiré de Lolita de Vladimir Nabokov, et le court prologue intitulé le journal de Sienna annoncent d'emblée une plongée dans le monde torturé - au sens propre par les adultes - de l'adolescence. le travail du personnage principal et de la police est essentiellement de trouver le meilleur moyen de coincer ceux qu'ils soupçonnent de crimes, et qui demeurent impunis depuis beaucoup trop longtemps à leurs yeux.
Sienna, 14 ans, meilleure amie de Charlie, fille de Joe O'Loughlin, est selon les apparences, responsable du meurtre de son père, mais les apparences sont parfois trompeuses. Ces circonstances douloureuses sortent Joe, psychologue fatigué de la vie, atteint de la maladie de Parkinson, en totale déconfiture conjugale, en plein questionnement sur son avenir, de sa léthargie. Convaincu de l'innocence de Sienna, il entreprend ses propres recherches à son rythme ralenti par ses incapacités évolutives. L'histoire avance lentement,  Michael Robotham donne à ses personnages le temps nécessaire à l'éclosion de la vérité. Il leur permet d'exprimer leurs doutes, hésitations, souffrances, mal-être, leur désir de bien faire sans nuire à quiconque. L'épilogue du roman donne raison à Joe : « Parfois la réponse évidente colle parfaitement, pourtant elle est fausse ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
morin
  27 août 2013
Dans ce livre on retrouve, quelques années plus tard , les personnages principaux du roman "le suspect" : Joseph O'Louglin et son épouse, Julianne; Ils se sont séparés. Ils ont deux filles Charlie, jeune adolescente, et Emma.
Jo, dont la maladie de Parkinson évolue, n'exerce plus sa profession de psychologue à titre libéral ; il enseigne cette matière à l'université.
A la demande de sa femme, il part à la recherche de Sienna, l'amie de leur fille aînée. Il la retrouve couverte de sang. La même nuit le père de Sienna est retrouvé assassiné dans la chambre de sa fille. Tout désigne Sienna comme la coupable idéale. Joseph est cependant persuadé du contraire.
On découvrira que, si le père a été un excellent policier, il fut un mauvais père, abusant de ses filles.
L'inspectrice Ronny Cray est chargée de l'enquête.
Comme dans le roman cité précédemment, Joseph sera soupçonné.
Avec l'aide de l'ancien policier Ruiz il découvrira la vérité.
Ce roman nous plonge dans le monde bien noir de l' inceste, de la pédophilie et de la prostitution dont la jeune Sienna est l'une des victimes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ziglelecteur
  02 mai 2016
J'avais été attiré par ce livre en lisant le 4ème de couverture et en me disant qu'un psychologue qui enquête devait forcément s'intéresser de près à toute l'étude du profil de la jeune fille soupçonnée de parricide. Je suis resté sur ma faim, tombant sur un livre policier conventionnel avec une fin quelque peu tronquée. Tout le long de l'histoire, on attend l'étincelle qui fera prendre feu à cette intrigue mais hélas, nous attendons encore.
Commenter  J’apprécie          10
simonjean
  08 août 2018
Histoire très prenante . Malgré les nombreux personnages , on suit facilement cette intrigue bien construite . La fin est palpitante ...un bon roman , un de plus , de Michael Robotham !
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Lexpress   19 avril 2012
Du Harlan Coben en beaucoup mieux […]. Mieux écrit, mieux construit, des personnages mieux dessinés. Et un roman moins fabriqué.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
morinmorin   27 août 2013
Monsieur Parkinson ne me tuera pas, mais je mourrai avec lui, à moins que la course aux médicaments ne l'emporte sur l'inexorable progrès de la maladie.Certaines personnes pensent que ce genre de nouvelles modifierait leur attitude vis à vis de l'existence. ils ont des rêves d’auto-transformation, ils s'imaginent gravissant des montagnes, sautant en parachute.
Commenter  J’apprécie          10
ladyzstillladyzstill   20 juin 2012
Voila il est devenue mon écrivain préféré depuis que j'ai lu son livre. je l'ai dégusté.... Un vrai plaisir de le lire
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : Parkinson, Maladie deVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2500 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre