AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2315008107
Éditeur : Max Milo (21/03/2019)

Note moyenne : 1.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Qui ne s'est jamais plaint ? De son travail , de ses parents , de sa vie ...
A la différence de l'indignation , la plainte est durable .
Elle contamine nos discours et notre existence de plaignants .
La philosophie n'apporte pas la consolation , mais elle peut distinguer les geignards insupportables des plaintifs lucides car il y a bien de quoi se plaindre face au monde tel qu'il est .
Mais à qui ? et comment ?
La philosophe Avita... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
AMR
  23 août 2019
Je remercie Babelio ainsi que les éditions Max Milo, pour l'envoi de cet essai d'Avital Ronell, La Plainte, dans le cadre d'une Masse Critique.
Ce livre me tentait beaucoup, d'abord par son sujet sur le vaste « registre des plaintes éternelles et occasionnelles ». De plus, l'auteure avait une posture féministe, un surnom, « la dark lady des campus » et un côté « queer », hors-norme, qui me plaisait assez.
Pourtant, dès le prologue et l'introduction, j'ai senti que ce livre ne serait pas pour moi ; le ton était, d'entrée, très polémique et provocateur, souvent familier, grossier même parfois, ce qui me paraît totalement superflu ici. J'ai donc posé ce livre, mis sa lecture en pause ; je l'ai même oublié, puis retrouvé, obligée de demander un délai pour rendre ma chronique…
Cela m'intéressait vraiment d'appréhender Hamlet et Werther et même Derrida ou Arendt que je connais moins à la lumière de la manière dont ils ont pu exposer leurs griefs, mais j'ai fini par abandonner ma lecture : trop de jargon sans doute et de phrases alambiquées, un côté prétentieux, un art de la formule…
L'auteure évoque la plainte pour harcèlement déposée contre elle par un doctorant dont elle dirigeait les recherches, ce qui accentue l'ambiance « politiquement incorrecte » de cet essai ; normalement, ce ne serait pas pour me déplaire, mais ici, précisément, cela m'a un peu gênée.
Je crois avoir bien compris qu'Avital Ronell veut explorer le pouvoir de la plainte, sa résonnance, son langage aussi ; elle aborde le versant réparateur et résilient de la plainte et son penchant opposé stérile et décadent… Mais son exposé est difficilement compréhensible pour moi ; l'écriture à la manière de Nietzsche sans doute, au vu du nombre de fois où ce philosophe est cité, rend l'ensemble peu lisible.
Une grosse déception.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Enola95
  26 juillet 2019
Tout d'abord merci beaucoup à la masse critique Babelio et aux éditions Voix Libres pour l'envoi de ce livre !
"La plainte" est un essai philosophique sur le rôle que la plainte à dans notre vie et dans notre société.
Je ne connaissais pas Avital Ronell avant cette lecture et ce-fut donc l'occasion pour moi de faire quelques recherches sur elle et de découvrir cette femme. C'est une philosophe féministe américaine et aussi professeur de littérature. Elle a fait elle-même l'objet d'une plainte pour harcèlement sexuel envers un de ses étudiants au cours de l'écriture de son essai ce qui se ressent beaucoup durant la lecture et se voit comme une sorte de droit de réponse face aux accusations.
Cet essai se découpe, après une dense introduction, en plusieurs parties qui regroupent de nombreuses réflexions philosophiques sur la plainte et son histoire mais aussi sur des sujets plus divers comme la politique ou l'amitié qui occupe une part importante du récit. Cet ouvrage est aussi très riche en références et citations de tout genre. L'autrice cite de très nombreux auteurs et philosophes comme Nietzsche qui est l'une de ces principales inspirations.
Malheureusement ce livre ne l'aura pas du tout fait avec moi... En effet ce qui m'a le plus posé problème durant ma lecture fut le style d'écriture d'Avital Ronell qui est extrêmement particulier. Sa plume est très alambiquée et compliquée ce qui rend difficile la compréhension des idées du texte ainsi que le suivi de son fil de pensées. Les phrases sont longues et je suis donc déçue de ne pas avoir saisi toutes les réflexions que l'autrice pouvait avoir. le fait de ne pas accrocher avec l'écriture de l'autrice a complètement amoindri mon expérience de lecture me faisant sortir de ce livre désorientée et dans le flou car je ne suis pas sûre d'avoir compris le propos... de plus, n'étant pas très familière avec les philosophes et les auteurs que Avital Ronell citait, je n'ai pas pu appréhender toutes les références qu'elle offrait malgré les recherches que j'ai pu faire.
Ce livre reste donc intéressant mais n'est, à mon sens, pas assez accessible, ce qui est vraiment dommage de part son sujet universel qui peut parler à tout le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
girardmaxime
  13 août 2019
Il parait que je me plains beaucoup...c'est donc le résumé qui m'a fait me dire "allons vérifier ça !"
Et quelle lecture pénible !!!
L'auteur a un style très fouillis, ses réflexions partent dans tous les sens. On sent aussi un fort amour propre qui crée une très grande distance avec le lecteur. Et surtout, je n'ai pas vu une seconde où elle évoquait le sujet de la plainte, hormis celle qui a été déposée contre elle pour harcèlement (et certains passages tournent très vite au droit de réponse).
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
girardmaximegirardmaxime   13 août 2019
Même si l'on était alors gonflé à bloc par l'infaillible sentiment narcissique qu'on devait y arriver par soi même, sans qu'il soit besoin de vous complimenter d'une main au cul (et quand ils venaient, ces compliments, ils étaient impudents et ils généraient des tensions), on avait besoin d'avoir une adresse et un numéro de téléphone, un moyen d'entrer en contact avec les autres solitudes et de se créer le sens d'un monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Avital Ronell (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Avital Ronell
Joseph Cohen rencontre Davide Cerrato, directeur général de la division horlogère de Montblanc Pour l'Atelier des Rencontres Philosophiques de Monaco du jeudi 6 février 2020
D'où vient le temps ? Temps et être Présenté par Joseph Cohen, membre fondateur philosophe Avec Nicolas de Warren, professeur de philosophie Avec la participation d'Avital Ronell, philosophe en résidence à Monaco
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
304 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre