AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Christian Soula (Illustrateur)
EAN : 9782708953574
Éditeur : Privat (01/01/1995)
Résumé :
L'ouvrage traite des ch?teaux cathares de Lastours, Minerve, Monts?gur, Termes, Queribus, Peyrepertuse, Puivert et Puylaurens.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Sarindar
  26 septembre 2014
Ne nous méprenons pas, ces forteresses que nous voyons ne sont pas des "châteaux cathares", du moins pas telles qu'elles nous apparaissent aujourd'hui. le plus souvent, elles sont le résultat des travaux de reconstruction ordonnés par les Capétiens et l'on put parler à leur sujet - c'est ce que fit, entre autres Henri-Paul Eydoux - de "ligne Maginot" avant l'heure - d'une ligne de défense avancée du royaume qui s'était projeté jusque-là, par-delà des territoires qu'ils ne contrôlaient pas encore, signe qu'ils avaient la ferme intention de les contrôler tous un jour.
Cela dit, tous ces lieux : Quéribus, Puylaurens, Peyrepertuse, Puivert, Arques, Lastours, Termes, Aguilar, Montségur, etc., ont bien été occupés par les habitants de ces régions lorsqu'ils défendaient leur identité culturelle, spirituelle et leurs territoires face aux "Croisés" du "Nord", et il y a sans doute des restes visibles des sites qu'ils occupaient, mais comment faire nettement le partage de ce qui relève de la première moitié du XIIIe siècle et de ce qui appartient à la seconde moitié ?
C'est une architecture qu'il faut décrire et qui épouse le tracé et la forme des reliefs qui leur servent d'assises et qui semblent en faire des nids d'aigle inexpugnables - sauf quand, comme à Puivert ou à Arques la construction sur terrain plat permet l'adoption d'un plan régulier, quadrangulaire avec tours ou tourelles cylindriques aux angles. Souvent perchées sur des pitons, ces "citadelles du vertige" semblent encore nous défier, tant elles paraissent être, au premier coup d'oeil, difficiles à atteindre. Songeons aux difficultés que durent éprouver ceux qui les édifièrent et ceux qui eurent l'obligation de s'en emparer, tout en redisant que leurs silhouettes devenues familières sont plutôt le reflet de ce qu'elles devinrent en passant sous contrôle français que de leur physionomie plus ancienne, même si les contours généraux de ces bâtiments n'ont pas dû beaucoup changer d'une période de construction à l'autre.
Beaucoup d'événements mémorables eurent lieu dans ou hors de leurs murs, et Michel Roquebert nous les rappelle en réveillant les fantômes des hommes qui les rendirent possibles, tandis que Christian Soula illustre l'ouvrage d'admirables photos en noir et blanc, impressionnantes de beauté sauvage et romantique.
François Sarindar, auteur de : Lawrence d'Arabie. Thomas Edward, cet inconnu (2010)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          194
Loba21
  06 octobre 2019
Montségur, Peyreperthuse, Queribus... les châteaux dits cathares à travers les yeux, le coeur et la plume d'un grand spécialiste du catharisme. Des photographies, en noir et blanc, complètent le beau voyage qui nous est proposé. Bien que très ancien (au moment de sa parution, les châteaux n'avaient pas leur notoriété actuelle), ce livre est un ouvrage incontournable pour tous ceux qui aiment ces ruines splendides, chargées d'une histoire tragique.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
jidef09jidef09   06 juillet 2020
Ceci n'est pas une histoire de la croisade contre les Albigeois. De cette épopée dont près d'un demi-siècle de chevauchées, de sièges, d'holocauste et de trahisons, à modelé mille visages, je ne veux dessiner qu'un profil. Mais c'est le plus atroce et le plus fascinant.

Fascinant, parce qu'il vit toujours, de cette vie pétrifiée qui veille à l'angle d'une tour, qui se love à l'ombre d'une voûte ou qui frémit au faîte crénelé d'un mur.
Car les seules traces tangibles du drame cathare, les seuls témoins qu'on puisse interroger aujourd'hui, ce sont des ruines, grands squelettes de pierre que le soleil tanne, que la pluie couvre de larmes, et à qui le vent, qu'il soit murmure ou hurlement, prête une voix sans mots.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jidef09jidef09   06 juillet 2020
"Ils sont pires que les Sarrazins..." écrivit un jour à ses légats le pape Innocent III, en parlant des Cathares. Leur seul crime était d'exister, c'est-à-dire de ne pas entrer dans le cadre d'une certaine idée de l'existence. La froide décision de les exterminer s'est fondée sur des principes transcendants.
Que le meurtre collectif ait secrété sa propre justification, aux yeux des meurtriers, ce n'en fut ni le premier ni le dernier exemple.
(...)
S'il ne reste rien du drame cathare, que des débris perdus au hasard du sol où se il se joua, et de vastes interrogations, c'est quand même André Breton qui a finalement raison : "Montsegur qui brûle toujours..." Et qui brûlera tout le temps et partout. Parce qu'il est moins le symbole d'un souvenir inextinguible - il faudrait on ne sait quelle haine anachronique et presque indécente pour l'alimenter- que le signe d'un feu permanent, qui n'a jamais cessé de couver sous les cendres de l'Histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Comment se porte votre Moyen-Âge?

Le Moyen-Âge a ses féministes! Auteure d’un livre sur l’art de la guerre, elle est surtout célèbre pour sa dénonciation de la misogynie dans le Roman de la Rose avec sa Cité des Dames.

Aliénor d’Aquitaine
Christine de Pisan
Marie de France
Olympe de Gouges

14 questions
204 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , littérature médiévale , littérature européenneCréer un quiz sur ce livre