AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782917817988
91 pages
LA CONTRE-ALLÉE (17/05/2018)
3.75/5   6 notes
Résumé :
Le Coeur de l’Europe est le journal de bord d'un long séjour en ex-Yougoslavie, pays de montagnes et de rivières où cohabitèrent plusieurs langues, religions et alphabets. Emmanuel Ruben y délivre une vision de cette Europe qui, jadis, multipliait les tunnels et les ponts, et qui, aujourd'hui, multiplie les postes à ses frontières. Au cours de ce voyage, il privilégie la voiture puis le train ; paysages et villes défilent, délaissant les plages touristiques au profi... >Voir plus
Que lire après Le coeur de l'EuropeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Ce pourrait être un récit de voyage, mais en fait pas du tout, d'ailleurs l'auteur se méfie des récits de voyages, c'est en tout cas ce qu'il écrit. de mars à août 2015 il a entrepris avec sa compagne un périple en Europe de l'est. Il en livre des chroniques brûlantes, écrites presque en direct. Une virée en ex-Yougoslavie où il n'est pas question de faire du tourisme ordinaire.

C'est bien de géopolitique dont nous entretient Emmanuel RUBEN, l'Histoire d'un pays morcelé en petites nations devenues touristiques et passages obligés par des ponts de plusieurs siècles qui ont souffert de toutes les guerres mais qui sont toujours fiers et debout, ponts censés être une passerelle entre les peuples alors que l'Europe érige des murs, un cloisonnement.

L'auteur évoque Emir KUSTURICKA, lui taille un costume en règle, l'accusant d'avoir trahi sa terre natale. Pourtant et paradoxalement, il nous donne envie de – re – voir « Underground », un des plus célèbres films du cinéaste.

Étape à Sarajevo, et un pont, encore. Celui sur lequel s'est fait dessouder en juin 1914 l'archiduc d'Autriche François-Ferdinand, déclenchant à très court terme la première guerre mondiale. D'ailleurs, la guerre, il en est partout question, les paysages et les édifices gardent les stigmates des différents conflits, du mondial au local en passant par le national, du militaire au civil.

RUBEN ne pratique pas la lange de bois, il ose les polémiques caustiques tout au long de ces chroniques : « C'est dans ces lieux que s'illustrèrent, il n'y a pas si longtemps, des criminels de guerre comme le général franco-croate Ante GOTOVINA, ancien soldat de la légion étrangère, protégé de Jacques CHIRAC, qui fut d'abord condamné à vingt-quatre ans de prison par le TPI de la Haye avant d'être acquitté un an plus tard, la chambre d'appel estimant que « la température de l'air » et « la vitesse du vent » des déviations des tirs d'artillerie sur des cibles civiles, balayant d'un coup le chef d'inculpation principal, celui de crime contre l'humanité et ruinant définitivement la crédibilité du TPI ».

Ces chroniques sont une sorte d'historiographie expresse des Balkans, avec ses peines, ses tragédies et ses blagues douces amères : « Savez-vous quelle est la différence entre un Nokia et la Serbie ? Chaque année il y a un plus petit modèle, mais si chez Nokia le nouveau modèle est meilleur que l'ancien, en Serbie, plus le modèle est petit plus il est pourri ! ».

RUBEN dénonce les politiques de Vladimir POUTINE et de Viktor ORBAN sur la scène internationale avant de traverser l'Albanie et ses 700 000 bunkers, accessoirement le deuxième pays le plus pauvre d'Europe, après une halte au Monténégro et après s'être offert un moment de nostalgie et de mélancolie sur les traces de Tintin. Il va croiser des migrants cherchant la terre promise mais pourtant indésirables, va faire un crochet par la Grèce, loin de l'image d'Épinal donnée par les dépliants touristiques. Un voyage plein d'enseignements, une manière de revisiter l'Histoire de l'Europe de l'est.

Ces chroniques ne sont pas sans rappeler une partie de la ligne éditoriale de l'excellent éditeur L'Espace D'un Instant, catalogue proposant de formidables pièces de théâtre contemporain militant, très axé sur l'Europe de l'est.

J'oubliais : le format de ce livre est assez minuscule, plus petit q'un livre de poche. Les 90 pages, dans un papier de haute qualité, sont lues lentement, comme pour bien assimiler toutes les références données. C'est paru en cette année 2018 aux incontournables Éditions de la Contre Allée, dans leur petite collection Fictions d'Europe. Avec un nom pareil, ce « Coeur de l'Europe » ne pouvait qu'y trouver un nid douillet.
https://deslivresrances.blogspot.fr/
Lien : https://deslivresrances.blog..
Commenter  J’apprécie          30
Ce tout petit livre édité par la Contre-allée est une remarquable entrée dans les Balkans; il n'a rien d'un guide touristique mais parle des paysages très particuliers de l'ex Yougoslavie, des peuples, de la politique. On remplace les ponts qui reliaient par des frontières rebutantes
Un voyage qui débute à Ohrid, proche de la frontière entre la Macédoine et l'Albanie.Cette ville n'a pas connu la guerre ni l'épuration ethnique et donne un aperçu de ce qu'était la Yougoslavie: un pays où on pouvait être macédonien, parler albanais, manger bosniaque, rêver des femmes croates et des plages monténégrines...
Ce petit livre est un stéthoscope qui tente d'ausculter le coeur de cette Europe qui bat encore.
Un livre très intéressant où l'auteur ne mâche pas ses mots.


Commenter  J’apprécie          60
Les Balkans, en un trajet sinueux de routard pensif parmi les réfugiés et l'Histoire.

Sur le blog Charybde 27 : https://charybde2.wordpress.com/2018/05/17/note-de-lecture-le-coeur-de-leurope-emmanuel-ruben/
Lien : https://charybde2.wordpress...
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
J’aurais voulu évoquer aussi les Portes de Fer, les monastères de la Fruška Gora, les ours légendaires de la montagne Tara, les méandres et les vautours de l’Uvac ; j’aurais voulu repartir en pensée à Novi Pazar dans le Sandžak serbe où il y a des maisons dans tous les styles et des plaques d’immatriculation de toute l’Europe ; j’aurais voulu revivre nos virées en scooter sur l’île croate de Dugi Otok où l’on trouve un lac salé et des falaises de marbre mais ce livre aurait fini par ressembler à un guide touristique archilacunaire de l’ex-Yougoslavie, ce qu’il n’est pas. Ce petit livre est un lasso jeté négligemment au cou d’un pays qui n’existe plus ; ce petit livre est un stéthoscope – à l’origine une simple liasse de papiers roulés par le docteur Laennec – qui tente d’ausculter le cœur de cette Europe qui bat encore.
Commenter  J’apprécie          30
Aujourd’hui il n’y a qu’à Ohrid – qui n’a pas connu la guerre, où n’a pas sévi l’épuration ethnique – qu’on peut avoir un juste aperçu de ce que fut la Yougoslavie ; un pays où l’on peut être macédonien, parler albanais, manger bosniaque, rêver des femmes croates et des plages monténégrines, regarder la télé turque ou allemande en buvant de la gnôle serbe. À Ohrid où nous allions siroter un verre de salep le soir dans un troquet tenu par des Albanais, la télé changeait de langue tous les jours et j’ai entendu le même garçon de café blond comme un Russe parler successivement macédonien turc albanais serbe allemand anglais – de sa scolarité yougoslave, il lui restait même des rudiments de français. Il va de soi qu’il ne connaissait pas toutes ces langues par cœur mais il était capable de les baragouiner, de naviguer entre elles comme entre deux eaux, de donner le change d’une langue à l’autre : ce garçon de café parlait la langue de l’Europe dont rêvait Umberto Eco.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Emmanuel Ruben (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuel Ruben
Quand les livres nous parlent de la Russie et de l'Ukraine, entre guerre et paix : Giuliano da Empoli, qui publie "Le Mage du Kremlin", et Emmanuel Ruben, qui co-dirige le livre collectif "Hommage à l'Ukraine", sont les invités d'Olivia Gesbert.
#bookclubculture #ukraine #russie
___________ Venez participer au Book club, on vous attend par ici https://www.instagram.com/bookclubculture_ Et sur les réseaux sociaux avec le hashtag #bookclubculture
Retrouvez votre rendez-vous littéraire quotidien https://youtube.com/playlist?list=PLKpTasoeXDrqL4fBA4¤££¤7De l'Ukraine21¤££¤ ou sur le site https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/bienvenue-au-book-club-part-2
Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture TikTok : https://www.tiktok.com/@franceculture Twitch : https://www.twitch.tv/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : romanVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (16) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
3592 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre

{* *}