AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226104328
229 pages
Éditeur : Albin Michel (28/05/1998)
3.1/5   5 notes
Résumé :
L'avenir se conjuguera-t-il au féminin ? Telle est la question que se posent ici 24 écrivains et philosophes, afin de réinventer les rapports entre les sexes.
Comment faire, en effet, pour accompagner concrètement ce passage où, en nous et autour de nous, le féminin et le masculin pourraient se réconcilier et atteindre une nouvelle créativité, dans l'intimité comme en société ? Comment créer une nouvelle alliance entre l'homme et la femme à l'aube d'un nouvea... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
AenoraL
  06 janvier 2021
Dans cet ouvrage, plusieurs personnalités livrent une vision sur le "couple intérieur", c'est-à-dire les polarités féminines et masculines que nous portons en nous. En réalité, c'est plus souvent la polarité féminine qui est abordée.
L'idée de ces divers points de vue est intéressante. J'ai malheureusement trouvé qu'ils étaient trop nombreux, parfois complexes et d'autrefois pas assez développés.
Je retiens malgré tout certains passages intéressants et aidant à la réflexion.
Commenter  J’apprécie          00
Livretoi
  04 décembre 2020
Trop de réflexions théoriques, religieuses, spirituelles ou philosophiques sur l'amour à mon goût. Lecture souvent pénible.
Mais, l'intervention de 24 auteurs d'horizons différents permettra à chacun, à un moment, d'y trouver son compte. J'ai gardé deux pages d'extraits, dont je vous livre quelques morceaux en "citation".
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
LivretoiLivretoi   04 décembre 2020
Ouverture :
L’horizon collectif reste embourbé dans la course du faire, du consommer, du gain, de l’exploitation. Il faut avancer encore et toujours assurer, faire toujours plus vite, plus compétent, plus performant. C’est une prise de conscience importante que de mesurer que, dans sa vie, les valeurs de conquête, ou tout simplement de ce que l’on croit être la survie, mènent la danse, terrorisent le féminin qui voudrait s’abandonner au plaisir de l’instant, à la volupté d’exister, à l’extase de vivre. Le retournement spirituel d’une vie commence lorsque ce temps consacré au bien-être devient majoritaire dans une journée.

Edgar MORIN
Je suis très sensible à l’extase. L’extase a pour moi deux sources. La première est la contemplation. Et la seconde vient de la source érotique. Dans l’amour, les deux se rejoignent. L’union de la contemplation et de l’éros constitue une extase que seul l’être féminin me procure. C’est en cela que réside ma fascination.

Annick DE SOUZENELLE
Aujourd’hui, on ne veut plus obéir à une loi, mais en comprendre le sens. Je pense que les divorces font partie de ces conflits auxquels on croit donner une solution en les contournant. Si deux êtres qui se séparent ne se remettent pas totalement en question, ils risquent de reproduire la même situation par la suite. S’ils se remettent question, ils peuvent parfois reconstruire une relation à un autre niveau de l’amour. Ce n’est plus la folle magie du premier jour, mais c’est beaucoup plus profond.

Richard MOSS
Quand le mâle et la femelle s’unissent, quand l’ovule et le sperme se rencontrent, il y a conception. Quelque chose naît. Quand le masculin et le féminin oeuvrent ensemble en parfaite harmonie, quelque chose naît également. Si ce qui naît est, par exemple, un mouvement dans une danse, un poème ou une perception de l’univers, l’instant de cette naissance est mystérieux.

Alors que les hommes objectivent la femme extérieure (objet romantique, visuel, physique, gratifiant, plaisant ou déplaisant), les femmes objectivent l’homme intérieur (objets psychologiques et émotionnels : « jamais à la hauteur, jamais assez sensible ou assez forts).

S’il est indéniable que les femmes sont plus douées que les hommes pour la verbalisation des sentiments, cela n’est pas toujours la garantie d’une réelle sensibilité.
Plus nous descendons dans les profondeurs de l’être, plus l’intelligence de la vie exige une intégration de tous les aspects de nous-mêmes. Walt Whitman a dit : « Toute exagération aura une revanche. »

Jacques VIGNE
La femme semble en un sens avoir plus de dons pour le spirituel à cause de deux facteurs : le fait de porter l’enfant et la vie favorise l’orientation vers l’intérieur, et le fait d’être globalement moins engagée à plein temps dans les luttes sociales et professionnelles – avec le durcissement de l’ego que celles-ci entraînent le plus souvent – favorise une plus grande sensibilité dans la vie spirituelle.

L’éternel féminin qui attire l’homme vers le haut, l’éternel masculin qui attire la femme vers le haut, n’est pas une illusion. L’illusion vient seulement lorsqu’on veut réduire cet éternel à une personne avec l’arrière-pensée de pouvoir le posséder complètement – et qui dit illusion dit automatiquement désillusion. La déception, l’usure de ce qu’on identifiait à la vie est plutôt un instinct de vie déçu parce qu’il s’est trompé d’objet.

Paule SALOMON (auteur de La Femme solaire et la Sainte Folie du couple)
Sur un plan énergétique, la femme est par son corps une urne de vie. Elle peut abriter une nouvelle vie et lui donner naissance. Son sexe est à l’intérieur de son corps. A tout instant il lui parle comme une chaude présence, il l’invite à une célébration intime. Quand elle accepte cette stimulation érotique toute particulière, la femme est perpétuellement reconduite à l’état d’éveil. Dans son essence, la femme a un accès direct à l’extase, au présent de l’instant, à la réceptivité créatrice de grâce.

L’orgasme sexuel, dans certaines conditions, peut devenir une extase, non plus seulement localisée au sexe mais amenée vers le cerveau, et le vécu permet une sortie du temps, comme si le présent s’étirait indéfiniment. Il y a toujours un moment où le temps vous rattrape, mais cette incursion plus ou moins brève dans l’éternité apporte à l’être une force intérieure où il s’inscrit. C’est ainsi que nous avançons de point d’entrée en point de sortie.

Notre monde hérite de la coupure entre le sexe et le cœur, entre le sexe et la tête. Très peu ressentent la sexualité comme sacrée. Le désir est souvent vécu comme un parent pauvre. Le sentiment d’amour est très valorisé mais souvent volatil, vite rattrapé par la peur de se perdre dans l’autre.
L’amour est partout et pourtant il est rare. Notre monde, qui tourne sans fin dans la fournaise du profit et de l’avidité de tout, cherche aussi comment vivre Eros, Agapé et le divin, comment faire la jonction sexe-cœur-tête.
Spirituellement, la femme ensemence l’homme après l’avoir labouré de ses exigences, qui lui restent incompréhensibles, jusqu’à ce qu’elle décide parfois de le quitter. Certains hommes ne commencent le voyage du sens qu’après une rupture. Toutes nos rencontres intensément amicales, passionnément amoureuses nous conduisent vers nous-mêmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AenoraLAenoraL   06 janvier 2021
La perception du monde n'était autre qu'un acte poétique. [...] La poésie, telle que je souhaitais la vivre, n'était pas qu'une succession de rimes - bien que cela en fasse partie -, mais plutôt une condition de l'âme qui pénètre la nature de toutes choses pour y découvrir la vibration intime de leur intériorité, la musique essentielle qui ponctuait leur forme et leur sens.
Commenter  J’apprécie          10
AenoraLAenoraL   06 janvier 2021
[...] ceux qui veulent comprendre la nature et les évènements du monde doivent apprendre à rêver avant que d'apprendre à penser.
Commenter  J’apprécie          10
AenoraLAenoraL   06 janvier 2021
[...] le fait de craquer n'est pas vécu comme une faiblesse, mais au contraire comme une confiance faite au reste de l'équipe.
Commenter  J’apprécie          10
AenoraLAenoraL   06 janvier 2021
Tu ne feras rien qui puisse faire du mal aux enfants jusqu'à la septième génération.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : developpement personnelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4131 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre