AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2743636467
Éditeur : Payot et Rivages (11/05/2016)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Un couple d'Anglais s'installe dans un village de Dordogne. L'homme déborde d'enthousiasme à la pensée de la nouvelle vie saine et tranquille qui attend la famille. La femme ne partage pas cet enthousiasme quand elle voit la maison, certes pleine de cachet, mais au confort très rustique, où le couple vient d'emménager.

Bientôt, leur tranquillité est perturbée par la mort de la vieille voisine qui s'est accidentellement noyée dans la rivière en contre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
encoredunoir
  08 juin 2016
Mark et Jenny – mais surtout Mark – ont décidé de quitter l'Angleterre avec leur fils, Jimmy, pour se lancer, comme nombre de leurs compatriotes, dans l'aventure de la création de chambres d'hôtes en Dordogne. Mais la réalité a tôt fait de les rattraper : la maison a besoin de travaux plus importants que prévus, les voisins sont distants, la barrière de la langue ne facilite pas les choses, il y a ces satanées mouches qui prolifèrent…
« Il se disait qu'il s'était trompé. Sur ce qu'il faisait ici, sur ses voisins. Sur toute cette vie bucolique qui sentait la merde par moments. Souvent même. »
Le seul qui semble s'intéresser au couple, c'est Jean-Louis, maquignon porté sur la bouteille et à la grande gueule bien décidé à initier Mark à la chasse. Jenny ne rêve que de rentrer, Jimmy entre deux parties de jeu vidéo n'attend lui aussi que ça, mais Mark s'accroche encore à son rêve tandis que la petite famille s'isole et, insensiblement, se délite tandis que l'arrivée d'un chien dans le foyer ne fait que tendre encore les relations avec les fermiers d'à côté.
Avec Auprès de l'assassin, Louis Sanders se fait l'écrivain du grand malentendu issu de la baisse du prix de l'immobilier dans certaines campagnes françaises dépeuplées et de l'augmentation du pouvoir d'achat britannique porté par une Livre Sterling forte. Derrière la carte postale la réalité se révèle bien moins engageante que les succès de façade que d'aucuns ont pu monter en épingle pour mieux attirer quelques pigeons. le choc des cultures – britannique et périgourdine mais surtout urbaine et rurale – est ici violent.
Face au rêve qui se brise, aux espoirs qui glissent comme du sable entre les doigts, chacun réagit à sa manière. Jimmy se renferme, Jenny s'enfonce dans la dépression et Mark ajoute la paranoïa à la haine qui monte vis-à-vis de cette communauté qui ne semble pas les accepter lui et sa famille. Incapable de s'adapter à ces nouveaux codes, Mark se montre gauche, commet des impairs que les voisins se plaisent à pointer. le drame qui ouvre le roman et dont la première partie de l'histoire nous fait remonter le fil depuis le début marquera le basculement définitif. de l'implacable étude de moeurs on passe au suspense psychologique tendu. Il va y avoir des morts, c'est certain, mais lesquels ?
Rude, cruel et oppressant.

Lien : http://www.encoredunoir.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
bibliothequedebracieux
  06 mai 2017
C'est avec de grands rêves et plein d'espoir que Mark et Jenny, arrivés d'Angleterre, sont venus s'installer dans le Périgord avec leur jeune fils pour y créer des chambres d'hôtes. Isolés en pleine nature ils vont se rendre compte que ce n'est pas si facile de s'intégrer d'autant plus que leur couple de voisins ne font pas franchement accueillants, malgré les apparences.
Dans un décor rural et finement vu, les choses vont vite prendre un tournant inquiétant. Entre paranoïa et dépression les anglais basculent dans un monde cruel. Mais qui sera l'assassin ? Et la victime?
Un roman oppressant, rude et noir. J'ai bien aimé.
Commenter  J’apprécie          30
benleb
  11 décembre 2016
J'aime beaucoup les polars de Louis Sandres sur le Perigord, mais celui-ci est un point trop glauque.
La description psychologique d'une famille anglaise s’installant dans un Périgord de rêve, mais finissant par s’autodétruire, en raison de l' incompréhension culturelle du milieu local, révélant les fêlures de la famille, est assez subtile.
Mais la caricature du milieu paysan du Périgord est un peu grosse. Entre les voisins paysans un peu tarés et le copain maquignon brut de pomme, nos narrateurs anglais naïfs ne peuvent que souffrir.

Commenter  J’apprécie          20
Emil
  29 juin 2016
Un petit roman à l'ambiance rurale réussi.
Un récit parfois drôle (la première partie de chasse notamment, je me suis surprise à rire tellement la scène est comique de réalisme !) mais surtout tragique, un couple qui voit ses projets d'avenir s'effondrer et qui part totalement à la dérive dans cet environnement où tout semble hostile.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Telerama   27 juillet 2016
Entre les rêves qui se brisent, les crises de paranoïa et autres poussées de violence, tout est réuni dans Auprès de l'assassin, pour une étude de mœurs oppressante et juste.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   01 août 2016
Comme promis, arrivés chez lui, Jean-Louis offrit à Mark un café réchauffé dans une cafetière en émail. Puis il sortit une bouteille jaunâtre d'un placard. Sans étiquette. Il en versa une goutte dans la tasse de café et commenta :
- C'est moi qui la fais. Avec mes prunes. Vous allez voir ça.
Mark goûta. la première gorgée de café lui brûla la poitrine et lui coupla le souffle. Il ouvrit la bouche comme un poisson hors de l'eau sous le regard satisfait de son hôte. La deuxième gorgée le plongea dans une ivresse qui allait s'accroitre tout au long de la journée. Il était cinq heures vingt du matin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   31 juillet 2016
Ils repartirent de chez les Wentworth à la fois perplexes et inspirés. Ils n'échangèrent que peu de paroles sur le chemin du retour. Mais Jenny se demanda s'ils ne devaient pas se montrer un peu plus ambitieux dans leurs plans d'avenir. Ne serait-ce que pour Jimmy. Après tout, ils pouvaient s'élever dans "la société" anglaise, maintenant qu'ils n'en faisaient plus partie.
Commenter  J’apprécie          50
benlebbenleb   09 décembre 2016
Il appela Jean-Louis ce soir-là et lui demanda s'il lui rachèterait le poney. Jean-Louis répondit oui, mais "au prix de la mort". Mark eut un moment de panique et voulut savoir ce que ça signifiait.

"Ben au prix de la viande, quoi, au prix que paierait l'abattoir. Je te le rachète pour son poids.
- Mais tu vas le tuer ?
- T'inquiète donc pas. Si tu veux que je le reprenne, je le reprends. Mais au prix de la mort.", répéta-t-il.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
encoredunoirencoredunoir   08 juin 2016
Il se disait qu’il s’était trompé. Sur ce qu’il faisait ici, sur ses voisins. Sur toute cette vie bucolique qui sentait la merde par moments. Souvent même.
Commenter  J’apprécie          60
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   02 août 2016
Le début de l'automne fut un enfer. Mark, Jenny et Jimmy s'étaient transformés en gardiens dans une prison pour chiens qui ne contenait qu'un seul détenu.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Louis Sanders (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louis Sanders

1001libraires.com - le frelon noir 2
Christophe Dupuis, de la librairie Entre-deux-noirs, à Langon (33, vl'a les flics), nous propose un deuxième rendez-vous qui s'adresse à tout le monde sauf aux enfants de chœur. Au sommaire, une rencontre avec l'anglaise Cathi Unsworth pour Le Chanteur, publié aux éditions Rivages, et Louis Sanders, pour La Lecture du feu, également chez Rivages. Christophe Dupuis parviendra-t-il à les faire chanter ?
autres livres classés : ruralVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1756 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre