AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782080241535
384 pages
Mialet Barrault (12/04/2023)
3.67/5   3 notes
Résumé :
" La nuit dernière, j'ai rêvé encore de Dona Gracia. Sur elle j'avais lu beaucoup de livres qui me la montraient tout en me la cachant. Soudain elle m'apparaissait telle qu'en elle-même, vivante et traversant le temps, de la Renaissance au XXIe siècle. Je savais qu'elle était une construction, un double qui se multipliait à travers l'écriture de l'autrefois. Mais je savais aussi que j'avais besoin d'elle aujourd'hui.
Qu'elle m'offrait ce modèle de vie que j'a... >Voir plus
Que lire après Vous Doña GraciaVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Ce roman historique de toute beauté est un magnifique hommage aux femmes qui sont trop souvent rendues invisibles par l'Histoire. Ce roman particulièrement bien documenté nous plonge au coeur du mouvementé 16eme siècle, au moment de l'Inquisition en Espagne. On suit le périple hors du commun de Doña Gracia, cette femme d'exception qui s'est mise au service des opprimés. La plume de Michèle Sarde est très soignée et elle parvient à nous transmettre sa quête des origines avec subtilité et grâce. Pour éclaircir certains faits historiques, elle fait le pont avec des événements contemporains plus évocateurs pour le lecteur d'aujourd'hui. Mettre à notre portée des faits historiques avec autant de brio était une véritable gageure. En effet, ce roman peut paraître âpre a priori, pourtant j'ai fait un superbe voyage dans le passé avec Doña Gracia et j'ai encore beaucoup appris sur cette période troublée. le découpage du texte en très courts chapitres est astucieux car il gomme l'aspect universitaire et rend l'ensemble très accessible. La qualité littéraire et la justesse historique sont indiscutables et forcent l'admiration. L'illustration de Maeva Rubli qui illumine le visuel sert à merveille ce texte passionnant et d'une poésie rare. C'est le deuxième roman des éditions Mialet Barrault que je lis et j'ai réellement envie de découvrir plus avant le catalogue de leurs publications… Bravo, un pari très réussi !
Lien : https://cafenoiretpolarsgour..
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
SudOuestPresse
10 juillet 2023
Michèle Sarde rattache sa propre histoire familiale à celle de Gracia Naci, cette Espagnole puissante, qui au cours d’un long voyage jusqu’en terre ottomane, a voulu protéger les juifs persécutés en Europe.
Lire la critique sur le site : SudOuestPresse
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Donner à ses morts une sépulture est une des injonctions majeures de la condition humaine. Et c’est une fonction dévolue aux femmes. […] Pour moi qui ne participe d’aucune religion, l’écriture en tient lieu. Lorsque je suis partie à la recherche de ma grand-mère Marie Jerusalmi, assassinée à Auschwitz en 1944, c’était pour lui donner, dans un livre et par un livre, un tombeau. Pour la faire renaître, pas pour l’ensevelir.
Commenter  J’apprécie          10
Depuis des siècles, nous autres femmes n’avons pas d’autre identité que celle de nos pères et de nos époux. Nous sommes des branches invisibles sur les arbres généalogiques.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Michèle Sarde (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michèle Sarde
Betty MILAN Adieu Lacan
Postface de Richard C. LEDES, Michèle SARDE
Adieu Lacan réunit un roman – le Perroquet de Lacan – et une pièce de théâtre – Adieu Docteur – inspirés par l'analyse de l'auteure au 5, rue de Lille dans les années 1970. le roman sur le drame de l'immigration et la perte d'identité, la pièce de théâtre sur le genre et la maternité sont les deux faces d'une expérience analytique menée par un Docteur inspiré par Jacques Lacan.
« L'heure du rendez-vous approchait. L'heure de dire qui j'étais. ‘Une histoire d'immigration, monsieur le Docteur, d'une Brésilienne qui ne l'est pas pour les Libanais et encore moins pour les Brésiliens, qui la considèrent comme une Turque. Une créature qui n'a rien à faire dans son propre pays et qui en cherche un autre…' Mais non ! Je ne pouvais pas dire ça, puisque je ne savais pas qui j'étais, ni ce qui m'animait. Tout bien considéré, je voulais qu'on m'aime sans avoir à rien dire, point final. Accepter mon silence, c'était me donner une preuve d'amour. »
Voici réunis en un seul volume un roman – le Perroquet de Lacan – et une pièce de théâtre – Adieu Docteur – tirés de l'analyse de Betty Milan auprès de Jacques Lacan dans les années 1970. le roman sur le drame de l'immigration et la perte d'identité, la pièce de théâtre sur le genre et la maternité sont les deux faces de cette expérience analytique fondatrice.
Dans la collection : Psychanalyse autrement
+ Lire la suite
autres livres classés : juifVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (7) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
3590 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre

{* *}